AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Mémoire d'une nuit d'orage (17)

Davalian
Davalian   07 mars 2015
Ne laisse personne te dire que le bonheur est une chose qui se mérite.
Commenter  J’apprécie          80
ILLE
ILLE   01 novembre 2015
"Pour moi non plus,il n'y aura jamais ni oubli ni pardon",déclara-t-elle en regardant Collin bien en face.
Commenter  J’apprécie          50
sissou60
sissou60   24 août 2012
Certains affirmaient que le meurtre du père de Jody était la conséquence d'un incident isolé, une histoire déplaisante qui avait dégénéré jusqu'à atteindre des proportions inimaginables. Personne n'aurait pu le prévoir, soupiraient-ils.
Commenter  J’apprécie          50
bbpoussy
bbpoussy   06 janvier 2018
La vie est courte. Si tu as quelque chose à dire, crache-le ou alors oublie-le.
Commenter  J’apprécie          40
bbpoussy
bbpoussy   05 janvier 2018
Il n'y avait plus de rayon traiteur à présent ; si vous vouliez un sandwich au jambon, vous deviez acheter du pain et le confectionner vous-même. Tout en ce lieu semblait à Jody plus petit qu'autrefois, et elle savait que ce n'était pas seulement parce qu'elle avait grandi. A cette exception près-ô combien ironique ! - que les produits étaient livrés dans des récipients toujours plus volumineux, à la contenance toujours plus restreinte. Au moins, un litre et demi de lait restait-il un litre et demi de lait.
Commenter  J’apprécie          40
Lilou08
Lilou08   26 septembre 2012
Sa curiosité éveillée, mais n’en continuant pas moins à pleurer, Jody se tortilla entre les bras de sa grand-mère pour regarder son oncle.
Chase s’était planté au milieu de la cour, les jambes écartées.
Brandissant un pistolet dans sa main gauche, il le pointa vers les nuages et tira dans leur direction.
Au bruit de la détonation, sa mère étouffa un cri et son père tressaillit.
Seule Jody demeura impassible. Elle cessa de pleurer et se mit à hoqueter./
Chase se retourna et revint vers eux.
« Je l’ai tué, dit-il avec le plus grand sérieux, en regardant sa nièce droit dans les yeux.
C’est vrai ? s’enquit-elle dans un nouveau hoquet.
Vrai de vrai. Attends un peu et il va disparaître, tu verras ».
Comme s’il tenait le résultat pour acquis, Chase rentra dans la cuisine.
Une demi-heure après, l’orage s’était éloigné en direction du sud-est, et le ciel au dessus du ranch était redevenu d’un bleu limpide, sans le moindre nuage.
« Comment savais-tu ? s’étonna Annabelle.
J’ai appelé le service météo.
Tu es un génie.
Je fais ce que j’ai à faire », répondit-il d’un ton grave qui confirma à Annabelle que son cadet avait changé du tout au tout depuis le meurtre de son frère. Il s’acquittait désormais de toutes les tâches incombant autrefois à Hugh-Jay, ainsi que la plupart de celles de Bobby et devenait de plus en plus sec et musclé à force de se plier à la routine quotidienne du travail au ranch, qu’il avait délaissé en entrant à l’université.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
LecturesXxPassion
LecturesXxPassion   10 juillet 2012
Le bonheur est précieux, fragile et suspect.
Commenter  J’apprécie          40
LecturesXxPassion
LecturesXxPassion   10 juillet 2012
Le simple fait de pouvoir l’appeler sa femme le rendait heureux.
Commenter  J’apprécie          30
SANDRAJOHNSON
SANDRAJOHNSON   28 juillet 2014
Quand la mère et le fils, à la table de la cuisine, entamèrent un nouveau débat sur ce sujet sensible, il était sept heures et quart du matin. Moins de vingt-quatre heures les séparaient de la tragédie, et même s'ils en ignoraient encore tout, le mal était déjà à l'oeuvre.
Commenter  J’apprécie          10
LecturesXxPassion
LecturesXxPassion   10 juillet 2012
Il était amoureux et, parfois, l'amour ne rendait pas seulement aveugle, il rendait aussi stupide.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

    Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

    seul
    profond
    terrible
    intense

    20 questions
    1707 lecteurs ont répondu
    Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre