Accueil Mes livres Ajouter des livres
Découvrir
Livres Auteurs Lecteurs Critiques Citations Listes Quiz Groupes Questions Prix Babelio
EAN : 9782356540348
80 pages
Ypsilon éditeur (13/03/2014)
4.38/5   16 notes
Résumé :
Avec Arbre de Diane la poésie d’Alejandra Pizarnik atteint pour la première fois cette intensité qui la rend unique. Ses recueils précédents sont déjà traversés d’éclats qui annoncent celui-ci et les obsessions y sont les mêmes. Mais la tension et le pouvoir d’envoûtement du poème sont ici accentués par la découverte de la « miniature ».
Publié à Buenos Aires en 1962, quand Alejandra Pizarnik vivait à Paris, ce recueil marque un tournant dans son ... > Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Moglug
  25 février 2017
Nouvelle tentative. Nouveau succès. J'adhère toujours aussi facilement à la poésie de Pizarnik. Arbre de Diane est présenté en quatrième de couverture comme un recueil majeur de l'auteur : « […] Alejandra Pizarnik atteint pour la première fois cette intensité qui la rend unique ». Je ne saurais pas comparer Arbre de Diane à Textes d'Ombre ou La dernière innocence. Chaque fois, je suis séduite et l'intensité me semble toujours à son comble. On rencontre à nouveau le vent. Mais surtout Arbre de Diane exprime le silence, cet espace suspendu à la lecture d'un poème réussi.
Je ne saurais m'étendre d'avantage si ce n'est en vous conseillant d'aller picorer quelques citations et d'aller lire le recueil dans son entier. Une dernière précision : j'admire toujours autant le travail d'Ypsilon…
Lien : https://synchroniciteetseren..
Commenter   J’apprécie          16 4
Sabrina1988
  21 avril 2021
Version traduite par Jacques Ancet.
Préface par Octavio Paz.
Le recueil est composé de 4 parties pour des poèmes écrits entre 1956 et 1961 :
1) Arbre de Diane
2) de la dernière innocence (1956)
3) de Les aventures perdues (1958)
4) Autres poèmes (1959)
Une poésie brève qui utilise des mots puissants pour nous faire ressentir les émotions de l'auteure. Elle mêle poésie et prose, pour évoquer comme le note Jacques Ancet son "impossible plénitude" : tristesse, mort, vie, peur, vent, amour, silence, nuit, nostalgie.
Des airs de haïkus mélancoliques, l'Arbre de Diane d'Alejandra Pizarnik est une vraie expérience poétique pour les chimistes des mots.
Commenter   J’apprécie          6 2
SophieChalandre
  06 octobre 2021
La poésie d'Alejandra Pizarnik est d'une folle exigence, en quête d'un langage idéal et traversée par la préoccupation de la création.
Cette recherche d'écriture totale, langage dont elle interroge sans cesse le pouvoir, est animée de musique et de silence où couvent des thèmes récurrents : enfance perdue, emprise de la folie, mort, magie et refuge du langage poétique comme il peut également être mise en danger.
Dans ses poèmes d'une esthétique et d'une intensité inouïes dominent le style fragmentaire, la forme brève et une expression concentrée.
Une lecture qui est du temps pur, absolument pur.
Lien : https://tandisquemoiquatrenu..
Commenter   J’apprécie          10 0

Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
lilianelafond lilianelafond   23 mai 2017
elle dit qu’elle ne sait rien de la peur de la mort de l’amour
elle dit qu’elle a peur de la mort de l’amour
elle dit que l’amour c’est la mort c’est la peur
elle dit que la mort c’est la peur c’est l’amour
elle dit qu’elle ne sait pas
Commenter   J’apprécie          6 0
PhilippeSAINTMARTIN PhilippeSAINTMARTIN   06 octobre 2021
dans l’hiver fabuleux
la chanson triste des ailes dans la pluie
dans la mémoire de l’eau des doigts de brume
Commenter   J’apprécie          12 0
SophieChalandre SophieChalandre   06 octobre 2021
comme un poème averti
du silence des choses
tu parles pour ne pas me voir
Commenter   J’apprécie          8 0
Moglug Moglug   25 février 2017
Comme un poème qui connait
le silence des choses
tu parles pour ne pas me voir
Commenter   J’apprécie          6 0
Partemps Partemps   08 juillet 2021
« Le poème que je ne dis pas/que je ne mérite pas
Peur d’être deux sur le chemin du miroir :
quelqu’un qui dort en moi me mange et me boit.»
+ Lire la suite
Commenter   J’apprécie          0 0

Videos de Alejandra Pizarnik (2) Voir plus Ajouter une vidéo
Alejandra PIZARNIK – Introduction de Béatrice Leca (France Culture, 2012) L’émission « Atelier fiction », par Blandine Masson, Juliette Heymann, Chloé Mauduy et Béatrice Leca, diffusée le 19 septembre sur France Culture. Lecture : Béatrice Leca, Julie Denisse, Joaquina Belaunde et Christine Culerier. Contrebasse : Erwan Ricordeau.
autres livres classés : silence Voir plus
Acheter ce livre sur

Lireka Fnac Amazon Rakuten Cultura





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
985 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètes Créer un quiz sur ce livre