AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352630673
Éditeur : Editions du Ricochet (25/10/2012)

Note moyenne : 3.08/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Trois princesses, Curieuse, Bavarde et Coquette font le désespoir de leur père, qui aurait préféré un fils. Pourtant, elles l'aiment tendrement mais celui-ci ne les écoute guère. Le jour où il est sourd à leurs solutions face à la guerre et qu'il est fait prisonnier, les trois sœurs s'unissent pour lui révéler leurs qualités.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
coquinnette1974
  06 mai 2019
Curieuse, Bavarde et Coquette est un album jeunesse de Michel Piquemal (textes) et Bruno Robert (illustrations).
Cet album a été sélectionné pour le prix des Incorruptibles 2013-2014.
Trois princesses, Curieuse, Bavarde et Coquette font le désespoir de leur père, qui aurait préféré un fils. Pourtant, elles l'aiment tendrement mais celui-ci ne les écoute guère.
Le jour où il est sourd à leurs solutions face à la guerre et qu'il est fait prisonnier, les trois soeurs s'unissent pour lui révéler leurs qualités.
Curieuse, Bavarde et Coquette est un album jeunesse intéressant même s'il y a quelques clichés dedans ! Cet album est présenté comme malicieusement féministe, ce qui me surprend car je ne le trouve pas spécialement féministe moi cet album jeunesse !
Nous avons trois jeunes princesses qui ne sont pas appréciées de leur père, qui aurait préféré un fils. Quand il est prisonnier, les trois soeurs vont montrer qu'elles sont aussi vaillantes que les garçons.
Les surnoms des fillettes sont Curieuse (la première fouine partout), Bavarde (la seconde cause tout le temps) et Coquette (qui elle, adore les tenues et le maquillage). On ne connait pas leurs prénoms et leurs traits de caractère sont un peu caricaturaux c'est ce qui m'a un peu gêné.
J'ai apprécié les illustrations, qui sont très réussies.
L'ensemble donne un album jeunesse avec un conte qui change des contes habituels, ici les filles sont certes des princesses mais elles vont surtout sauver leur père et son royaume.
C'est sympathique, je n'ai pas eu de coup de coeur mais je mets trois étoiles et demie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
TheWind
  09 février 2014
Petite critique dédiée à mes trois filles et surtout à Mélissandre qui m'a gentiment prêté un de ses livres de la sélection CE1 des Incorruptibles 2013-2014.
Trois filles pour un roi, quelle malédiction ! Mais trois filles pleines de vie, courageuses et affectueuses qui sont prêtes à tout pour sauver leur Papa, cela devient une bénédiction !
Parce qu'elles l'aiment beaucoup leur papa bougon qui s'agace de leurs travers. Trop curieuse, trop bavarde, trop coquette !
C'est ce que l'on reproche souvent aux filles..à en croire les expressions suivantes qui s'emploient plus généralement au féminin: curieuse comme une chouette, bavarde comme une pie ...
Mais, en lisant ce conte sympathique, ce qu'on peut juger comme étant des imperfections s'avèrent être un atout !
Lorsque la guerre éclate et que le roi leur père est capturé, les demoiselles Curieuse, Bavarde et Coquette passent à l'action, chacune mettant à profit son petit défaut et sauvent le royaume !
Et si morale il y a dans cette petite histoire, elle s'adresse sans doute aux parents. Je vais tâcher de retenir la leçon, mes petites chéries. Ne pas trop vous importuner avec vos petits défauts, laisser gentiment votre caractère s'épanouir...afin qu'il devienne votre force.
(Bon, pas trop quand même..hein..y' a des limites !! ;) )
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          92
Lagagne
  20 novembre 2013
Euh... J'ai lu quelques part que cet album était féministe... Là, je dois rejoindre un avis précédent (de Pétunia il me semble). Cet album n'est en rien féministe! Il ne fait qu'accentuer les stéréotypes sur les femmes : curieuse, bavarde et coquette donc (même si je dois avouer qu'il y a du vrai là dedans, perso je dois correspondre à au moins 2 catégories). Elles sont intelligentes, c'est vrai, c'est trois princesses, et cela change des princesses que l'on trouve d'habitude dans les contes. mais de là à parler de féminisme...faut pas pousser mémé dans les orties.
Et puis, rien que le titre et l'illustration interdisent de parler de féminisme.
Commenter  J’apprécie          60
petunia
  26 mars 2013
Ce livre est présenté comme malicieusement féministe.... Et bien pour moi NON. Sauver le pays parce que l'une (curieuse) met son nez partout, l'autre (bavarde) sait mener les foules grâce à sa langue bien pendue, et la dernière (Coquette) qui se marie avec le prince voisin.... Un peu caricatural et voire insupportable quand on voit que la place des femmes du futur gouvernement dans ce pays n'est ni aux finances, ni à la présidence, mais à l'information ... Non ce livre de sert pas la cause des femmes elle l'a décrit ...peut être.
Commenter  J’apprécie          40
Eden_Zorjunn
  26 juillet 2017
Les dessins de cet album rendront peut-être les grands lecteurs nostalgiques. Il y a une alternance entre les illustrations qui colorent la double page dans son entièreté et celles qui usent du blanc pour mettre en avant les couleurs des dessins ou un personnage. Je ne suis pas convaincu par la représentation stéréotypée du roi et de ses filles. le roi est bedonnant et d'un âge certain. Les princesses ont toutes une couleur de cheveux différentes. L'illustrateur a certainement voulu que les lecteurs reconnaissent. Il y a une blonde, une blonde vénitienne et une brune. Bien évidemment, vous saurez qui a été choisi pour chaque adjectif.
Ce sont les défauts de chacune de ces femmes qui vont permettre de sauver le roi et le royaume. Tout se finit bien, mais je n'aime pas la façon dont le texte appuie sur ce qu'ils appellent des défauts. Si on prend les mêmes traits chez un homme dans cet histoire, le roi n'aurait certainement pas réagit de la même façon. Après la lecture et la conclusion que chaque lecteur tire de cet album seront différentes selon leur culture d'origine.
Je ne suis pas convaincue par ce récit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
MelissandreMelissandre   09 février 2014
Il nomma Curieuse, Ministre de l' Intérieur, et Bavarde, Ministre de l' information.

Quant à Coquette, elle préféra épouser le fils du général pour gouverner le royaume d' Armor .
Commenter  J’apprécie          90
LagagneLagagne   20 novembre 2013
On dit sur les filles bien des bêtises!
On les dépeint souvent peureuses et sans volonté.
Nos trois princesses n'étaient pas faites de ce bois-là.
Commenter  J’apprécie          60
Videos de Michel Piquemal (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Piquemal
Le jeune Numa, 10 ans, a profité du Salon du livre de jeunesse de Montreuil pour faire une interview de Michel Piquemal, l'auteur du Jobard (Milan poche junior), qu'il étudie en classe.
autres livres classés : féminismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Michel Piquemal

Quel métier a exercé Michel Piquemal ?

professeur de français
libraire
instituteur

20 questions
3 lecteurs ont répondu
Thème : Michel PiquemalCréer un quiz sur ce livre