AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782355120404
422 pages
Éditeur : Le Retour aux Sources (20/10/2011)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 29 notes)
Résumé :

Ce livre peut vous sauver la vie. Les problèmes auxquels le monde doit faire face dans les 10 prochaines années sont considérables : surpopulation, pénurie de pétrole et de matières premières, dérèglements climatiques, baisse de la production de nourriture, tarissement de l eau potable, mondialisation débridée, dettes colossales... La convergence de ceux-ci aura comme probable conséquence un effo... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
BVIALLET
  09 novembre 2011
Jamais le monde ne s'est trouvé si proche de la catastrophe finale. La surpopulation, la fin du pétrole sur lequel repose pratiquement toute notre prospérité et tout le système mondialiste, la fin de toutes les autres ressources, l'effondrement écologique, l'épuisement des terres et la fin d'un système financier devenu fou car totalement dérégulé et déconnecté de l'économie réelle, autant de facteurs cumulant qui ne peuvent que mener tôt ou tard à un dramatique collapsus mondial. La crise financière se doublant d'une crise politique et sociale, on risque de voir se profiler une crise des chaines logistiques d'approvisionnement (terminé le temps des fraises à Noël et autres produits ayant fait le tour du globe avant d'arriver dans les rayons de nos supermarchés !), des faillites de banques (plus d'argent, retour au troc), de pays entiers (plus de gouvernement ni de forces de l'ordre), une inflation galopante ruinant des milliards de gens, des famines, des épidémies, des révolutions, des guerres civiles voire de véritables conflits avec ou sans recours aux armes nucléaires. Que faire face à ces joyeuses perspectives ? S'organiser en BAD c'est à dire en « base autonome durable », faire des stocks d'eau, de nourriture, s'armer pour se protéger des pillards, s'organiser localement pour cultiver un carré de terre et élever quelques animaux et surtout recréer du lien social pour sauver sa peau, revivre en plus ou moins grandes communautés et recréer de petits ilots de civilisation.
On l'aura compris, après une bonne moitié du texte consacrée au diagnostic et aux raisons (fort étayées et peu contestables) de cette terrible convergence vers l'effondrement probable d'un monde trop sophistiqué, trop gaspilleur (si le monde entier vivait comme les américains, il faudrait quatre planètes comme la terre) et trop peu respectueux de l'environnement, l'auteur explique de façon didactique et exhaustive (aucun domaine n'est oublié de l'eau à la défense en passant par l'hygiène, l'énergie et même la culture et le maillage social) comment organiser la survie dans un monde devenu chaotique et surtout comme s'y préparer avant qu'il ne soit trop tard. le livre se termine par une série d'annexes tout aussi pertinentes telles des listes d'aliments à stocker, d'outils, de produits et de matériels de toutes sortes. On y trouve aussi toutes sortes de conseils comme celui-ci : « Apprenez que dès maintenant, quoi que vous fassiez, ce sera insuffisant, mais que c'est déjà infiniment mieux que de n'avoir aucune préparation. » Un guide de survie particulièrement complet et qui pourra donner des sueurs froides à plus d'un. Bienvenue quand même dans le meilleur des mondes apocalyptiques possibles !
5/5
Lien : http://etpourquoidonc.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LightBlueSteel
  29 septembre 2012
Piero San Giorgio est un excellent auteur, il suffit de lire son livre (et là je ne parle pas de roman). Au fil du livre,l'auteur nous explique les possibles causes d'un effondrement économique, et en observant déjà depuis quelques mois l'actualité économique, et tout simplement l'actualité : notre réalité de tous les jours... force est de constater que tous les signaux nous indique que nous allons tout droit dans le mur.
Piero San Giorgio nous apprend à nous préparer en douceur, afin de devenir autonome dans notre vie de tous les jours, et à ne plus dépendre / ne plus être assisté par un système sur le point de s'écrouler.
(Assurer son alimentation, sa défense, nous faire par de son retour d'expérience, et malgré un effondrement où le système de distribution actuel sera mise à rude épreuve voir inexistant).
Chaque thème est abordé dans un discours limpide et à l'issue d'un thème, une petite fiction de quelques lignes mets en image un scénarion possible.
Un livre magistral, qui mérite d'être lu.
Un grand merci à Piero San Giorgio.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mimimelie
  14 août 2014
Notre monde est malade et en phase terminale…. L'effondrement des systèmes sociaux et politiques après l'implosion des mécanismes financiers, économiques et monétaires est imminent…. Préparons-nous. Voici comment.
Commenter  J’apprécie          20
GregoireBraunHilbert
  06 mars 2019
Ça fait peur et c'est bien, c'est comme ça qu'on prend conscience du potentiel danger qui nous guette et qu'on se prépare au pire. Et comme dit l'auteur : "vaut mieux passer pour un parano que de se retrouver complètement démuni en plein effondrement".
Commenter  J’apprécie          00
Troy
  09 décembre 2019
Genre de manuel de survie lors d'une crise économique. La partie économique ainsi que la description du moment où il faut s'inquiéter sont les parties les plus intéressantes. On trouve aussi quelques conseils intéressants.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
MimimelieMimimelie   14 août 2014
Les Occidentaux nés après 1945, appelés baby-boomers, sont probablement la génération la plus irresponsable de tous les temps. Nés dans une période de forte croissance, ils ont bénéficié d’un Etat social puissant et riche, leur apportant éducation, loisirs et infrastructures sans commune comparaison possible dans l’histoire de l’humanité. Tout cela était le fruit du travail de la génération précédente qui, elle, a vécu la Grande Dépression, la Deuxième Guerre mondiale et qui a en plus tout reconstruit au cours des Trente glorieuses. Les baby-boomers, eux, n’ont jamais eu à se fouler vraiment : trop jeunes pour les dernières guerres coloniales, sans jamais avoir de problème pour trouver un emploi, ils ont bénéficié de toutes les prouesses technologiques et médicales, ils ont passé leur jeunesse à s’amuser en expérimentant des drogues, l’amour libre et sans conséquences, et avec la musique à fond ! Ils ont même pris le luxe se remettre en question depuis le Summer of love et Mai 68, tout l’acquis millénaire de la civilisation occidentale. Ecartant toute morale comme une entrave à leur jouissance immédiate, ils se sont ensuite retrouvés à faire du fric dans les années 80 et 90 et sont maintenant aux commandes, montrant toute leur crasse inculture, leur incompétence et leur mépris. Tels des enfants gâtés, ces Américains et Européens nés après-guerre ont dilapidé un capital naturel et culturel millénaire pour leurs petits plaisirs. Pire, après avoir culpabilisé la génération de leurs parents, traités de racistes, de fascistes, de génocidaires, maintenant que l’heure de leur retraite arrive, les enfants du baby-boom exigent que celle-ci soit payée par les générations suivantes, bien plus pauvres et plus démunies.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          71
MimimelieMimimelie   14 août 2014
Les médias zappent d’un sujet sensationnel à un autre, sans arrêt, sans jamais faire une analyse de fond ou donner le temps de réfléchir. Si pour la plupart des téléspectateurs, à l’esprit émoussé, voire lobotomisé depuis longtemps, ce diversement suffit, l’esprit aiguisé perçoit de manière évidente l’influence de qui possède le média en question : marchand d’armes, groupe industriel ou Etat. Dans ce monde matérialiste où l’on vénère l’argent, la moindre critique du système marchand-consumériste et de l’accumulation de la richesse à outrance est devenue une forme d’hérésie. Tout politicien, professeur ou citoyen parlant contre la société de consommation met sa carrière en danger et doit s’attendre à être chahuté, accusé d’extrémisme, ridiculisé et ignoré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
MimimelieMimimelie   14 août 2014
Il est préférable que la plupart des citoyens de notre nation ne comprennent pas le fonctionnement de notre système bancaire et monétaire parce que, si c’était le cas, je pense qu’ils commenceraient une révolution dès demain matin » Henry Ford
Commenter  J’apprécie          60
MimimelieMimimelie   14 août 2014
Il serait intéressant qu’un magistrat propose de définir le crime financier contre l’humanité, crime imprescriptible et aussi grave que ceux jugés à Nuremberg en 1945.On pourrait imaginer qu’un gouvernement populiste, face à la colère de la population, charge des tribunaux du peuple d’instruire de tels crimes.
Commenter  J’apprécie          40
MimimelieMimimelie   14 août 2014
La montagne de billets de dollars imprimée ces dernières années par la Réserve fédérale n’est autre que la plus grande bulle spéculative de l’histoire qui prendra fin dans la douleur. La seule question qui reste est de savoir combien de dégâts supplémentaires seront infligés à l’économie mondiale.

Face à tant de risques, qui achète encore cette dette américaine ? … la Réserve fédérale elle-même, laquelle rachète donc la dette qu’elle émet. ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Piero San Giorgio (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Piero San Giorgio
Piero San Giorgio prévoit l'effondrement économique d'ici 10 ans (2/2)
autres livres classés : survivalismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Histoire et généralités sur la Normandie

TOUS CONNAISSENT LA TAPISSERIE DE BAYEUX, QUI EN EST LE HÉROS ?

RICHARD COEUR DE LION
ROLLON
MATHILDE
GUILLAUME LE CONQUERANT
GUILLAUME LE ROUX

20 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : histoire , célébrité , économieCréer un quiz sur ce livre