AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Cédric Philippe (Autre)
EAN : 9782352894575
192 pages
Éditeur : Editions MeMo (20/08/2020)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Ne vous arrive-t-il jamais, en grattant un ticket de loterie ou en piochant une carte sur la pile, d’être convaincu de gagner ? De sentir le roi au sommet du paquet, de jurer que le chiffre gratté avec la petite cuillère va remporter un lot ? À cet instant, un feu rayonne en vous, une confiance : vous tenez mille paillettes de chance au bout des doigts. Mais qui allume ce feu, qui sème ces paillettes ?

L’histoire commence par une fête, la nuit, sous l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Ileauxtresors
  13 octobre 2020
Il y a quelques années, notre fils aîné nous a pris de court en nous demandant à brûle-pourpoint, entre la poire et le fromage, si ce qui comptait le plus selon nous était « la chance ou la raison ». Il était convaincu que l'essentiel était question de hasard, nous avions tant bien que mal tenté de le convaincre qu'il avait surtout prise sur la raison. Mais il faut bien le dire, la chance passionne les enfants et on peut s'étonner qu'elle ne soit pas plus présente en littérature jeunesse. Excellente idée, donc, de lui consacrer ce roman jalonné de dés, d'étoiles filantes, de pattes de lapin et bien sûr de trèfles !
Ce livre est l'un des plus étranges et intéressants qu'il nous a été donné de lire récemment. Comment vous dire ? Peut-être quelque chose à la frontière entre un conte, Alice au pays des Merveilles et un film de David Lynch ? D'abord cet objet-livre magnétique, avec sa tranche verte et sa couverture luxuriante. Ce prologue qui sonne comme une comptine, une petite fable sur la chance, raconté par un narrateur mystérieux que l'on ne retrouvera qu'à la toute fin. Puis se noue une intrigue grave autour d'Agathe qui apprend que son oncle adoré souffre d'une maladie pratiquement incurable. Pratiquement ? La voici partie chasser les trèfles à quatre feuilles, armée d'une volonté sans faille et de l'espoir fou que cela fera guérir son oncle…
Les dessins en noir et blanc (que nous avions déjà tellement aimés dans La petite épopée des pions) font incursion dans le texte, s'y substituent, même, sur des doubles-pages foisonnantes qui nous donnent envie de partir nous-mêmes en quête de chance (extraits disponibles via le lien ci-dessous !).
Quel incroyable décor que le jardin de la famille d'Agathe ! le regard des enfants en enchante chaque parcelle, révélant la mare sans fond, les trésors dissimulés dans la vase et entre les mousses, les tunnels et les cachettes, les arbres-mondes qui se penchent par dessus votre épaule pour se désaltérer dans votre verre, les tulipes imposantes comme des baobabs, les nuages et les nains de jardin qui n'attendent que vous tourniez les talons pour s'animer… Un milieu propice aux rencontres qui guident Agathe dans sa quête et la font grandir.
Les dialogues sont désopilants, tour à tour drôles, absurdes, pleins de réflexions piquantes sur le jeu du hasard, l'art de déjouer les sciences prédictives, les liens entre chance et bonheur et la façon dont la fortune se distribue. Poisson-volant, canard, renard et tulipes, chacun y va de sa petite tactique personnelle pour trouver la chance : voir le verre un millionième plein, demander de l'aide, laisser du temps au temps, réaliser des actes de bonté, décrypter les signes, lâcher prise, ne rien laisser au hasard. Ainsi, on en revient toujours, d'une certaine manière, à la nécessité de faire des choix...
En cours de route, j'ai craint que les enfants ne soient déconcertés par la complexité de ces questionnements et la bizarrerie de cette déambulation entre rêve et réalité. Et bien pas du tout, nous avons lu ce livre en trois jours et sans fléchir. Curieux de connaître l'issue d'une quête vitale, ils ont beaucoup ri et aimé se confronter à l'étrange et à l'absurde.
Alors, tenterez-vous votre chance avec ce roman ?
Lien : http://ileauxtresors.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          417
Nadael
  30 septembre 2020
Des illustrations en noir et blanc dans lesquelles on se promène, on se perd, on se plonge, on revient sur nos pas. Tour à tour en pleines pages, en vignettes, avec des bulles ou sans texte, tantôt foisonnants tantôt épurés, les dessins défilent à leur rythme – et pas forcément en regard de l'histoire. L'histoire, elle, est pleine de couleurs de parfums, des choses de l'enfance, de soleil de pluie de vent de neige, de rêves et de réalité, de poésie de philosophie d'imagination, de drôlerie de légèreté de gravité, de jeux, de chance et de choix, de fleurs et d'animaux, de questionnements sur la vie sur la mort et ce qu'il y a autour, de cachettes de refuges de secrets, d'émerveillement. Un renard un tulipe vaniteuse et on pense au Petit Prince, une montre à gousset un lapin de Pâques et on pense à Alice…. Mais découvrons Agathe, petite fille curieuse généreuse et joueuse, qui un soir de fête sous les lampions du jardin familial, entend par inadvertance une nouvelle qui l'assomme : son oncle Yvon est très malade. Elle se met alors en quête, avec sa soeur Anémone et d'autres enfants, de trèfles à quatre feuilles pour le sauver. Des trèfles comme autant d'étoiles pour conjurer le sort. Entre rêve et réalité, nous suivons Agathe dans sa recherche. Entre discussions et silence, nous l'écoutons l'entendons. Hasard, chance, destin, bonheur, merveilleux parsèment son chemin où chacune de ses rencontres – poisson volant, fleur, renard, canard, chat… – apprend et façonne son esprit et esquisse ses choix. Un roman graphique envoûtant, une quête poétique savoureuse sur la chance – une réflexion sur le bonheur l'audace la liberté de choisir. Surprenant et splendide.
Lien : https://lesmotsdelafin.wordp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Fanou87
  09 octobre 2020
Avec Cédric Philippe, il est question de braver l'inconnu pour une noble cause: sauver l'oncle tant adoré d'un mal qui le ronge.
Comment? Grâce à la chance, pardi! Et la chance, où la trouve-t-on? Sous nos pieds, en cherchant bien, en scrutant les moindres recoins du jardin. Et à quoi elle ressemble cette chance? Aux trèfles à quatre feuilles.
Agathe et sa soeur veulent en trouver le plus possible pour que leur oncle guérisse au plus vite, elles espèrent remplir tout un bocal, rien que ça!, car rien n'est plus important pour elle que de retrouver Oncle Yvon.
Leur quête les amènera dans des endroits bien étranges, où les oies, les papillons, les fleurs parlent, où elles se sentiront toutes petites face à ce monde qui leur était inconnu.
Ce roman illustré en noir et blanc offre une parenthèse enchantée dans un jardin extraordinaire. J'y ai retrouvé des similitudes avec Alice au Pays des Merveilles dans sa façon d'entrer dans un autre monde, entre rêve et réalité.
Les Éditions Mémo offre encore une fois un livre original!
Lien : https://pagesversicolores.wo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
IleauxtresorsIleauxtresors   05 octobre 2020
Ne vous arrive-t-il jamais, en grattant un ticket de loterie ou en piochant une carte sur la pile, d'être convaincu de gagner ? De sentir le roi au sommet du paquet, de jurer que le chiffre gratté avec la petite cuillère va remporter un lot ? À cet instant, un feu rayonne en vous, une confiance : vous tenez mille paillettes de chance au bout de doigts. Mais qui allume ce feu, qui sème ces paillettes ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
IleauxtresorsIleauxtresors   13 octobre 2020
C’est dans ce jardin, un soir d’été, que commence l’histoire d’Agathe. Si vous la rencontriez – et en fait, vous la rencontrez, puisqu’elle vous sourit en ce moment même, en face de vous – elle vous dirait simplement : je m’appelle Agathe, j’ai douze ans. Et vous verriez dans ses yeux, comme dans certaines pierres précieuses, une radiance et une nostalgie. Elle ne détournerait pas le regard, vous non plus ; vous deviendriez peut-être amis. Mais son oncle Yvon l’appelle depuis un endroit éloigné du jardin et en un instant elle s’échappe, sautillant sur les pierres plates entre les massifs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
IleauxtresorsIleauxtresors   13 octobre 2020
Et si la chance est un grand gâteau ; les gens en mangent des parts et à la fin il n’y en a plus ? Comme le bonheur ?
Commenter  J’apprécie          130
NadaelNadael   30 septembre 2020
« Pour les enfants, la mare n’avait pas de fond. Ils ignoraient si les écailles brillantes entre les mousses étaient celles des goujons, ou de trésors. Dans le jardin fleurissaient sans cesse des œufs de Pâques, les branches du figuier ou des lilas appartenaient plus au ciel qu’à la terre et les groseilliers n’étaient qu’un passage vers d’autres mondes, des tunnels de feuillages aquatiques où certains chemins secrets saturés du parfum des longues journées d’été. Les tulipes chantaient, et si la brise du soir agitait leurs tiges, c’était l’œuvre d’une bête invisible. Au crépuscule, quand la lampe à pétrole teintait les arbres d’ombres violettes, des créatures couraient dans les branches et on ne savait plus, sous les feuilles, si c’était là-bas une étoile, une luciole ou une paire d’yeux. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
IleauxtresorsIleauxtresors   13 octobre 2020
- Poisson, Yvon va mourir.
- Tu n’as qu’à décider que non. Qui est Yvon ?
- Mon oncle. Ses poumons vont se remplir d’eau.
- La belle affaire ! N’a-t-il pas de branchies ?
Commenter  J’apprécie          30

Notre sélection Jeunesse Voir plus
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1163 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre