AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : SIE114315_373
Éditeur : Le Livre de Poche (30/11/-1)

Note moyenne : 2.73/5 (sur 15 notes)
Résumé :
On qualifie volontiers de « singulier » ce qui échappe à l'ordre courant et naturel des choses. Mais le rare est-il si rare, l'inusité si peu usité qu'ils ne se puissent jamais rencontrer ? Le jeune Tchèque Mathias s'inscrirait en faux, car le hasard d'une fréquentation d'atelier lui fait connaître les voies multiples où l'amour, par exemple, rie craint pas de s'engager quand il s'incarne dans une Mme Bertin, dévoreuse de jeunes gens même de son sang, dont le libert... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
FritzLangueur
  14 avril 2015
Un peu par hasard, en classant un énorme don de livres que l'on m'a fait, je suis tombé sur ce titre. Souvenir de jeunesse remontant de la mémoire, cet ouvrage faisait partie de la liste des oeuvres interdites à la maison. Pour paraphraser Guitry, mon père avait raison ! Je ne sais pas laquelle des deux raisons tient le plus de ne pas aimer « Les amours singulières » ? Son côté licencieux ou bien alors son style littéraire anecdotique ? Véritable compilation des tabous sexuels (inceste, prostitution, pédophilie…) les deux récits donnent l'impression d'être rédigés par un vieil onaniste pervers, certes érudit, mais à l'esprit malsain. Entre Madame Bertin et le baron de Gloeden, un seul salut : la fuite ! Sinistres personnages à l'effrayante arrogance tous deux sont insupportables. On peut y voir une sévère critique sociétale de la fin du 19ème siècle où hypocrisie et petits arrangements sont de mises, certes. Mais dans ce cas, il aurait fallu moins de condescendance de la part de l'auteur, qui semble se délecter de ses propres mots. Il n'y a pourtant aucune raison. le simplisme de l'ensemble (deux historiettes rédigées à la va vite) donne plutôt dans l'intention de choquer que de dénoncer des faits. Deux ans après, Roger Peyrfitte ne reconduit pas l'exploit de son premier roman « Les amitiés particulières » qui était lui beaucoup plus approfondi, et véritable témoignage d'une époque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
johnny2770
  04 janvier 2015
cet ouvrage est moyen , déjà il ma décontenancé par sa densité. Alors que l'auteur nous avait habitué à des livres volumineux. Celui la ne contient que deux courtes nouvelles , la maitresse de piano la première nouvelle raconte comment un jeune tchèque deviens la coqueluche d'une famille pervers.
la deuxieme la vie romancé du baron von gloeden parle de son installation en sicile et de sa carrière celui là est un peu plus interessant
en définitif ces nouvelles sont tellement courtes qu'on a pas le temps de s'attaché aux personnages et d'entrée dans le livre.
Commenter  J’apprécie          41


Video de Roger Peyrefitte (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Roger Peyrefitte
Quand la télé était complaisante avec les pédophiles | Franceinfo INA
autres livres classés : Littérature chrétienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3819 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre