AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Édith Ochs (Traducteur)
EAN : 9782749105321
560 pages
Le Cherche midi (08/03/2006)
2.61/5   36 notes
Résumé :
Des déserts d'Égypte aux champs de bataille de la Première Guerre mondiale, L'Egyptologue est un roman plein de chausse-trappes et de trompe-l'œil, aussi passionnant à déchiffrer qu'un hiéroglyphe.
Le Caire, 1922 : Ralph Trilipush, égyptologue sorti d'Oxford, se lance à la recherche du tombeau d'un pharaon dans la Vallée des Rois, à quelques dunes seulement de l'endroit où Howard Carter met au jour les trésors funéraires de Toutankhamon.
Sydney, 1960 :... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique

The Egyptologist

Traduction : Edith Ochs

Ce roman de près de six-cents pages en édition Pocket fait s'entremêler essentiellement la recherche d'une tombe pharaonique dans la Vallée des Rois, en 1922, et l'enquête entreprise par l'héritier de la famille Macy près de trente ans plus tard, enquête sur l'homme que sa tante Margaret avait failli épouser dans les années vingt. Il se trouve que l'égyptologue lancé à la découverte de la tombe du pharaon Atoum-Hadou et le fiancé avec lequel, dans des circonstances mal expliquées, rompit Margaret Macy ne sont qu'une seule et même personne, Richard Trilipush.

Mais qui était Richard Trilipush ? ...

Le livre entier repose sur cette question à laquelle, sans vouloir révéler l'intrigue détaillée du roman, on peut d'ores et déjà dire que le lecteur n'obtiendra jamais de réponse satisfaisante.

En fait, après avoir achevé la lecture de "L'Egyptologue", on en vient à se demander si on ne ferait pas mieux de le relire tant les récits se mêlent et s'entrechoquent, risquant parfois le télescopage nébuleux et provoquant une fin - à mon modeste avis - improbable, ce qui constitue d'ailleurs la grande faiblesse de l'ensemble.

La construction est pourtant très habile, les indices s'accumulent de façon cohérente et l'énigme révèle un auteur ambitieux. On comprend que Stephen King ait beaucoup aimé. Mais il s'est montré indulgent car si l'auteur est ambitieux, il n'a pas tout à fait les moyens de son ambition : techniquement parlant, la fin est, je le répète, invraisemblable. Certes, il nous reste encore l'hypothèse d'un délire ultime et absolu mais si tel est bien le cas, comment Trilipush est-il parvenu à écrire jusqu'au bout ? ...

Il n'en reste pas moins vrai que l'auteur se révèle un conteur authentique, qui sait accrocher l'attention de son lecteur et faire monter la tension et la curiosité, en dépit de quelques longueurs, çà et là. Arthur Phillips possède aussi au plus haut degré l'art de brouiller les pistes et de flouter l'image. Toutefois, pour ne pas sortir de son livre avec un sentiment de déception ou, pire encore, d'agacement et de frustration, mieux vaut accepter dès le départ l'idée d'un délire intégral.

Enfin, un dernier conseil : "L'Egyptologue" doit se lire en quelques jours. Surtout, surtout, n'étalez pas sa lecture sur une quinzaine ou un mois, en la répartissant par petits fragments : vous n'y comprendriez plus rien. ;o)

Commenter  J’apprécie          20

Je partage l'avis de Woland quant au talent de l'écrivain de faire monter l'intrigue et debrouiller les pistes. de ce point de vue-là ce livre vaut le détour. En revanche sur le fond j'ai été un peu déçue. Si le début est très bien mené, les 200 pages du milieu traînent unn peu longueur et la fin tombe comme un soufflet, n'est pas, à mon sens, à la hauteur de ce que laissait présager le début du roman.

Commenter  J’apprécie          40

Ce livre ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, si ce n'est qu'il était bien trop touffu.

Tout s'emmêlent et, si d'habitude j'aime que l'on me brouille les pistes et que deux enquêtes, parties chacune de leur côté, se rejoignent, là, j'ai pas accroché du tout.

C'est bien simple, je ne l'ai même pas terminé tellement il me barbait.

Commenter  J’apprécie          30

Une seule remarque: Ouf c'est fini! Trop long, trop long, trop long, il ne m'a pas franchement laissé un souvenir impérissable, il est poussif et ennuyeux. Je l'ai commencé, je l'ai fini mais cela a été difficile et je ne risque pas de recommencer.

Commenter  J’apprécie          20

à force de vouloir brouiller les pistes, maintenir le suspense... ça devient difficile à lire,... trop de longueur, pas de chapitre. l'auteur a voulu surprendre, mais la chute est vraiment trop invraisemblable, au point que je me suis demandée si j'avais bien compris !

dommage ç'aurait pu être un chef d'oeuvre !

Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
[...] ... A l'époque où j'ai connu votre famille, en 1922, vous n'étiez pas encore né, j'imagine. Quand votre tante a-t-elle rencontré votre oncle ? Vous savez, elle en pinçait un peu pour moi, votre tante. Elle vous a dit ça ? Je suppose que non et je suis sûr que votre oncle était un type épatant. Mais quand je l'ai rencontrée, elle était fiancée à cette infernale tapette d'explorateur aristo et je devais être exactement ce qu'il lui fallait : un homme, un vrai, d'une réputation irréprochable, inlassablement à la poursuite de la vérité et plaçant la vérité au-dessus de tout.
Quel titre donner à cette affaire ? Réfléchissez : cela a débuté d'abord comme une enquête en droit de succession bancale, puis c'est devenue une affaire de personnes disparues avec une douzaine de clients différents, ensuite un double meurtre, une enquête prénuptiale sur le passé du prétendant, puis une affaire de recouvrement de créances et, brusquement, un double meurtre totalement différent. Avec la mise sous les verrous de ce fichu Arabe (curieusement, impossible de me rappeler son nom), nous avons au moins résolu le dernier crime, mais une bonne partie de cette noix de coco refuse de remuer quand je la secoue, maintenant encore. ... [...]
Commenter  J’apprécie          00
[...] ... Qu'est-ce là ? M'a-t-on déjà informé de tout cela ? Mon câble ne vous a-t-il pas dit que ce Ferrell était un fabulateur, un mythomane, et un étranger vous rassure après cela ? Si cela n'est rien de plus que des malentendus exacerbés par le chassé-croisé de notre correspondance, d'autres lettres ne feront que déformer davantage les choses, chacune passant à côté de la suivante, la figeant dans l'absurde alors qu'elles se croisent à l'aveuglette à la surface de l'eau. Que se passe-t-il [chez vous] en ce moment même ? Ce que je lis concerne des événements passés depuis longtemps, des astres morts. Je ne puis comprendre qui est ce Ferrell ni comment il s'est infiltré au sein de ma famille. ... [...]
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Arthur Phillips (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Arthur Phillips
3 avril 2013
Le suspense le plus éprouvant depuis Ne le dis à Personne et Avant d'aller dormir. Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari, Nick, forment en apparence un couple modèle. Victimes de la crise financière, ils ont quitté Manhattan, leur vie aisée, leur travail dans la presse, pour s'installer dans la petite ville du Missouri où Nick a grandi. le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, celui-ci découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. L'enquête qui s'ensuit prend vite une orientation inattendue : sous les yeux de la police, chaque petit secret entre époux et autres trahisons sans importance de la vie conjugale prennent une importance inimaginable et Nick devient bientôt un suspect idéal. Alors qu'il essaie désespérément de son côté de retrouver sa femme, celui-ci découvre qu'elle aussi lui dissimulait beaucoup de choses, certaines sans gravité, d'autres bien plus inquiétantes. Il serait criminel d'en dévoiler davantage tant l'intrigue que nous offre Gillian Flynn recèle de surprises et de retournements. Après Sur ma peau et Les Lieux sombres, la plus littéraire des auteurs de polars, qui dissèque ici d'une main de maître la vie conjugale et ses vicissitudes, nous offre en effet une véritable symphonie paranoïaque, dans un style viscéral dont l'intensité suscite une angoisse quasi inédite dans le monde du thriller. À propos des Lieux Sombres : « Une étoile du roman noir est née. L'intrigue est dense, sophistiquée, diabolique. Un polar hypnotisant. » Olivia de Lamberterie, Elle À propos de Sur ma peau : « Dire que c'est un roman exceptionnel, oui, très bien, mais ça ne suffit pas. Je pense, croyez-moi si vous le voulez, que je n'ai pas lu un thriller aussi entêtant depuis des années. » Stephen King À propos des Apparences : « Je viens de passer une semaine où je me suis senti tour à tour manipulé, trahi, provoqué, trompé et confondu. Sans compter que toutes mes certitudes se sont révélées fausses. Cela pourrait sembler suffisant, eh bien non ! Figurez-vous que je pense sérieusement à le relire sans perdre une minute ! » Arthur Phillips « C'est un livre à la fois exceptionnel et terrifiant. Je n'ai jamais rien lu de tel sur la façon dont la normalité apparente et les ténèbres qui hantent chacun de nous peuvent à ce point se confondre qu'il en devient impossible de les distinguer. » Tarta French
+ Lire la suite
autres livres classés : affaire non résolueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2761 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre