AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2710306301
Éditeur : La Table ronde (04/10/1994)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 3 notes)
Résumé :
"Je pensais à ces femmes en parcourant les collines de Charente. Il me semble que je les voyais tour à tour obscures et lumineuses, et que le caractère à la fois simple et ambigu de leur charme épousait le mouvement du paysage sous les éclairages changeants. J'y pensais aussi le soir, à table, à Barbezieux ou Saint-Palais, tandis que je mirais un très vieux cognac Delamain avant de respirer ses arômes confondus, et j'écoutais le vent glisser le long des vitres, j'im... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
nadejda
  23 janvier 2011
Jean-Claude Pirotte n'a pas son pareil pour vous embarquer en ballade dans les paysages lumineux, d'une douceur mélancolique où ils convoquent tous les auteurs qu'ils aiment, Chardonne, Perros, Dhôtel et vous les fait partager. Et la beauté de son écriture alliée à son oeil de peintre fait que l'on garde longtemps en bouche la saveur de ses textes qui rappelle un vieux cognac ambré.
Commenter  J’apprécie          120
Lali
  11 septembre 2011
L'écrivain belge Jean-Claude Pirotte a tant publié que je me demande comment j'ai pu passer à côté de ses livres sans en ouvrir un seul au fil des ans. Je veux bien croire que certains aient pu être plus ou moins diffusés (notamment ceux publiés au Temps qu'il fait), mais tous? Aurait-on tout simplement négligé de faire la promotion de cet auteur sous des prétextes que je ne connais pas? L'ancienne libraire que je suis, pourvue d'une assez bonne mémoire, n'a pas souvenir qu'on lui ait un jour présenté cet auteur.
Mais heureusement, il y a bien des façons hors des chemins habituels (les journaux, les librairies, les bibliothèques) de croiser des auteurs. C'est donc grâce à Nadedja, chez Babelio, que j'ai découvert Jean-Claude Pirotte et c'est elle qui m'a suggéré la lecture de Plis perdus, un des livres qu'elle préfère de cette auteur namurois de naissance. Un titre tout à fait inclassable parce qu'il chevauche plusieurs genres. D'un récit, on passe à un poème, et de celui-ci à une lettre adressée à l'écrivain Axel Gauvin (dont j'ai adoré il y a une éternité le délicieux roman Faims d'enfance) avant de revenir à un autre récit qui met en scène les figures littéraires qu'il apprécie (Dhôtel, surtout lui, Arland, quelques autres).
Il aurait été aisé d'être dérouté par un tel assemblage. Et pourtant, non. L'auteur nous accroche dès le début et nous le suivons dans ses réflexions, dans ses analyses, dans ses regards, peu importe où ces derniers se posent. Un livre qui donne envie de lire les livres qu'il mentionne, et surtout de lire à nouveau cet auteur. Merci Nadedja.
Lien : http://lalitoutsimplement.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
vdujardin
  27 avril 2012
Bof... Franchement, je ne suis pas entrée dans ce texte. Il m'a rappelé, en beaucoup moins bien, les deux livres de Gil Jouanard que j'ai lus l'année dernière (Le jour et l'heure et le goût des choses). Si vous voulez lire des impressions au jour le jour d'un écrivain plein de poésie, vraiment, ne lisez pas ce livre de Pirotte (même si certains passages sont mis en page comme des poèmes en vers libres), filez à la bibliothèque pour lire Jouanard. Mais ce n'est que mon avis. Florence Trocmé, de Poezibao - le journal permanent de la poésie, a l'air de l'adorer et en a proposé récemment un extrait... D'habitude, je partage assez les avis de Florence Trocmé, mais là, décidément, non.
Lien : http://vdujardin.over-blog.c..
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
pigofpigof   03 juillet 2015
Ecrire,c'est ,au bout du compte,tenter à tout prix les retrouvailles avec l'enfance.Raconter à l'enfant des histoires,la sienne,la nôtre,et trembler de ne les décliner jamais assez vraies,assez fidèlement enfantines et musicales.Comme on décline une identité presque biblique,avec l'angoisse de la sentir sans arrêt mise en doute,contestée,transgressée même.Où dons perche notre identité?
Commenter  J’apprécie          30
nadejdanadejda   23 janvier 2011
Un spectacle de collines ravinées, là-bas une pente en friche hérissée de genévriers, et, dans une brume très douce au loin, le bouquet vibrant d'un arbre de Judée, l'or du soleil sur un pan de mur affaissé, les taches de rouille des toitures dans la vallée, tous les verts tendres et soutenus du monde et la lumière éclatante d'un arpent de colza. Je suis entré dans la chapelle où le jaune de Naples et le frottis de rouge anglais rehaussent l'ocre des fresques.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
nadejdanadejda   23 janvier 2011
Dhôtel écrit comme il marche, prodigieusement attentif aux lueurs fugitives, aux sautes de vent, à la merveille fragile d'une orchidée ou d'un champignon, à la forme imagée d'un nuage, aux signaux du hasard. C'est bien pourquoi tous ses livres invitent à la promenade, et tous ses personnages déambulent animés d'une active paresse, et d'une dévotion éblouie à la fable du monde.
Commenter  J’apprécie          20
pigofpigof   22 juin 2015
Dans mon existence je ne récolte guère que de l'anecdote,et le spectacle du train sans horaire des nuages.Cependant je ne cesse au fond de m'émerveiller,et de bénir ma misère insigne.Je ne regarde jamais,paraît-il ce qu'il convient d'admirer,mais toujours autre chose,dont l'intérêt m'échappe et dont la brutale et fugace réalité me fascine.Les personnes hautement qualifiées me tiennent en piètre estime,je les agace,je sens bien que je les agace,et plus j'essaie de faire preuve de bonne volonté,plus je m'enferre,semble-t-il,à leurs yeux.Ca doit être chez moi,l'effet d'une modeste,mais irrépressible vocation d'exotisme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Jean-Claude Pirotte (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Claude Pirotte
Jean-Claude Pirotte lit des extraits de "Blues de la racaille"
Arbois, la nuit du dimanche au lundi 10 au 11 février 2008, le poète Jean-Claude Pirotte lit des extraits de "Blues de la racaille", poème paru en 2005 à la Table Ronde. Contre tous les Sarkozysmes. entretien vidéo réalisé par Aymen Hacen (poète tunisien résidant à Lyon)
autres livres classés : littérature belgeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La littérature belge

Quel roman Nicolas Ancion n'a-t-il pas écrit?

Les ours n'ont pas de problèmes de parking
Nous sommes tous des playmobiles
Les Ménapiens dévalent la pente
Quatrième étage

15 questions
55 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman , littérature belgeCréer un quiz sur ce livre