AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782897833879
392 pages
Les Editeurs Réunis (15/10/2020)
4.06/5   8 notes
Résumé :
Montréal, 1926. Olek, un débardeur d’origine ukrainienne de 23 ans, se donne corps et âme à son travail depuis son arrivée au Canada. Il se retrouve à la croisée des chemins lorsque quelques collègues, contrariés par l’ardeur qu’il met à la tâche, s’en prennent à lui, l’empêchant de reprendre son poste.
Laurianne, 18 ans, se relève elle aussi d’une épreuve bien difficile : son père a laissé sa famille dans le deuil, mais également dans une situation financièr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2017
Elle avait beaucoup de chance d’avoir des enfants aussi vaillants. C’était d’ailleurs pour eux qu’elle s’était accrochée après la mort de Philippe. La vie n’était pas toujours facile, mais ils s’en tiraient tout de même bien. Leur logement n’avait rien de luxueux, mais il leur offrait chaleur et confort. Ses enfants n’avaient jamais manqué de rien. Elle aurait aimé qu’ils poursuivent leurs études, mais la réalité l’avait emporté sur ses désirs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2017
Tous les jours, Émilien partait tôt pour la Steel Co. et revenait rarement pour le repas du soir. Leur mère avait avancé l’hypothèse qu’il y avait peut-être une femme derrière ces retards. Seule Laurianne connaissait la vraie raison de ces absences. Ça ne pouvait pas durer, elle ne pourrait pas toujours cacher à sa mère le fait qu’Émilien préférait de plus en plus la bouteille à sa vie de famille.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2017
Sa mère lui avait toujours dit que la politesse attirait la politesse, et il espérait qu’un jour ses compagnons l’accepteraient. Il essayait de faire abstraction des moqueries dont il était parfois la cible. Il dépassait presque tous les employés d’une tête et, si l’un deux se décidait à lui faire un mauvais parti, Olek serait capable de lui répondre sans équivoque.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2017
C’est à cet étage qu’on vend ce qui se fait de plus beau dans le monde pour la femme d’aujourd’hui. Je dois avouer que j’ai un faible pour les vêtements de la maison Poiret. C’est ce grand couturier français qui a supprimé les corsets de ses tenues en créant des robes à taille haute. Une véritable révolution dans la mode féminine ! Et que dire de ses parfums !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 septembre 2017
Elle aimait déambuler au centre-ville où elle s’imaginait être une de ces secrétaires élégamment vêtues qui sortaient des tours de bureaux. Elle avait reçu une base d’instruction, savait lire et compter, ce qui était précieux, mais elle enviait ces jeunes femmes qui avaient pu poursuivre leurs études et étaient indépendantes financièrement.
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2482 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre