AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782362315541
408 pages
Éditeur : Castelmore (11/03/2020)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 62 notes)
Résumé :
« Je suis morte pendant treize minutes. Et maintenant je veux savoir pourquoi. »

Natasha, seize ans et reine du lycée de Brackston, ne se souvient pas comment elle a fini dans les eaux glacées de la rivière. La seule chose qu’elle sait : ce n’était pas un accident.
D’après le proverbe, il faut être proche de ses amis et encore plus de ses ennemis. Sauf que, au lycée, il est parfois difficile de les différencier.
Ses amies l’aiment, Natas... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (47) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  08 mars 2019
La couverture de mon livre est belle, froide et mystérieuse à souhait.
Natasha, 16 ans, reine du lycée , a été retrouvée presque morte dans la rivière gelée.
"13 minutes", c'est le temps qu'a duré sa mort avant qu'on la ranime.. Comment s' est- elle retrouvée là, ça c'est une autre histoire. Elle ne se souviens de rien.
Mais au réveil, elle trouve que ses deux meilleures amies , avec qui elle forme le trio , "les Barbie" , sont bizarres . Elle éprouve le besoin de se rapprocher de son amie d'enfance , Rebecca , pas vraiment populaire. Une seule solution : retrouver la mémoire. Heureusement , elle pourra compter sur Becca bien trop contente d'être rappelée par la reine de "la ruche".
A moins que ce soit plus compliqué que ce que je viens de vous raconter !

Le plus de ce roman , c'est d'être anglais ! Même s'il revisite pour la énième fois les codes des intrigues policières résolues par des adolescents sous fond de harcèlement , manipulation dans un lycée, il est plus sobre et évite les gosses pourris- gâtés avec grosses voitures et fringues de marque , si prisés par les auteures américaines. Et donc , ce roman se concentre sur l'intrigue, la pression, le suspens… Et ça fonctionne plutôt pas mal de ce côté- là. Les personnages féminins ne sont pas vraiment sympathiques. même si Tasha est la victime, on arrive pas à la plaindre et avoir de l'empathie pour elle. Becca , pourtant intelligente, se comporte parfois comme une "stupid girl" , essentiellement avec son petit- ami. Mais ses souffrances ( rejet, exclusion, harcèlement, jalousie) sont bien montrées.
L'intrigue policière est plaisante, même si avec mes yeux d'adulte , j'ai vu la fin arriver, bien avant le clap de fin…

Challenge Mauvais Genres
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          422
florencem
  22 novembre 2018
Plutôt emballée par le résumé du roman, je ne m'attendais pas à finir ma lecture avec cette impression dérangeante. 13 minutes avait pourtant de quoi me plaire, dans cette veine de thriller young adult mystérieux, mais non, malheureusement je n'ai pas du tout accroché.
Il faut dire que l'ambiance globale de l'histoire est plus que glauque. J'ai lu qu'on le catégorisait comme un thriller à la Mean Girls… mais autant le film se veut assez léger, autant le roman de Sarah Pinborough est assez dur à digérer. L'atmosphère nauséabonde et emplie de méchanceté gratuite a fini par faire s'envoler l'intérêt que j'avais pour l'intrigue. Intrigue qui se perd aussi dans des longueurs où les mélodrames et les crises de nerfs finissent par lasser.
Et pourtant, au début, j'étais plutôt bien rentrée dans l'histoire. Happée par le mystère entourant la noyade de Natasha, et surtout sa survie, j'avais envie de comprendre ce qui avait bien pu se passer. Les pions se placent petit à petit comme une partie d'échec, et on les voit évoluer jusqu'au deux tiers du roman. La paranoïa est bien installée, tout le monde semble un peu suspect, d'autres drames arrivent… Mais voilà, pourquoi dévoiler le fin mot de l'histoire si tôt ? S'en suis des interrogations qui au final trouvent leurs réponses mais me laissent assez de marbre car des indices étaient depuis un moment parsemés.
L'autre point négatif est qu'aucun des personnages n'est attachant… la plupart est même détestable. Et quand vous pensez qu'il y a une once de revirement… un acte ou une réflexion fait que tout s'écroule de nouveau. Et c'est assez compliqué de lire un roman quand les personnages sont antipathiques…
J'ai trouvé dès le départ que Natasha avait quelque chose d'étrange, et dans le mauvais sens du terme. Manipulatrice, détestable, sans réelle conscience… On a beau mettre cela sur le compte de l'âge, de ce qui lui est arrivé et de son côté superficiel… Ses réflexions sont parfois assez abjectes. Becca qui aurait pu contrebalancer tout cela, ne nous offre pas un portrait très plaisant non plus. En manque cruel de confiance en soi, elle est parfois hystérique, ennuyante et certaines de ses actions frôlent la bêtise. Elle avait pourtant tout pour devenir un personnage qui aurait donner une toute autre dimension à l'histoire mais elle se complait dans son rôle et c'est bien dommage.
La fin quant à elle, apporte une certaine justice, mais a été sans grande surprise pour moi. J'aurais aimé d'ailleurs avoir un épilogue pour clôture de façon plus définitive l'histoire mais je devrais me contenter de mon imagination. Une déception donc, que je regrette beaucoup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          295
coquinnette1974
  21 décembre 2018
13 minutes de Sarah Pinborough m'a été envoyé par les éditions Bragelonne via net galley et je les en remercie chaleureusement :)
Natasha Howland, seize ans et reine du lycée, est retrouvée un matin à moitié noyée dans la rivière. Déclarée morte pendant treize minutes, elle survit néanmoins, mais déclare n'avoir aucun souvenir des vingt-quatre heures précédant sa chute dans la rivière. Suicide, regrettable accident ou tentative de meurtre ? Bien vite, la police semble convaincue du caractère intentionnel de l'affaire.
Becca, amie d'enfance délaissée de Natasha, se retrouve malgré elle prise dans l'engrenage de cette affaire et décide de mener sa propre enquête...
Ce n'est que le début des drames et des soupçons qui vont s'abattre sur le lycée de Brackston…
13 minutes est un thriller young adult qui me tentait énormément car il y a un an et demie j'ai eu le plaisir de lire en avant première Mon amie adèle, que j'avais adoré. du coup, j'avais hâte de relire la plume de Sarah Pinborough.
Je n'ai pas été déçue et j'ai apprécié de relire l'auteure toutefois je dois avouer que ce roman m'a mis mal à l'aise.
13 minutes est un thriller captivant, il est très bien ficelé avec énormément de suspense et des personnages forts. C'est emberlificoté à souhait, on ne sait jamais où l'auteure va nous emmener.
Mais ce que j'ai trouvé un peu dérangeant, c'est que ces adolescentes sont vraiment très dures entre elles. L'une d'elle (dont je tairais le nom pour ne pas spoiler) va vraiment loin, j'ai eu du mal à la suivre par moment.
Par contre, la fin est vraiment hyper rapidement, il n'y a pas d'épilogue. J'aurais aimé une fin plus complète.
Ce roman m'a plu, je ne l'oublierais pas de sitôt mais je ne sais pas quelle note lui donné. J'ai aimé mais j'ai du mal à me défaire du sentiment de malaise que m'a procuré ce roman.
Du coup, je mets quatre étoiles, pas plus, car deux jours après l'avoir terminé cette sensation de malaise persiste alors que j'ai apprécié ma lecture.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Saiwhisper
  04 décembre 2018
En voyant la couverture et le résumé, j'avoue que je ne m'attendais pas à plonger dans une telle ambiance ! Bien que les personnages principaux soient des lycéens allant encore en cours, l'intrigue est sombre, difficile, inquiétante et mature, si bien que je rangerais un peu plus ce titre dans la catégorie adultes et très grands ados… Pour ma part, j'ai trouvé l'enquête assez efficace, notamment à partir du dernier tiers du livre qui gagne en rythme et en twists ! Cependant, le début a été assez long à se mettre en place… J'ai longtemps cherché à comprendre où voulait en venir l'auteure. Il faudra vraiment attendre le fait que Natasha, alias Tasha, retrouve la mémoire et qu'un nouveau meurtre surgisse pour que le récit soit enfin intéressant et immersif… Ce roman plein de mystères m'a laissé un sentiment mitigé, en particulier à cause du rythme qui monte trop crescendo et, surtout, à cause des personnages !
C'est rare mais, je n'ai accroché à aucun personnage ! Je les ai trouvés tous malsains, manipulateurs, rebelles, paranoïaques, égoïstes, vulgaires et adeptes de la méchanceté gratuite. Rebecca, alias Becca, m'a rapidement paru antipathique. Par exemple, à l'annonce du coma de Tasha au début du livre, la jeune fille n'en a que faire. Elle va finalement mettre ses différents de côté pour se rapprocher de son ancienne amie devenue une pimbêche à ses yeux. Virevoltant souvent d'un avis à un autre, elle ne va cesser d'avoir un ressenti changeant à l'égard de Tasha… Aiden, son petit-ami, est quasiment dans le même moule, à ceci près qu'il montre rapidement qu'il a beaucoup de choses à cacher et qu'il semble bien plus lâche que sa compagne… de son côté, Tasha m'a laissée de marbre. Si, au début, j'étais vraiment curieuse de comprendre et découvrir ce qu'il lui arrivé dans les bois, j'ai rapidement déchanté en découvrant ses pensées ou ses actes qui ont été retranscrits dans son journal intime. de leur côté, Jenny et Harley, les deux amies de la blessée, semblent en savoir beaucoup trop sur la situation et ne font jamais preuve de sympathie à l'égard des autres ! Leurs échanges sont toujours remplis de mépris. C'est difficile à dire, mais il n'y a pas un personnage pour rattraper l'autre… Or, j'ai besoin, soit de m'intéresser, soit de m'attacher, soit de m'identifier ou soit de faire preuve d'empathie à l'égard d'au moins un protagoniste pour apprécier ce que je lis. Cela n'a pas du tout été le cas ici…
L'atmosphère est très spéciale. On se rend rapidement compte que, dans ce lycée, beaucoup d'élèves ont des choses à cacher. le sexe, la drogue, l'excès, le paraître, la rivalité, la notoriété et les secrets règnent en maître. Pour ma part, c'est ce qui m'a plu, car le cocktail est sombre à souhait. On a l'impression d'être dans une ambiance de film américain avec le groupe de filles hostiles, détestables et manipulatrices qui oeuvrent dans l'ombre. On se demande jusqu'où iront ces demoiselles et ce qu'elles ont fait… La plume de l'auteure est plutôt fluide, ce qui permet de progresser aisément dans le récit. de plus, j'ai bien accroché au système narratif. Il y a des narrations « simples » et alternées, mais également des extraits de consultation, des dossiers, des pages de journal intime et des échanges de SMS. L'ensemble rend le contenu assez dynamique et original. On a réellement envie de tourner les pages de ce thriller psychologique. Par ailleurs, même si le dénouement est un peu attendu (j'avais deviné certaines choses vers la moitié du livre), j'ai trouvé que l'enquête était bien ficelée !
Ce fut donc une lecture en demi-teinte qui tire plutôt sur la déception en raison de mon manque d'attache pour les protagonistes. Je pense que c'est le type d'oeuvre qui plaît ou qui rebute selon les goûts du lecteur. Une chose est certaine : attendez-vous à réellement enquêter aux côtés des personnages et à faire des suppositions pour essayer de comprendre le fin mot de cette histoire ! Merci aux éditions Castelmore pour la découverte.
Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
Eroblin
  29 décembre 2019
Bienvenue dans le monde des jeunes filles en fleurs qui se sourient tout en se haïssant en silence, où tous les coups bas sont permis surtout si cela permet de dégommer celle qui est la plus populaire… C'est ce qu'on ressent à la lecture de ce roman que j'ai remarqué au CDI de mon lycée : sa couverture bleue, ce visage et cette main qui semble frotter une surface gelée et le résumé m'ont convaincue de l'emprunter. Je ne le regrette pas, j'ai passé un bon moment de lecture.
Au début, on a de l'empathie pour cette pauvre Natasha retrouvée in extremis dans une rivière glacée. Elle a failli mourir. Mais qui a pu s'en prendre à cette jeune fille si populaire ? La multiplication des voix dans le roman, notamment celles de ses deux meilleures amies –Jenny et Hayley- permet de comprendre qu'il faut se méfier de celles qui vous sont si proches. Et d'ailleurs Natasha qui a tout oublié, est persuadée que Jenny et Hayley sont les responsables de ce qu'il lui est arrivé. Pour le prouver, elle demande de l'aide à une ancienne amie –Rebecca- rejetée et ignorée depuis des années. Réticente au début puis flattée de revenir dans le cercle de Natasha, elle accepte de l'aider. Mais il s'avèrera que la vérité est beaucoup plus complexe, beaucoup plus vénéneuse. Non décidément, il ne fait pas bon d'être une jeune fille au lycée de Brackston.
Challenge personnel atteint (175/ 175 livres)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190

Citations et extraits (27) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   07 mars 2019
Les Barbie. C'était son insulte et nous nous l'étions appropriée. Nous étions fières qu'on nous désigne ainsi. Mon petit trio. Les Barbie. Je nous voyais à présent comme Bex nous percevait : de belles filles vides, en plastique. Mais je continuerai à m'en enorgueillir. C'est plus fort que moi. Je " suis" les Barbie.
Commenter  J’apprécie          170
iris29iris29   13 mars 2019
Avec un sandwich au bacon et une énorme crêpe qu'elle mangeait en plus en premier, elle ne serait jamais une bonne Barbie.
Commenter  J’apprécie          180
iris29iris29   10 mars 2019
" Ne bois pas trop car quelque chose pourrait t' arriver. Ne mets pas cette tenue, tu enverrais les mauvais signaux. Rentre toujours à la maison avec un ami ou en taxi. Ne donne pas de faux espoirs. " Etc.
Commenter  J’apprécie          101
ludi33ludi33   21 novembre 2018
- Tu es gentille. Tu était une très bonne amie de Natasha.
Était. Becca n'émit aucun commentaire, se contentant d'acquiescer vaguement. Alison savait comme tout un chacun que Becca ne faisait plus partie du cercle des intimes. Ce cercle-là se tenait actuellement un peu à l'écart. Leurs yeux maquillés avec soin, délicatement voilés de larmes, étaient rivés sur leur portable. Jenny et Hayley, presque identiques et si différentes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   23 novembre 2018
Il fut d'abord incapable du moindre geste. Il était 5h05 du matin et une fille morte gisait dans la rivière.
Je suis un cliché, telle fut sa première pensée cohérente. Je suis l'homme qui promène son chien de bon matin et découvre un cadavre.
Commenter  J’apprécie          70

Videos de Sarah Pinborough (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Pinborough
Un riche patriarche, une jeune épouse sublime, une voisine envieuse, un mari manipulateur… Sous le soleil de Savannah, les passions et les haines lentement se diffusent. La vengeance est un plat qui se mange froid… même sous des chaleurs torrides. "Ma nouvelle voisine" de Sarah Pinborough, disponible en librairie.
https://preludes-editions.com/ma-nouvelle-voisine-9782253040491
autres livres classés : thrillerVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1958 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

.. ..