AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2749127106
Éditeur : Le Cherche midi (06/09/2012)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Espagne, 1936. Après un périple semé d'embûches, les Brigades internationales entrent dans Madrid à feu et à sang. En leur sein, des cagoulards infiltrés, dont Victor, sèment désorganisation et mort. Au front, Dolorès, communiste et ouvrière propulsée infirmière, en tombe amoureuse. Madrid qui, à la suite du coup d'Etat de Franco, a vu la plupart de ses ambassades abandonnées, est assiégé. Etienne Frottier y est nommé parle Quai d'Orsay. Là, il découvre une ambassad... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
meelly
  22 octobre 2012
Espagne,1936. Victor issu d'une famille aisée et royaliste française est recruté par la Cagoule pour infiltrer et semer la désorganisation au sein des brigades internationales. Après un long et difficile périple, les brigades entrent enfin dans Madrid en proie à de violents combats. Victor craint pour la vie de Dolorès, cette jeune ouvrière communiste nommée infirmière sur le front dont il a fait la connaissance à Paris, et pour laquelle il commence à éprouver des sentiments. Pourtant, tout oppose ces deux jeunes gens. Au contact de Dolorès et de Karl, un juif allemand qui a quitté l'Allemagne pour fuir le fascisme, les certitudes de Victor vont peu à peu voler en éclat...
MON AVIS : Après "Le complot de l'ordre noir" Philippe Pivion, continue de nous passionner avec ce roman historique de haute facture. Tous les ingrédients son réunis pour faire de ce roman un très grand roman historique. de prime abord, on pourrait pourtant penser que le sujet n'est pas des plus vendeurs. Il est vrai que la guerre d'Espagne n'est pas une des périodes historiques les plus connues, sur laquelle peu d'auteurs français se sont penchés. Pourtant, cette période est un élément charnière dans les évènements qui précipiteront la montée du fascisme en Europe.Le génie de Pivion c'est de faire vivre la grande Histoire à travers le destin de personnages issus du peuple auxquels il est tellement aisé de s'identifier. Philippe Pivion a apporté un soin infime à la psychologie de ses personnages. Il n'est qu'à lire les passages dans lesquels est évoqué le désarroi de Victor lorsque ses certitudes et ses opinions politiques volent peu à peu en éclat, pour mesurer à quel point le travail de l'auteur est digne des plus grands orfèvres. Ici se croisent la petite et la grande histoire d'une manière magistrale. L'écriture à la fois intelligente et précise transporte le lecteur en plein coeur de la guerre d'Espagne. Un des meilleurs romans historiques qu'il m'ait été donné de lire.
Lien : http://www.meellylit.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
meelly
  22 octobre 2012
Espagne,1936. Victor issu d'une famille aisée et royaliste française est recruté par la Cagoule pour infiltrer et semer la désorganisation au sein des brigades internationales. Après un long et difficile périple, les brigades entrent enfin dans Madrid en proie à de violents combats. Victor craint pour la vie de Dolorès, cette jeune ouvrière communiste nommée infirmière sur le front dont il a fait la connaissance à Paris, et pour laquelle il commence à éprouver des sentiments. Pourtant, tout oppose ces deux jeunes gens. Au contact de Dolorès et de Karl, un juif allemand qui a quitté l'Allemagne pour fuir le fascisme, les certitudes de Victor vont peu à peu voler en éclat...
MON AVIS : Après "Le complot de l'ordre noir" Philippe Pivion, continue de nous passionner avec ce roman historique de haute facture. Tous les ingrédients son réunis pour faire de ce roman un très grand roman historique. de prime abord, on pourrait pourtant penser que le sujet n'est pas des plus vendeurs. Il est vrai que la guerre d'Espagne n'est pas une des périodes historiques les plus connues, sur laquelle peu d'auteurs français se sont penchés. Pourtant, cette période est un élément charnière dans les évènements qui précipiteront la montée du fascisme en Europe.Le génie de Pivion c'est de faire vivre la grande Histoire à travers le destin de personnages issus du peuple auxquels il est tellement aisé de s'identifier. Philippe Pivion a apporté un soin infime à la psychologie de ses personnages. Il n'est qu'à lire les passages dans lesquels est évoqué le désarroi de Victor lorsque ses certitudes et ses opinions politiques volent peu à peu en éclat, pour mesurer à quel point le travail de l'auteur est digne des plus grands orfèvres. Ici se croisent la petite et la grande histoire d'une manière magistrale. L'écriture à la fois intelligente et précise transporte le lecteur en plein coeur de la guerre d'Espagne. Un des meilleurs romans historiques qu'il m'ait été donné de lire.
Lien : http://www.meellylit.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JoyeuxDrille
  04 mars 2015
Un très bon roman historique où l'on retrouve une histoire d'amour, des scènes de combat très dures et surtout, une présentation des turpitudes diplomatiques françaises. On comprend mieux à quel point la guerre d'Espagne a été un prélude à la IIème Guerre Mondiale et on réalise qu'avant Daladier, la politique extérieur française manquait déjà singulièrement de courage. Peut-être un peu manichéen.
Lien : http://appuyezsurlatouchelec..
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   08 octobre 2013
C’est la science qui a remis tout cela d’aplomb. Et les obscurantistes ont dû capituler. Ne te fie jamais aux apparences et aux phrases du style « c’est comme ça, on n’y peut rien ». La volonté permet d’aboutir à tout, même à l’incroyable.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   08 octobre 2013
Les hommes, enfin, ceux qui se sont arrogé le pouvoir au cours des siècles, sont à l’origine de tout. Ils ont façonné Dieu à leur image, ils ont écrit ce qui leur apparaissait comme divin et sur quoi ils n’ont pas cherché à mettre un autre mot. En fait, ils ont formulé des réponses faciles à des questions complexes. Quant aux prétendus miracles, la science trouvera une explication rationnelle à ces superstitions. Souviens-toi de Galilée…Des siècles de bourrage de crâne sur la Terre comme centre de l’Univers.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   08 octobre 2013
Dans toutes les guerres, les espions sont condamnés à mort, donc, si nous sommes pris,c’est le sort qui nous attend. Si l’un d’entre vous se fait arrêter, je
m’efforcerai de l’éliminer moi-même afin qu’il ne dénonce personne. Il évitera
ainsi les tortures que ne manqueraient pas de lui infliger ces salauds.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 octobre 2013
Nous avons besoin d’hommes comme vous, fougueux,prêts à des actions militaires, et, comme je vous l’indiquais, votre nom m’est naturellement venu à l’esprit. Tous mes amis ont approuvé. Mais, attention,c’est dangereux, on ne joue pas ! On lutte à mort, avec des armes, comme dans une armée, mais secrète.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   07 octobre 2013
C’est de votre silence et de votre stricte obéissance que dépendent les membres d’une telle armée ! Et dès que vous dites oui, vous êtes lié par un serment que seul le sang peut défaire. La seule punition que nous connaissons, c’est la mort !
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Philippe Pivion (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Philippe Pivion

La chronique de Gérard Collard - Dès lors ce fut le feu
Il ya quelques temps, Gérard Collard vous avez proposé un roman historique passionnant, celui de Philippe Pivion "Le complot de l'Ordre Noir". Ce même auteur vient de publier récemment, toujours aux éditions du Cherche Midi un nouveau roman tout aussi génial "Dès lors ce fut le feu"... Regardez ce que notre libraire cathodique en pense... Regardez... La présentation du livre "Dès lors ce fut le feu" par l'éditeur : Espagne, 1936. Après un périple semé d'embûches, les Brigades internationales entrent dans Madrid à feu et à sang. En leur sein, des cagoulards infiltrés, dont Victor, sèment désorganisation et mort. Au front, Dolorès, communiste et ouvrière propulsée infirmière, en tombe amoureuse. Madrid qui, à la suite du coup d'Etat de Franco, a vu la plupart de ses ambassades abandonnées, est assiégé. Etienne Frottier y est nommé parle Quai d'Orsay. Là, il découvre une ambassade envahie par les "asilés", ces 700 franquistes qui y ont trouvé refuge. Tandis que les destins s'entrecroisent, les personnages, broyés par les événements, sont contraints d'agir contre leurs convictions. Dans Madrid bombardé, le consul du Chili, Pablo Neruda, est congédié pour ses poèmes engagés en faveur des républicains. le lecteur est happé dans l'engrenage. Comme les héros, il frémira aux récits terribles des combats de la Cité universitaire, du pont des Français ou de la Jamara. Dans cet univers de haine, de traîtrises et d'embuscades, amours et luttes se confondent. Ce roman, servi par un ...
+ Lire la suite
autres livres classés : guerre civile espagnoleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
896 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre