AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Davalian


Davalian
  11 mars 2015
Lu dans le cadre du challenge ABC Critiques 2014-2014 (lettre P), Mémoire d'une nuit d'orage de Nancy Pickard propose des arguments intéressants pour un polar... ce qui ne l'empêche pas de susciter une grande déception.

L'ambiance générale du roman est l'un des arguments qui amènera le lecteur jusqu'au terme de sa lecture. Il s'agit ici d'une immersion dans le Kansas des cow-boys et des éleveurs entre les années 1980 et 2000. le thème du village ou tout le monde se connait, la famille de notables respectés et certains de leurs traditions fait plutôt dans le genre cliché. Les personnages sont plutôt sympathiques à suivre, d'autant que la technique de l'ellipse permet de les retrouver à plusieurs moments de leur vie. La structure même du roman apporte un peu de nouveauté. En elle-même l'intrigue est plutôt plate : il s'agit de la recherche de vérité suite à un mystère familial dans un contexte troublé.

Tout cela ne parvient pas à faire oublier un texte long, qui se perd en détails littéraires. L'impression de remplissage est omniprésente. S'agit-il d'un polar ou d'une chronique familiale ? Certains passages obligés font sourire, sans compter les lieux-communs. le dénouement réserve une surprise qui perd de sa substance. L'écrivaine aurait-elle recouru au jeu enfantin du "plouf plouf, ce sera toi le grand méchant" ? Certains "détails" sont trop vite expédiés. Bref tout cela est bien décevant.

Autant l'avouer : ce polar qui n'en est pas un s'adresse davantage à un public féminin... si l'on retient le principe (discutable) que la chronique familiale, les relations enfant-grand-parents ou nièce-oncles suscitera un intérêt d'ordre psychologique plus vendeur auprès de ce public. Pour tout le reste, le roman ne mérite guère une aussi longue attention...
Commenter  J’apprécie          80



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus