AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Bookworm84


Bookworm84
  12 mai 2014
Sophie est fraîchement larguée. Sophie a du mal à gérer cette rupture - d'autant plus qu'Eric l'a quittée pour sa secrétaire et que les réseaux sociaux lui offrent un espionnage aisé de la nouvelle vie des 2 tourtereaux, ravivant ainsi la blessure. Quand une amie de Sophie, prise en conduite en état d'ivresse, se voit obligée d'assister à des réunions des Alcooliques Anonymes, Sophie, qui l'accompagne pour sa première venue, est frappée d'une idée : pourquoi ne pas créer une sorte d'Amoureuses Anonymes, pour aider les femmes esseulées à surmonter une rupture, à sortir de la spirale des échecs, à ne plus être addict à l'amour quand il fait mal, à vivre mieux leur vie sentimentale, enfin ?

Voilà le postulat de ce petit roman qu'on pourrait ranger dans la catégorie des comédies romantiques, au vu de son contenu et de sa légèreté :) Un postulat attrayant, quelque peu original, et qui possède une certaine vérité. On s'attache très vite au personnage de Sophie, on la comprend et son idée est des plus sympathiques, surtout quand on découvre la galerie de femmes blessées qui viennent frapper à la porte de ces Anonymes.

J'ai dévoré ce court roman en quelques soirées, amusée par ces scènes à la fois drôles et pathétiques, tenant tant du cliché que de la vraie vie. Car oui, on peut toutes se reconnaître à un moment ou à un autre ! L'auteur profite de son idée de base pour évoquer des comportements amoureux qui ne peuvent qu'amener vers la rupture, des réactions inappropriées qui arrivent souvent, le tout avec des règles comme pour sortir d'une addiction - ce qui est le cas dans ce roman, avec ces femmes droguées au sentiment amoureux, mais qui ignorent ce qu'est vraiment l'amour.

L'évolution de l'intrigue sentimentale concernant Sophie est cousue de fil blanc, comme souvent dans ce genre de littérature, mais le roman remplit parfaitement son rôle : détendre. Une lecture détente, donc, pas prise de tête pour un sou, rafraîchissante par cette idée d'un club d'Amoureuses Anonymes, avec un happy end de rigueur, et comme c'est dans le but de me distraire que je l'ai lu, je n'ai pas été déçue ! :)

Passons aux bémols - il y en a quelques uns. Déjà, je vais pousser un coup de gueule sur la traduction. Ce n'est pas la première fois que je tombe sur le problème, donc ce n'est pas inhérent à Amoureuses Anonymes, mais quand donc les traducteurs prendront-ils la peine de vérifier si un livre, film ou émission évoquée existe en France et si oui, sous quel titre ? Ainsi, on voit citée à plusieurs reprises dans le roman une émission de télé réalité appelé le Mari. Si le traducteur (ou la traductrice) avait été un peu plus curieux(se), il/elle aurait vu que cette émission, The Bachelor en VO, étant adaptée chez nous... sous le titre Bachelor, et pas le Mari. ça peut sembler un détail, mais quand on tombe sur le problème pour la n-ième fois, et qu'on s'est fait avoir au début, ça finit par agacer.
Côté bémol toujours, l'auteur a placé plusieurs personnages féminins pour évoquer divers comportements amoureux, mais à force on se perd un peu entre qui a vécu quoi. Enfin, les caractères "clichés" rattachés aux femmes sont, bien évidemment, de la partie et le roman manque cruellement d'un regard masculin sur le même sujet.

Mais cessons de jeter la pierre, après tout, j'ai lu ce roman pour me détendre, et le but est parfaitement rempli ! :) Je regrette juste qu'en raison de ces bémols, le roman est l'effet d'un bonbon fondant : sucré, délicieux, mais vite avalé et vite oublié, si bien qu'on regrette qu'il n'ait pas eu plus de consistance.

Si vous cherchez une lecture-vacances, une lecture-remonte moral, ce livre est fait pour vous ! :)
Commenter  J’apprécie          31



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (3)voir plus