AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203021322
Éditeur : Casterman (24/03/2010)

Note moyenne : 2.88/5 (sur 8 notes)
Résumé :
"La femme SDF dont on parle dans les journaux, c'est eux qui l'ont tuée ?
Pas moi. J'ai juste filmé la scène.
Avec quoi tu la filmée, bordel ?
Avec le portable."
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
antoineperroud
  22 janvier 2014
Ayant vécu des années de galère entre la drogue et la prostitution, Cécile a retrouvé un certain équilibre en travaillant pour le SAMU social. Ce choix de carrière n'est pas sans arrière-pensée, en effet, elle est à la recherche de son père, disparu depuis des lustres. le meurtre gratuit d'un SDF les fera se retrouver, pour le meilleur ou pour le pire ?
La plongée dans le monde des SDF parisiens que propose Marc Villard est marquée par un réalisme tragique des plus effrayants. Happy Slapping est à classer dans la grande tradition du roman noir français. Au milieu de personnages aux espoirs perdus, de politiciens sans scrupule et autres flics pourris, seule une héroïne revenue de l'enfer semble être capable de surnager dans ce sombre théâtre de la vie moderne. Comme le veut le genre, le ton est direct, sans concession. Les différents protagonistes suivent leur chemin, encaissent les coups et, ayant épuisé leur maigre capital vital, finissent pas s'échouer dans le caniveau. Un récit noir comme une longue nuit d'hiver, mais pas misérabiliste pour autant, le scénariste évite judicieusement de tomber un voyeurisme gratuit pour offrir une histoire d'aujourd'hui, au delà des clichés de l'itinérance économique.
Jean-Philippe Peyraud, dessinateur connu pour des albums plus légers comme Premières chaleurs et Quand j'étais star (déjà avec Marc Villard), a dû effectuer un virage à cent quatre-vingts degrés pour aborder cette série noire. Pour réussir à retranscrire le réalisme exigé par ce scénario, il a drastiquement modifié son style. le résultat est séduisant, même si une très forte influence de Blutch et, dans une moindre mesure, de Frederik Peeters se fait remarquer au fil des planches. Souvent le fait d'auteurs débutants, ce défaut est plus étonnant pour un artiste expérimenté comme Peyraud, au lecteur d'apprécier ces similitudes. La lecture n'en pâtit, heureusement, pas trop. Au-delà du trait, le dessinateur réalise un très bon travail. La mise en page est agréable et les personnages sont particulièrement bien croqués, qu'il s'agisse des gueules cassées de la rue ou de la jeunesse dorée des beaux quartiers.
Happy Slapping malgré un dessin trop référencé, est un bon polar noir. À conseiller aux amateurs du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Jean-Philippe Peyraud (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Philippe Peyraud
Débat enregistré au cinéma le Margot à l'occasion des 10e Rencontres Chaland à Nérac. Avec Didier Pasamonik, Jacques Terpant et Jean-Philippe Peyraud
autres livres classés : sans-abrisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
3407 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre