AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-France Desjeux-Lefort (Traducteur)
EAN : 9782738106667
493 pages
Éditeur : Odile Jacob (27/01/1999)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Quelles sont les structures universelles du langage ? Quelles sont ses bases biologiques ? Que savent les bébés en naissant ? Existe-t-il des gènes de la grammaire ? Parviendra-t-on à recréer le langage humain par l'intelligence artificielle ? Quelle différence entre les humains et les animaux ? Que nous apprennent les idiots savants et les enfants loups ? Pense-t-on en langage ou en images ? Existe-t-il une " langue mère " ? Pourquoi existe-t-il autant de langues d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sycorax
  02 septembre 2015
Contrairement à ce qu'annonce la 4e de couverture et ce que laissent présager les premières pages, il ne s'agit pas d'un livre grand public.
Plus on avance dans la lecture et plus le propos de l'auteur se complexifie. N'étant qu'un "homme de la rue" simplement armé de ma curiosité, je n'ai pas pu dėpasser les 80 premières pages car ce livre s'adresse clairement à des lecteurs dont les connaissances en neurosciences et sciences linguistiques sont beaucoup plus avancées que les miennes.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
SycoraxSycorax   06 août 2015
Le langage n'est pas un produit culturel qui s'apprend comme on apprend comment dire l'heure ou comment fonctionne le gouvernement de son pays. Au contraire, c'est une partie distincte de la structure biologique de notre cerveau. Le langage est un savoir-faire complexe et spécifique qui se développe spontanément chez l'enfant, sans effort conscient et sans apprentissage formel, qui s'articule sans qu'il en connaisse la logique sous-jacente, qui est qualitativement la même chez tous les individus et qui est distinct d'aptitudes plus générales pour traiter les informations ou se comporter avec intelligence. C'est ainsi que certains spécialistes de sciences cognitives ont décrit le langage comme une faculté psychologique, un organe mental, un système de neurones et un module de traitement de données, mais je préfère le terme, archaïque je l'admets, d'instinct. Il rend l'idée que les gens savent parler plus ou moins dans le sens où les araignées savent tisser leur toile. Le tissage de la toile d'araignée n'a pas été inventé par quelque araignée géniale et restée inconnue. Il ne dépend pas d'un enseignement approprié ni d'un talent en architecture ou d'un savoir-faire en matière de construction. Bien plutôt, les araignées construisent des toiles parce qu'elles ont des cerveaux d'araignées qui les poussent å tisser et leur donnent la compétence pour y réussir. Bien qu'il existe des différences entre les toiles d'araignées et les mots, vous devriez considérer le langage de cette manière. (p. 16)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Steven Pinker (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Steven Pinker
Vidéo de Steven Pinker
Dans la catégorie : PsycholinguistiqueVoir plus
>Langage : généralités>Philosophie et théorie>Psycholinguistique (20)
autres livres classés : Cognition et langageVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
329 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre