AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2800173793
Éditeur : Dupuis (06/04/2018)

Note moyenne : 4.15/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Entre les montagnes, dans une vallée perdue que la civilisation n'a pas encore pu trop atteindre, tous les quinze ans, une grande migration d'oiseaux gigantesques ravage tout sur son passage, et surtout le petit village en bordure de la vallée. C'est dans ce village qu'Aubépine se voit contrainte de suivre ses parents, afin que sa mère, une éminente scientifique, puisse endiguer la nouvelle migration.

Seulement voilà, Aubépine est une citadine, et le ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  20 décembre 2018
Je remercie beaucoup les éditions Dupuis et Babelio pour l'envoi de Aubépine, le Génie Saligaud. J'ai eu la chance de le remporter lors de la dernière masse critique.
Entre les montagnes, dans une vallée perdue que la civilisation n'a pas encore pu trop atteindre, tous les quinze ans, une grande migration d'oiseaux gigantesques ravage tout sur son passage, et surtout le petit village en bordure de la vallée. C'est dans ce village qu'Aubépine se voit contrainte de suivre ses parents, afin que sa mère, une éminente scientifique, puisse endiguer la nouvelle migration.
Seulement voilà, Aubépine est une citadine, et le changement brutal d'environnement ne lui plaît guère. Elle se retrouve malgré elle à vagabonder dans la montagne, où elle fera notamment la rencontre d'une mystérieuse bergère, d'un petit chiot qui devra lui servir de compagnon autant que de gardien, et surtout d'un génie ancestral perdu au fond de la forêt: le Génie Saligaud.
Aubépine est une petite fille attachante et marrante. le Génie Saligaud m'a fait rire, on peut dire qu'il porte bien son nom ;)
Je ne connaissais pas du tout Thom Pico et Karensac. J'apprécie leur collaboration :) Les illustrations sont très sympathiques, j'aime les traits qui ont été donnés à Aubépine et aux différents personnages qui l'accompagnent.
L'histoire m'a plu. Mon regret concerne la fin, un peu abrupte et qui m'a.. laissée sur ma faim :) Maintenant, il va falloir que je me trouve le tome deux !
J'aime beaucoup lire des bandes dessinées de temps en temps et celle ci m'a conquise. On a une bonne histoire, de l'humour, des personnages attachantes, des illustrations très très chouettes, bref cette bande dessinée est une réussite :)
Ma note : cinq étoiles, évidemment !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
LeClos
  03 janvier 2019
Je ne suis pas une grande lectrice de BD ; Cependant « Aubépine » m'a donné envie de déroger à mes habitudes : tout d'abord son petit format_facile à mettre dans mon sac_ mais aussi sa 1ere de couverture_ avec cette petite fille, qu'on a envie de suivre dans les montagnes_et surtout le titre intrigant de cet opus : le génie saligaud…. Gentil ou méchant ???
J'ai alors découvert une BD tout en contrastes, comme ce titre. Contraste au niveau des illustrations, certaines ressemblant à des images de livres de contes, en particulier le chalet dans la montagne, d'autres sont beaucoup plus modernes, en particulier les personnages. Contraste au niveau du vocabulaire, le langage est souvent familier (« prêt à prendre ta pâtée ? »), mais émaillé de mots « recherchés » (zoomorphisme, peintures rupestres….). Et enfin, contraste au niveau des situations : Aubépine a des préoccupations très actuelles : avoir une connexion internet correcte et se retrouve propulsée dans un conte merveilleux, où une vieille bergère ressemble davantage à un chevalier tenant son oriflamme, où un génie lui accorde 3 voeux….
Les illustrations sont pleines de punch. La couleur des cases correspond à l'ambiance : elle s'assombrit ou s'éclaircit en fonction des événements. J'ai adoré les pages présentant les batailles avec les cases déformées, des onomatopées … qui nous entraînent dans l'action.
Cette BD peut se lire à différents niveaux, elle est d'abord distrayante ; on a envie de suivre les aventures d'Aubépine « trop mignonne », mais ici est là on peut y voir quelques messages sur l'écologie, ou tout simplement de savoir être : « Montrer à quelqu'un qu'on l'aime est plus important que de le dire »
Bref j'ai beaucoup aimé et ne tarderai pas à lire les autres opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Patricia1987
  20 septembre 2018
Je souhaite dans un premier temps remercier, les Editions Dupuis de m'avoir envoyé cette bande déssinée. La couverture et son titre m'ont fortement intrigués, j'ai donc souhaité en découvrir l'univers et je ne suis pas déçue par cette belle découverte.
Nous allons rencontrer dans cette histoire, Aubépine, une petite fille qui va emménager avec ces parents dans la montagne car sa maman est ornithologue. le problème est que des grands oiseaux migrent toujours dans cette région à la même période de l'année depuis plusieurs générations et détruisent tout sur leurs passages, c'est pour réssoudre ce problème que sa mère a été engagé là bas. Aubépine s'ennuie et espère que ce déménagement n'est que temporaire. Se retrouver dans un endroit peupler essentiellement de personnes agés, où la connexion Internet est plus que lente et où il n'y pas de jeux pour une petite fille ce n'est pas la joie. Un jour, Aubépine va partir se balader en fôret et rencontrer une étrange bergère qui va lui faire cadeau d'un chien des montagnes, des lors les deux compagnons ne se quitteront plus et vont former un duo de choc pour le meilleur mais aussi pour le pire. Ils vont rencontrer sur leur chemin, le Génie Saligaud qui va proposer à Aubépine de faire trois voeux… Il faut toujours faire attention à ce qu'on souhaite et aux conséquence que cela peut avoir…
Cette bande dessinée respire la joie de vivre et la fraicheur, l'histoire est bien amenée et vraiment immersive. Les dessins sont très jolis et les couleurs s'harmonisent bien entre elles en fonction des évènements ou des émotions des personnages.
Aubépine est une petite fille attachante et débrouillarde, elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, quitte à ce que ça ne plaise pas toujours à son entourage. le moins que l'on puisse dire c'est qu'elle ne manque pas de caractère, ce qui pourrait nous réserver bien des surprises pour la suite de ses aventures.
En conclusion, « Aubépine – le Génie Saligaud » est un premier tome réussi, les dessins et le scénario s'accordent très bien. C'est une bande dessinée qui plaira aux petits et aux grands. Je n'ai qu'une hâte c'est de lire le deuxième tome. Ne passez pas à côté des aventures d'Aubépine.
Lien : https://leblogdepatricia.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RedPanda
  08 janvier 2019
Avant de commencer, je remercie les Editions Dupuis et Babelio de m'avoir permis de découvrir ENFIN ce premier tome des aventures d'Aubépine, qui me faisait très envie, et dont je suis l'évolution sur l'instagram de Mlle Karensac, avec grand plaisir.
Et du plaisir, il y en a eu énormément à la lecture de cette petite BD qui a tout d'une grande : un scénario original et finement traité, un dynamisme dans les dessins, l'enchainement des actions, des graphismes adorables et qui renforcent l'attachement aux personnages, et beaucoup d'humour. J'ai adoré le génie saligaud, à chaque fois je me demandais ce qu'il allait nous faire vivre comme (més)aventure. le personnage d'Aubépine est plein de vie, elle est tellement pleine d'énergie !
Bref, je vous recommande plus que vivement de découvrir cette BD et de continuer les aventures d'Aubépine et Pelade, de découvrir les montagnes où iels se retrouvent à devoir vivre, et de réfléchir avec eux sur les raisons de la grande migration et de l'impact de l'Humain sur son environnement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ChroniquesMartiennes
  04 juillet 2018
Depuis maintenant plusieurs générations, des oiseaux géants migrent toujours à la même période, détruisant tout sur leur passage, c'est la grande migration. La maman d'Aubépine, une célèbre ornithologue, est chargée de résoudre ce problème. Ce qui vaut à toute la famille de déménager dans un trou perdu en montagne, au grand dam de la petite fille. Il n'y a que des vieux, pas de jeux, rien à faire. Même la connexion internet rame…
Un beau jour, en se baladant, Aubépine tombe sur un objet spécial d'où émerge un génie. La fillette a désormais trois voeux qu'il est prêt à lui exaucer…
Aubépine est une BD jeunesse pleine de fraicheur. On suit cette petite fille qui s'ennuie dans ce trou paumé où il n'y a rien à faire. Aussi, lorsqu'elle rencontre un génie qui lui offre trois voeux elle voit l'occasion de changer sa situation actuelle ! Sans même prendre garde qu'un génie qui a pour nom « Génie Saligaud » ne doit pas être très digne de confiance…
Aubépine est une héroïne très attachante. Elle a mauvais caractère (un peu), est intrépide (beaucoup), impulsive (énormément) et impertinente (quand il le faut). J'ai tout de suite accroché à cette fillette qui a du répondant et de la curiosité à revendre. Son évolution au fil de la BD est vraiment bien menée : elle accepte ses erreurs, les surmonte et en tire des leçons pour ne plus les reproduire. Son chien, Pelade, est aussi attachant qu'elle et ce duo nous tient en haleine tout au long de leur (folle) aventure.
Pour finir, je soulignerai aussi le superbe graphisme de Karensac : coloré et tout en rondeur il n'est pas sans rappeler Mortelle Adèle. le dessin très expressif nous rend les personnages d'autant plus sympathiques. Les couleurs vives soulignent l'ambiance de la BD et grâce à une mise en page ingénieuse, permettent de donner un rythme enlevé au récit.
Une BD jeunesse coup de coeur, pleine d'humour, d'aventure, de rebondissements et de réflexions. Un premier tome accrocheur !
À lire dès 7 ans
Lien : https://leschroniquesviennen..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

critiques presse (3)
BDZoom   14 juin 2018
Si la bande dessinée commence de manière réaliste, elle verse assez vite dans une quête initiatique fantastique avec des monstres, des secrets et surtout un génie au très mauvais esprit que les auteurs ont eu l’idée géniale de baptiser le génie saligaud.
Lire la critique sur le site : BDZoom
BDGest   02 mai 2018
Le génie saligaud (quel titre !) inaugure avec humour et ce qu’il faut de suspens les aventures d’Aubépine. Accrochez-vous, ça va décoiffer !

Lire la critique sur le site : BDGest
Sceneario   16 avril 2018
Sans forcément aller jusqu'à prendre une position partisane, cette agréable nouvelle série entreprend de réhabilité l'esprit de la campagne avec cette fillette déracinée qui va vivre de drôles d'aventures fantastiques !
Lire la critique sur le site : Sceneario
Videos de Thom Pico (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Thom Pico
En 2018, Karensac sort chez Dupuis les deux premiers tomes d'AUBÉPINE, sa première série en collaboration avec Thom Pico au scénario.
L'histoire d'AUBÉPINE : ----------------------- Aubépine était bien tranquille à la ville, et voilà que ses parents déménagent dans un trou paumé à la montagne. Il n'y a rien dans le coin et personne à qui parler, à part peut-être une vieille bergère mystérieuse et ses chiens laineux, des monstres et un génie saligaud ! Aubépine ne va pas s'ennuyer finalement: elle va devoir affronter de nombreuses menaces magiques au fil des saisons.
Déjà 3 tomes disponibles en librairie
Feuilleter les BD ? bit.ly/AubepineT3
+ Lire la suite
autres livres classés : montagnesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
83 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre