AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Citations sur De profundis (23)

Ogrimoire
Ogrimoire   16 mars 2021
Qu’est-ce que cet amour maternel dont tout le monde parlait, consumant, aveugle, inconditionnel, infini ? Toutes les mères doivent éprouver ce sentiment, paraît-il, et en être transfigurées. Mères, pour toujours et à jamais. Roxanne est dénaturée. Quelque chose en elle ne s’est pas produit à la naissance de Stella, alors que l’infirmière la couchait sur son ventre. Le visage chiffonné, les mains fripées et tendues vers le vide ne l’avaient pas émue.
Commenter  J’apprécie          70
talou61
talou61   16 décembre 2018
Il est plus commode de s'en remettre à un juge suprême et invisible, dans un futur très lointain, que d'affronter sa culpabilité ici et maintenant, pour soi et pour tous.
Commenter  J’apprécie          60
talou61
talou61   16 décembre 2018
Elle pensa à cette phrase de Woody Allen : "Je n'ai pas peur de la mort ; je préférerais simplement ne pas être là quand elle arrivera."
Commenter  J’apprécie          30
talou61
talou61   16 décembre 2018
Si Stella avait quelque chose en commun avec elle, ce devait être ça, cette incapacité à aimer, à se donner, à recevoir l'autre avec un total abandon, sans calcul, sans intérêt, sans peur.
Commenter  J’apprécie          20

nathavh
nathavh   29 octobre 2016
Crois-tu vraiment qu'on puisse réparer par quelques mots le tort fait pendant des années ?
Commenter  J’apprécie          20
Patroth
Patroth   07 mars 2019
Dans un futur assez proche , le monde est ravagé par de nombreux fléaux .
La planète est décimée par un virus et dans Bruxelles vit Roxanne qui vend des médicaments frelatés pour survivre .
Un jour à la mort de son mari , elle récupère sa fille qu'elle a abandonnée ..
Pour lui donner une vie meilleur elle s'enfuit à la campagne dans un village ou elle a vécu étant plus jeune ...
Mais dans la demeure une présence se fait ressentir .....
Commenter  J’apprécie          10
nathavh
nathavh   29 octobre 2016
L'avenir. C'était un mot qui sonnait creux, un peu vide de sens. Mais elle voulait grandir, aimer, vieillir. Même dans un monde en déroute. Même si le ciel restait noir pour toujours et que les oiseaux en tombaient raides morts, comme elle en rêvait parfois.
Commenter  J’apprécie          10
nathavh
nathavh   29 octobre 2016
L'homme est un âne qui bute toujours sur la même pierre.
Commenter  J’apprécie          10
nathavh
nathavh   29 octobre 2016
Elle avait un coeur de pierre, lui avait-on souvent dit. Si Stella avait quelque chose de commun avec elle, ce devrait être ça, cette incapacité à aimer, à se donner, à recevoir l'autre avec un total abandon, sans calcul, sans intérêt, sans peur. Et c'est cela même qu'elle détestait chez sa fille, le miroir qu'elle lui tendait.
Commenter  J’apprécie          10
Maxie
Maxie   09 septembre 2016
En outre, la bienveillance que Roxanne témoignait à ces inconnus blessait profondément sa fille; elle lui rappelait cruellement combien Roxanne la privait de ces gestes de réconfort dont elle abreuvait les autres sans compter. Même la voix de sa mère, d'ordinaire si dure, avait un timbre plus chaud lorsqu'elle s'adressait aux réfugiés. Stella souhaitait alors qu'elle devînt muette.
Commenter  J’apprécie          10




    Acheter ce livre sur

    LirekaFnacAmazonRakutenCultura





    Quiz Voir plus

    Les plus grands classiques de la science-fiction

    Qui a écrit 1984

    George Orwell
    Aldous Huxley
    H.G. Wells
    Pierre Boulle

    10 questions
    4113 lecteurs ont répondu
    Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre