AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Critiques sur À l'intérieur (23)
Classer par :   Date   Les plus appréciées  



Ajouter une critique
Vinushka
  19 juin 2016
A l'intérieur parle de Jacob, un ado ayant le syndrome d'Asperger. C'est un syndrome que je connaissais déjà bien (et qui a contribué à ma curiosité sur ce livre). Je peux dire que ce livre est bien documenté. Cela se ressent et se vérifie lors des remerciements, l'auteure a fait un vrai travail pour produire le point de vue de Jacob avec réalisme. Il me semble toutefois nécessaire de préciser que ce syndrome se manifeste de différentes manières selon les individus. Toute l'ambiguïté est là, que peut-on attribuer au syndrome?

Lorsque Jacob, passionné de criminalistique, se retrouve au coeur d'une affaire criminelle, tout porte à croire qu'il est coupable. L'histoire nous est conté de son point de vue, de celui de sa mère, de son frère, de son avocat et du policier en charge de l'enquête. Tout est fait pour nous faire douter, bien que cela n'ait pas forcément marché avec moi. J'avais mon avis sur la question depuis le début, mais cela ne m'a pas dérangé. Cette enquête est l'occasion de parler d'un sujet de société et l'auteure le fait avec brio.

Tout d'abord, j'adore les histoires à plusieurs points de vue. Ici, ce procédé est bien exploité et nous permet de comprendre les différents personnages. le personnage de Théo, frère de Jacob, m'a beaucoup touché. Il vit un peu dans l'ombre de son grand frère qui nécessite une grande attention de sa mère et avec qui il doit se comporter comme l'aîné du fait de sa différence. Cette palette de personnages permet de balayer les points de vue face à ce trouble du comportement, au sein de notre société ou au sein de la famille.

L'enquête est passionnante malgré sa prévisibilité. A ce sujet, le titre anglais donne trop d'indices et je préfère le titre français, à l'intérieur, qui correspond tout aussi bien au livre et à la difficulté de savoir ce qui se passe dans la tête de Jacob. J'ai surtout aimé le procès. L'avocat de Jacob souhaite éviter la prison à son client par le biais du syndrome d'Asperger. Était-il réellement responsable de ses actes ? Défilent alors à la barre des experts qui nous permettent d'en savoir plus. Et on avance progressivement, l'histoire est addictive, et malgré ses 600 pages, j'ai eu du mal à lâcher ce livre que j'ai terminé rapidement !

En bref, j'ai beaucoup aimé ce livre addictif et riche grâce à l'alternance des points de vue et à un travail de recherche important de l'auteure à propos du syndrome d'Asperger.
Lien : https://lectoplum.wordpress...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Fanou87
  06 mai 2016
Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j'ai beaucoup apprécié ce roman de 604 pages! Ça se lit comme du petit lait, on ne voit pas les pages défiler et Jodi Picoult a le don d'y glisser des phrases à suspens à la fin de chaque chapitre.À chaque chapitre, c'est un personnage qui prend la parole, la mère, Jacob, Théo, et les autres protagonistes de l'histoire. Nous avons droit aux sentiments très personnels de chacun, sa propre vision de l'histoire, son rapport avec Jacob. Mes parties préférées étant celles de Jacob lui-même.

J'ai donc été plongée dans cette vie de famille pas comme les autres où un grain de sable peut tout faire dérailler.

Et ce grain de sable c'est un meurtre.

C'est un roman réussi car il nous permet de plonger au coeur d'un handicap peu banal. L'auteure s'est documentée sur ce sujet et nous livre un témoignage passionnant.

Lien : https://pagesversicolores.wo..
Commenter  J’apprécie          00
Taty-Tyran
  11 avril 2016
Ce livre ouvre les yeux, chavire l'âme, bouleverse les préjugés, et révolte aussi que rien ne soit mis en place, au mépris de l'augmentation constante.
Même si ce roman est un pavé (un peu compliqué à tenir au niveau des mains), il est impossible de le lâcher, tellement sa plume s'insinue en nous !

La mise en scène d'un crime, Jacob, presque 18 ans, s'amuse avec sa maman qui est obligée de trouver le coupable grâce aux indices éparpillés.
Tout n'aurait pu rester qu'un jeu, si seulement Jacob ne s'était pas retrouvé impliqué dans la découverte macabre de sa seule amie.

Que s'est-il passé ? Quels sont les secrets de Jacob ?

Jacob, grand passionné de criminologie, a le syndrome d'Asperger ce qui le met dans des situations assez comiques, même si ce qu'il vit au quotidien ne l'est pas, le moindre écart dans son planning entraîne des crises terribles, il ne faut surtout pas perturber ses habitudes. Inéluctablement, cela l'emprisonne dans la solitude, de plus il suivait des cours d'apprentissages de nos codes sociaux grâce à la défunte Jess…
Bref, c'est le suspect parfait, car il est indispensable de lui poser les questions très clairement ce qui n'est pas toujours évident pour un non-initié comme l'inspecteur Rich, pourtant il est dans l'incapacité de mentir, mais il est totalement dépourvu d'empathie.
Emma, sa maman divorcée, l'aime inconditionnellement, l'aide sans compter, a revu toute l'organisation dès l'arrivée du diagnostic, et se bat pour l'intégrer dans notre société, quitte à s'octroyer les services d'un avocat Olivier O. Bond. Toutefois, elle préfère éviter certaines réponses qu'elle ne saurait encaisser, donc autant ne pas les évoquer ou les provoquer.
Théo, son petit frère, survit à côté de ce couple « mère-fils », il a compris depuis longtemps qu'il a la place de l'aîné et que ses envies passent après Jacob, ce qui l'amène à chercher la famille idéale, celle qui le verra, celle qui lui accordera du temps.
Leur vie est centrée, calculée, chronométrée autour de cette maladie.

À chaque chapitre un protagoniste de cette histoire devient narrateur, ce qui permet aux lecteurs de rentrer dans leurs esprit et de vivre pleinement leur ressenti à travers leur vision.

Jodi Picoult nous capte dès les premières lignes, nous retourne les tripes et le cerveau, car certes on entend parler de plus en plus de l'autisme, mais en connaissons-nous réellement toutes les conséquences, tout ce que supportent ces patients, ces foyers laissés à l'abandon avec faites ce que vous pouvez mais notre monde et nos institutions ne sont pas préparés à vous assister, vous épauler, vous accueillir ?
Voilà ce que cet auteur nous révèle avec une part d'humour les difficultés rencontrées par chaque membre, les responsabilités de chacun d'entre nous par un regard inapproprié ou un commentaire désobligeant.

Malgré ses nombreux romans, je découvre, donc un bel enseignement, d'où un coup de coeur inévitable ! Je compte bien continuer à dévorer ses écrits !
Lien : http://encoeurdeslivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les personnages de ma vie pour la tienne

Quelle est la personne atteinte de leucémie?

Anna
Julie
Kate
Lucie
Sara

4 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Ma vie pour la tienne de Jodi PicoultCréer un quiz sur ce livre