AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266199498
Éditeur : Pocket Jeunesse (01/09/2011)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 137 notes)
Résumé :
Lorsqu'un astéroïde percute violemment la Lune, semant le chaos dans le monde entier, Alex Morales se retrouve seul avec ses deux soeurs.
Il n'a pas dix-huit ans et doit se débrouiller dans New York, envahie par les flots. Pour chercher ses parents disparus, trouver de quoi manger, de quoi se chauffer, et simplement pour survivre, Alex sera amené à faire des choix qui changeront son destin à jamais.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (37) Voir plus Ajouter une critique
Osmonde
  07 juillet 2013
Pour ce second tome, nous ne retrouvons pas Miranda, mais Alex. le chaos, l'hiver glacial, tout repart à zéro. Mais cette fois-ci nous suivons une autre famille, les Morales. Malheureusement, cette dernière n'est pas au complet et c'est l'aîné qui prend en charge ses deux petites soeurs. Qui dit, nouvelle famille, dit nouveau lieu. Et nouveau lieu, signifie dans ce livre : New York. Vous vous doutez bien ce que doit être le chaos dans une si grande ville, peuplée d'une si grosse population gigantesque. Tout est trois fois pire. Imaginez, un ado de 17 ans, qui doit chercher, par des moyens peu glorieux, de quoi alimenter sa petite communauté. Sans oublier, tous ces morts jonchant le sol. Et donc forcément la maladie devient très contagieuse… Sans compter, l'hygiène, le chauffage, et les foules qui se disputent pour un peu de nourriture… Voilà ce que vont subir (et pleins d'autres choses encore !) Alex, Briana et Julie ! Tout le long du livre, le lecteur suit le parcours laborieux, triste et émouvant de ces trois enfants du point de vue d'Alex.

Quel tome ! Bien plus intéressant que le premier. Comme je l'ai précisé plus haut, de nouveaux personnages font surface. L'histoire se déroule dans une grande ville, et tout cela rend les événements beaucoup plus de difficiles. Alex est seul, aucun adulte ne peut l'aider pour se procurer de la nourriture. Alors que Miranda, dans le premier tome, avait sa mère. Alex a plus de responsabilités, doit protéger ses soeurs, organiser ses journées, trouver des moyens pour survivre… ! La vie qu'il mène est moins tranquille que celle de Miranda, elle est plus dangereuse. Surtout que dans une grande ville, les personnes sont plus nombreuses et par conséquent il faut nourrir plus. le stock ne peut tenir éternellement…
Dans ce deuxième tome, on retrouve plus d'actions, et normalement plus d'émotions à cause de tous les malheurs qui surviennent. Pourtant, je n'ai rien ressenti, même vers la fin. L'histoire était prenante, mais je voyais tout d'un point de vue extérieur et c'est dommage. Alors que dans le premier tome c'était Miranda qui parlait. Rien ne me touchait, et ça manquait de descriptions. Je ne supporte pas quand le physique des personnages est absent. J'ai besoin de le connaître. Je n'aime pas l'inventer.

Au début du livre, j'ai eu un peu de mal avec Alex. Je ne l'appréciais pas tant que ça. Je le trouvais ennuyeux, et trop autoritaire par certains moments. Alors qu'il n'y avait pas encore de grands efforts à fournir, niveau nourriture, Alex lançait des ordres à ses soeurs, du genre : "Va faire la vaisselle, le ménage". Les occupations destinées aux filles selon lui… Ce n'était pas très juste, et assez agaçant. Mais il a évolué, en bien. Il est devenu plus responsable, mature. Au départ, il était assez injuste avec sa soeur, Julie. C'est vrai que par certains moments elle faisait preuve d' enfantillages. Mais ce n'était pas une raison pour la traiter comme ça. Surtout qu'elle aussi a beaucoup grandi, et parfois je me rends compte que si j'avais été assez à sa place j'aurais réagi comme elle. Globalement Alex m'a plu. Mais pas au point d'en devenir attachant. Il a juste été très courageux. Au moins, l'auteure a fait preuve de réalisme en créant ce personnage imparfait.
Julie, qui était une enfant à caprices, s'est transformée en une enfant mature et responsable. C'est le personnage que j'ai apprécié le plus. Il m'est arrivé de compatir pour elle. Je l'ai trouvé très forte, même s'il arrivait qu'elle boude pour rien, ou râle souvent. En même temps, il y a de quoi ! Ce doit être dur pour une enfant de cet âge, de vivre pareille catastrophe. Entre un frère qui l'accuse constamment en premier, si quelque chose ne va pas et s'occuper de tâches qu'elle exerce pour la première fois… ce ne doit pas être de tout repos ! Je suis contente de la retrouver dans le troisième tome !
Briana, la sainte de la famille. L'optimiste, la sage et l'obéissante petite soeur. Ce personnage ne m'a fait ni chaud, ni froid. Elle n'a pas été très présente dans le livre, et je la trouvais trop parfaite à mon goût. Pour ses 15 ans, elle faisait plus jeune mentalement. Elle était encore plongée dans le monde de l'enfance, et des miracles… J'avais souvent envie de lui dire : Mais youhouuu réveille-toi ! T'es sur Terre, là !

Conclusion : Malgré quelques points négatifs, en ce qui concerne les émotions trop fades, ce livre m'a beaucoup plu. La vie d'Alex était plus difficile à gérer, plus d'obstacles, de décisions à prendre, de responsabilités, de rebondissements. C'est ce que j'ai préféré. La plume de l'auteur n'est pas extraordinaire, mais j'avais pourtant l'impression d'assister à ce chaos sur place. C'est fou ce que les gens peuvent faire pour survivre. J'ai bien aimé aussi, qu'on retrouve comme au premier tome, ce système de jour. Ca permet de suivre les personnage avec exactitude, et c'est bien quand les dates sont importantes… Ca rajoute de la tension !
Lien : http://lemondedosmonde.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
claireo
  12 juin 2012
Un astéroïde heurte la Lune, provoquant des cataclysmes. A New-York, Alex, un lycéen, est sans nouvelles de ses parents, et doit se débrouiller pour survivre avec ses deux jeunes soeurs, malgré les pannes d'électricité, le manque de nourriture et le chaos.
Les habitants qui le peuvent quittent la ville, et la survie devient de plus en plus difficile.
Les évènements sont vus à travers le récit du héros, qui m ' a paru assez horripillant au début avec son coté macho, mais il évolue au fil du temps et des épreuves.
Une bonne idée de départ, le thème de la survie après une catastrophe est bien traité, l'écriture est simple et directe, mais la mauvaise traduction nuit à la fluidité de la lecture (depuis quand un ascenseur est-il un « monte-charge » ?). Je n'avais pas lu le tome un avant de lire celui-ci , mais ça ne pose pas de problème, on peut lire ce tome-ci indépendament, l'histoire se tient.
Un roman-catastrophe pas mal, mais peut mieux faire.
Commenter  J’apprécie          120
alittlematterwhatever
  21 septembre 2011
Rappelez-vous, dans le premier tome de Chroniques de la fin du monde, un astéroïde venait de percuter la lune, la déviant de son orbite. Après nous avoir conté l'histoire de Miranda, Susan Beth Pfeffer nous fait suivre le quotidien d'Alex Morales, un adolescent qui étudie dans une prestigieuse école catholique de la ville de New York.
Après la catastrophe, il se retrouve seul avec ses deux petites soeurs, sa mère n'est jamais rentrée de son travail et son père est à l'étranger. Alex va donc devoir apprendre à se débrouiller et à faire des choix pour sa survie et surtout, celle de ses soeurs, Julie et Briana.

J'avais peur que les deux tomes se ressemblent beaucoup mais Susan Beth Pfeffer a su écrire une histoire totalement nouvelle, à partir du même phénomène. Ici, Alex doit faire face à de nombreuses difficultés concernant la sécurité de sa famille. En l'absence de ses parents, c'est lui le chef de famille : une responsabilité bien lourde quand on n'a que dix-huit ans et qu'on doit faire face à autant d'épreuves. En abandonnant le procédé du journal intime, Susan Beth Pfeffer ajoute une nouvelle facette à la série. le premier tome m'avait rendu claustrophobe : Miranda était enfermée chez elle et son journal nous livrait surtout ses sentiments personnels. Alex, lui, cherche justement à partir de chez lui. Les scènes d'extérieur donnent un nouveau souffle au roman, introduisant des scènes d'actions qui manquaient dans le premier tome.
Ce qui m'a également marqué dans ce livre, c'est le côté religieux que l'auteur a retranscrit. La famille Morales est une famille catholique très pratiquante : les enfants vont tous dans des écoles catholiques, tenues par des hommes et femmes d'Eglise. Je pensais que cela me gênerait mais finalement, cette dimension amène une réflexion intéressante : peut-on croire en Dieu dans n'importe quelles circonstances ? Mais rassurez-vous, Susan Beth Pfeffer ne nous donne pas une leçon de morale puisque chaque personnage à une vision différente. Les trois personnages principaux sont développés de sorte qu'on se retrouve forcément dans l'un d'eux : la ténacité d'Alex, la force de Julie, la foi de Briana.

Le deuxième tome de Chroniques de la fin du monde est donc beaucoup plus abouti, notamment grâce aux scènes d'action qui apportent au livre une tension dramatique. A noter que le dernier tome, Chroniques de la fin du monde – Les survivants, sortira en mai 2012 et réunira les héros des deux premiers volumes : Alex et Miranda.

Lien : http://alittlematterwhatever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Kurosaki
  15 août 2012
L'histoire est la même que le tome 1, se passe au même moment mais l'endroit et les personnages sont différents.
Dans ce tome là on suit donc Alex, un jeune garçon de 17 ans qui vit à New York et qui va devoir faire face aux catastrophes dues au rapprochement de la Lune, tout en s'occupant de ses deux jeunes soeurs.
Même si on connaît déjà les événements qui vont se produire et ce par quoi cette famille va devoir passer, on est tout aussi pris que dans le premier tome parce qu'évidemment, les trois ados ne vont pas les vivre de la même façon. En effet, la différence la plus importante c'est que leurs parents ont disparus et Alex se retrouve chef de famille dans un monde où il faut tous les jours lutter pour survivre et prendre les meilleures décisions pour garder ses petites soeurs en vie.
J'ai préféré ce tome au premier parce qu'ici le point négatif, pour moi bien sûr, du tome 1, à savoir l'écriture en journal intime, n'y est pas. L'histoire est toujours racontée au jour le jour, mais la narration est classique.
Les points positifs sont toujours les mêmes, j'ai beaucoup aimé suivre ces personnages dans leur lutte quotidienne pour survivre aux catastrophes, à la faim, au froid, la maladie. A chaque fois on se dit, là ça peut pas être pire, et bien oui, y a toujours quelques chose.
J'attend donc avec impatience d'avoir le dernier tome entre les mains pour savoir ce que vont devenir les personnages et ce que nous réserve encore la Lune.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
tousleslivres
  07 avril 2012
Il y a quelques jours je me plongeais dans le tome 1 de ces Chroniques en vue de cette LC pour ce tome 2. Dans ma chronique du premier tome j'étais vraiment heureuse que le livre soit sous la forme d'un journal écrit par Miranda, pour ce second tome, je suis déçue qu'il en soit autrement, on a gardé d'idée du journal, mais il n'est plus écrit pas un des personnage, ce qui gâche beaucoup à mon goût. Il aurait tout à fait été réalisable de la part de l'auteur de faire écrire un des 3 enfants, surtout qu'il y a 2 filles et qu'on sait que les filles, surtout à cet âge écrivent des journaux... bon bref, c'est un petit moins... Mais j'en ai un autre... Oui... le fait qu'on reprenne l'histoire de la Lune depuis le début m'a aussi gêné... revivre la même chose, bon vous allez me dire vue d'une autre fenêtre, m'a aussi déçue. J'ai ressenti des choses dites et redites dans ce second opus.
Quand au titre l'Exil, je m'imaginais que ces personnages nouveaux partiraient à l'aventure, qu'ils vivraient des moments fort avec plein d'espoir... Je ne suis vraiment pas déçue, mais j'ai tellement aimé le premier tome, j'étais dans l'élan et tout d'un coup tout a freiné et j'ai eu l'impression de faire une relecture avec d'autres personnages. Je le redis, je ne suis pas déçue, j'ai adoré, j'ai vraiment aimé surtout la fin, je voulais savoir comment ils allaient s'en sortir...
J'ai aimé ces 3 enfants et surtout l'entre-aide qu'il va se créer et là je parle de Kevin. Kevin qui fait partie des « riches » n'a pas besoin de faire ce qu'il va faire avec Alex, mais bon c'est avec une idée d'aller au Paradis qu'il le fait, mais n'y a-t-il pas autre chose là dessous... Dans ce second tome la religion est plus présente que dans le premier, les enfants vont dans des écoles privées religieuses, Bri va aller passer l'été chez des religieuses et ils ont à manger grâce, encore, aux religieux.
J'ai aussi bien aimé le réalisme de ce second tome, c'est peut-être le fait qu'ils sont en ville et que ça donne une autre vision de la catastrophe, une vision plus humaine et moins concentré sur les membres de la famille comme le premier.
J'ai aimé le dynamisme du récit, la lecture est facile et très rapide et surtout plus adulte. Les émotions sont présentes et donnent envie d'aller plus loin et de lire le tome 3 qui sort en mai 2012... je serai au RDV sans soucis, j'espère juste une chose, c'est que cette histoire ne se répétera pas une troisième fois... et qu'on va avancer dans le dénouement des survivants...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   13 mai 2013
Presque malgré lui, il prit un morceau de papier et un stylo et se mit à dresser une liste. Les listes ne le réconfortaient plus, mais il en faisait quand même lorsqu'il n'arrivait pas à dormir. Il était inutile d'inventorier ce qu'ils avaient, puisqu'ils n'avaient rien. Inutile aussi de noter ce qui leur manquait, parce qu'ils manquaient de tout. Inutile, certes, mais il fit quand même une liste.

"Disparus", écrivit-il en haut de la feuille.

Papa
Maman
Carlos
Oncle Jimmy et tante Lorraine, et leurs enfants
Chris Flynn
Tony
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
CielvariableCielvariable   13 mai 2013
Que Dieu sauve leur âme. Que Dieu sauve les nôtres. C'était la seule prière qu'Alex pouvait se rappeler. Elle ne lui apportait aucun réconfort, mais il continuait de se la répéter. Tant qu'il priait il n'aurait pas à penser, il n'aurait pas à se souvenir, il n'aurait pas à trancher. Il n'aurait pas à admettre qu'il était entré dans un monde où personne ne lui avait expliqué les règles à suivre, un monde où il pourrait bien ne plus y avoir aucune règle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   28 mars 2018
Et il l'a percuté. Même si on s'y attendait, on a tous eu un choc au moment où l'astéroïde est entré en contact avec la Lune. Avec notre Lune. A cet instant, je me suis dit que nous avions tous pris conscience que c'était "notre" Lune et que si elle était attaquée, c'est nous qui étions attaqués.
Commenter  J’apprécie          20
CielvariableCielvariable   13 mai 2013
Julie courut à la salle de bains, entraînant les autres filles dans son sillage. Alex en profita pour remercier James, Tony et Kevin d'avoir rendu l'anniversaire de sa sœur si exceptionnel. Ils firent tous les modestes, mais Alex savait combien c'était important pour Julie, pour Bri et pour les amies de Julie. Peu importe ce qu'elles vivraient par la suite, elles avaient pris part à une fête et avaient dansé avec des garçons.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   20 mai 2014
Lorsqu'il aperçut au loin l'Empire State Building, Alex se sentit rassuré: le gratte-ciel était toujours là, contrairement à la statue de la Liberté qui avait été emportée par les flots.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : fin du mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2860 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..