AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 281121612X
Éditeur : Milady (20/11/2015)

Note moyenne : 3.55/5 (sur 63 notes)
Résumé :
ATTENTION ÉVÈNEMENT : du 05/11/2014 au 03/12/2014 découvrez les Intégrales Bragelonne ! Des séries complètes en numérique pour une durée limitée et à prix canon ! Cette édition exclusive numérique contient les ouvrages suivants :
Poison (2014) Charme (2014) Beauté (2014) « Ce que Sarah Pinborough a fait de ce conte est tout simplement stupéfiant. Elle sait où mettre du sang et où mettre des paillettes. » La Penseuse surnaturelle « C'est sombre, périlleux, exc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (23) Voir plus Ajouter une critique
iris29
  16 mai 2017
Tu veux un livre bizarre ? je t'en mets trois pour le prix d'un !
Trois contes pour enfants revus et corrigés à la sauce " Téléphone/Bertignac", tu vois où je veux en venir ? :
Les Princes Charmants ne sont plus ce qu'ils étaient, et versent dans le "gros boulet".
Les Princesses prennent du bon temps , quand elles ne sont pas carrément givrées , [ et non , je ne te parle pas de la Reine des Glaces !] Elles sont extrêmement  "libérééééééées", pour l'époque.
Y'a que les 7 Nains qui sont fidèles à eux-mêmes.
L'auteur fait preuve d'une imagination débordante, les contes s'interpellent et s'imbriquent les uns dans les autres ,à l'image de la forêt de la Belle au bois dormant . J'étais sans arrêt en train de me dire : "non, elle n'a pas osé ? "!
Au début, ça m'a plu, j'étais littéralement scotchée par son audace et puis j'ai fait une overdose devant la surenchère J'aurai peut-être pas du lire les trois d'affilée ...
J'ai abandonné au milieu du troisième tome, fallait pas s'en prendre au prince charmant !
Noir, amusant, cynique, sexy : Blanche-Neige, Cendrillon et La Belle au Bois dormant , comme vous ne les avez jamais lues ... Ça décoiffe !
Je vous laisse, mon goûter m'attend (des Princes au chocolat ) et il y a" Barbie Princesse" diffusé dans 5 mn sur Disney Chanel...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          374
Cielvariable
  05 mai 2016
Ce très beau roman (visuellement extrêmement attirant) présente beaucoup d'erreurs de traduction et c'est bien dommage, mais renferme également plusieurs heures de plaisir pour les amateurs du genre. Voici les critiques séparées des trois tomes de cette trilogie regroupée en un seul livre.
Poison
Ce roman est très différent de ce à quoi je m'attendais. D'emblée, j'adore les réécritures de contes de fées, mon genre littéraire préféré depuis l'enfance. Je partais donc avec un préjugé positif (et c'est sans doute la raison pour laquelle j'octroie tout de même trois étoiles au roman, même avec ce que je vais en dire). Pourtant, j'ai d'abord été déçue par l'écriture molle, sans effort, sans raffinement (il y a quand même des limites à être accessible à tous, ce roman s'adresse à des adultes, le vocabulaire et la syntaxe auraient pu être mieux travaillés). Ensuite, ma déception s'est accentuée par la prise de conscience que le conte se référait à l'histoire de Walt Disney et non au conte original des frères Grimm. Là encore, je trouve que ça manque énormément de profondeur (réécrire un conte superficiel édulcoré pour enfants, c'est franchement moins brillant que de réécrire un classique de la littérature). de surcroît, quelques scènes probablement supposées être grivoises sont non seulement banales au possible, mais également totalement inutiles dans l'histoire, elles semblent avoir été insérées artificiellement et écrites sans sensualité aucune: franchement, on se demande où est l'intérêt! Pour finir, la fin beaucoup trop "ouverte" laisse entrevoir tout un tas de possibilités qui resteront sans réponses, mais qui laissent tous les personnages (et le lecteur) sur leur faim. Je ne comprends pas l'engouement pour ce roman, bien que je l'ai lu sans ennui et assez rapidement. Un divertissement rapide pour les passionnés de contes merveilleux qui tomberont pas hasard sur ce livre, mais sans plus.

Charme
a seule raison pour laquelle j'ai lu le deuxième tome de la triologie "Contes des Royaumes" est que je l'avais acheté en même temps que le premier. Ce dernier m'avait beaucoup déçue et je n'étais pas très fière d'avoir déjà dépensé pour le deuxième. Toutefois, j'ai eu la surprise inverse pour ce tome. En effet, il est beaucoup plus intéressant que le premier. Cette réécriture de Cendrillon, quoique présentant aussi de nombreux défauts, a au moins l'avantage d'être intéressante du début jusqu'à la fin, tout en donnant une suite logique et satisfaisante au premier opus. Cette version où les méchants sont plus nuancés et les gentils pas toujours parfaits est amusante, dégage une certaine profondeur chez des personnages secondaires et apporte une morale à l'histoire originale. Je ne sais pas si l'auteure a pris de l'assurance, mais son style est mieux affirmé que dans Poison et ses thèmes sont mieux développés. Les références aux contes de fées se limitent encore, malheureusement surtout aux histoires édulcorées de Disney, mais on voit poindre à quelques endroits des clins d'oeil aux oeuvres originales (comme quand la belle-soeur de Cendrillon essaie de se couper un orteil pour que son pied entre dans la pantoufle de diamants).
De plus, il est intéressant que le personnage de Cendrillon nous soit présenté comme celui d'une jeune fille un peu superficielle et égocentrique qui ne voit pas de façon réaliste ses relations familiales et les relations amoureuses. C'est un peu tiré par les cheveux, mais ça a le mérite d'apporter un point de vue différent à l'histoire et à faire sourire tout en écorchant les clichés habituels. Par contre, je n'ai pas tellement apprécié les anachronismes que j'ai trouvé un peu trop "faciles", alors qu'un peu plus de recherche ou de finesse dans l'écriture aurait permis de trouver des idées originales plus conforme au genre du conte classique.
Somme toute, après ma lecture, j'ai eu envie de poursuivre avec le tome final.

Beauté
C'est finalement sur une note positive que je termine cette trilogie des Contes des Royaumes. Ce dernier tome se déroule en fait avant le récit du premier avec certains des mêmes personnages. Leurs actions dans cette histoire expliquent ce qui se déroulera par après et que l'on connaît déjà. J'ai aimé le caractère plus cruel et plus horrible de ce dernier tome qui va quand même assez loin dans sa description de scènes qui sont très loin de celles des contes de fées pour enfants. J'ai adoré la double personnalité de la Belle aux bois dormants qui n'est pas sans rappeler l'histoire du Docteur Jeckyll et M. Hide. Cela était à la fois déroutant et amusant (si l'on aime l'humour noir). Les aventures que vivent les personnages principaux sont beaucoup plus intrigantes dans ce tome et c'est avec intérêt que nous attendons le dénouement et les explications.
Comme pour les autres romans, il y a quand même quelques points dérangeants: les scènes plus érotiques qui sont gratuites et mal placées (sauf celles en lien avec la personnalité horrible de Belle qui, elles, sont très à propos), les idées qui ne sont pas sans rappeler la série Once Upon a Time (mais en moins intéressant).
Je conclue tout de même que la série présente de l'intérêt et un divertissement assuré pour les amateurs de réécriture de contes merveilleux, à condition toutefois de lire les tomes les uns à la suite des autres et d'être avisé à l'avance du côté artificiellement "coquin" du récit. Autrement, cette lecture vous fera passer à coup sûr de bons moments.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
MelieGrey
  25 septembre 2016
J'ai acheté ce livre, déjà parce que je l'avais beaucoup vu sur la blogo au moment de sa sortie, parce qu'il me nargait depuis plusieurs mois dans la librairie aussi, parce que j'adore les contes. Mais surtout, vous avez vu cette splendide couverture ? L'objet en lui même est juste magnifique. Et puis j'étais curieuse de lire les revisites de ces Contes.

Poison
Je me suis donc lancée dans la lecture du premier Conte qui m'a surprise par beaucoup d'aspects.
On retrouve l'histoire de Blanche Neige dont le début est raconté au point de vue de Lilith, la seconde femme du roi. On suit donc les aventures de Blanche Neige qui restent sensiblement les mêmes que dans le vrai conte. Mais cette réécriture apporte son lot de surprises. L'histoire débute bien après la mort de la mère de Blanche Neige alors que la méchante reine n'a pas encore commencé à être méchante, elle est juste lassée par son mari. Et quand ce dernier par en guerre, elle reste seule maîtresse du château et elle va commencer à s'en prendre à Blanche Neige mais aussi à tous les autres parce que personne ne peut l'en empêcher.
Lilith, la méchante reine est un personnage vraiment horrible. J'ai vraiment eu du mal avec elle, surtout qu'une partie de l'histoire est raconté de son point de vue et donc, même en lui cherchant des excuses, elle ne se comporte pas gentiment, même quand l'occasion lui est donnée de le faire. Elle est maladivement jalouse et comme personne ne l'aime et qu'elle ne veut pas attendre que ce soit le cas, elle se comporte méchamment pour inspirer la peur à tous. Au début je lui cherchais un peu des excuses mais ensuite, j'ai eu du mal. Elle est très maléfique.
Blanche n'est pas aussi naïve qu'on pourrait le penser. Bien sûr, elle ne voit que le meilleur en chaque personne, ce qui la pousse à vouloir être amie avec la reine pendant un long moment, même après que reine aie été méchante, jusqu'à ce qu'elle aille trop loin. Mais par d'autres aspects, ce n'est pas du tout une princesse naïve. Déjà parce qu'elle ne se comporte pas comme une princesse, et aussi parce que son père l'a laissée libre et qu'elle a beaucoup appris. Je l'ai beaucoup aimé.
Bien sûr, il y a les nains, qui sont la pour leur Blanche Neige. Ils sont vraiment intéressants et je les ai beaucoup aimés, surtout parce qu'ils sont prêts à tout pour la prince.
Par contre, on parle du prince de l'histoire ? Non mais c'est quoi ça ?!? Je n'en dirais pas plus pour ne pas spoiler l'histoire mais disons que je ne l'ai pas apprécié du tout celui ci.
L'écriture est vraiment bien, je m'imaginais les lieux et les décors. Donc c'est un bon point, j'ai même réussi à comprendre la reine, à défaut de l'apprécier. Et je trouve que ce concept de réécriture est vraiment génial. J'ai passé un bon moment en découvrant cette histoire avec Blanche Neige qui me rend curieuse pour les deux autres.
En bref, une chouette réécriture qui permet de voyager un peu dans les contes de notre enfance, même s'ils sont totalement différents. C'est une belle lecture.

Charme
En général, j'aime beaucoup le conte de Cendrillon et après ma lecture du premier, j'étais curieuse de savoir ce qu'allait donner le second et je n'ai pas été déçue.
L'histoire est celle de Cendrillon, une jeune femme qui vit dans une famille qui n'est pas très riche. Son père s'est remarié avec Esmée, son grand amour et Cendrillon a gagné deux belles-soeurs qui, si elles ne semblent pas l'aimer, ne la déteste pas non plus. Cendrillon, dans sa petite maison, rêve de vivre une vie de princesse et elle va avoir sa chance de la voir se réaliser quand sa fée marraine va venir lui proposer un arrangement pour qu'elle assiste aux deux bals durant lesquels le prince est censé choisir sa future épouse.
Cendrillon est un personnage avec lequel j'ai eu beaucoup de mal au départ. Parce qu'elle est jalouse et qu'elle se plaint beaucoup de sa belle-mère et de ses belles-soeurs. Elle veut avoir sa vie de princesse sans penser aux autres. Mais elle va évoluer quand elle se rend compte que ses actions peuvent avoir des conséquences sur les autres et les blesser. C'est cette évolution qui m'a beaucoup plu, même si à la fin elle prend une décision que je regrette un petit peu. Au demeurant, elle reste quand même une gentille personne.
La famille de Cendrillon est particulière. Autant dire que sa belle-mère a créé un petit scandale en se mariant avec le père de Cendrillon. Et qu'elle parait le vivre plutôt mal par ailleurs... Ses deux belles-soeurs ne sont pas méchantes, et on va même se rendre compte que Rose est un personnage vraiment adorable.
Est-ce qu'on re-parle du prince ? Non parce que, si j'adore les contes de fée pour le côté 'prince charmant' en général, autant dire que dans ces réécritures il n'est pas à la hauteur du tout. Mais je trouve ça vraiment original comme concept et j'apprécie.
Je me suis laissée porter par l'histoire, à découvrir ce qu'il se passait et je dois dire que j'ai vraiment bien aimé ce deuxième conte. Même si l'épilogue m'a carrément surprise et que je ne m'attendais pas du tout à cela. En tout cas, cela me rend curieuse de découvrir le dernier conte.
L'écriture est toujours vraiment sympa à lire, les pages ont défilées sans que je m'en rende compte et je suis très vite arrivée à la fin de ce tome. J'ai vraiment accroché au style de l'auteur et à ces revisites de conte.
En bref, un deuxième tome surprenant, que j'ai apprécié pour ses péripéties inattendues et pour son écriture, tout cela dans un univers féerique. Je suis carrément curieuse de découvrir le troisième roman.
Beauté
J'étais curieuse de découvrir ce troisième conte et je dois dire que je n'ai pas été déçue.
L'histoire se passe avant le début du premier, et on retrouve le prince, que son père envoie faire une quête, autant pour qu'il apprenne un peu la vie, que pour qu'il fasse autre chose que sortir le soir. Il se base sur une légende qui dit qu'un royaume entier a disparu il y a longtemps et que son fils doit le retrouver. Ce dernier part alors, accompagné du chasseur, à la recherche du royaume. Ils vont rencontrer Petra en cours de route qui va venir avec eux, pour traverser une forêt enchantée qui empêche quiconque de traverser. Et lorsqu'ils y parviennent ils vont découvrir Belle.
Ce conte mélange trois contes de notre enfance puisqu'on retrouve des référence au Petit Chaperon Rouge, à la Belle au Bois Dormant mais aussi à la Belle et la Bête ainsi que plusieurs références aux deux contes que l'on a lu avant. J'ai beaucoup apprécié dans quelle mesure l'auteure a mélangé ces contes pour nous donner cette histoire.
Le prince que j'avais trouvé très idiot dans les précédents contes l'est un peu moins ici. Bien sûr, il a toujours été couvé par ses parents et il ne sait rien faire de ses dix doigts, mais il n'est pas idiot non plus. Il prend cette histoire de quête très au sérieux et il va faire preuve d'un certain courage quand les péripéties l'exigeront.
Le chasseur, que l'on retrouve dans les contes précédents, est un jeune homme que j'appréciais déjà. Il ne se prend pas la tête et ne réfléchit pas à devenir un puissant du royaume. Il veut juste tracer son bonhomme de chemin et pour lui, devoir guider le prince est plus un fardeau qu'autre chose. Mais il fait face à ses responsabilités.
Belle, qui est endormie quand ils l'a trouve, a en fait une double personnalité qui est très problématique pour son royaume. Pour autant, c'est un personnage tout ce qu'il y a de plus accueillant et de plus gentil et je l'ai vraiment apprécié.
Je crois que c'est le conte que j'ai le plus apprécié de la trilogie, notamment par rapport à sa complexité qui mélangeait plusieurs contes, un certain nombre de personnages également. Et puis les actions s'enchaînent sans que je puisse me poser de question et j'ai très vite fini l'histoire. L'écriture de l'auteur est toujours la même et je me suis laissée portée par son récit.
En bref, un très bon troisième conte qui passe pas loin du coup de coeur pour moi ♥

BILAN
Quand je me suis lancée dans cette lecture je ne savais pas trop à quoi m'attendre et j'ai beaucoup apprécié de découvrir de nombreuses références aux contes qui ont bercé mon enfance. Je me suis laissée prendre au jeu de cette réécriture, que j'ai beaucoup appréciée, au point qu'une fois la dernière page tournée, j'étais presque déçue. J'en aurais voulu plus. Je veux connaitre la suite. L'auteur a lié tous les contes ensembles d'une telle façon que je m'attendais presque à une suite avec un quatrième conte. Je suis curieuse de savoir ce qu'il pourrait se passer par la suite.
Ce livre est donc une très bonne découverte pour moi et je le recommande à tous ceux qui adorent les contes (même si, il faut l'avouer, ceux ci sont trèèèès différents des contes dont on a l'habitude).
Lien : http://meliegrey.blogspot.fr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
TheClo
  25 mars 2016
On connait tous les histoires de Blanche-Neige, de Cendrillon et de la Belle au Bois Dormant, qui sont des contes bien connus. Dans ces contes, la princesse est toujours sauvée par le beau et courageux prince charmant.
Et bien dans les Contes des Royaumes, ne vous attendez pas à avoir une princesse, merveilleuse parfaite et sans défaut, à avoir un prince courageux qui va voler au secours de sa dulcinée. Il s'agit en effet de réécritures de contes, et si l'histoire de base ressemble aux contes originaux, le déroulement des événements va se révéler être très surprenant.
Dans Poison, Lilith, la belle-mère de Blanche-Neige est horriblement jalouse de sa belle-fille. Après avoir tenté de la marier sans succès, elle va décider d'empoisonner la jeune femme grâce à la pomme rouge. Blanche-Neige va alors sombrer dans le sommeil au grand malheur des nains qui vont veiller sur elle, jusqu'à l'arrivée du prince qui tombe tout de suite amoureux de la jeune femme.
Dans Charme, on suit Cendrillon, une jeune femme qui rêve de vivre au château et d'épouser le prince. Vivant avec son père, sa belle-mère et sa demi-soeur, Cendrillon pense que tout le monde la déteste et elle est très jalouse de sa demi-soeur. Grâce à l'aide d'une mystérieuse fée, Cendrillon a l'occasion d'aller au bal donné par le prince. Celui-ci va complétement tomber sous le charme de Cendrillon qui va se voir offrir la vie tant souhaitée au château. Mais la jeune femme va se rendre compte que la vie au château n'est pas aussi facile que ce qu'elle pensait et que son magnifique prince n'est pas aussi parfait qu'il en avait l'air.
Dans Beauté, un royaume a été oublié et perdu pendant près de cent ans, impossible d'y accéder à cause des ronces qui ont poussé tout autour. le roi d'un autre royaume va alors donner une mission à un chasseur : accompagner le prince dans ce royaume pour découvrir ce qui s'y cache. Cette aventure sera l'occasion pour le prince de montrer à sa famille qu'il est capable de régner. En chemin, les deux jeunes hommes vont faire la connaissance et emmener avec eux la jeune Petra. Les trois compagnons vont donc arriver au royaume et découvrir que celui-ci n'est pas mort mais simplement endormi. Ils découvrent également la reine endormit comme tout le monde, le prince l'embrasse mettant fin à la malédiction et réveillant tout le monde y compris la magnifique reine. Très vite, les trois personnages vont découvrirent que si le royaume était endormis ce n'était pas pour rien, et qu'avoir réveillé la reine n'était pas une si bonne idée.
J'ai vraiment été très ravie de lire cet intégrale qui fut ma première expérience en matière de réécriture de conte. L'idée des réécritures de conte est une super idée, ça change beaucoup, ça nous surprend. Sarah Pinborough a réussi à nous charmer et à nous emmener dans son univers.
En commençant le premier conte Poison, j'ai été très surprise mais pas forcément de la bonne manière, je m'attendais à rentrer dans une histoire totalement différente du conte originale que je connais personnellement grâce à l'adaptation de Disney. Cependant, l'histoire reste plutôt similaire à celle que je connaissais et il faut attendre la fin pour être vraiment surpris par la tournure des événements. C'est à ce moment-là que j'ai été séduite par cette idée de réécriture de conte. En effet, la fin n'a plus rien a voir avec l'originale, elle est très cynique et je l'ai beaucoup aimé.
En lisant les deux autres contes, je me suis rendue compte qu'ils vont crescendo dans la folie et l'originalité. Dans le conte Poison, comme je le disais, l'histoire ne change vraiment qu'à la fin, dans Charme, l'histoire est différente mais également les personnages et surtout Cendrillon que j'ai trouvé détestable ici. Enfin, le conte Beauté est vraiment le plus surprenant et celui qui s'éloigne le plus du conte de base.
J'ai trouvé les histoires bien pensées de la part de l'auteure, ils sont bien ficelés. Un des points positifs c'est qu'ils soient liés entre eux. On peut retrouver certains personnages dans les trois contes, on a des informations sur chaque contes dans les autres. Par exemple, la fin de Poison est assez déconcertante, on ne peut pas imaginer comment l'auteure ait pu nous laisser comme ça, et bien dans charme on va avoir une sorte de suite à l'histoire de Blanche-Neige. Il y a donc un fil conducteur entre les contes qui les relis entre eux.
Tout au long des trois contes, on a des petits clins d'oeils et des références à d'autres contes, j'ai pu relever Hansel & Gretel, le petit Poucet, le petit Chaperon Rouge, Robin des Bois et la Belle et la Bête. J'ai vraiment adoré ces petites références, ça m'a beaucoup plus de les trouver dans le livre et j'ai bien aimé la manière dont l'auteure les a introduit dans ses histoires.
On a beaucoup de personnages qui vont apparaitre tout au long des contes, certains vont apparaitre dans les trois. Pour éviter d'en révéler de trop, je ne vais pas parler de chaque personnage. Dans Poison, on a une Blanche-Neige très appréciable, une princesse gentille, libre et serviable, très proche de son royaume. Cela ne change pas énormément de la Blanche-Neige de Disney. Par contre, pour Lilith, la belle-mère, j'ai été très surprime de l'aimer, je l'ai trouvé attachante et malgré ce qu'elle fait à sa belle-fille j'ai eu de la compassion pour elle. Dans Charme, je n'ai pas du tout aimé Cendrillon que j'ai trouvé égoïste, jalouse, ingrate et même méchante avec sa famille. Au contraire c'est sa demi-soeur que j'ai aimé, Rose est très intelligente, ce qu'elle fait, elle le fait pour faire plaisir aux autres et à sa mère, elle est très gentille avec Cendrillon qui le remarquera bien trop tard. Dans Beauté, on a une grosse différence par rapport aux autres contes, l'histoire n'est pas du point de vue de la princesse comme dans Charme et Poison, mais du point de vue du prince et du chasseur. de ce fait, on a moins l'occasion d'apprendre à connaitre Belle. Elle parait néanmoins très gentille, même si une partie d'elle-même est détestable, c'est un personnage très complexe.
En règle général, les personnages sont donc très surprenant puisqu'ils nous apparaissent comme l'inverse de ce qu'ils sont dans les contes originaux. Les personnages ne sont pas caricaturaux comme dans les contes de fée, que ce soit les princesses, ou le prince qui n'est pas le prince charmant parfait auquel on pourrait s'attendre, de même pour la belle-mère qui n'est pas la méchante sorcière qu'on imagine.
Je pense qu'avant de lire ce livre il faut savoir qu'il y a certaines petites scènes osées. Ces contes ne sont donc pas destiné à être lus par des enfants. Personnellement, ces scènes ne m'ont pas dérangées, mais j'ai néanmoins trouvé des scènes de Beauté plutôt malsaines et très déconcertantes.
Concernant le style d'écriture de l'auteure, je l'ai beaucoup aimé. Il m'a vraiment fait penser à un conte mais en plus moderne. Les phrases étaient bien tournées et bien construites sans que cela soit très compliqué. Les livres se lisent donc plutôt bien. Cependant, j'ai eu à chaque début de conte, un peu de mal à rentrer dans l'histoire, juste le temps que je m'habitue à la nouvelle histoire. Mais une fois dedans, ça se lit vite.
J'ai vraiment aimé suivre les aventures de chaque personnages dans ces trois contes. J'ai apprécié voir le déroulement des actions et être surprise. Personnellement le conte que j'ai préféré est Charme avec Cendrillon.
En bref, Poison, Charme et Beauté sont trois réécritures de contes vraiment très originaux et très surprenant, tant au niveau des personnages que de l'histoire. le style d'écriture est adapté à ce genre de livre et les petites références à d'autres contes sont un plus très appréciables. Je ne peux que vous conseiller de lire ces livres!
Lien : http://lesmotsdeclo.eklablog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Austenite
  13 janvier 2016
La lecture est globalement plaisante et facile car les histoires ne sont pas très longues et que les chapitres sont assez nombreux pour ménager des pauses. le style est correct sans être faramineux et la réinterprétation des contes intéressante, que ce soit par la réécriture des personnages familiers ou par la façon dont les histoires connues sont entremêlées. Maintenant, j'ai trouvé que cela manquait tout de même un peu de profondeur et pour moi les trois différentes histoires sont assez inégales.
Poison.
A mon sens, la moins bonne partie du roman. J'ai eu personnellement un gros soucis avec la narration, l'auteur semblant hésiter entre utiliser le point de vue d'un personnage ou un narrateur omniscient. Ainsi, on suit sur les premiers chapitres le point de vue la reine, ce qui m'a beaucoup plu car j'admets que cette "méchante malgré elle" était plutôt bien brossée. En revanche, j'ai totalement décroché lorsqu'on est passé sur le point de vue du chasseur. Non pas que je n'ai pas apprécié le personnage, loin de là, mais la rupture que cela a imposé au récit m'a complétement cassée dans ma lecture. J'ai également regretté que l'on n'ait jamais le point de vue de Blanche Neige, même si la fin de Charme explique peut être ce parti pris. Enfin, les réactions des personnages m'ont paru par trop souvent peu plausibles et m'ont un peu gênée. Mention spéciale cependant pour la fin, inattendue à souhait.
Charme.
Ma partie préférée, sans doute car j'avoue un petit faible pour les "happy endings". L'histoire conclut agréablement le cycle complet (incluant Beauté) et permet de répondre aux éventuelles interrogations laissées en suspens à la fin de Charme. J'ai particulièrement aimé l'évolution de Cendrillon, dont la réécriture était plus complexe et moins mièvre que le personnage que l'on connait, ainsi que le personnage de Rose. En revanche, j'ai trouvé les scènes de sexe assez incongrues, voire malvenues. On reste dans le très prude, mais elles étaient parfaitement dispensables et ne servaient pas le récit, me laissant l'impression que l'auteur remplissait une sorte de cahier des charges en les insérant à son histoire.
Beauté.
Des personnages là encore intéressants et familiers. On a plaisir à connaitre le début de l'aventure à laquelle de nombreuses allusions avaient été faites dans les deux précédentes histoires. On retrouve le prince pas si charmant et le chasseur et on rencontre de nouveaux personnages attachants, dont Petra que j'ai particulièrement aimée pour son caractère indépendant et son côté débrouillard. J'ai aussi aimé la personnalité sordide et violente de la bête qui a été bien dosée selon moi.
En bref, un roman sympathique mais sans prétention.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Citations et extraits (52) Voir plus Ajouter une citation
iris29iris29   16 mai 2017
Quand le soleil venait se refléter sur les fenêtres, le château étincelait de mille feux, comme un diamant au cœur de la cité. (...) Le chasseur ne parvenait pas à comprendre comment des hommes pouvaient construire de pareils édifices . " Combien sont morts pour extraire des milliers de pierres des carrières, les transporter jusque-là et les hisser au sommet de ces murs parfaitement lisses ? se demandait-il. Le roi a t-il seulement jamais songé au prix payé par les gens ordinaires ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
iris29iris29   16 mai 2017
- C'est facile pour une forêt d'égarer une enfant, objecta doucement l'étranger. La forêt bouge quand l'envie lui en prend, vous n'avez jamais remarqué ? Elle peut vous faire tourner dans tous les sens, puis vous envoyer là où elle l'a décidé.
Commenter  J’apprécie          181
wentworth23wentworth23   28 août 2015
- Vous êtes jalouse de moi, dit Blanche-Neige. Ce qui vous embête, ce n'est pas que mon père m'aime, mais que tout le monde m'aime. Pourtant, vous savez, ce n'est pas compliqué d'être aimée. Il suffit d'être gentille.
- Dehors, j'ai dit ! crachat Lilith, les poins serrés. Tu ne sais rien. Tu es stupide et aveugle. Je te déteste.
Les mâchoires de Blanche-Neige se crispèrent.
Commenter  J’apprécie          50
wentworth23wentworth23   28 août 2015
A son retour aux appartements de Belle, la princesse, lavée et changée, jouait aux cartes avec son père, tous deux assis sur son lit. Elle leva la tête et sourit ; de nouveau, elle était un véritable rayon de soleil.
- Avez-vous vu Domino ? demanda-t-elle. Je ne sais pas où il se cache.
Depuis le seuil, Rumplestilskin pouvait voir la serviette ensanglantée que le roi avait fourrée à la hâte sous le lit.
- Il a dû aller aux cuisines, répondit le roi, le visage figé, barré d'un sourire forcé. Il avait sans doute envie d'un peu de lait.
- Oui, ça doit être ça, dit Belle.
Rumplestilskin vit l'inquiétude assombrir le visage de la petite fille. Elle sentait que quelque chose était arrivé à son chaton.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
wentworth23wentworth23   28 août 2015
Mais dites-moi, poursuivit-il en s’adossant au mur avec sa décontraction coutumière, à aucun moment, vous ne vous êtes dit qu’il fallait être sacrément stupide pour reconnaître la femme qu’on dit aimer simplement parce qu’une chaussure correspond à son pied ?
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Sarah Pinborough (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Pinborough
Extrait de "Mon amie Adèle" de Sarah Pinborough lu par Françoise Cadol, Benjamin Jungers et Audrey Sourdive. Editions Audiolib. Parution le 13 mars 2019.
Pour en savoir plus : https://www.audiolib.fr/livre-audio/mon-amie-adele-9782367627465
autres livres classés : contesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Le somnambule" de Sebastian Fitzek.

Que fait Natalie dans la vie ?

peintre
photographe
sculpteur

10 questions
4 lecteurs ont répondu
Thème : Le somnambule de Sebastian FitzekCréer un quiz sur ce livre
.. ..