AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714310036
Éditeur : José Corti (01/10/2009)

Note moyenne : 3/5 (sur 2 notes)
Résumé :

Ce journal est tenu par un homme encore jeune, coursier de son état, en concurrence avec son ami Vasco pour séduire Cymbeline, la fille qui habite au-dessus de chez lui. Séducteur maladroit et exagérément imaginatif, il fait de cette rivalité un prétexte pour satisfaire son penchant à l'ironie et son goût de la dérision souriante. Il a pour confidents de ses humeurs monsieur Tho, un cordonnier vietnamien q... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Danieljean
  28 juillet 2016
Le Journal ironique... s'annonce comme la chronique dilettante d'une impossible conquête amoureuse par laquelle le héros s'aventure peu à peu loin des rives du réel avec un ravissement sans égal. Toute adhésion au monde écartée, place à la lutte contre un fourbe de comédie (son meilleur ami, Vasco) qui, lui aussi, a aperçu la belle et qui, suprême insulte du pragmatique au rêveur, projetterait même de l'inviter au restaurant. Et, en fond de scène, servant d'adjuvants : un lion pelé du zoo, un cordonnier vietnamien, et un coursier sans papiers, « Il faut prendre les gens pour ce qu'ils sont vraiment, des morceaux de vie à la dérive » : on devine, à lire les lignes du Journal ironique..., ce que l'écriture de Georges Picard doit à la généalogie des personnages du renoncement, de l'ennui, de la paresse ou du refus de participer au monde, à tous ceux qui ont « aimé mieux pas », ou « être petit, et le demeurer » : les Oblomov, Barrelby, Jakob von Gunten, et autres Plume.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
DanieljeanDanieljean   28 juillet 2016
Vasco en est sûr, il me l’a assez répété : c’est lui qui tombera le premier Cymbeline. Étrange expression que cet argot qui compare une conquête amoureuse au gaulage de noix ! Depuis quelque temps, je me familiarise avec une certaine vulgarité de langage, ayant compris que la pudeur et la subtilité sont plutôt des entraves. C’est un véritable impair que l’excès de finesse dans un monde grossièrement façonné où l’on confond facilement retenue et pusillanimité. Sur ce point, Vasco a une bonne longueur d’avance sur moi, car il n’a jamais été paralysé par la timidité ni embarrassé par des indécisions psychologiques. Ce fonceur de Vasco ! Ce blagueur qui voudrait me faire croire que je n’ai aucune chance dans la concurrence que nous nous livrons pour avoir Cymbeline. Et Cymbeline, comment voit-elle nos deux désirs fléchés vers elle ? Je n’ai pas encore osé l’inviter à prendre un verre faute de trouver un prétexte qui ne me rende pas ridicule à mes propres yeux. Vasco n’a pas besoin de prétexte. Je les ai vus ensemble au bar des Indigènes, assis face à face, elle l’écoutant avec le sourire, lui pérorant comme un petit dieu de l’Olympe descendu faire la leçon aux humains. En tout cas, elle s’amusait. Je suis passé devant eux sans les regarder en espérant qu’ils m’interpelleraient et m’inviteraient à me joindre à eux. Heureusement, je n’ai pas eu à décider quelle attitude adopter, jovialité, ironie calculée, agressivité, que sais-je, les formes du dépit sont multiples. Ils ne m’ont pas remarqué. Ou plutôt si : Vasco a eu comme une hésitation rapide et un rictus amusé, pour autant que son reflet dans la vitrine de la terrasse ne m’ait pas trompé. La scène fut si fugitive. Je me suis éloigné en jetant un coup d’oeil une dernière fois derrière moi, sans porter attention à un tourniquet publicitaire dans lequel je suis allé buter et qui s’est renversé sur le trottoir avec un fracas métallique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Video de Georges Picard (2) Voir plusAjouter une vidéo

Georges Picard : Tout le monde devrait écrire
A la Cité Internationale Universitaire de Paris, Olivier BARROT reçoit Georges PICARD pour son livre "Tout le monde devrait écrire", un essai qui parle du bonheur d'écrire.
autres livres classés : sans-papiersVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
13182 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre