AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782955961506
178 pages
Éditions Malugui (09/03/2017)
3.75/5   6 notes
Résumé :
Beth n’a jamais pu parler de la disparition soudaine de sa mère dans les années cinquante alors qu’elle avait quatorze ans. Au crépuscule de sa vie, elle ne le peut toujours pas. Son secret plane et s’infiltre dans toutes ses réactions, dans toutes ses attitudes, et dans toutes ses intentions. Au fil du temps, il devient un fardeau insupportable même pour sa fille. Comment peut-on y remédier ? Sa fille devra-t-elle reprendre les recherches qu’elle avait entamées dan... >Voir plus
Que lire après Une bouteille à la mèreVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Tout d'abord je remercie l'auteure pour nous avoir confié son roman auto-édité et pour suivre notre blog. Et voici mon avis sur son livre :

La fille de Beth se doute d'un secret entourant sa grand-mère maternelle. Mais n'arrive pas à en parler pendant une grande partie de sa vie. Celle qu'elle prenait pour sa grand mère est en fait la seconde épouse de son grand-père. Petit a petit, elle arrive à reconstruire l'histoire de sa grand-mère et essaye de comprendre pourquoi personne n'en parle. Pourquoi avoir caché son existence toute sa vie ? Pour quelle raison a t'elle disparu ?
Ce texte dévoile la condition des femmes du temps de nos grand parents. Cette époque pas si lointaine finalement et si différente de la nôtre.

L'écriture de ce roman m'a déroutée. Je ne sais pas comment le décrire. Ce qui m'a un peu gênée, c'est que ce n'est pas la même personne qui raconte l'histoire suivant les chapitres, et même suivant les paragraphes d'un même chapitre. Beth la mère, la fille de Beth (on ne connait pas son nom ), Marthe la vraie grand-mère ou Emma la seconde épouse du grand père. Et le texte est parfois à la première personne et parfois à la troisième personne.
Du coup, cela fait moins roman que témoignage où chacun reprend le récit à son tour.
Une fois qu'on se dit qu'on est face à un témoignage, l'histoire est intéressante.
Le personnage de la grand-mère parait subir son destin. Mais on devine bien qu'elle n'arrive pas, dans le contexte social de l'époque, à se battre et à se défendre. Cela permet de nous poser la question des choix qu'il nous est possible de faire et de prendre conscience de l'avancée des droits des femmes.

Et au final, on se demande où est la part de fiction dans ce récit ? Car l'auteure dévoile dans son résumé que ce livre est dédiée à sa grand-mère, grand-mère dont on lui avait caché l'existence…

Ma note : 14 / 20

Si je le conseille ? Oui, c'est un bon témoignage de la condition des femmes. On s'aperçoit de la liberté que l'on a obtenu (nous les femmes) en quelques décennies et cela nous rappelle combien elle est précieuse. C'est également une prise de conscience que les secrets de famille sont toujours destructeurs pour les enfants. Qu'il faut arriver à dialoguer et ne pas se murer dans un silence toujours néfaste à long terme.
Lien : https://sanshistoire.wixsite..
Commenter  J’apprécie          00
Pourquoi ce choix de ma part de lire ce roman : Deux raisons. La première, assez superficielle, je vous l'accorde, c'est la couverture. Vintage et romantique.... J'aime beaucoup. La seconde, c'est que le résumé me plaisait et cela me permettait aussi de sortir de ma zone de confort pour les retours de lecture. Donnez moi un thriller et je trouverai mes mots sans les chercher... mais donnez moi un roman comme celui-ci et là... l'exercice deviendra plus compliqué. On ne peut pas jeter des mots sur le clavier quand il s'agit de sentiments, d'émotions aussi fortes sans prendre le temps d'en peser tout leur sens.
Il faut essayer de rendre à l'auteur une partie de ce qu'il nous a livré en écrivant son livre. Essayer de lui faire comprendre toutes les émotions qu'il a su nous livrer. Et ce n'est pas toujours chose facile.
Ce livre nous raconte la vie de Beth, qui a vu sa vie chamboulée à l'adolescence quand sa mère a disparu. Bien sûr que l'histoire est importante mais c'est ce qu'il en ressort qui m'a le plus ému.
L'auteure nous parle d'un temps (« que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître » …. non je plaisante là ! Quoi que ….) qui peut nous paraître loin mais finalement pas tant que ça. Ce récit pourrait être le vôtre, le mien... On se construit grâce à notre passé, grâce à ce que nos parents nous enseignent. Cet enseignement sera celui que nous léguerons à nos enfants et c'est comme cela que la vie fonctionne. Les personnes que nous sommes aujourd'hui, que ce soient notre personnalité, nos défauts et qualités ne sont que la conséquence logique de ce que nous ont légué nos « anciens ». Mais quand ce legs est entaché de secrets, de non dits …. comment avancer malgré tout, comment construire notre vie sur des bases saines ?
Et c'est avec une plume magnifique, une tendresse certaine que l'auteure nous livre cette quête incessante. Cette recherche de vérité qui permettrait de se libérer d'un fardeau toujours présent deux générations plus tard. A plusieurs reprises je me suis sentie comme une enfant se cachant derrière une porte pour savoir ce que se disent les adultes. Un très beau retour nostalgique. Je referme donc ce livre avec un pincement au coeur, tout comme on tournerait une page de sa vie.
Lien : https://aufildeslivressite.w..
Commenter  J’apprécie          00
L'auteur nous livre ici une autofiction je pense ; en effet, elle explique qu'elle dédie son roman à sa grand-mère dont on lui a caché l'existence... Et l'histoire ressemble bien à cela! Alors c'est soit une autobiographie, soit une auto fiction. Quoi qu'il en soit, l'auteur sait ce qu'elle raconte.

Je dois tout d'abord dire que c'est la couverture très "vintage" qui m'a séduite. Je la trouve vraiment belle. Et le titre est très évocateur. Je m'attendais à un texte plus émouvant, plus tendre...

Malheureusement, la sauce n'a pas pris avec moi. J'ai trouvé le récit assez plat et surtout très long. Il y a beaucoup de répétitions, surtout dans la première moitié du livre. On nous rabâche qu'il y a un secret et finalement, lorsqu'il est dévoilé, on se sent un peu car il est exactement ce qu'on pensait au départ. Alors ok, il est terrifiant car il nous évoque les conditions des femmes dans un passé pas si lointain, et ce sujet est le point positif du roman car l'auteur nous parle de ces femmes qui ont vécu un fait traumatisant. Comment pouvait-on laisser faire ça? Je me le demande!

En lisant cette histoire, j'ai trouvé que l'auteur s'éparpillait. En effet, on a une impression de mélange, une impression que l'auteur a jeté les mots et les scènes comme elles lui venaient en tête et du coup, j'ai trouvé ça "brouillon". On fait des bonds en arrière, on revient sur le présent, on retourne à un évènement encore plus antérieur au premier... Bref, le rythme s'en trouve cassé et j'avoue que je me perdais dans les personnages car la narratrice parle d'elle mais également de sa mère qui parfois parle avec le pronom "je". Bref, je me suis embrouillée.

Je tiens tout de même à noter que l'histoire est plutôt jolie, même si le sujet est quelque peu délicat. Nous arrivons à ressentir les émotions de la narratrice mais aussi celles de sa maman, Beth, qui est restée malheureuse toute sa vie. Un grand vide se ressent en elle et malheureusement, il n'est pas possible de revenir en arrière. J'ai beaucoup aimé le personnage d'Emma, même si elle aurait pu avoir un meilleur rôle dans ce malheur.

En conclusion, un roman intéressant mais trop plat, un sujet important mais mal exploité.
Lien : http://leslecturesdemaryline..
Commenter  J’apprécie          00
Pour se construire, il faut savoir d'où l'on vient. C'est le travail qu'entreprend la narratrice ici qui revient sur le passé d'une grand-mère trop longtemps étouffé. Il faut juste qu'un jour, il rejaillisse à la surface...


L'auteur aborde le sujet douloureux et diffus des secrets de famille. Ceux souvent dont on ne pressent pas l'importance et qui pourtant marquent, inscrivent leurs blessures au fil des générations.

Par petites touches, il faudra aller à la pêche aux informations auprès de cette mère sans la brusquer, sans heurter sa sensibilité. Il y a des douleurs qui ne sont jamais véritablement éteintes, mais le silence n'arrange rien. On est touché par cette quête de réparation qui se fait en filigrane au fil des pages.

L'écriture est fine, captivante, emprunte d'émotions. On est touché par ce secret sans doute plus banal qu'immoral et qui a conduit toute une famille dans l'impasse. Malentendus, non-dits, absence, silence, autant de maladresses qui n'ont jamais fini de s'éteindre et de transmettre leurs cristaux de profonde affliction. Pièce après pièce, pour sa mère Beth, elle reconstruit l'histoire d'une famille brisée par la séparation. Une façon d'en apprendre plus aussi sur sa propre mère à travers ce qu'elle a vécu...

Un roman délicat, extrêmement poignant dont les noeuds nous attachent pour mieux nous délivrer par la suite... Parce qu'il ne devrait être jamais trop tard pour le dialogue, la compréhension ou le pardon...
Lien : http://www.sophiesonge.com/a..
Commenter  J’apprécie          20


autres livres classés : condition de la femmeVoir plus

Lecteurs (9) Voir plus



Quiz Voir plus

Les emmerdeuses de la littérature

Les femmes écrivains ont souvent rencontré l'hostilité de leurs confrères. Mais il y a une exception parmi eux, un homme qui les a défendues, lequel?

Houellebecq
Flaubert
Edmond de Goncourt
Maupassant
Eric Zemmour

10 questions
561 lecteurs ont répondu
Thèmes : écriture , féminisme , luttes politiquesCréer un quiz sur ce livre

{* *}