AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Patrick Pion (Autre)Mathieu Sapin (Autre)
EAN : 9782302098060
64 pages
Soleil (12/10/2022)
3/5   33 notes
Résumé :
Scénarisé par Mathieu Sapin (Le Ministère secret, Gérard) et dessiné avec style par Patrick Pion, Lombric raconte la vie d'un vermisseau touché par la grâce, yôkai flippant et mignon, qui découvre la vie dans une nature tantôt hostile, tantôt enchanteresse. Parallèlement, un batracien détective s'adjoint l'aide d'une souris désemparée pour tenter de retrouver la piste d'un mystérieux malfaiteur...
Que lire après LombricVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
3

sur 33 notes
5
0 avis
4
4 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
1 avis
Un crapaud, une souris, dans les premières vignettes, on est dans un univers animalier frais et presque disneyien, un espèce de petit être tout blanc apparait alors. C'est un étrange mélange entre l'univers de Macherot, le crapaud conduit une vieille voiture, la souris porte une salopette, et un récit sur la dure loi de la nature, manger ou être mangé… le dessin est doux, aux crayonnés apparents et couleurs pastels dans les tons verts, mais la fable est cruelle, c'est la dure loi de la nature, ou encore pire : la cruauté gratuite des humains.
C'est une fable sur le comportement humain vis à vis de la nature, mais je ne suis pas entré totalement dans cette atmosphère aux contours un peu flou, quel est cet être à la silhouette humaine, un lombric avec bras et jambes, et l'histoire est assez expéditive, c'est saupoudré de divers éléments, humour, poésie, fantastique, mais on s'éparpille, on survole un peu trop et tout ça manque de piment et reste assez anecdotique.
Une lecture mitigée.
Commenter  J’apprécie          290
Quelle fascinante, étrange et cruelle expérience. Nous y étions sans doute pas près en commençant ce oneshot qui appartient à la collection Métamorphose des éditions Soleil, une collection à surveiller.
Avec sa très belle couverture dans des tons verts, les petits détails autour qui donne l'essentiel, ce petit être mystérieux et ses effets, elle sait attiser nos yeux. Ensuite le résumé nous intrigue.
C'est ainsi que nous voilà lancés dans la verdure, dans les bois. La présentation est belle, comme crayonnée, celle des chapitres aussi un peu comme un hymne à la nature. Puis nous rencontrons un détective crapaud qui nous fait bien rire, et une souris qui va finir par servir d'adjoint. Nos avons une référence aux stagiaires pas vraiment drôle mais réaliste, puis comme un cycle qui se répète. Apparemment, ce cher crapaud, avec sa casquette de circonstance chercher un dangereux malfaiteur que personne n'a vu.
En même temps, nous voyons un drôle de petit être, une sorte de yokai à la fois mignon et flippant, un petit être en forme de bonhomme fantomatique, celui de la couverture. Nous le voyons apprivoiser la nature, faire connaissance, se développer, évoluer. Une minute, nous sommes sous son charme, et l'autre moins, mais ce petit comme tout le monde tâche de vivre aussi, et se défend si nécessaire.
Tout défile très vite, surtout que les moments avec le yokai sont souvent muets, nous suivons surtout grâce aux images mais les émotions passent bien. Au dernier chapitre, la première page nous fait pousser un cri d'effroi. Et nous nous demandons comment tout cela va finir.
Le scénario est de Mathieu Sapin, le dessin de Patrick Pion et les couleurs de Cyrille Bertin.
La lecture est assez rapide, la surprise est là, l'étrangeté aussi. Et l'air de rien, vous ne l'oublierez pas si facilement.
Commenter  J’apprécie          00
Qu'est-ce que je viens de lire ... grande question existentielle à la fermeture de cette BD. C'est comme si j'avais été propulsée dans un flou artistique. Graphiquement, j'ai trouvé ça très beau avec des illustrations pleines pages de la nature verdoyante et des créatures de la forêt. La BD est bien cruelle et reflète bien la dure loi de la Nature. Cependant, au-delà du graphisme pointilleux, évanescent et onirique, j'en suis ressortie mitigée, ça s'est lu vite et ça ne va pas rester dans ma mémoire.
Commenter  J’apprécie          60
Difficile de donner un avis quand on se demande encore ce qu'on a lu. À ma décharge, je ne savais rien de cette BD, j'ai juste craqué pour la couverture et je pensais naïvement qu'il s'agissait d'un livre jeunesse... attention spoiler : c'est tout l'inverse. Alors oui, le dessin est incroyablement beau et mérite à lui seul 3 étoiles. Certaines planches sans texte sont vraiment puissantes, c'est indéniable. Mais le scénario, sincèrement, je ne sais pas quoi en penser, je suis dans le flou le plus total. Je suppose que c'est un peu le but, mais personnellement, ça me perturbe... avis très mitigé, donc !
Commenter  J’apprécie          50
Cette bande-dessinée s'adresse à un public averti car c'est une sorte de conte écologique pour grand.
D'une part, on suit le parcours initiatique d'un drôle de héros. Il a le profil rassurant des fantômes qui peuplent l'univers d'une princesse Mononoké même si il doit apprivoiser un environnement naturel souvent rude. J'y ai vu un clin d'oeil à la mouche de Trondheim, ici bien plus appétissante qu'une fraise. Cette partie narrative est sans paroles.
D'autre part, les animaux de la forêt s'agitent à la recherche d'un mystérieux malfaiteur. En tout état de cause, on pense au drôle de fantôme ! le dénouement de l'intrigue s'opère dans un monde industrialisé manifestement hostile. On se demande qui va manger l'autre finalement. Qui est la proie ?
Le dessinateur Patrick Pion maîtrise les plans, le jeu de la disproportion pour accroître l'effet narratif de cette bien étrange histoire. Mathieu Sapin, dormez-vous bien la nuit ? La planche dessinée pleine page pour épilogue reflète à mon sens parfaitement ce fameux monde flottant, Ukiyo, qui est le nôtre. C'est une bande-dessinée, une curiosité finalement inclassable.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (2)
Sceneario
21 octobre 2022
Le dessin est magnifique, le scénario très agréable, que demander de plus ? Sans être l'album du moment, Lombric reste une très belle surprise que je ne saurais assez vous conseiller !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
18 octobre 2022
Album cri du cœur sur fond de la perte de l’innocence, Lombric est une lecture implacable et pessimiste, paradoxalement pas dénuée d’un certain espoir.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Très simple, il suffit de faire confiance à son flair et d’utiliser ceci.
Une casquette ?
Non, ce qu’il y a dessous. Un cerveau.
Commenter  J’apprécie          20
Et, dites, il ressemble à quoi votre dangereux criminel ?
On ne sait pas, personne ne l’a vu.
Enfin …personne de vivant.
Ah.
Commenter  J’apprécie          10
MAIS ÇA VA PAS ?!
Lom… bric.
Non, pas lombric ! C’est ma queue, espèce d’abruti !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : conte écologiqueVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (48) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5218 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..