AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749162262
Éditeur : Le Cherche midi (22/08/2019)

Note moyenne : 3.39/5 (sur 35 notes)
Résumé :
Walter a recueilli chez lui son ami Christopher Marlowe, laissé pour mort après un rixe. Dans le manoir au bord de la falaise, le poète en sursis rencontre Jane, l'épouse de son hôte. Entre ces deux insoumis naît une passion rare. Les corps et les esprits s'unissent dans un élan charnel et artistique, un amour hanté par la création et l'urgence du temps qui reste.

D'innombrables soleils est à la fois une plongée dans l'intimité de deux amants, l'évoca... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (24) Voir plus Ajouter une critique
Frederic524
  12 octobre 2019
Je remercie les éditions Cherche Midi ainsi que Babelio pour leur confiance.
« D'innombrables soleils » est le quatrième roman d'Emmanuelle Pirotte (après « Today we live », « de profundis » et « Loup et les hommes »). L'auteure nous plonge dans l'Angleterre élisabéthaine, à la fin du mois de mai 1593, pour nous parler du poète et dramaturge célèbre : Christopher Marlowe. Ce dernier est mort « officiellement » le 30 mai 1593, mais les circonstances nimbées de mystère de son décès, laissent à penser que Marlowe a pu survivre à son agression et s'enfuir. C'est la théorie de certains historiens et le point de départ du récit envoûtant et enfiévré d'Emmanuelle Pirotte. Christopher Marlowe était le dramaturge, le poète, le plus connu après Shakespeare et surtout l'un des pères fondateurs du drame élisabéthain. le récit débute donc ainsi, Christopher Marlowe est recueilli par son ami Walter dans son manoir. Walter a été l'amant de Christopher, il l'aime encore mais c'était sans compter sur les affres de la passion et de la rencontre avec Jane, l'épouse de son ami et hôte. La passion tumultueuse, entre ces deux êtres perclus de désirs, naît telles des braises incandescentes déclenchant un immense incendie de forêt. Dans ce manoir, sous les yeux d'un Walter désemparé, Christopher et Jane sombrent et franchissent les frontières de la folie pour assouvir leur insatiable soif d'amour. Tourmenté et tempétueux, Christopher a l'insolence d'une jeunesse pas si lointaine, lui qui se sent déjà toucher du doigt les portes de la mort et de l'enfer pour le simple fait d'être homosexuel. Jane quant à elle, s'est perdue dans un mariage où elle erre, âme en peine, femme délaissée d'un époux encore sous le coup de ses désirs homosexuels inassouvis. C'est un roman sur la part qui manque à chacun d'entre nous et que l'on pense retrouver chez l'astre aimé. Plongée vertigineuse dans une Angleterre élisabéthaine pleine d'hypocrisie quand à la question sexuelle, le roman d'Emmanuelle Pirotte est brûlant et nous de suivre l'immolation sur le bûcher des amants de Jane et Christopher, deux être perdus au delà des conventions de leur époque. L'écriture d'Emmanuelle Pirotte est toujours aussi sensible et belle, charnelle et insolente. On s'immisce dans les arcanes de la création intellectuelle d'un homme de lettre surdoué qui souhaite chasser les pestilences et les mensonges d'une société, d'une époque. Poétique et cédant aux douces incantations de l'union des amants transfigurés par le sexe, la fusion des corps et des esprits, il émane également de ce roman un parfum de mélancolie et de spleen qui font partie intégrantes des histoires d'amour tragiques. Comme si les amours se fanaient telles ces fleurs gorgées de soleil et de couleurs qui pourtant connaîtront la consomption et le pourrissement. Roman incarné où la chair est célébrée sur l'autel des amants, c'est avec un immense plaisir que j'ai lu « »D'innombrables soleils » d'Emmanuelle Pirotte. Une auteure qui décidément n'a pas fini de nous surprendre et de nous envoûter. Je vous invite donc à découvrir son quatrième roman. Une réussite.
Lien : https://thedude524.com/2019/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          326
Ogrimoire
  04 novembre 2019
Comment parler de ce livre sans le réduire à une partie seulement de ce qu'il est ?
Disons d'abord que c'est l'occasion de découvrir – peut-être, pour certains, de redécouvrir – ce personnage hors norme et profondément mystérieux. Issu d'une petite bourgeoisie – son père était cordonnier à Canterbury -, il entre tardivement à la King's school, avant d'obtenir l'une des trois bourses offertes par l'archevêque Matthew Parker, grâce à laquelle il peut entrer au Corpus Christi College de l'Université de Cambridge. On sait qu'il n'y est guère assidu, mais on ignore à quoi il passe son temps. Il obtient son Master of Arts en 1587 : alors que l'on hésite à lui donner son diplôme suite à des rumeurs – il se serait converti au catholicisme et aurait voulu s'inscrire au lycée anglais de Reims – une intervention du conseil privé de la reine, Élisabeth Iere, permet qu'il soit finalement diplômé. le courrier en question évoque l'idée que Christopher Marlowe aurait « agi par ordre et discrètement, rendant ainsi bon service à sa Majesté ». La formulation est suffisante pour donner à penser qu'il pourrait avoir mené des missions d'espionnage pour le compte du royaume.
Personnage mystérieux, donc, d'autant plus que les quelques épisodes de sa vie connus avec certitude le sont tout autant. On retrouve ainsi la trace d'une rixe dont il est l'un des acteurs, à l'occasion de laquelle un homme est tué. Marlowe est acquitté, et son ami Watson finalement considéré comme en situation de légitime défense. En 1592, il est arrêté à Flessingue pour tentative de contrefaçon d'argent. Bref, le personnage est éminemment sulfureux, jusque dans ses écrits, puisqu'il est régulièrement accusé de tenir des propos athées. Enfin, tout aussi compliqué dans l'Angleterre de l'époque, son homosexualité peut à tout moment lui valoir la pendaison…
Le personnage, on le voit, est éminemment romanesque. Et l'idée d'une passion dévorante avec Jane n'en est que plus crédible.
Mais tout cela ne serait rien sans la plume d'Emmanuelle Pirotte. Alors même qu'elle traque les corps, les sécrétions, les humeurs, on reste dans un moment de poésie, là où on aurait pu sombrer dans le sordide.
Cela fera-t-il cet effet là à tout le monde ? Peut-être pas. Peut-être certains resteront-ils à la lisière de cette poésie et ne se laisseront-ils pas embarquer dans cette histoire. Mais, en tout cas, avec moi, cela a fonctionné !
Je ne peux pas ne pas signaler également la façon dont l'auteure amène également des questionnements profondément actuels. Ainsi, quand les pensées de Christopher nous sont exposées et qu'elle écrit :
« Aimer un homme lui semble si simple à présent, sans risque, excepté celui de finir au bout d'une corde. La femme est le défi suprême de l'homme, elle est son ultime croisade, sa destinée, son impossible conquête, celle qui lui résistera encore lorsqu'il aura soumis les peuples, possédé toutes les terres immergées, les océans et les pôles, les bêtes et les fleuves, le ciel, les étoiles. Parce qu'il échouera à la comprendre et à l'aimer, l'homme n'aura de cesse de la soumettre et de l'humilier, jusqu'à la fin des monde. »
Ce livre, c'est enfin l'histoire de ce sentiment d'amour, de sa naissance à sa possible fin, entre deux êtres qui, tour à tour, se cherchent et se fuient, se protègent et s'abandonnent, se frottent et se blessent. Et tout cela est criant de vérité…

Lien : https://ogrimoire.com/2019/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
saphoo
  12 octobre 2019
Un grand merci à Masse critique Babelio et les éditions Cherche midi pour l'envoie de ce roman remarquable.
Une écriture unique qui nous porte à la fois avec douceur et ardeur au sein de ce couple atypique. Au delà de l'histoire de ce poète que je ne connaissais nullement, on retient surtout cet amour particulier, que l'auteure a su si bien décrire en gardant les codes de l'époque, beaucoup de poésie, et de sensualité.
Même si le personnage n'est pas très attachant, on reste aux côté de Jane pour la voir s'épanouir d'un amour fulgurant hésitant trop longtemps, pour s'évader à jamais.
C'est intense, puissant et très poétique.
J'ai mis du temps à le lire pour mieux apprécier cette plume remarquable qui n'est pas donnée à tout le monde, qu'on ne croise que trop rarement.
C'est un pur plaisir de lecture.
Je recommande vivement ce roman si vous aimez les belles plumes, les histoires atypiques, la poésie.
Commenter  J’apprécie          340
mariech
  25 août 2019
D'innombrables soleils c'est la vie romancée de l'auteur de nombreuses pièces de théâtre , poète , Christopher Marlowe , ayant vécu sous l'ère Élisabéthaine.
Emmanuelle Pirotte nous emmène dans une histoire d'amour sans avenir , une passion dévorante qui va tout emporter sur son passage .
Christopher Marlowe arrive gravement blessé chez un couple d'amis et l'inévitable se produit , la jeune femme de son ami ressent une attirance passionnée , passionnelle , irrésistible, ils deviennent amants et le monde autour d'eux n'existe plus .
Attirance d'autant plus forte , que le poète n'aime pas les femmes , il est homosexuel notoire même si c'est un grand crime à cette époque . Il va pourtant se rendre compte qu'il désire la femme de son ami , un désir dévorant qui le ronge , dont il a honte ayant une piètre opinion des femmes .
Triangle amoureux revisité car on découvre que le dramaturge a eu une liaison avec le maître de maison .
Mon avis , il s'agit d'un livre déroutant sur un personnage dont je n'avais jamais entendu parler , Christopher Marlowe a eu une vie aventureuse , scandaleuse , marquée d'épisodes mystérieux .
L'auteur nous transporte dans l'Angleterre de la grande reine Élisabeth , the Virgin Queen , décrit merveilleusement l'époque et surtout trouve les mots justes pour évoquer cette passion destructrice , elle nous dresse un portait de femme inoubliable, qui se bat pour être libre jusqu'au boutisme car elle va renoncer à la maternité au nom de cette liberté , qui osera vivre son amour interdit .
Elle va malgré tout se rendre compte que son époux est un allié , un rempart , un parapet qui me retient de tomber dans le précipice dira - t - elle .
Un livre très réussi sur la passion qui nous élève , nous fait sentir si vivants et qui nous fait si cruellement souffrir .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
alexb27
  04 septembre 2019
Voilà une histoire d'amour que j'ai lu avec délice tant la langue, intense, charnelle m'a envoûtée et correspond parfaitement à l'époque. Christopher Marlow, contemporain de Shakespeare est déclaré mort après avoir été attaqué dans une taverne. Pour échapper à ses persécuteurs, il se réfugie chez un ami (et ancien amant) à la campagne. Dans cette maison isolée, il rencontre Jane, la maîtresse de maison, avec laquelle il va vivre une passion amoureuse et charnelle, malgré son peu d'appétence pour les femmes, sous les yeux de Walter, mari impuissant devant tant d'amour (et plutôt tolérant). Un roman intéressant qui aborde de nombreux sujets (l'homosexualité, la création littéraire, la condition féminine au XVIème siècle) avec beaucoup de verve. Je déplore juste quelques longueurs à la fin du roman et des personnages pour lesquels j'ai parfois manqué d'empathie. Malgré ces réserves, cela reste un très beau texte littéraire d'un auteur qui sait diversifier sa plume. Merci à Netgalley et à l'éditeur pour l'envoi de ce roman. #DinnombrablesSoleils #NetGalleyFrance
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
OgrimoireOgrimoire   04 novembre 2019
Marlowe respire profondément. Pourquoi est-il encore allé lui répondre ça, au lieu de se taire ? Il en a assez de ces mesquineries, de ce combat dans lequel elle l’entraîne malgré lui ; il s’aperçoit qu’elle l’ennuie. Cette manière si féminine d’éprouver sans cesse les limites de l’amour, de la patience, de votre capacité à endurer, tout simplement. C’est éreintant et cela doit bien finir par tuer quelque chose, à la fin. Mais ils n’en sont qu’au commencement. Au tout début des caprices de cette… folie furieuse qui s’est emparée d’eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
mariechmariech   01 août 2019
Jane s’est donnée à cet homme . Plusieurs fois . Walter ne les a jamais surpris , mais il en est certain , parce que sa femme rayonne d’un éclat qu’il ne lui a jamais connu , même au plus fort de son amour pour elle . Et cette lumière qui la consume la lui rend de nouveau désirable , même si ce n’est pas pour lui que ce brasier flambe .Peut être parce que ce n’est pas pour lui ....
Commenter  J’apprécie          80
MadameTapiocaMadameTapioca   24 décembre 2019
La nécessité obsessionnelle de procréer le laissait perplexe. Il existait en l'homme une espèce de rage de se reproduire qui, au-delà de l’exécution du commandement biblique, semblait l'expression d'un désespoir, d'une terreur viscérale et égoïste face à la mort. Engendrer pour ne pas mourir tout à fait. Les pauvres étaient paradoxalement les plus acharnés à peupler la terre d'autres malheureux. Sans doute parce que c'était la seule manière pour eux de laisser une empreinte, un signe, si misérable fût-il, de leur passage en ce monde. Y laisser tomber quelques gosses, comme on plante les choux, espérant qu'un ou deux spécimens arriveraient à maturité, et vaudraient bien le mal qu'on s'était donné. Les riches nourrissaient une autre obsession, celle de perpétuer le nom, le pouvoir et la fortune. Et là encore, derrière les discours sur l'honneur, les vertus de la race, les service au souverain et à Dieu, hurlait la crainte de la finitude, le désir démentiel d'immortalité.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mariechmariech   03 août 2019
Les dramaturges sont des faiseurs , des menteurs , des manipulateurs de phèbe . Ils recueillent une gloire facile et éphémère, impudique, indécente.
Commenter  J’apprécie          120
mariechmariech   01 août 2019
Il s'aperçoit qu’elle l’ennuie .Cette façon si féminine d’éprouver sans cesse les limites de l’amour , de la patience , de votre capacité à endurer , tout simplement.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Emmanuelle Pirotte (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emmanuelle Pirotte
A l'occasion du salon "Le livre sur la place" à Nancy, rencontre avec Emmanuelle Pirotte autour de son ouvrage "D' innombrables soleils" aux éditions Le Cherche Midi . Rentrée littéraire Septembre 2019.
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2343108/emmanuelle-pirotte-d-innombrables-soleils
Notes de musique : Youtube Audio Library
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : passionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3589 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..