AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791025741542
423 pages
Éditeur : Editions addictives (04/01/2018)
4.17/5   52 notes
Résumé :
Quand l'amour est interdit mais que les corps s'embrasent...***À chaque caresse qu'elle m'offre, je m'électrise un peu plus. Son souffle brûlant est aussi chaotique que le mien. J'ai de plus en plus de mal à me retenir de l'embrasser. Sa bouche est si près, je crois même que ses lèvres ont frôlé les miennes. ? Est-ce que c'est? bon ? demande-t-elle en continuant sa caresse sur ma virilité. J'ai envie de lui dire la vérité, qu'elle me rend fou, que je suis fou d'elle... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
4,17

sur 52 notes
5
13 avis
4
7 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
1 avis

Gaoulette
  14 avril 2020
Une très belle surprise alors que je ne suis pas un adepte de ce genre de trame "demi-frère par alliance".
Que nous propose de différent Sophie S Petrucci? Bon j'ai bien une romance dite "interdite" entre Carl et Cassy. Et l'auteure a su bien gérer sa trame en jouant avec la frontière "malsaine". Elle a su mettre en avant le coté dérangeant. Elle abordera plus le coté non conventionnel, une relation amoureuse dite bizarre.
Carl a 21 ans le jour où il rencontre la petite Cassie 11 ans lorsqu'elle emménage avec son père chez sa mère à lui. Donc nous avons un mariage et un petit frère qui consolide la relation familiale. Carl voit donc grandir la petite Cassie.
Et puis sans originalité, nous avons une demande très particulière de la petite devenue grande Cassie. Mais cela passe parfaitement, car j'en attendais une lecture légère sans prise de tête. Donc j'ai un Carl le roi de la culotte baissée qui va devenir un professeur particulier dans l'art de la séduction et surtout du sexe.
L'auteure met en place tout d'abord une attraction sexuelle de dingue entre les deux héros. C'est chaud bouillant sans être dans l'extrême.
J'ai une romance à deux voix, un roman avec des scènes cocasses. Entre Cassie la scientifique et Carl l'attardé des sentiments, il y de quoi rire à plusieurs reprises. D'ailleurs j'ai un petit coup de coeur pour les annotations de Cassie à chaque début de chapitre. Je me suis fait un plaisir des les lire à mon mari. Une lecture partagée.
Donc j'ai des héros attachants, une trame cette fois-ci qui tient la route, une histoire d'amour sensuelle. L'auteure gère parfaitement les codes de la new romance.
Deuxième essai de l'auteure et je suis particulièrement fan de son univers et sa plume. Je vais donc me pencher sur le premier opus consacré à Rick et Océana.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          141
Lixia
  29 novembre 2018
En voilà une lecture délirante, drôle, émouvante et simple à sa façon.
J'ai déjà lu des romances traitant de l'interdit mais celle-là m'a indéniablement séduite. L'amour est là et c'est tout ce qui compte.
Cassie est une jeune femme rafraîchissante, drôle, spontanée et bouleversante. Surdouée, c'est un petit génie, mais comme pour tout grand cerveau les relations sociales ce n'est pas sa tasse de thé. Elle n'a pas confiance en elle et encore moins en son physique avantageux, elle parle trop et surtout sciences ce que la plupart ne comprend pas ou ne veut simplement pas entendre.
Elle ne sait pas comment se comporter avec les autres. Elle parle trop, cela la détend, et surtout elle parle sans aucun filtre. Elle dit tout ce qu'elle pense, ne se freine pas et accepte absolument tout ce qui peut arriver en tentant de toujours tout rationaliser.
Mais après réflexion, quoi de mieux que son demi-frère par alliance pour obtenir des conseils... 🤔, il doit l'aider à devenir un femme.
Elle est épanouie dans ses études et son travail mais n'a pas d'amis et encore moins de petit ami, impensable d'approcher un garçon.
Alors voilà le compromis idéal: les parents sont ravis d'un tel rapprochement de leurs progénitures, ils deviennent amis avant tout, et elle en profite pour suivre l'enseignement social et amoureux que peut lui apporter Carl, le charmant fils de sa mère adoptive.
Mais pourquoi, aussi intelligente soit-elle, n'a-t-elle pas pu prévoir que tout allait déraper et pas qu'un peu ?
Carl est un homme épanoui, du moins en apparence. de 10 ans plus âgé que Cassie, il l'a vu grandir de loin, trop occupé à forger son avenir loin d'un passé trop douloureux. Il ne pense qu'à une chose, aider sa mère, et c'est avec soulagement qu'il accueille le père de Cassie qui pourra s'occuper d'elle comme il se doit.
À maintenant 31 ans, c'est un homme d'affaires accompli, un professeur de sports nautiques compétent et respecté et surtout il possède réputation, physique, argent et obtient tout ce qu'il souhaite. Tout sauf l'amour qu'il ne cherche absolument pas.
Alors quand sa demi-soeur par alliance lui demande de l'aide, il accepte sans rechigner et sans penser une seule seconde que la petite soeur casse-pieds avait grandi elle aussi. Son franc-parler, sa spontanéité, ses monologues scientifiques ahurissants le séduisent et lui ouvre les yeux peu à peu sur la femme que Cassie est devenue, pour son plus grand malheur.
C'est un tombeur sexy et dragueur qui connaît presque toutes les femmes de sa région, elles courent après même, mais le masque n'est efficace que pour celles qui ne le connaissent pas. Dans le fond il ne cherche que stabilité et bonheur mais il n'est encore jamais tombé sur la bonne. Alors...
Comment arrivé à gérer de tomber amoureux pour la première fois tout en sachant que cela détruira à jamais sa famille ?
C'est un cerveau et en tant que tel, elle ne cesse absolument jamais de réfléchir et de tout vouloir décortiquer. Cela lui joue trop souvent de mauvais tour d'ailleurs, mais impossible pour elle de fonctionner autrement.
C'est un tombeur qui court après une chimère qu'il ne pensait pas trouvé aussi vite, de cette façon et surtout avec elle.
Il doit l'apprivoiser et elle doit apprendre à lui faire confiance. Un jeu dangereux dont les règles n'ont pas de places pour exister et donc l'impensable, l'inévitable se produit. Dans leur propre bulle sans véritablement s'en soucier, ses deux âmes soeurs se trouvent et ne peuvent plus se quitter malgré l'interdit des apparences.
Mais les apparences sont souvent trompeuses et l'amour trouve sa place partout. À eux de faire voir aux autres que leur vie sera ainsi et qu'importe ce que tout le monde en dit.
Ils doivent braver les problèmes qui se succèdent et l'émotion est omniprésente dans le combat qu'ils mènent chacun contre eux-mêmes puis leur combat contre les autres.
Entre doutes, amitiés, connections, rires, colère, déception, tristesse, pardon et amour j'ai tout simplement succombé à cette histoire racontée si simplement et efficacement.
Une plume surprenante et pleine de peps qui allie merveilleusement bien amour et humour dans le traitement de ce sujet délicat mais au combien frustrant pour les concernés.
Découvrez délicieusement Carl et Cassie dans toutes leurs premières fois 😍😜😘
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Beli_LivreSaVie
  18 janvier 2019
Un roman qui est un spin-off du roman Brisé(e) paru chez BMR, il reprend le personnage de Carl que nous avions connu auprès de Rick et Oceana. On les retrouve d'ailleurs tous deux dans ce roman, car ils sont les amis de Carl. A noter toutefois que ce roman peut parfaitement se lire sans avoir lu l'autre, mais pour ceux qui l'ont lu un petit rappel pour re situer les personnages ne peut pas faire de mal. Carl a vu en Oceana celle qui pourrait lui faire changer d'avis sur ses rapports avec les femmes, mais elle lui a préféré Rick, dont elle s'occupait à l'époque en tant qu'infirmière. Depuis il n'a jamais trouvé chaussure à son pied, et il la regarde toujours avec cette envie de plus, malgré qu'elle soit mariée à son meilleur ami. Mais ça, c'était jusqu'à ce que Cassie vienne tout chambouler.
Cassie et Carl se connaissent depuis dix ans, et pour cause la mère de l'un est en couple avec le père de l'autre et ensemble, ils ont eu un enfant, leur petit frère âgé de cinq ans. La première fois que Carl fait la connaissance de Cassie, c'est alors qu'il rentre chez lui après une longue absence. C'est elle qui ouvre la porte : une petite rousse aux yeux verts, âgée de onze ans et qui n'a pas sa langue dans sa poche. Les années qui suivent seront ponctuées de piques qu'ils se lancent avec plaisir dès qu'ils se voient, Carl ne vivant plus dans le coin. Puis les années passent, Cassie part faire ses études à New-York, tandis que lui revient dans la région, ils n'auront fait que se croiser durant plusieurs années. Jusque là, dix ans plus tard: Cassie a vingt-et-un ans, elle a son premier job, veut s'installer seule et Carl, qui a alors la trentaine est aussi installé dans le coin.
Ils ne se connaissent pas vraiment malgré l'union de leurs parents et la naissance de leur frère, ils ne s'apprécient pas plus que cela et n'ont jamais appris à se connaitre. Et pourtant, entre eux il y a ce petit quelque chose qui fait qu'il y a un sentiment de confiance vis à vis de l'autre, certainement lié aux liens de famille, même s'ils ne se considèrent absolument comme frère et soeur. Cassie a vingt-et-un ans, elle est intelligente, analyse et calcule tout ce qui se passe autour d'elle. Mais elle a un gros problème, en société, elle n'y arrive pas. A chaque conversation, il faut qu'elle réponde en sortant sa science, en débit de parole assez conséquent qui plus est, ça en fait fuir plus d'un. Elle aimerait bien plaire et profiter de la vie, et pour cela elle va s'adresser à Carl, l'expert en drague et en femmes !
Malgré son innocence, Cassie est une jeune femme que l'on découvre bien agréable à côtoyer. Sa timidité est mise entre parenthèses quand elle est avec Carl, avec lui elle n'a aucun filtre, même quand il s'agit de parler de sexe. Ce qui mettra Carl en bien mauvaises postures à de nombreux moments. Comment cette petite chose, qui était une gamine il y a peu, a pu se transformer en cette belle jeune femme. Elle n'a pas conscience de son potentiel, se rattachant à son manque d'expérience, tant sexuelle que dans les relations en général, et elle a besoin de lui pour cela change. Mais à trop jouer avec le feu, on se brûle ! Cassie ne peut pas s'empêcher d'être attiré par lui, qui ne le serait pas ? Il est beau, musclé, sportif et sur de lui. Son sex-appeal ne fait plus aucun doute, il n'a jamais eu de relation sérieuse et celui lui convient très bien.
Leur situation est loin d'être idéale, leur position vis à vis de leurs parents est déjà un gros point noir dans l'idée même de pouvoir envisager une relation possible. de plus, Carl a quand même une réputation de coureur, et tout ce que Cassie va apprendre sur lui, sur ce qu'il a vécu avec les femmes ne la met pas forcément en confiance, créant d'autres barrières qui viennent confirmer l'impossibilité de leur union. Donc chacun de leur côté, ils vivent les moments partagés en se disant que tout ceci n'est pas possible, que cela ne peut pas durer dans l'avenir. Et pourtant les sentiments naitront de cette étrange association, de cours de séduction, ils passeront à la pratique mais le tout, tandis que l'attachement à l'autre se développe.
L'avantage de la double narration ici, c'est que cela nous permet de bien appréhender de quelles façons les sentiments et l'attachement va devenir important pour chacun d'eux et ce de manières différentes. Nous constaterons ainsi quels sont leurs doutes concernant leur union. La peur de l'interdit, même si pour eux il n'a jamais été question de liens fraternels entre eux, ce n'est pas le cas de leurs parents. Ils avancent et tâtonnent, profitent des moments partagés ensemble. Si au début Carl a essayé de lui résister, elle lui fait bien comprendre que c'est lui qu'elle veut : la timide Callie ne se sent jamais plus à l'aise qu'avec lui. Il a cette force tranquille qui la met en confiance, qui plus est, la façon dont il a d'être avec elle : à la fois direct et prévenant, respectueux de son innocence, le rendent encore plus attachant.
L'érotisme entre eux se délecte avec gourmandise, cette alchimie sexuelle est exacerbée à cause de l'interdit qu'ils vont braver. Les scènes érotiques sont torrides et sensuelles : il y a la découverte du sexe pour Cassie, Carl qui tente de se retenir pour ne pas être trop brusque. C'est intense et remarquablement bien amené, donnant au récit une pression qui titille le lecteur ! Ils ont conscience de ce qu'ils font, mais ils éprouvent tous deux des sentiments qu'ils ne s'avouent pas, pensant que cela ne sera pas réciproque. L'ensemble forme un tout explosif, qui transcende leur histoire. Sophie Pierucci a su trouver les mots pour porter leurs rapports à leur paroxysme et cela est délectable au possible.
Une romance que j'ai adoré lire, à la fois belle et avec cette petite note d'humour dans la façon dont ils ont de tourner en dérision quelques sujets tabous, le tout saupoudré d'un érotisme exaltant. Tout est fondé sur une question de confiance, qui sera la base de leur relation. Ils auront certes un certain nombre de barrières à abattre mais cela ne fera que les unir d'autant plus. La plume de Sophie Pierucci est toujours aussi agréable à lire, je me suis beaucoup plu avec cette histoire, encore une fois ! Elle arrive à nous attacher irrémédiablement à ses personnages, tout en nous proposant de l'intensité et bien d'autres choses.
Lien : http://www.livresavie.com/my..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
tislerkarine
  19 avril 2020
« Nulle pierre ne peut etre polie sans friction, nul homme ne peut parfaire son exprérience sans épreuve. « Confucius
Carl, surfeur, patron d'une boutique avec son meilleur ami Rick. Il n'est pas né avec une cuillère en argent dans le bouche comme son ami mais a fait en sorte d'avoir assez d'argent pour aider sa mère. Cassie est sa demi-soeur. Elle est la fille de James celui qui s'est marié avec sa génitrice et est très protecteur avec sa descendance. Elle travaille dans un journal local entant que journaliste assistante rubrique scientifique, la tête de la famille a dorénavant 21 ans, elle n'est plus la jeunette qui faisait enrager Carl avec ses théories de jeune première. Cassie est très loin des diktats logiques que la société impose, elle est encore vierge et son débit de parole dérange la plupart des hommes qu'elle fréquente. Tout se rapporte à l'analyse, elle ne peut pas s'en empêcher. Sa réticence à créer des relations humaines l'oblige à être asociale et faisant bouillonner son cerveau sur le pourquoi du comment, tout se rapporte à la science.
Carl a 10 ans de plus que Cassie, il l'a regarde avec des yeux qui en disent long sur ce qu'il voit. Elle a changé, mûrit, grandit et embellit avec des formes là où il faut, Cassie n'est plus une enfant, elle est devenue une très belle femme. Elle va demander un énorme service à son demi-frère, un de ceux qui est très gênant et seul Carl peut l'aider le mettant mal à l'aise malgré son expérience. Cassie lui fait entièrement confiance et bien que sa demande soit immorale et flippante, Carl va accepter au risque plaisant de devoir écouter ses débit de paroles et perdre les pédales. L'innocence, la simplicité et l'altruisme de Cassie plaisent à Carl, elle dit tout haut ce qu'elle pense tout bas, n'a aucun filtre que ce soit déplacé ou inconvenant, elle balance la sauce de mots tels qu'elle les pense. Céder à la tentation, l'interdit, le tabou, le fruit défendu est à bannir pour Carl, toutefois Cassie est en soif d'apprendre tout le temps, un jeu naît entre eux et il sera très dangereux. La pente raide s'accentue, les désirs se font plus présents, l'attraction devient délectable, les gestes sont plus torrides et un trou sans fond s'ouvrira sous leurs pieds. Est ce correct ce qu'ils font ? Vont ils ouvrir les yeux et se rendre compte que c'est immoral et en totale désaccord avec leurs principes ? Carl verra t-il Cassie autrement que la jolie rousse aux taches de rousseurs comme des éclats de soleil ? Cassie se livrera t-elle a celui qu'elle aime autrement que comme son demi-frère ?
Ce roman est juste fabuleux. J'ai eu au départ des fous rires mémorables, Cassie est une jeune fille pleine de vie, de doutes, de candeur et d'intelligence hors du commun. Sa diarrhée verbale est un puits sans fond, tout est bon à l'analyse scientifique, et ses propos sur les volcans, les propulsion de semence et de nombres de microbes contenus dans une seule bouche est un bonheur sans nom à lire. Puis, Sophie S-Pierucci fait monter la pression tout doucement, les paroles de Cassie deviennent poésie aux oreilles de Carl, ses lèvres, son corps en entier sont un appel aux caresses et à la volupté, et résister est une torture. Leur rapprochement est lent, mesuré, sans fausses notes, juste ce qu'il faut pour faire languir et donner un minimum d'excitation à la lectrice. Je me suis régalé, après avoir lu Brisé qui est sur le couple de Rick et Oceana, je suis tombée en pâmoison devant Carl et Cassie.
Sophie S-Pierucci, c'est une évidence, je suis amoureuse de ta plume, amoureuse de tes mots et amoureuse de tes personnages. Tu as cette facilité à emmener la lectrice au cour de l'histoire, cette envie de dévoiler mais pas trop c que contient le chapitre suivant tout en y allant crescendo dans les sentiments. Je me suis noyée dans les yeux de Cassie et engloutie dans les yeux de Carl.
C'est un magistral coup de foudre cette histoire. L'interdit fait rêver, le tabou fait parler, l'amour fait voyager et rêver.
Merci Sophie S-Pierucci pour cette sublime romance, merci pour être cette auteur qui ne laisse rien transparaître mais qui donne tout à ses lectrices.
Bonne lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
carine13400
  12 janvier 2018
Sophie Pierucci m'a une nouvelle fois embarquée dans son univers dans lequel sa plume marie avec adresse l'humour et l'émotion…
Si j'attendais Carl et son lâcher de petites culottes avec une grande impatience , je peux vous dire que dans My strepbrother, c'est surtout Cassie que j'ai trouvée… le duo qu'elle forme avec Carl est à tomber ! Il fonctionne à merveille et pas de la manière dont on peut s'y attendre. Il nous emporte dans un récit haut en couleur où la tension est à son paroxysme, et le piquant de la plume de Sophie S.Pierucci nous ravit de sa répartie et de ses sarcasmes au fil des pages.
Carl et Rick sont qualifiés pour le championnat du monde de Surf malgré leurs déboires entre l'alcool et les filles qui leur ont presque coûté une disqualification. Mais ils sont ce qu'ils sont, des dieux vivants tombeurs de petites culottes et rien ni personne ne les changera. Pourtant si Rick n'a pas besoin de cet argent, ce n'est pas le cas de Carl qui ne vit pas dans les mêmes conditions que son meilleur ami et espère obtenir la victoire pour aider sa mère à vivre mieux. Mais après quelques mois d'absence, ce dernier sera surpris de voir une petite tête rousse lui ouvrir la porte de la maison familiale… Une petite tête rousse qui se prénomme, Cassie.
10 ans plus tard
Cassie débute sa carrière au Miami News, après quatre ans d'études à l'université de New York, et lors de sa première journée, le résultat est accablant… On la prend une fois de plus pour une enfant… Par sa jeunesse et son inexpérience « sociale » nous pourrions la penser réservée, mais c'est une tout autre facette d'elle qu'elle va nous montrer. Cassie aux yeux de sa famille n'est pas la même femme que celle qu'elle laisse s'exprimer dans la vie publique et cela donne des passages captivants, enivrants, où l'attention du lecteur est totalement happée par sa fraîcheur et son franc parler qui ne dispose d'aucun filtre, tout comme par sa maladresse auprès des hommes. Cassie est intelligente mais ne connait rien de la sexualité, elle souhaite gagner en assurance et en sex appeal. Cette dernière est une grande passionnée qui ramène toujours tout à la science et aux faits, ce qui a tendance à faire fuir les personnes qui ne partagent pas sa passion. Et puis aussi, il faut bien se l'avouer, vierge à 21 ans, elle a dépassé les statistiques nationales qui annoncent une moyenne d'âge de 17 ans pour une première fois ! Et qui à part son demi-frère Carl qui liquéfie n'importe quelle fille en un regard, pourrait lui servir de proffesseur ? Personne… le meilleur prof qu'elle puisse avoir est là dans la même pièce qu'elle, reste plus qu'à le convaincre d'accepter… Après tout elle ne lui demande pas la lune, juste qu'il lui apprenne à devenir désirable, rien de malsain entre demi-frère et demi-soeur, et puis comme vous le dirait Cassie : en terme d'étymologie, c'est un fait prouvé, ils n'ont rien en commun !
C'est sous une plume authentique, émouvante sans fioriture et pourtant très travaillée que Sophie S.Pierucci va nous embarquer sans préavis dans ce roman pas comme les autres. Carl est à la hauteur de mes attentes sinon plus, il faut savoir qu'il était attendu comme le messie et nous avions hâte de savoir qui le ferait courir ! Mais jamais au grand jamais, je ne me serais imaginée un parcours comme celui-ci. Carl m'a subjuguée, émue et complètement conquise à nouveau. Derrière cette carapace il y a bien un coeur qui bat, qui bat pour sa famille qu'il chérit plus que tout, mais aussi pour cette rousse maladroite qui ne voit même pas le charme et la sensualité qu'elle dégage par son naturel.
Carl va se laisser happer dans une sorte de toile que Cassie tisse avec charme, mais Cassie est sa demi-soeur et elle est pour lui ce que lui est pour elle… « interdit(e) ». Il devra faire un choix qui risque de mettre un sacré foutoir dans cette famille dont le respect de James, son beau-père, compte beaucoup pour lui…
Si ce thème demi-frère et demi-soeur a été abordé mainte et mainte fois, (il n'y a qu'à taper Stepbrother dans la barre de recherche Amazon pour voir le nombre d'ouvrages que l'on peut trouver à ce sujet), il faut savoir que l'auteure ne va pas l'aborder de la façon à laquelle on s'attend.
Et puis il est si facile d'oublier le lien que les unit… La tension entre eux est électrique et ce, depuis toujours, même si cela n'était pas pour les mêmes raisons, cela reste un facteur à ne pas négliger car c'est ce qui rend le défi très crédible. Cette tension qui ne cesse d'augmenter, et qui est le gros atout de ce roman. Tout comme les échanges entre eux qui s'en trouvent intensifiés. On se régale de leurs dialogues, on ne veut en aucun cas qu'ils appuient sur la touche pause, on veut encore et toujours plus.
Un sujet d'actualité par le nombre de remariages et de familles recomposées, un sujet caliente qui ne va pas laisser votre petite culotte indemne ! Quoi ? Vous l'aviez déjà laissée aux pieds de Carl ? Alors il ne vous reste plus qu'à déguster cette romance et à vous laisser porter par les vapeurs et l'émotion qu'elle dégage.
Un grand merci à Sophie S. Pierucci pour ce merveilleux moment de lecture que j'ai lu déjà deux fois ! Oui quand je vous dis qu'on en redemande, et la deuxième fois c'est encore meilleur 😉
Je vous rappelle que nous avions découvert Carl dans Brisé(e) aux côté de Océana et Rick, et si vous ne les connaissez pas, il est toujours temps de le faire, et c'est par là
Merci également aux Editions Addictives pour leur confiance en m'ayant permis de découvrir ce roman en service presse.
Lien : https://lesetoilesdesbibliot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   30 janvier 2018
– Je suis toute nue devant ma penderie.
Bordel ! Je bondis sur mes jambes. Elle est toute nue. Et je suis au téléphone avec elle. Je me pince l’arête du nez les paupières fermées avec férocité. Je ne dois pas y penser, je ne dois pas y penser ! Je ne peux pas m’en empêcher. Est-elle debout, assise sur son lit ou allongée les membres écartés comme l’autre jour ? J’ai chaud.

Elle reprend, dans un profond soupir :
– Je voulais faire simple, mais à cause de toi je me demande si je dois mettre du coton dans mon soutien-gorge !

C’est de pire en pire. Maintenant je l’imagine sous-pesant sa poitrine d’une main tout en me faisant la conversation. J’ouvre l’eau froide et me rafraîchis la nuque tout en raillant faussement :
– Tu as un réel problème avec tes seins ! Je te l’ai déjà dit, petits ou gros, ça n’a pas d’importance.

– Ils ne sont pas proportionnels au reste de mon corps. Je te laisse imaginer ce que tu ressentirais si tu avais une petite bite et les couilles d’un éléphant.

– Je m’en ferais enlever une.

Elle glousse.
– Je vais me faire raboter les fesses alors…
– Oh, bon Dieu, non, Cassie ! Laisse ton cul tranquille, il est fantastique !

Oh merde, qu’est-ce que j’ai dit ? Un long silence se fait. Je regarde l’écran de mon téléphone, elle n’a pas raccroché alors que je viens d’avouer à voix haute que je la regarde différemment : comme un homme qui pourrait potentiellement avoir envie d’elle. Est-ce le cas ?
Je me ressaisis dans un soupir :
– Je suis désolé. Ça n’est pas normal que moi, je te dise ce genre de truc, n’est-ce pas ?

– Non, répond-elle inflexible.

Je m’attrape les cheveux à pleine main et tire dessus. Bordel, je ne suis qu’un con j’ai tout gâché. Je m’apprête à lui répéter que je suis désolé quand elle reprend d’une voix taquine :
– Pour les autres sans doute. Mais nous savons tous les deux que nous ne sommes pas frère et sœur…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
josepinajosepina   30 janvier 2020
À chaque caresse qu’elle m’offre, je m’électrise un peu plus. Son souffle brûlant est aussi chaotique que le mien. J’ai de plus en plus de mal à me retenir de l’embrasser. Sa bouche est si près, je crois même que ses lèvres ont frôlé les miennes.

– Est-ce que c’est… bon ? demande-t-elle en continuant sa caresse sur ma virilité.

J’ai envie de lui dire la vérité, qu’elle me rend fou, que je suis fou d’elle, de plus en plus… Mais je ne suis que son professeur. À cet instant, je me dis que je suis foutu parce que je vais être incapable de tenir ce rôle très longtemps. Elle ne sera plus jamais mon élève dans ma tête.

– Devine, je lui réponds d’une façon que j’espère neutre. Sers-toi de tes sens.

Je remonte mes mains le long de son ventre, sa poitrine se gonfle. Je la plaque plus fort contre le mur. J’attrape sa poitrine. Elle se laisse faire. Ses seins sont petits mais fermes : ses tétons percent le tissu de sa robe. Je les taquine de mes pouces, elle gémit, cramponnée à ma nuque.

Elle se ressaisit, presse plus fort mon membre et me souffle, fidèle à elle-même :

– Tu respires de plus en plus vite, ton sang pulse fort contre ma paume, tes phrases sont de plus en plus courtes, et tes doigts vont laisser des marques sur mes seins.

– Et mes yeux ?

– Je n’en sais rien. J’ai tellement envie de t’embrasser.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 juin 2019
Je me souviens de ce jour où j’ai eu le courage de dire STOP à cette vie, de me rebeller contre lui et de le frapper si fort qu’il a fallu le réanimer sur cette pelouse. Il aurait dû y rester, je le voulais. C’est ce que je pensais jusqu’à aujourd’hui. Maintenant, je suis rempli d’une force incommensurable qui me donne l’impression d’être une sorte de surhomme : il va savoir ce que je suis, ce que j’ai fait et ce que je suis devenu. Il ne m’a pas détruit. Il ne nous a pas détruits.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Milka2bMilka2b   16 mai 2021
Tu es jeune. Si découvrir ta sexualité, t’ouvrir aux autres, t’amuser est ce que tu souhaites, je resterai en retrait. Je serai ton ami, tu pourras toujours m’appeler pour des conseils mais ça s’arrêtera là. Je ne veux pas être le second. Je veux être le seul.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 juin 2019
Il n’a pas besoin de trop forcer, Carl est le beau mec par définition. Même moi, je ne serais pas insensible à son charme s’il n’avait pas dix ans de plus que moi et s’il n’avait pas été le fils de Martha. La dernière fois que je l’ai vu, il y a presque deux ans, il revenait d’un championnat de surf, vainqueur. J’ai été forcée d’écouter ses aventures en Australie pendant tout un repas et de le regarder jusqu’à le connaître dans les moindres détails. Erreur. Son image m’a hantée pendant des jours : des cheveux mi-longs noirs et soyeux, une de ses mèches qui tombait régulièrement devant ses yeux noisette. Cette mèche me saoulait ! Parce qu’il ne la disciplinait pas, il soufflait dessus. Je voulais la remettre à sa place !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sophie S. Pierucci (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie S. Pierucci
La romance à 2 voix de Sophie S. Pierucci est enfin en ligne !
autres livres classés : stepbrotherVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
4198 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

.. ..