AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266262026
448 pages
Éditeur : Pocket (02/06/2016)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 501 notes)
Résumé :
Et si tout le monde pouvait changer de vie ? Foutu mardi, foutue pluie... Sur cette route d'Irlande qu'Hanna a prise tant de fois pour aller à son atelier, c'est l'accident. À l'hôpital, la jeune femme se lie avec Zelda, sa voisine de chambre de 85 ans, positive et joyeuse, experte en broderie. Mais Hanna sent un mystère chez la vieille dame, qui esquive toute question précise sur son passé. Que peut-elle avoir à cacher, à son âge ? Bientôt, Hanna découvre que Zelda... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (157) Voir plus Ajouter une critique
AudreyT
  03 janvier 2016
Hannah vit en Irlande, entourée de son mari Jeffrey, de sa nièce qu'elle élève comme sa fille Patti, de sa sœur libre hôtesse de l'air Gail et de son amie collaboratrice Marsha. Tout est parfait dans le meilleur des mondes pour cette petite troupe. Mais Hannah, victime d'un grave accident de la route, va remettre en question cette vie. En rencontrant Zelda Zonk, une vieille femme partageant sa chambre d'hôpital, Hannah soulève entre autre chose le voile sur l'amour et la passion, sur les compromis et la culpabilité dans un couple, sur les origines et les traces de l'enfance... Quel chemin doit elle suivre pour continuer à vivre ?
Un magnifique roman que j'ai savouré page après page. Des personnages tendres et attachants qu'on voudrait suivre encore longtemps. Une écriture agréable et vraie... Un coup de cœur en somme...
Un bien belle pioche Sylvaine, merci infiniment !!!
Commenter  J’apprécie          812
Ladybirdy
  05 janvier 2020
Ce roman est assez désarçonnant, tantôt bien écrit, tantot frisant les romans Harlequin avec un suspens qui semble quelque peu sorti de la cuisse de Jupiter.
Le mic mac des trois donne trois étoiles et demi. Pas si mal au final. Parce que oui, petite fleur bleue que je suis, j'ai tout de même savouré ces quelques jours en compagnie d'hannah.
hannah est mariée à Jeffrey, à eux deux ils s'occupent à temps plein de la fille de la soeur de hannah. Une soeur hôtesse de l'air qui ne peut s'occuper comme elle le voudrait de Patti sa fille. Alors c'est un ménage à trois parfois à quatre quand Gail redescend sur terre.
Arrive un grave accident de voiture où hannah y survit par miracle. Alitée plusieurs semaines à l'hôpital, elle fera la connaissance de Zelda Zonk, une dame âgée à laquelle hannah s'attachera aussi tôt et qui bouleversera quelque peu sa vie et sa tranquillité.
Le suspens évoqué plus haut sorti de la cuisse de Jupiter, c'est que hannah pense que Zelda est en fait Marilyn Monroe. Ce mystère n'apporte rien à l'histoire. L'auteure aurait pu en jouer plus habilement puisque Marilyn Monroe se cachait dans la peau de Zelda Zonk pour vivre secrètement et librement sa vie. Il y avait matière je pense.
Le côté Harlequin c'est pour la seconde partie qui m'a un peu perdue et parfois même agacée quand survient le bellâtre, l'infidélité, la culpabilité, et tout le tralala à l'eau de rose. Encore heureux que les descriptions de Paris sont très bien rendues et en font presque oublier les ébats des tourtereaux infidèles.
Pour ce qui est de la plume, elle est très agréable, suffisamment immersive pour passer un bon moment loin de ses tracas quotidiens. Il y a de beaux passages et un côté tendre sans la guimauve qui ensemble m'ont bien plu. Amour, passion, amitié, choix de vie, regrets, culpabilité, une palette de couleurs de la vie qui caressent gentiment l'air de rien.
Un roman agréable mais peut-être pas primordial.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          737
jeunejane
  24 juillet 2016
Hanna Reagan vit dans un petit village d'Irlande avec son mari, Jeffrey, ancien reporter de guerre américain et actuellement écrivain.
Hanna élève la fillette de sa soeur, hôtesse de l'air.
Elle se rend une fois par semaine en voiture dans la ville de Cork pour aller travailler dans son magasin d'artisanat.
Pendant un de ses trajets, elle va être victime d'un terrible accident de la route.
A l'hôpital, elle partage la chambre avec une vieille dame charmante, Zelda Zonk, non conventionnelle avec qui elle va se lier d'amitié ainsi qu'avec son fils.
Hanna sort de l'accident complètement transformée et va donner libre cours à ses envies.
C'est un roman plein de vie, de sensualité : très bien écrit.
Laurence Peyrin y fait de belles descriptions brèves de personnages.
Quand elle voyage, j'ai aimé les successions courtes de textos de ses proches.
J'aime moins la fin qui me semble une fin de compromis : je n'adore pas ce moment.
Commenter  J’apprécie          425
Hyelana
  10 février 2017
Difficile de savoir par où commencer avec cette lecture car mes sentiments sont partagés. Un bref résumé peut-être : Hanna Reagan est une jeune femme qui semble épanouie, elle est marié à un grand écrivain et élève la fille de sa soeur. Tous les trois habitent dans un petit village perdu en Irlande. Pendant que son mari travaille à ses romans, Hanna s'occupe de sa nièce et travaille, elle aussi, à la maison, sauf le mardi où elle se rend en ville pour travailler dans le magasin de son amie Marsha. Toute l'histoire bascule donc un mardi puisque c'est le seul jour où il se passe réellement quelque chose dans la vie de ce couple. Un accident va la faire se retrouver dans un hôpital au sein duquel elle fera la connaissance de Zelda Zonk. A partir de sa rencontre avec Zelda, la vie d'Hanna va se retrouvée bouleversée.
En voilà pour le résumé. Pour ce qui sera de la critique, je préfère prévenir qu'elle contiendra des éléments de l'intrigue. Je vais commencer par ce que j'ai aimé.
Tout d'abord, on se retrouve avec des personnages un poil caricaturaux, mais très attachants. On se retrouve également avec un semblant de mystère autour de Zelda, mystère qui sera le fil rouge de ce roman. La lecture est très fluide, très agréable, les décors sont nets et précis, on se projette donc très facilement. Au final c'est un roman agréable à lire, divertissant et rafraichissant.
Maintenant, pour ce que j'ai moins aimé, ou qui m'a dérangée. Si vous ne l'avez pas encore fait, arrêtez-vous là si vous ne souhaitez pas en savoir trop sur l'histoire. Là je ne sais pas trop par où commencer... je dirais par cette idée d'adultère omniprésente dans le roman. Les personnages sont quasimment tous des libertins ayant trompés ou été trompés, je trouve que c'est un message plutôt malsain à transmettre. Pour moi qui suis très ampathique, je me suis retrouvée à ressentir de la tristesse face à la réalité de ce roman. Car pour eux c'est une réalité, le monde est comme ça, et ça ne semble par leur apporter de la culpabilité ou de la peine pour les gens qu'ils pourraient faire souffrir. Au final le message c'est "tromper oui, mais il ne faut pas le dire"... mouais donc en gros on trahis et on ment, et c'est normal. Même par ommission, un mensonge reste un mensonge à mon sens... ça va à l'encontre de ce en quoi je crois. Voilà pourquoi cela m'a dérangé.
Ensuite, j'ai été déçue si on peut dire par la promesse du titre. On est censés en apprendre sur la drôle de vie de cette vieille dame, autour de laquelle flotte un mystère, et au final plutôt que "La Drôle de Vie de Zelda Zonk", on se retrouve avec "La Vie Bouleversée, Pleine de Souffrance et de Tromperie, d'Hanna Reagan".
Au final, mes points de déception se trouvent être très subjectifs, mais ce sont des sentiments qui m'ont poursuivie au fil des pages. Donc lecture mitigée pour ce roman, que j'ai pourtant lu très vite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          322
sabine59
  06 août 2017

La campagne irlandaise, un couple englué dans sa routine et qui n'arrive pas à avoir d'enfant ... et soudain, c'est l'accident pour Hanna. Un accident qui va la bouleverser en profondeur et l'amener à réfléchir à la vie qu'elle mène.
Elle fera une rencontre déterminante à l'hôpital où elle est soignée, celle de Zelda Zonk ( nom que Marilyn Monroe utilisait pour passer inaperçue ), une vieille dame malicieuse et mystérieuse. Elle lui conseillera de trouver sa voie et de s'autoriser à être heureuse, quitte à modifier certains aspects de son quotidien.
J'ai aimé la première partie du roman, l'accident et ses suites sont très bien décrits et Hanna est un personnage attachant, dans sa fragilité et ses doutes. L'Irlande déploie le charme de ses paysages, à elle seule un atout de l'histoire.
Par contre, la suite m'a fortement déçue et j'ai eu l'impression de me retrouver dans un roman style Harlequin : le beau ténébreux dont elle tombe amoureuse, les affres de la passion... Va-t-elle ou pas quitter son mari? J'avoue avoir survolé avec agacement les atermoiements de l'héroïne et ses émois sensuels.Et la fin est déconcertante, mais j'ai cru comprendre qu'il y a une suite...que je ne lirai pas! Je me contenterai de consulter les avis des autres!
Ce livre a eu le prix de la maison de la presse, ce qui m'étonne. D'accord, le style est agréable, le début est intéressant mais je n'ai pas adhéré à l'intrigue amoureuse ni d'ailleurs au soi-disant suspens cousu de fil blanc concernant l'identité de la vieille dame.Dommage! A priori, beaucoup de babeliotes ont apprécié ce roman, tant mieux pour l'auteure!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          368

Citations et extraits (77) Voir plus Ajouter une citation
LadybirdyLadybirdy   03 janvier 2020
Dans un couple, il vaut mieux que l’un des deux garde la tête plus froide que l’autre. Deux personnes qui s’aiment à la folie finissent par se consumer. Et se réveillent un matin sur un tas de cendres.
Commenter  J’apprécie          321
LadybirdyLadybirdy   03 janvier 2020
Je crois qu’on a besoin que quelqu’un nous connaisse. Nous reconnaisse. Ça nous rassure de vivre aussi dans le regard de l’autre… C’est la promesse de survivre à soi-même.
Commenter  J’apprécie          344
prune42prune42   03 juin 2017
Dans un couple, il vaut mieux que l'un des deux garde la tête plus froide que l'autre. Deux personnes qui s'aiment à la folie finissent par se consumer. Et se réveillent un matin sur un tas de cendres.
Commenter  J’apprécie          220
Corboland78Corboland78   06 juin 2015
Hanna ignorait ce que le serveur pensait du couple qu’ils formaient ce soir, autour de cette table romantique à deux pas de Saint-Germain-des-Prés. Les prenaient-ils pour des amoureux se découvrant l’un l’autre, pour des amants tout neufs en échappée belle ? Hanna s’en fichait. En tout état de cause, Michael n’avait pas l’air d’un dragueur. Enfin… Il n’avait pas l’air de faire exprès d’être séduisant. Il était tellement naturel et spontané qu’on en oubliait presque qu’il était aussi beau qu’une affiche de film, avec ses yeux si clairs, sa mâchoire carrée, son nez un peu cassé et ses mains viriles. Hanna était tout à fait à l’aise avec lui.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
PalmyrePalmyre   10 novembre 2017
Vous êtes beaucoup plus forte que vous ne le pensez, il vous faut juste découvrir à quel point. Ne laissez personne vous faire croire le contraire...
Commenter  J’apprécie          280

Videos de Laurence Peyrin (41) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Laurence Peyrin
Message des autrices et auteurs Calmann-Lévy pour la réouverture des librairies. Avec Plantu, Roxane Dambre, Guillaume Musso, Laurent Gounelle, Niko Tackian, Marlène Charine, Serge Hefez, Emmanuelle de Boysson, Julien Sandrel, Patrick Breuzé, Laurence Peyrin, Cécile Pivot, Olivier Weber, Agathe Portail, Eddy Moine, Jean-Marie Périer, Jean-Francois Chabas, Sylvie Baron, Francois Grandcollot, Helene Legrais, Georges-Patrick Gleize, Iman Bassalah, Elisabeth Segard, Jacques Expert, Philippe Dana, Corinne Javelaud, René Manzor, Marie-Bernadette Dupuy, Jérome Loubry, Yann Queffélec.
autres livres classés : marylin monroeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz de la Saint-Patrick

Qui est Saint-Patrick?

Le saint patron de l’Irlande
Le saint-patron des brasseurs

8 questions
163 lecteurs ont répondu
Thèmes : fêtes , irlandais , irlande , bière , barCréer un quiz sur ce livre

.. ..