AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791025747179
570 pages
Éditeur : Editions addictives (03/08/2019)
4.58/5   24 notes
Résumé :
Il doit la tuer. Va-t-elle succomber ?Il y a trois ans, Leia Taylor a dû tout quitter sans un regard en arrière. Nouvelle vie, nouvelle identité, sans trace, sans histoire, jusqu’au jour où l’impensable se produit : un homme chargé de la tuer s’introduit chez elle. Il est dangereux, il est implacable, il est tout ce qu’elle a toujours redouté… Mais dans sa lutte pour lui échapper, elle parvient à le blesser. Et, quand son mystérieux agresseur se réveille, il a perdu... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
4,58

sur 24 notes
5
17 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Gaoulette
  02 juin 2020
Oh oh oh oh ! Sophie Pierucci monte d'un cran. Elle nous offre une vraie et jolie Dark romance jusqu'à la dernière ligne. Et il faut l'avouer, celui qui porte le roman est Jack avec toutes ses contradictions. Jack notre tueur à gage, qui n'a aucune empathie. Jack notre calculateur qui anticipe tout ce qu'il entreprend même le sexe…. Jack conditionné pour tuer et ramasser de l'argent. Jack un caméléon qui peut gérer toutes situations. Vous l'aurez compris Jack n'est pas un héros de new romance comme les autres. Face à lui, son nouveau contrat Lana et rien ne va se passer comme prévu.
Si j'ai une première chose à dire à l'auteure : MERCI ! J'ai une auteure qui respecte jusqu'à la dernière ligne sa trame complexe et ne va pas nous déformer un tueur à gage en parfait toutou de ses dames. Je m'explique. Les quelques auteures qui se sont lancées le défi de nous faire fantasmer sur les tueurs se sont souvent cassées la figure. Elles partaient dans un too much sans fin et surtout devenaient incohérentes au possible. Qu'on apprécie ou non ce genre de romance, l'auteure maîtrise son sujet. Elle ne fera à aucun moment un Jack guimauve, malléable et surtout nous offrir un monde des bisounours. Sophie S Pierruci reste droite, concise, droite dans ses baskets et c'est ce que j'attends d'une bonne auteure new romance. Jack sera égal à lui même et moi j'ai kiffé mon moment livresque. Je suis d'accord Jack ne fait pas rêver, il met mal à l'aise mais en tant que lectrice j'ai pris Jack dans son ensemble car c'était cohérent et juste. L'auteure réussit l'exploit de faire accepter l'inacceptable par amour. Elle respecte la cohérence du tueur à gages qui tombe amoureux, bizarrement certes mais amoureux quand même. On ne change pas un homme du jour au lendemain même s'il a rencontre son âme soeur.
Donc Sophie S Pierruci avec ce 3èmes romans lus montre son évolution positive. J'ai ici une romance beaucoup plus psychologique, profonde. J'ai un drôle de rapport de forces entre les deux héros. On est loin de l'histoire d'amour conventionnelle. J'aime les histoires d'amour qui prennent des chemins de travers. C'est un gros coup de coeur. L'auteure a une manière bien à elle de faire monter la pression et à plusieurs reprises. Un roman addictif, qui saura prendre son temps pour planter une possible romance. Un roman intense, glaçant et percutant. Et petite info, moi qui suis chiante sur les réponses à tout, j'ai tout accepté de Sophie S Pierruci.
PS : Ses remerciements sont très touchantes. Je lui souhaite beaucoup de bonheur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
carine13400
  21 novembre 2019
Wahouuu ! Voilà la bonne claque que j'attendais depuis un bon moment et qui fait partie de celles qu'on aime recevoir.
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu une telle pépite si finement écrite et bien pensée. J'avoue avoir du mal à vous livrer mon avis sur ce roman que j'ai vu naître et qui m'a fait bondir plus d'une fois tout au long de son écriture. Il est difficile de vous dire avec des mots ce que j'en pense, car ils ne seront jamais à la hauteur de ce roman qui a été mené de main de maître d'un bout à l'autre.
Avec Deep & Dark Sophie S. Pierucci nous emporte dans un univers plus sombre qu'à son habitude, et moi qui suis fan de sa plume et qui adore tous ses romans sans aucune exception, je peux vous dire que celui là sera mon plus gros coup de coeur.
Leia a toujours dirigé sa vie comme elle le souhaitait. Aucune difficulté pour elle à obtenir ce qu'elle voulait. Que ce soit ses études dans lesquelles elle excellait, intégrer le meilleur hôpital de la région, ou encore attirer l'attention de l'homme le plus convoité sans le vouloir. du tout cuit depuis toujours… Une vie planifiée, calculée, facile, trop facile, jusqu'à ce que tout bascule et qu'elle doive tout quitter pour nulle part. Une liberté enchaînée à un passé qu'elle traîne comme un boulet et qui l'empêche de pouvoir se poser, de faire confiance à qui que ce soit et qui la fait entrer dans une solitude qu'elle n'a jamais connue… Et puis la peur ! Ce sentiment d'oppression permanente qui dirige aujourd'hui ses choix, ses destinations. Cette conséquence de l'analyse du danger qui lui permet d'avoir la force de fuir, de ne pas abandonner… ne surtout pas abandonner. Affronter jour après jour ses angoisses, qui la guideront jusqu'à ce chalet, perdu dans la montagne; chalet qui deviendra son refuge le temps d'une pause, le temps d'avoir un semblant de vie normale… le temps d'être Lana…
Mais son adversaire a bien trop de pouvoir et elle sait bien que sa traque sera sans fin. Et lorsqu'un inconnu s'introduit chez elle en plein milieu de la nuit, Leia est consciente que la pause est finie. Elle sait que demain elle ne verra peut-être pas le jour, mais ce qu'elle ne sait pas, c'est ce que lui sait…
Un roman tout en tension ! Qu'elle soit psychologique ou d'action, elle nous lâche pas les tripes du début à la fin. Sophie S. Pierucci est sortie de sa zone de confort avec Deep & Dark et elle l'a fait avec Brio. Pas d'inquiétude en ce qu'il concerne son sarcasme légendaire, malgré le côté sombre du roman, il est toujours aussi présent. C'est sa marque, sa plume, c'est elle tout simplement… Cependant, nous serons loin de ses romances habituelles. Dès le prologue, elle nous emporte dans un récit fort, énigmatique et angoissant écrit avec profondeur mais surtout, doté d'une psychologie subtile et un cheminement rondement mené. Un presque huit-clos dans une première partie dans laquelle on ne supporte aucune intrusion des personnages secondaires tant on se complait à découvrir nos deux héros se découvrant eux-mêmes.
Jack se découvre en même temps que Lana. Il a perdu la mémoire, il a perdu les vérités qu'il détient et pour lesquelles Lana prend tous les risques. Il est un personnage sombre, ténébreux, pas commode mais tellement fidèle à lui même. Il faut savoir que malgré le titre nous ne sommes pas dans une Dark romance; n'attendez pas non plus qu'il offre des fleurs et des chocolats à Lana! Ho non, il pourrait lui offrir un flingue, si elle n'en avait pas déjà un. Jack est tueur à gage et n'est pas un enfant de coeur, mais qu'en est-il après son réveil et la découverte de son amnésie ? Pourrait-il devenir un allié pour la belle rousse ?
Lana est loin d'être la belle oie blanche qu'on lui a décrite et ce sera sa première faiblesse, lui qui n'en avait aucune… Pour la première fois, il a sous estimé sa proie… Sa fuite a fait d'elle une autre personne. Une femme courageuse qui, grâce à son intelligence, fait d'elle une adversaire redoutable. Mais face à cet homme dénué de toute émotion et de toute empathie, Lana va devoir redoubler de vigilance, affuter ses actes et manoeuvrer encore plus habilement pour mener à bien son plan. Jack est une menace, mais une infime partie d'elle voudrait lui accorder le bénéfice du doute… Mais comment pourrait-elle lui accorder sa confiance ?
Tout le roman est richement travaillé et possède tout les ingrédients que j'aime. le suspens, la romance, la sensualité, un cheminement psychologique hors du commun et cette tension qui ne nous quitte pas, nous emportant dans un suspens captivant qui va nous retourner autant les tripes que les neurones. Chaque situation compte. Chaque mot compte. L'auteure sème tel le petit Poucet des indices tout au long de notre lecture qui nous force à chercher, à comprendre à analyser les paroles, les gestes et jusqu'aux attitudes de nos protagonistes. On ressent toute la maîtrise et le travail fournie lors de l'écriture de ce roman. Tout est calculé minutieusement, tel un travail d'orfèvre pour vous offrir une intrigue du tonnerre et un panel de rebondissements à vous couper la chique.
C'est un livre qui mérite d'être connu, lu et relu de par sa qualité et de par le travail de recherche que l'auteure a mené pour que le cheminement psychologique soit fort et cohérent. Aucune longueur n'est à déplorer, tout a un sens et tout a son importance.
Un roman addictif , ou plutôt.. un suspens addictif. Sophie S. Pierucci s'est surpassée dans l'écriture de ce récit qui pourrait être un film parfait à l'écran tant il est prenant. On palpite au diapason de son intrigue et de ses personnages qui nous rendent complètement dinguent de part leurs réactions et leurs actions mais aussi de part leur tension et sex appeal qui nous laisse en apnée sur de nombreuses scènes. J'ai été happée et emportée sans préavis dans l'alternance de leur points de vue et dans la spirale d'émotions qu'ils dégagent dans la complexité de leur relation.
Avec une plume fluide, captivante et addictive, Sophie S. Pierucci nous offre une remarquable histoire à l'intrigue aussi brillante que son imagination.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Beli_LivreSaVie
  02 août 2019
Impossible de résister à l'appel de cette couverture et de cette histoire. Je suis faible face à la tentation, et comme je me suis toujours énormément plu avec les récits de Sophie S. Pierucci, voilà que je me suis lancée dans cette lecture sans plus attendre.
Sophie S. Pierucci nous propose de suivre une héroïne qui va complètement changer de vie. Elle vivait une vie heureuse, épanouie, pleine de beaux projets d'avenir, tant professionnels que personnels, quand elle a tout quitté du jour au lendemain. Sa rencontre avec un homme, qui semblait idyllique au départ, va vite virer au cauchemar dans lequel elle va s'embourber et elle va devoir fuir loin de lui pour rester en vie. Voilà donc quelques années qu'elle fuit à travers le pays, changeant d'identité, enchainant les petits jobs et sans s'attacher à qui que se soit. Jusqu'à ce qu'elle décide de se poser un peu, dans une région, où elle s'est installée dans un chalet perdu dans la forêt. Elle y prendra ses marques, se fera des amis, ce qu'elle s'était refusé jusque là pour ne pas avoir de mal à partir vite si elle le devait de nouveau.
Nous allons au fil des pages découvrir quelle fut son histoire et ce vécu qui l'a poussé à partir. Elle était une jeune femme, plein de promesses et elle se retrouve, en ayant tout abandonné : famille, amis, métier pour vivre isolée et seule. L'évolution de son histoire, les raisons multiples qui l'ont poussé à partir vont s'avérer plus compliquées que ce que l'on imagine, on mesure ainsi l'ampleur du problème qu'elle a du affronter et l'impact sur sa vie si on venait à la découvrir. C'est pourquoi elle est devenue très méfiante et sans cesse sur ses gardes de peur que l'on la retrouve. C'est ainsi que lorsque cet homme inconnu s'introduit chez elle une nuit, elle n'hésitera pas à se défendre pour sauver sa vie, coûte que coûte. Cet homme, Jack prend aussi la parole, nous avons alors la possibilité de constater quelle est sa mission : la ramener ! Et nous pouvons aussi constater ce qu'il ressent, la façon dont il procède.
J'ai été surprise par la tournure de l'histoire, Sophie S. Pierucci a trouvé le moyen pour que nous puissions découvrir la personnalité de son héros de façon assez originale ! Avec une sorte de remise à zéro, qui va nous permettre de découvrir qui il aurait été si jamais sa vie s'était déroulée autrement. Jack a été embrigadé dès son plus jeune âge et conditionné pour être cet être froid, impassible, sans empathie, distant, calculateur et exécuteur. Alors lorsqu'il se retrouve sans souvenir de sa vie, de quelles façons va-t-il se comporter ? Il se retrouve face à une étrangère, qui semble ressentir beaucoup d'animosité face à lui. Elle l'a soigné, mais elle le retient aussi un peu prisonnier, prétextant qu'elle ne le connait pas, qu'elle vit isolée, et qu'elle ne sait pas qui il est. Jack, ou tout autre personne qu'il soit, puisqu'il ne connait même pas son identité, va alors devoir affronter ce néant dans lequel il se retrouve, tout en luttant contre ses pulsions qui le prennent de temps en temps. Des pulsions violentes qui pourraient avoir de fâcheuses conséquences.
Ce roman, c'est toute une aventure, une aventure sous haute tension toutefois, car on ne sait pas trop à quoi s'attendre : que se soit avec Jack, tout comme avec ceux qui les menacent. Ainsi on avance dans notre lecture, en se posant sans cesse la question de ce qui va se passer. Si l'héroïne fuit depuis des années déjà, elle savait qui était son ennemi, maintenant elle est au plus proche de celui qui le représente et elle est lancée contre une course contre la montre car d'autres guettent le moment propice où elle sera le plus vulnérable. L'ambiance toute particulière de suspicion, de cette impossibilité de faire totalement confiance en l'autre est assez sombre et pesante. C'est dans une sorte de huit clos, qui les isole tous deux l'un avec l'autre, forcé par la tournure de l'histoire, à cohabiter qu'ils vont ainsi apprendre à connaitre l'autre. L'un retrouvant petit à petit la mémoire, faisant face à ses démons mais n'oubliant pas qui il est et pourquoi il est devenu ainsi. L'autre, devant continuer de combattre ceux qui lui veulent du mal, sans oublier qu'elle ne doit faire confiance en personne.
Ils vont donc se rapprocher l'un de l'autre, devenir un duo qui se complète mais qui s'oppose aussi. Elle lui a sauvé sa vie alors qu'il lui voulait du mal, ce fut déjà une première réaction en soit, un peu illogique, mais il est difficile de faire le mal quand cela ne fait pas parti de sa personnalité. Si elle hésite à commettre des actes mauvais, lui n'a connu que cela. Ils s'opposent donc par bien des aspects, mais le fait que Jack n'est plus réellement conscience de celui qu'il est, va leur permettre de se rapprocher l'un de l'autre avec une toute nouvelle façon d'être, moins dictée par une mission. Une certaine proximité, une relation particulière va naitre entre eux, leur permettant de former un tout, qui va devoir agir pour mettre un terme à cette histoire, en affrontant les ennemis. Nous sommes à leurs côtés propulsés dans le monde caché des malversations, des actes froids et durs, que la société ne cautionne pas, mais qui se font dans l'ombre.
La personnalité des personnages ne va jamais cesser d'évoluer au fil des pages. Jack devra lutter avec celui qu'il est, avec cette personnalité sans faille dans laquelle il a été conditionné. Bien des fois, celui qu'il est devenu va tenter de reprendre sa place alors qu'il n'a que des réminiscences de son passé. Il va devoir affronter plus d'un ennemi, et le plus dur à combattre, c'est certainement lui-même. J'ai trouvé bien intéressant de voir de quelles façons il va évoluer, de constater quel combat intérieur il va livrer pour le bien de Leia, même si ce n'est pas ainsi qu'il le lui présente. En effet, il est difficile pour lui d'éprouver un quelconque sentiment positif, il n'a pas été conçu ainsi et il va se sentir désarmer vis à vis des émotions éprouvées. de son côté, elle va aussi devoir lutter contre ce qu'elle ressent. Après tout, n'est-il pas un tueur embauché pour la ramener auprès du diable en personne ? Comment lutter contre ces émotions qu'elle commence à ressentir en sa présence. Il y a quelque chose de très fort qui va les lier et les unir, quelque chose d'interdit, quelque chose d'inexplicable qui n'aura de cesser de changer.
J'ai été prise par le récit, qui n'a de cesse d'évoluer au fil des pages mais aussi en fonction des changements de situation de chacun des personnages. L'ensemble forme un tout très cohérent et très bien mené, les personnages restent fidèles à eux même, à leur façon d'être mais ils vont aussi évoluer quand les conditions se sont modifiées et quand il leur a été donné la possibilité de changer justement. Mais tout ceci s'est fait sans brusquerie et dans les temps qu'ils se devaient d'être. Sophie S. Pierucci nous propose une histoire assez captivante où les personnages fascinent par leur personnalité et les vies assez atypiques qu'ils ont eu. J'aurai aimé toutefois, qu'elle nous propose encore plus, il ne m'aura pas manqué grand chose pour que je sois totalement et encore plus embarquée. Elle aurait pu, et ça c'est selon mon avis tout personnel, pousser encore plus les faits, les actes et les conséquences du aux personnalités proposées, car elle s'introduit dans un monde très sombre et cela lui aurait permis plus encore.
Le récit de cette histoire où les héros vivent constamment dans la menace du danger qui pèse sur eux, est assez palpitant. Il est très intéressant de les suivre tous deux, à travers leur histoire personnelle mais aussi commune, celle qui les mènera à se cotoyer pour survivre. J'ai passé un très bon moment de lecture en compagnie de ces personnages et avec cette histoire très palpitante et pleine de révélations qui rythment le récit. La tension est à son comble, tant par le danger dans lequel ils évoluent et quand dans cette passion qui va les animer l'un auprès de l'autre.
Lien : http://www.livresavie.com/de..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LesTentatrices
  30 septembre 2019
-DOUBLE AVIS-
(JENNI) : Sophie S. Pierucci nous entraîne dans une folle aventure avec ‘Deep & Dark' ! Un roman axé principalement sur l'aspect cérébral de ses personnages où il sera nécessaire de voir au-delà de la relation sentimentale, pour comprendre leurs comportements et agissements.

Leia a toujours dirigé sa vie comme elle l'entendait. Aucun choix, aucun doute, tout ce qu'elle veut, elle l'obtient sans le moindre effort et sans réelles difficultés à surmonter. Elle a eu une enfance parfaite avec toujours des réussites tout en restant dans le contrôle pour millimétrer sa vie sans se perdre en cours de route pour rester concentrer sur ses projets. Et cela peu importe le domaine. Mais comme on dit, toutes les bonnes choses ont une fin… car depuis quelques mois elle est en cavale et vit un véritable calvaire au quotidien. Tout s'est écroulé radicalement lorsqu'elle a tout laissé pour s'échapper… depuis elle doit vivre pour survivre et ne peut compter que sur elle-même. Leia n'est plus la même jeune femme, car elle est aujourd'hui Lana… Pourra-t-elle retrouver un semblant de vie normale ? Continuera-t-elle d'être traquée et persécutée ? Que fuit-elle ? Qu'a-t-elle subi pour vivre dans la peur, la solitude et l'angoisse ?
Puis nous voilà plongé ensuite trois années plus tard avec l'intervention d'un mystérieux « Inconnu »…
L'échec il ne connaît pas. Il a des consignes à respecter et une mission à réaliser. Tout est paramétré, planifié et orchestré à la perfection. Son affaire est Leia Taylor ou Lana Smith sa nouvelle identité… A-t-elle changé en trois ans de cavale ? Une chose est sure, ce dernier point déterminera sa façon à lui de l'approcher et de la capturer… Cet homme est son passé. Il est ce qu'elle a tenté de fuir et d'oublier…

J'ai attaqué la lecture pleine de curiosité et mon intérêt n'a cessé de croître. L'histoire est intéressante, intelligente et donne à réfléchir.
Entre Lana et son ravisseur Jack rien ne se passera comme prévu… du moins pas en surface. Lana est parvenue à renverser la situation en retenant captif son agresseur… Atteint d'une commotion cérébrale il est à présent amnésique et semble avoir tout oublié de sa mission … Bluff ou manipulation ? Devient-il inoffensif ou reste-t-il une arme redoutable et cruelle ?
Peut-elle baisser la garde ? Pas vraiment car sa conscience lui rappelle inlassablement qu'elle ne doit pas lui faire confiance. Mais comment ne pas flancher et rester hermétique à son regard lorsqu'il la regarde comme si elle était la huitième merveille du monde ? Son mantra « je ne suis pas une meurtrière – il n'est pas un gentil » lui permettra de rester lucide car malgré tout il transpire la cruauté et la malveillance… (et aussi la sexytude ! ^^) Il n'a plus la notion de ce qu'il est, de ce qu'il a été et de ce qu'il a vécu. Mais pour combien de temps ?
On frissonne, on sourit, on a peur, on est séduit, tout un tas de contradictions au fil des pages qui nous emprisonne dans des bouleversements à vous faire perdre la tête. Sophie S. Pierucci est vraiment très douée avec ses mots car à la lire on ressent un mélange d'excitation liée à la crainte puisque Jack va nous torturer l'esprit, nous terrifier autant qu'il nous fera envie. de nombreux rebondissements vont venir s'entrechoquer pour revoir et changer le plan d'action prédéfini. Rien ne peut se préparer à l'avance. Jack et Lana vont s'apprivoiser d'une certaine manière sans baisser la garde pour élaborer d'autres stratagèmes et s'adapter aux derniers événements. On est fasciné par les traits de l'héroïne à s'accrocher, à se battre et à ne plus être seule. Et on est totalement subjugué par la personnalité bien complexe et bien tiraillée, avec différentes facettes du fameux Jack que l'auteure décortique avec une âme déconcertante pour les faire se rapprocher de la rédemption… Ou pas !
C'est intéressant d'apprendre à les déchiffrer pour les cerner comme ce n'est pas permis ! Ce jack a eu toute mon attention, on subit et supporte son côté sombre, mystérieux et antipathique qui va se fêler à certains endroits sans pour autant devenir un autre versant ! Cet homme aux multiples facettes est difficile à suivre et même parfois à comprendre (et reste même incompréhensible par moment) mais ce sont ces traits-là qui font chez lui tout son charme parce que plus on en apprend sur lui plus il nous magnétise !
La fin me laisse impatiente d'une suite…
****************************************************************
****************************************************************
(JULIE) : Deep & Dark est une romantique suspense surprenante qui ne vous laissera pas indifférent.
Lana Taylor vit depuis trois ans à Keystone, depuis qu'elle s'est enfuie de Los Angeles, qu'elle a laissé sa carrière de jeune interne en médecine derrière elle, sans un mot. Sa vie a repris un cours quasi normal, elle est serveuse, jusqu'à l'arrivée de Jack Harrington qui va faire voler en éclat son présent et son infime sentiment de sécurité. Il est là pour elle, sauf qu'il n'avait pas prévu une chose, Rebel, le chien, et une armoire branlante. du coup, au lieu de mener à bien sa mission, ramener le colis (Lana ) à Los Angeles, il se retrouve amnésique et soigné par sa cible.
Est-il vraiment amnésique ? Que faire de lui ? Est-elle encore en sécurité ? Jusqu'à quand ?
La plume de Sophie Pierucci fait une fois de plus mouche, son histoire étonnante est bien ficelée, avec des personnages et une intrigue extrêmement réfléchie, bien travaillés.
C'est une histoire très dense où les personnages sont très cérébraux ce qui le rend le récit prédominant par rapport au dialogue. Lana et Jack ne parlent que lorsque c'est nécessaire, ils vont à l'essentiel ou alors essaient de comprendre l'autre.
L'intrigue prend, joue son rôle pour happer le lecteur car les personnages taciturnes, secrets ne sont pas des plus attachants, au départ.
Jack a plusieurs personnalités, calculateur, froid, détaché de toute empathie et sentiment, ou avec son amnésie, plus empreint à l'écoute de l'autre et des sentiments qu'il découvre. C'est un fin observateur, analyste, extrêmement intelligent, qui apprendra beaucoup à Lana.
Quant à elle, c'est un être doté également d'une grande intelligence, farouche, qui se protège, se méfie, qui va énormément avancer, se révéler, apprendre de ses erreurs passées au côté de Jack. Elle se pose beaucoup de questions sur la moralité, sur les limites atteindre pour protéger ce qu'on aime.
C'est un duo auquel j'ai vraiment eu du mal à m'attacher car leurs caractéristiques font qu'ils n'ont rien d'attachant. Si certains sentiments dominent, la colère, la méfiance, la peur, il n'empêche que leur situation exacerbe leur intensité. Tout est fort entre eux, puisque c'est pour une bonne partie du livre, un huis clos non-stop entre ces deux êtres, qui se jaugent, s'apprivoisent, se découvrent mutuellement et personnellement. L'insécurité permanente attise un peu plus leur réflexion et ce qui les anime. Ils sont dans l'analyse constante, ont un mode de fonctionnement complètement à part, à cause de la personnalité de Jack. Par conséquent, vous n'aurez pas d'envolée lyrique, ni de belles déclarations, il n'est pas comme ça et s'il avait changé du tout au tout, au contact de Lana, je pense que ça aurait gâché l'histoire.
Je ne peux reprocher aucune chose à cette relation car Sophie l'a très bien menée de façon logique, mais il m'a manqué un petit quelque chose pour y croire, peut-être un soupçon douceur. Ils sont un peu trop dans la réflexion, dans des échanges pleins de sous-entendus, induisant d'autres réflexions, que parfois, il est difficile de les suivre.
Je pense que c'est une histoire qui ne convient pas à tout le monde, elle a un côté un peu atypique, car si les codes sont respectés, la manière d'évoluer des personnages dans la romance est davantage cérébrale que dans l'action ou dans les mots.
C'est une belle romantique suspense, dense et aboutie, où les personnages sont surprenants, très complexes, le romantisme est quasiment absent, mais où les sentiments silencieux donnent de l'intensité à l'histoire.
Lien : https://wp.me/p6618l-fZS
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresque
  29 août 2019
Autant être honnête dès le départ, j'ai l'impression d'être complètement passé à côté de cette histoire. Je ne sais pas pourquoi, je ne l'explique pas.....
En rédigeant cette chronique j'ai la sensation qu'elle va aller se noyer au milieu de tous ces avis positifs donc j'ai eu écho mais bon, chacun ses goûts, chacun son ressenti alors sans langue de bois je vous livre le mien aujourd'hui.

Pourtant "Deep & Dark" est une histoire pleine de ressources, des qualités que habituellement j'aime découvrir dans mes lectures mais là..... j'ai eu un léger blocage.
Enfin j'exagère un peu quand même, ce roman, que je découperais en deux parties, m'a tout de même fait ressentir des émotions, mais seulement au bout d'un bon nombre de pages.
Je me lance, assez tourné autour du pot, je vais vous expliquer clairement comment j'ai vécu ma lecture. 😉
Je connaissais déjà l'écriture de Sophie S. Pierucci, c'est dans un tout autre univers bien plus lumineux que j'avais eu l'occasion de la lire alors lorsque j'ai su que l'auteure allait nous livrer un roman bien plus sombre que ce qu'elle nous présente habituellement je ne pouvais l'ignorer.
Dès le début, une part de mystère concernant l'héroïne, Lana, nous enveloppe, nous faisant nous poser mille questions à son sujet. Une jeune femme qui, après avoir vécu aisément et sereinement une vie sans problème, va se retrouver sans rien à part son instinct de survie et son choix de tout quitter pour mieux se cacher.
Un épais brouillard englobe le prologue, les pensées que Lana nous livre sont dures à exprimer à tel point que son ventre va se tordre et son souffle se couper.
Direction le premier chapitre, les années vont s'écouler et le narrateur va changer. Notre héroïne va laisser la place à cet inconnu qui sous son apparence lambda va se révéler être un réel danger pour celle qu'il traque, Lana.
Cet inconnu se défini lui même comme un loup solitaire, un homme qui n'aime personne, qui n'a aucune empathie, ni aucun sentiments, égoïste il ne pense qu'à lui pour ne plus avoir à souffrir.
Aujourd'hui il est là pour Lana, une mission qu'il se voit déjà réussir avec succès. Quoi de plus facile que de retrouver et capturer une jeune femme sans défense? Pourtant notre inconnu est malin, calculateur, observateur, il aurait dû être beaucoup plus méfiant et réfléchir avant de se matérialiser devant notre héroïne qui n'a plus rien de la personne naïve et faible qu'elle était autrefois....
Voici pour le début, j'ai bien aimé les premiers éléments de l'histoire très peu communs, pour moi cela avait un goût d'inédit. Nous sommes loin d'un coup de foudre, de personnes ordinaires vivants une vie tout aussi ordinaire et simple. Non. L'auteure a créée un tout autre contexte mettant en scène le loup et sa proie, une proie avec beaucoup de charme que notre inconnu a appris à ignorer afin de seulement se concentrer sur ce qui lui a été demandé. Seulement, la peur peut conduire à commettre des actes désespérés et avec la complicité du hasard cela peut provoquer une suite d'évènements tout à fait incontrôlable.
En une seconde, notre inconnu qui porte le nom de "Jack" (notez bien les guillemets) va tout oublier, de son nom à son apparence en passant par sa mémoire et donc le pourquoi de sa venue ici. Une situation qui peut faire perdre le contrôle à n'importe qui mais, même si la colère va souvent se manifester, Jack va savoir rester maître de sa personne... Seulement il ne va pas pouvoir tout contrôler, sa propre personnalité va le déstabiliser mais celle qui va le plus chambouler son esprit sera bien sûr notre belle Lana.
Je ne vais pas aller jusqu'à vous expliquer en détails la personnalité des héros, déjà cela serai trop long tellement ils sont complexes dans leurs raisonnement profonds, dans leurs façons d'agir, d'analyser les éléments ainsi que les personnes qui les entourent ; mais également car leur personnalité est un des plus gros atouts de ce roman. L'auteure a fait un réel travail sur ce point. Entre sentiments et gestes contradictoires, déduction des pensées de l'autre à force d'observation, silence oppressant et j'en passe, il est quasiment impossible de comprendre Jack et Lana!! Celui que j'ai vraiment eu du mal à comprendre c'est Jack, qui est une véritable énigme et encore le mot est très très faible. Manipulateur?, sincère?, pour savoir vraiment qui il est au fond de lui et savoir ce qu'il ressent vraiment il vous faudra avoir lu l'intégralité de l'histoire - et encore.
Sophie S. Pierucci n'a rien à envier aux auteurs qui savent maîtriser l'art des personnalités multiples impossible à cerner car elle a réussi à faire de même avec ses héros. Ajoutez à cela sa plume de qualité, sombre et sarcastique, pleine de suspens et oppressante, à l'érotisme brûlant et vous obtenez un roman dark qui sait captiver et troubler, du moins cela a été mon cas lors de ma lecture de la seconde partie. Si tout le roman m'aurait fait ressentir ce genre d'émotion beaucoup plus souvent je n'aurais rien eu à lui reprocher!!!!
Cela fait deux fois que je vous parle de première et seconde partie, je m'explique.
L'auteure a, dans un premier temps, enfermé ses héros dans un huit clos qui va nous permettre de réunir plusieurs informations, qui va nous permettre d'assister à un rapprochement explicite mais... c'est là que le "mais" se trouve. C'était un huit clos qui, pour moi, a trop traîné en longueur, j'ai eu l'impression de faire du sur place dans ma lecture, de ne pas avancer, à un moment donné de ne rien apprendre de plus. le rythme était trop lent, j'ai décroché. Ce huit clos a, pour moi, été oppressant, l'excitation de découvrir ce que le roman renfermé a été remplacé par la lassitude. Pourquoi je n'ai pas arrêté me direz-vous? Hé bien car je savais que l'auteure allait intégrer autre chose à son histoire, j'avais confiance en elle et à son talent pour réussir, malgré les débuts difficiles, à me faire frémir durant sa seconde partie ; j'ai bien fait de lui faire confiance car ensuite ma lecture a été nettement plus intéressante, la tension est montée d'un cran, traqueurs et traqués vont se rejoindre pour nous offrir une suite où le danger va se rapprocher et devenir réel. Toutefois j'ai quand même eu quelques difficultés à m'attacher aux personnages, entre autre ils m'ont souvent agacés tant ils étaient en contradiction avec eux même, je pense que c'est un des effets secondaires de ma lassitude du début. Mais bon, l'auteure a quand même réussi à faire palpiter mon coeur, à me faire avoir les larmes aux yeux lors de son final, à me montrer que son héros masculin a une façon d'éprouver des sentiments très différente. Jack est dangereux, froid, intimidant, impulsif, brutal et cela va violemment contraster avec la douceur et l'instinct de protection qu'il va pouvoir avoir à certains moments envers notre héroïne. Héroïne qui est à la fois bluffante et forte, mais dont je n'ai pas toujours réussi à comprendre non plus.
En bref, ce roman a, pour moi, des hauts et des bas ; majoritairement des hauts c'est indéniable malheureusement le ralentissement du début a eu des effets secondaires sur ma lecture. J'ai vu beaucoup d'avis positifs sur ce récit, c'est vraiment une question de point de vue personnel car sincérement cette histoire est vraiment bien menée et la plume de l'auteure est grandiose. Un côté psychologique complexe et finement développé, une romance très très compliqué qui n'a rien d'une histoire d'amour lambda, de l'action, du suspens, de l'appréhension, machination, manipulation et cet épilogue qui m'a fait retenir mon souffle..... ; un autre genre plus sombre pour l'auteure, certe j'ai un avis mitigé mais je sais quand même reconnaître une plume de qualité comme celle de Sophie S. Pierucci!
Lien : https://addiction-livresque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
LiliMatolineLiliMatoline   30 juillet 2019
Chapitre 2 :
Lana
«…Alors qu’il passe devant le buffet, je reste tapie dans l’ombre du couloir et appuie sur le chien du Beretta pour le charger. Instantanément, l’inconnu se fige et regarde dans ma direction. Je frissonne, saisie par l’appréhension. Même s’il ne me voit pas, il sait maintenant où je suis.
– Une arme ? raille-t-il.
Son rire me fait froid dans le dos. Glacial, terrifiant, j’ai la sensation qu’il envahit le chalet et résonne à l’infini dans le bois. Mais je ne me laisse pas envahir par la peur. Je détiens l’arme.
– Que faites-vous chez moi ? demandé-je aussi fermement que possible.
Il rit encore. Décontracté comme si nous parlions météo. C’est aussi dérangeant qu’affolant, car ça signifie qu’il ne craint pas une seule seconde que je puisse tirer, comme il ne craint pas une seule seconde de mourir. Comment peut-il rire ? À sa place, je serais terrorisée. Comme maintenant, sauf que le 9 mm en acier entre mes mains m’offre un faux-semblant de béquille.
– Je crois que vous le savez déjà, Leia.
Cette fois-ci, la réalité est brutale. Mon esprit ne me laisse aucune échappatoire, n’appelle aucun moyen de défense.
Leia
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliMatolineLiliMatoline   30 juillet 2019
Chapitre 3 :
Jack
«…L’obscurité.
C’est l’obscurité qui me compose, qui m’entoure, qui me définit.
Je ne vois rien, n’entrevois rien, je n’ai aucune structure. Je suis l’obscurité.
Pure et simple.
Sans aucun semblant d’indice qui me mènerait au doute, sans un soupçon de certitude qui me conduirait vers la lumière.
Je suis plus que l’obscurité, je suis sans nuance, sans ombre.
Je suis le tableau noir d’une école. Un tableau qui a été parfaitement nettoyé, où plus une once de craie ne persiste ou ne subsiste. Ni dans un coin ni dans la rainure en bois du cadre.
Noir, entièrement noir.
J’ai été effacé.
Ma poitrine m’oppresse, mon cœur s’affole. Je sais que le soleil se lève à l’est, que un et un font deux, mais je suis incapable de savoir qui je suis.
Comment je m’appelle ? En quelle année suis-je né ? À quoi je ressemble ?
Où je suis ? ...»
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
mamary57mamary57   15 septembre 2019
N’importe quel psychiatre me qualifierait de psychopathe, il n’en est rien. Ces charlatans se basent sur le simple fait que je ne ressens rien, or c’est totalement faux. Je n’ai aucune empathie, je n’aime personne, je suis un loup solitaire, mais… fût un temps, j’avais des putains de sentiments. Ces trucs, futiles et dangereux, qui vous bouffent l’existence comme la gangrène vous emporte une jambe pour vous rendre impotent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   29 août 2019
Vous n'êtes pas une meurtrière, de la même façon que je ne suis pas un gentil.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sophie S. Pierucci (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie S. Pierucci
La romance à 2 voix de Sophie S. Pierucci est enfin en ligne !
autres livres classés : rédemptionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..