AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782356540287
Éditeur : Ypsilon éditeur (06/12/2013)
4.5/5   8 notes
Résumé :
Publié en 1965 à Buenos Aires, Les travaux et les nuits recueille les poèmes qui ont été pour la plus grande partie composés à Paris. Les trois parties qui le constituent évoquent les phases d’un amour marqué d’emblée par le sceau du poème. Une présence petit à petit s’étiole, Alejandra Pizarnik lutte, avec le langage et le corps, pour tenir aux côtés de l’autre d’abord incarné, puis, de plus en plus loin, pour faire face à l’autre de toujours devant le miroir.
>Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Sabrina1988
  05 janvier 2020
Version traduite par Jacques Ancet.
Poèmes écrits en majorité à Paris où Alejandra Pizarnik a séjourné.
Le recueil est composé de 3 parties :
1) L'amour et la disparition
2) le vide
3) L'attente, l'absence, le silence
Une poésie brève qui utilise des mots puissants pour nous faire ressentir les émotions de l'auteure.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
mytivanmytivan   17 avril 2021
Anneaux de cendre




Ce sont mes voix qui chantent

pour qu’ils ne chantent pas, eux,

les muselés grisement à l’aube

les vêtus d’un oiseau désolé sous la pluie.



Il y a, dans l’attente,

une rumeur de lilas qui se brise.

Et il y a, quand vient le jour,

un morcellement du soleil en petits soleils noirs.

Et quand c’est la nuit, toujours,

une tribu de mots mutilés

cherche asile dans ma gorge,

pour qu’ils ne chantent pas, eux,

les funestes, les maîtres du silence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
SZRAMOWOSZRAMOWO   07 mars 2016
enfance
Heure où l’herbe pousse
dans la mémoire du cheval.
Le vent prononce des discours ingénus
en l’honneur des lilas,
et quelqu’un entre dans la mort
les yeux ouverts
comme Alice au pays du déjà vu.
Commenter  J’apprécie          80
Sabrina1988Sabrina1988   05 janvier 2020
Dans la main crispée d'un mort,
dans la mémoire d'un dément,
dans la tristesse d'un enfant,
dans la main qui cherche le verre,
dans le verre inaccessible,
dans la soif de toujours.
Commenter  J’apprécie          20
PartempsPartemps   07 juillet 2021
Derrière la parole le chaos.

Le hurlement n’accède à aucun monde.
Je chante.
Nulle invocation.
Rien que des noms qui reviennent.

Tu choisis la blessure, le lieu
où nous parlons notre silence.
Et tu fais de ma vie
cette cérémonie trop pure.
Commenter  J’apprécie          10
Sabrina1988Sabrina1988   05 janvier 2020
Insiste en ton étreinte,
redouble de fureur,
crée un espace d'injures
entre moi et le miroir.
crée un chant de lépreuse
entre moi et ce que je crois être.
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Alejandra Pizarnik (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alejandra Pizarnik
Alejandra PIZARNIK – Introduction de Béatrice Leca (France Culture, 2012) L’émission « Atelier fiction », par Blandine Masson, Juliette Heymann, Chloé Mauduy et Béatrice Leca, diffusée le 19 septembre sur France Culture. Lecture : Béatrice Leca, Julie Denisse, Joaquina Belaunde et Christine Culerier. Contrebasse : Erwan Ricordeau.
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
976 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre