AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Luniver


Luniver
  04 août 2018
Pendant la seconde guerre mondiale, une forêt fut incendiée dans le nord-ouest de la Russie pour faire fuir les troupes soviétiques. Leurs chevaux, affolés, se sont alors jetés dans le lac Ladoga pour échapper aux flammes, mais se faisant, moururent gelés dans l'eau du lac.

Je m'attendais naïvement à un récit historique sur cet événement. le sous-titre « La justice entre les extrêmes » aurait dû éveiller mes soupçons : ce livre de Peyrefitte est en réalité un essai sur la justice française. Cette anecdote est utilisée pour illustrer les désirs de la société : un extrême appelle en réponse l'extrême opposé, au lieu de chercher sereinement un juste milieu, comme les chevaux, qui auraient pu survivre en longeant simplement les berges du lac au lieu de se jeter dedans.

Une fois revenu de ma surprise, je n'étais pas mécontent de me plonger dans une analyse de la justice moderne, et de chercher si quelque chose avait vraiment changé en 25 ans.
Malheureusement, la structure du livre est assez décevante : il est découpé en petits textes de deux ou trois pages, traitant généralement d'un fait divers (une affaire judiciaire, un sondage publié, une citation d'un illustre écrivain, ancien ou moderne). L'auteur fait quelques commentaires, qui m'ont semblé remplis de lieux communs, puis on passe directement à autre chose. S'il y a bien un fil directeur par chapitre, on reste perpétuellement à la surface des choses, et on n'a finalement jamais le temps d'analyser un problème en profondeur.

Bref, pour moi, la sentence est tombée : deux déceptions de suite pour un seul livre, ça commence à faire beaucoup, et au lieu de poursuivre ma lecture et de le vouer aux flammes de ma colère, ou aux glaces de mon mépris, je vais simplement prendre la tangente.
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus