AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782234075573
324 pages
Éditeur : Stock (13/01/2016)

Note moyenne : 2.35/5 (sur 33 notes)
Résumé :
Dans la famille Shanley : Jack, charmeur impénitent, est un artiste reconnu ; Deb a renoncé quant à elle, avec une certaine allégresse, à une carrière de danseuse de ballet pour élever leurs deux enfants. Un appartement à Manhattan, une famille presque heureuse tant Deb s’applique à fermer les yeux sur les infidélités de son mari.Jusqu’au jour où un paquet anonyme ébranle le foyer : une simple boîte en carton, remplie d’emails chroniquant sans pudeur la vie secrète ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (17) Voir plus Ajouter une critique
livreclem
  08 mars 2016
Les jeunes ado de Deb et Jack, découvrent les infidélités de leur père (Jack) via un carton remplie de la correspondance qui l'a entretenue avec sa dernière maîtresse. Ces lettres sont crus, vulgaire et vont bouleverser la vie de la famille.
Un bon premier roman. Les chapitres sont court, l'histoire est prenante. Auteure à suivre.
Commenter  J’apprécie          180
zabeth55
  29 juillet 2017
Un couple de new-yorkais, Jack et Deb
Leurs deux enfants, Kay, 11 ans et Simon, 15 ans
Un jour arrive à la maison un paquet contenant les mails échangés entre Jack et sa maîtresse, et c'est Kay qui le découvre. Les échanges sont plutôt sulfureux. La vie de famille vole en éclat.
Ce qui est intéressant, c'est qu'outre la dégradation du couple, on assiste aux dégâts provoqués chez les deux enfants. Et on compatit parce qu'elle est plutôt sympathique cette famille, même Jack et son incartade.
Le style est agréable, l'écriture fluide et la progression impeccable.
Un agréable moment de lecture
Commenter  J’apprécie          110
mzellebabeth
  29 février 2016
Merci à Babelio de m'avoir sélectionné pour cette masse critique. Je découvre une nouvelle maison d'édition que je ne connaissait pas encore et pour une première je suis déçu.
Je me suis forcer à finir le bouquin pour ne pas rester sur un échec. le synopsis promettais pourtant une agréable lecture.
Déb ex danseuse de ballet et Jack artiste sont un couple sans histoire... Ou presque. Jack est infidèle depuis quelques temps déjà, Déb à quelques soupçons mais ne dit mot, jusqu'à se que ses enfants Simon 15ans et Kay 11 ans à peine l'âge de l'adolescence tombent sur une boîte, celle de tout les secrets. Qui à envoyer cette boîte et mais surtout dans quel but !
Une maîtresse furieuse, les preuves de leur échange, un mélange explosif qui va briser ce silence trop longtemps retenu mais aussi leur famille.
L'auteur un sujet qui tenais la route. l'adultère, on le trouve ici et là, c'est un sujet dont on ne parle pas mais qui est d'actualité car il brise de nombreuses familles comme celle de la famille Shanley.
Un père de famille infidèle qui tente de recoller les morceaux, une mère qui se doute des activités extra conjugale de son mari mais qui garde le silence pour protéger ses enfants.
Des enfants qui en veulent à leur mère sans lui en vouloir de le laisser faire
Le sujet offrais divers chemin et pour ma part l'auteur n'as pas pris le bon.
A chaque chapitre, l'auteur change de personnage entre Début, Jack et les enfants. Une petite indication n'aurai pas été de trop car on peut très vite si perdre, se qui as été mon cas.
J'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l'histoire car la narration est indirectement lié aux personnages (3eme personne) et à manquer de rythme, se qui a donner un roman plat sans aucune émotion.
Je ne recommanderai pas celui ci, mais je suis tout de même prête à lire un autre livre de cette auteur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
hcdahlem
  14 avril 2016
«C'est de Jack que je veux vous parler. J'ai commencé à coucher avec votre mari en juin dernier. C'est juste que parfois il avait besoin de moi.» le paquet de lettres on ne peut plus explicites déposé au domicile newyorkais de la famille Shanley donne à Julia Pierpont l'occasion de faire tout à la fois une entrée remarquée en littérature et de revisiter un genre déjà beaucoup abordé, celui de l'adultère et de ses conséquences.
Car ici, Kay et Simon, les enfants de la famille, sont confrontés à ces écrits. du coup, il devient impossible de faire comme si rien ne s'était passé. Mieux, l'auteur va nous offrir un roman choral en donnant au fil des chapitres la parole aux différents protagonistes, à leur façon de se situer par rapport à cet événement. L'humiliation de Deborah, dite Deb, qui avait jusque là essayé de faire bonne figure face à ce qu'elle aurait pu considérer comme des incartades liées à son statut d'artiste plasticien en soif d'inspiration, mais qui se retrouve à soigner son mari grâce à ses dons de physiothérapeute parce qu'il se fait mal après quelques galipettes sauvages. Pour elle, qui a abandonné sa carrière de danseuse pour s'occuper de ses enfants, la ligne rouge est maintenant dépassée. D'autant que son infortune est devant ses yeux, noir sur blanc. «Les passages salaces la dérangeaient moins que les mots tendres – un sentiment sans doute légitime.»
Jack ne prend, quant à lui, pas les choses au tragique : «Tout finirait par s'arranger. Il s'en était toujours sorti ; il n'y a avait pas de raison qu'il ne s'en sorte pas cette fois encore.» D'autant qu'il n'était pas vraiment responsable. Il n'avait pas su résister, voilà tout. En attendant que passe l'orage, il allait passer davantage de temps dans son atelier, se consacrer à son travail et à ses expositions. Mais la cohabitation va s'avérer de plus en plus compliquée. Et il ne se rendra pas compte que les vacances de Deb avec les enfants dans leur villa de Jamestown sonnera comme une rupture définitive.
Simon, l'adolescent boutonneux, est sans doute le plus perturbé de tous. Au moment où il se cherche, où son avenir est encore écrit en pointillés, comment réagir autrement que par une colère froide alors que ses seules certitudes, son cocon familial s'effondre ? Et l'épisode de son dépucelage qui va tourner au fiasco lors des vacances loin de son père ne va pas arranger les choses.
Peut-être que Kay, la plus jeune représentante de cette famille qui se déconstruit, a la réaction la plus saine. «Deb n'avait j'avais vu Kay rester longtemps en colère contre son père, ni lui refuser quoi que ce soit. Et elle ne pouvait lui en tenir rigueur ; c'était pareil entre elle et son père. Si la mère pansait ses blessures, c'était son père qui les embrassait pour les apaiser.» Aussi, elle espérera longtemps une issue paisible. Qui ne viendra pas. Car comme le dit le poème de Galway Kinnell qui donne son titre au livre «Nous marcherons ensemble parmi les dix milliers de choses, pénétrés trop tard par cette découverte, l'amour est le salaire de la mort.»
Un premier roman prometteur.

Lien : https://collectiondelivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
jenny1360
  27 février 2016
Livre reçu par la Masse critique Babelio. Merci de m'avoir sélectionné pour ce livre.
Que dire à part que je suis déçue par ce livre. le résumé avait intéressant une petite boite qui vient semé le trouble dans une famille ou en plus Deb est déjà au courant que son mari est infidèle mais là elle en la preuve.

Le changement de point de vue a chaque chapitre ca m'a agacé et j'ai trouvé ca plutôt dérangeant. Il m'a fallu 70 pages pour m'y faire.
Puis j'ai sauté des paragraphes, quelques pages aussi pour le terminé plus vite. J'attendais ou enfin du moins j'espérais un rebondissement à la fin pour me dire que je n'avais pas perdu mon temps... Résultat bien déçu par ce livre, j'ai trouvé sa plat, pas assez accrocheur pour moi.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (3)
Telerama   17 février 2016
Il y a quelque chose du brio et de l'insolence très new-yorkaise qu'on aime tant chez Woody Allen dans ce lancinant premier roman…
Lire la critique sur le site : Telerama
LesEchos   20 janvier 2016
Un premier roman qui ne manque pas de sel - et de poivre.
Lire la critique sur le site : LesEchos
LeFigaro   14 janvier 2016
Nouvelle venue dans le monde de la littérature, Julia Pierpont fait souffler un vent d'air frais sur l'histoire - vieille comme le monde - d'un couple à la dérive.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
livreclemlivreclem   08 mars 2016
"Nous pensons vivre notre vie dans un entre deux, après ceci et avant cela, mais c'est l'entre deux qui a duré."
Commenter  J’apprécie          150
livreclemlivreclem   08 mars 2016
"Elle n'avait pas encore appris à faire la distinction entre ce que l'on faisait et ce que l'on était. Ignorait même que ce n'était pas la même chose."
Commenter  J’apprécie          50
hcdahlemhcdahlem   14 avril 2016
« C’était lui qui avait déraillé ou le monde. Ces dernières années, lui semblait-il. C’était lié à internet, au djihad et à toutes ces catastrophes naturelles qui leur tombent dessus : cet étrange bourdonnement dans l’air qui entravait votre progression, ce sentiment de vivre à une époque sans avenir. Et voilà que cette fille avait débarqué, avec ses corsages transparents et, dessous, ses seins doux, pointant comme de drôles de petites bestioles. Ses lèvres pleines, son cul rebondi, cette rondeur permanente quand tout le reste paraissait si dégonflé, quand… »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
anouklibraryanouklibrary   19 janvier 2017
Tout finirait par s'arranger. Il s'en était toujours sorti ; il n'y a avait pas de raison qu'il ne s'en sorte pas cette fois encore.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : infidélitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1140 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre