AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : B07Q4K9F9Z
Éditeur : (29/03/2019)

Note moyenne : 4.38/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Du jour au lendemain, Léa voit son monde basculer. Plus de mec, plus d’appart, plus de travail : tous ses repères s’effondrent. Que faire quand on se retrouve sans rien ? Seule face à elle-même, la jeune femme va devoir affronter ses peurs et ses doutes pour tout reconstruire, pour se reconstruire.De remises en question en coups de solitude, de grosses galères en petits miracles, elle va apprendre, pas à pas, à trouver son chemin. Un chemin qui la mène à la rencontr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
lenoute
  10 décembre 2019
Auteure, et plume de vie Anne-Sylvie Pinel, nous livre son premier roman.
Il aura fallu une seconde, un "non" pour que la vie de Léa bascule. Elle perd son homme, son travail et son logement. Ce changement radical, va l'aider à se trouver, a ce connecter à ses besoins profonds.
Je suis pas une grands lectrice de romans feelgood mais je suis sûr qu'il trouvera de bons lecteurs.
Auteure à suivre et à encourager.
Commenter  J’apprécie          260
ValerieLacaille
  04 janvier 2020
J'ai lu ce roman suite à une demande bien particulière puisque c'est le compagnon de l'auteure qui m'a contactée afin que je découvre la première publication romanesque de sa chère et tendre et que je puisse donner davantage de visibilité au talent de celle-ci. Force est de constater qu'il a bien fait d'insister car j'ai passé un bien bon moment en compagnie de la plume d'Anne- Sylvie Pinel. Notamment parce qu'il y a de la sincérité dans les pages de ce premier roman très bien écrit, mais aussi de l'empathie ; beaucoup d'empathie...
Pourtant, alors que l'on soupçonne rapidement une part autobiographique sous-jacente dans le récit de cette étape de milieu de vie, ce n'est en aucun cas un récit nombriliste. Bien au contraire, il s'agit plutôt d'un récit qui m'a fait penser à une quête initiatique qui aura pour but de pousser le lecteur à dresser, à son tour, un bilan sur les aspirations qu'il a pu avoir jadis et ce qu'il est advenu de tous ces rêves et de ces ambitions au moment présent.
Chaque chapitre de ce livre s'ouvre sur une citation d'auteur classique ou contemporain ; voire même de chanteuse à la mode (Clara Luciani, par exemple). de celles-ci, je retiendrais les mots d'Antoine de Saint-Exupéry : « Pour chaque fin il y a toujours un nouveau départ ». Pourquoi ? Parce que le récit commence par une fin, paradoxalement ; la fin d'une histoire d'amour longue de huit années déjà. En effet, Léa ne s'épanouit plus dans ce qu'elle pensait être l'histoire d'amour de sa vie : « Il fallait se rendre à l'évidence : à leur amour manquait l'harmonie, cet accord magique qui fait qu'une union peut vibrer, s'amplifier, et composer naturellement du Brel si on aime Brel, du Johnny si on aime Johnny, voire du Mozart si on est mélomane. »
Léa a 35 ans et elle s'ennuie dans un projet de vie banal déjà tout tracé. Elle aura le courage de réagir parce qu'elle en a assez de devoir coller à une société où « Les gens avaient tellement tendance à confondre le faire et l'être et à coller des étiquettes en fonction du job annoncé. » Elle veut revenir à ses rêves d'enfants : écrire, s'occuper des autres et danser. A bas les étiquettes !
Sa rencontre avec Carmen, danseuse de french cancan à l'esprit libre va l'aider à avancer dans son désir d'émancipation des carcans sociétaux. Et c'est en prenant conscience du fait que malgré ses airs enjoués et son éternelle bonne humeur, « Carmen avait verrouillé son coeur pour ne pas souffrir, et du même coup pour ne pas aimer », que Léa va sa lancer dans un projet tourné vers autrui, mais qui va lui permettre également de s'épanouir, au fil de rencontres bien étonnantes…
Le lecteur va s'attacher au personnage de Léa, c'est évident ! Son regard éclairé et sensible sur ses contemporains ne se fait pas sans une pointe d'humour qui déclenche quelques sourires. Si certains passages auraient pu être étoffés, l'ensemble de ce premier roman est une véritable réussite et nul doute qu'Anne- Sylvie Pinel fera partie des auteures à suivre dans les mois ou années à venir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Entre2Livres
  30 octobre 2019
✔️Mon ressenti : Complètement dans l'air du temps, ce roman, un peu feel-good, un peu développement personnel, m'a séduite. D'abord par la couverture, avouez, elle donne envie non ?
Pour l'histoire : Léa se retrouve sans boulot, sans toit et sans mec. Elle vient de faire le ménage dans sa vie par des choix que peu approuvent. Elle sera dans l'obligation de prendre un peu de recul et de se recentrer sur ce qui est réellement important pour elle.
Il y a un côté développement personnel assez important apporté par petites touches tout au long de l'histoire, mais contrairement à ce que j'ai pu lire jusqu'ici, pas de façon brute. Je m'explique : ces éléments sont pris en compte et acceptés ou alors réfutés par d'autres personnages. de quoi nous aider dans notre réflexion, et prendre inconsciemment ou consciemment ce qui nous parle le plus. J'ai fini ce roman il y a quelques jours et que les idées continuent de faire leur chemin.
Cette Léa qui se retrouve sans rien et très vulnérable nous touche. La suivre dans son évolution est très agréable. Ses chroniques prenant le thème de l'amour nous apportent aussi beaucoup et nous font une fois de plus réfléchir. La plume de l'auteure est fluide et les dialogues sont nombreux. Cela rend le livre addictif et très vivant. La fin peut sembler évidente en cours de lecture, mais l'originalité du roman se fait aussi par celle-ci… Je vous laisse découvrir 😉.
Vous l'aurez compris, ce livre m'a touchée et continuera de me remuer les méninges encore quelque temps. Un seul regret, qu'il soit trop court, mais peut être une suite verra le jour, qui sait ?
🗣Citation : « Ça ne te fait pas peur : interrogation que l'on entend quasi-systématiquement quand on fait part d'un choix hors cadre, par exemple quand on annonce une rupture à 34 ans, un départ de job salarié, une reconversion tardive ou une séparation quand on a des enfants. »
🎯Mots Clefs : Choix / Peur / Amour / Épanouissement / Vie
🏆Ma note : 17/20
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Nadine13
  20 novembre 2019
Il aura fallu une seconde
Anne-Sylvie Pinel
285 pages
Sorti le 30/03/2019
Comment refuser cette demande de SP, quand c'est le compagnon de l'auteur qui te contacte pour te faire découvrir le roman de sa femme ! Je me dis, ça si ce n'est pas un geste d'amour et de soutien !!!
Vais-je ressentir tout cet amour pendant ma lecture ?
Cela fait 8 ans que Léa est en couple. Mais quand, son compagnon lui pose la question que toutes femmes attendent au plus profond elles. Léa ne réfléchit même pas et lui répond du tac au tac NON, je ne veux pas t'épouser.... Et là, elle perd tout, plus de mec, plus, d'appartement, ni boulot.... Elle est en plein doute sur sa vie.... Toutes ses peurs refont leur apparition. Elle n'a plus rien, à perdue tous ses repaires, repartir de zéro. Aura-t-elle le courage et la volonté ?
Un jour, en squattant l'appartement d'un ami, elle fait la rencontre de Carmen... Et là........
Un roman pétillant, qui va vous apportez tout plein de soleil dans votre vie et votre tête... J'ai adoré, suivre Léa dans sa recherche de ce qu'elle a vraiment besoin pour être en accord avec elle et sa vision de la vie. Garder que le nécessaire, faire ce qu'elle aime et à envie.. Ce roman m'a boosté le moral, une grande bouffée d'oxygène, de prendre les choses différemment.... Anne-Sylvie à une écriture toute en finesse, douce, fluide, je dirais aussi envoûtante. On a envie dit croire et on y croit. Des personnages réalistes, des descriptions parfaites à un point qu'on peut entre battre les coeurs des personnages, le bruit des froufrous,... On vit intensément cette histoire, on tombe amoureux de Léa, Carmen... Je dirais, simplement, Anne-Sylvie continue sur ta lancée, tu as du talent. Bien sûr, il faut absolument lire ce roman.
4ème de couverture
Du jour au lendemain, Léa voit son monde basculer. Plus de mec, plus d'appart, plus de travail : tous ses repères s'effondrent. Que faire quand on se retrouve sans rien ? Seule face à elle-même, la jeune femme va devoir affronter ses peurs et ses doutes pour tout reconstruire, pour se reconstruire.De remises en question en coups de solitude, de grosses galères en petits miracles, elle va apprendre, pas à pas, à trouver son chemin. Un chemin qui la mène à la rencontre de Carmen, une danseuse aussi étonnante qu'inspirante. La vie de Léa prend alors un tournant inattendu qu'elle n'aurait jamais cru possible… Anne-Sylvie Pinel nous livre ici un ouvrage léger par sa plume et profond par son propos, avec un regard affûté sur le développement personnel, ses forces et ses limites. Son livre teinté d'humour sonne comme un hymne à l'audace, la liberté et l'amour. Et si on pouvait toujours réinventer sa vie ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Sabine57
  15 décembre 2019

Quand on décide de dire non, ça plaît pas à tout le monde surtout à la personne qui voulait se marier avec Léa.
Marc a réagit plutôt brusquement à la décision de Léa qui depuis ce non, va voir sa vie basculer.
Plus de boulot, plus de logement mais heureusement qu'elle est assez énergique et positive.
Ce passage de sa vie sera un mal pour un bien car du coup elle va faire une rencontre improbable avec une femme hors du commun, Carmen. Elle vont cohabiter ensemble alors qu'elles sont tellement différente, c'est ça qui va être amusant.
Carmen est un personnage du livre qui m'a fait penser à moi même, suite à une grosse blessure, elle s'est créer une grosse carapace et elle profite de la vie à sa manière qui n'est pas du goût de sa nouvelle amie Léa assez prude et sage.
Léa aime la méditation, la danse et surtout écrire des chroniques d'amour, elle va à la rencontre des gens qui lui confient leurs expériences avec l'amour.
Grâce à ces moments elle rencontrera une personne qui lui apportera de l'amour mais aussi des raisons de réfléchir à ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut plus.
Ce roman est arrivé à point pour moi car il m'a fait beaucoup de bien et il fait réfléchir sur le sens de ma vie.
Ces leçons ne font que nous apporter du bon et des élans pour améliorer notre quotidien.
L'amitié de Léa et Carmen et une chance pour toutes les deux de se découvrir et de s'améliorer en assumant pleinement leurs dérapages. Leurs désaccords du départ va se transformer à force de discutions, de réflexions et de soutien en une très belle histoire d'amitié qui guérira toutes leurs souffrances.
Un grand bravo à Anne-Sylvie Pinel pour ce premier roman très agréable à lire et remplit de sagesse, il donne envie de danser et de sourire à la vie. Merci beaucoup de m'avoir fait découvrir ce livre au moment où j'avais besoin d'une bonne dose de positif.
Lien : https://sabineremy.blogspot...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
lenoutelenoute   08 décembre 2019
-Léa, l’amour parfait, ça n’existe que sur Netflix, ajouta-t-il. 
Arrête d’avoir trop d’attentes, de vouloir l’idéal absolu.
Le mec parfait, ça n’existe pas, mets-toi bien ça en tête, ce n’est pas parce qu’on t’a gavé de Disney et de contes de fée depuis toute petite que tu dois continuer à croire au prince charmant. Grandis un peu, merde !
 À trop vouloir la lune, tu vas finir toute seule comme une conne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
slaeinteslaeinte   07 janvier 2020
Chaque seconde porte un choix. Chaque instant est gage de liberté. Chaque journée est promesse d'espoir. Chaque étape est une occasion d'apprendre et de grandir. Le bonheur se crée, il ne s'attend pas. Il ne dépend pas d'un autre que soi. Il n'arrive pas "Quand on aura ça ou ça ". Il n'est pas tout rose sur un nuage blanc. Il appelle à accepter ce qui est. Il a son lot d'inconfort. Il passe pas des virages et des ronds-points. Par des vagues qui semblaient de prime abord trop hautes. Il se surfe. Il s'ose. Il se cultive. Il se danse. Et il se kidnappe... à chaque seconde.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
ValerieLacailleValerieLacaille   04 janvier 2020
Carmen avait verrouillé son cœur pour ne pas souffrir, et du même coup pour ne pas aimer. En restant prisonnière de son passé, elle menottait son avenir.
Commenter  J’apprécie          70
Entre2LivresEntre2Livres   30 octobre 2019
Ça ne te fait pas peur : interrogation que l’on entend quasi-systématiquement quand on fait part d’un choix hors cadre, par exemple quand on annonce une rupture à 34 ans, un départ de job salarié, une reconversion tardive ou une séparation quand on a des enfants.
Commenter  J’apprécie          10
ValerieLacailleValerieLacaille   04 janvier 2020
Il fallait se rendre à l'évidence: à leur amour manquait l'harmonie, cet accord magique qui fait qu'une union peut vibrer, s'amplifier, et composer naturellement du Brel si on aime Brel, du Johnny si on aime Johnny, voire du Mozart si on est mélomane.
Commenter  J’apprécie          10
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3606 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..