AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pascale Bardoulaud (Traducteur)
ISBN : 2877110729
Éditeur : Jacqueline Chambon (19/05/1998)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Le Cahier gris un journal - Nîmes - Éd. Jacqueline Chambon, 1992. (première édition en Catalogne: 1966) : en 1918, pour cause de grippe espagnole la faculté de droit est fermé ce qui contraint Josep Pla à revenir chez ses parents à Palafrugell. A 21 ans, écrivain débutant, il décide de tenir un journal, le cahier gris. La chronique libre, spontanée, enthousiaste d’un jeune homme partagé entre village et capitale, vie rangée ou débridée, professeurs et artistes, myth... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
emdicanna
  13 octobre 2018
Quatrième de couverture du Cahier gris, de Josep Pla, traduit du catalan par Serge Mestre, Editions Gallimard, 2013 :
Nous assistons ici, sous la plume de Josep PLA, à la genèse d'une écriture capable de dépeindre à la fois l'agitation de Barcelone la plus avant-gardiste - celle de GaudÍ et des cafés littéraires - et la vie quotidienne de Palafrugell, le petit village de la région de l'Empourdan où l'auteur retrouve avec bonheur ses amis d'enfance et la maison familiale. Considéré comme l'un des grands classiques de la littérature catalane du XXe siècle, le Cahier gris est ce livre unique où un homme finit par incarner, sans le savoir, le style et la sensibilité d'une nation et d'une époque. Il met en scène le désoeuvrement d'un jeune étudiant en droit qui rêve de devenir écrivain et dont le journal intime, débuté en 1918 pendant l'épidémie de grippe espagnole, se transforme peu à peu en un laboratoire secret où se forge la meilleure prose du catalan moderne.
PLA accomplit son exploit comme il a vécu : discrètement, avec intelligence et humour, toujours épaulé par une ironie qui nous laisse deviner le fond sensuel et raffiné de sa culture. Si, au fil des pages, sa galerie de portraits nous le montre ainsi comme un observateur hors pair de la comédie humaine, ses maximes, ses commentaires politiques et ses jugements littéraires font de lui un remarquable moraliste et l'un des esprits les plus lucides de sa génération. Cependant, l'essentiel reste pour PLA la création de ce qu'il appelle lui-même une littérature sans fioriture, fondée sur la compréhension, la clarté et la simplicité. Autrement dit, "une littérature pour tout le monde". C'est bien ce qui fait du Cahier gris un classique et une oeuvre qui, à l'image de Barcelone, est en même temps profondément catalane et radicalement cosmopolite.
Josep PLA est né à Palafrugell, Catalogne, en 1897 et il est mort dans le village voisin de Llofriu en 1981. Chroniqueur, journaliste, romancier, il est devenu aujourd'hui une référence catalane incontournable et l'un des auteurs les plus lus. Le Cahier gris, publié pour la première fois en 1966 après plusieurs réécritures, ouvre le premier des quarante tomes de ses oeuvres complètes. Il a déjà été traduit dans les principales langues européennes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
A_fleur_de_mots
  21 septembre 2018
C'est un livre fleuve, mélange d'autobiographie et de journal intime.
Lu en catalan, langue originale du livre, il prend une saveur différente car écrit antérieurement à la création de la grammaire catalane par Pompeu Fabra en 1932. Donc le style orthographique et grammatical est totalement différent du catalan moderne, ce qui m'a rendu cette lecture plaisante car certaines tournures de phrase sont comiques. Je ne sais pas si la traduction française rend cette originalité.
Josep Pla nous décrit une époque d'après-guerre (1ère guerre mondiale) et comment s'organisait la vie de Province dans cette Espagne pre-guerre civile qui bien que neutre pendant le conflit mondial en ressent les conséquences. Ce fut aussi l'époque de l'épidémie de la grippe espagnole dont les témoignages restent rare.
J'ai un attachement particulier à ce livre car il décrit la vie bourgeoise de Barcelone et surtout la vie dans l'Empordà, région magnifique de la Costa Brava. Sa description de la société de l'époque avec sa vie de village et les anédoctes qui en découlent sont succulentes et pleines de vie. Elles rendent la lecture légère et permet surtout de se plonger dans cette vie tranquille qui s'écoule paisiblement.
Une lecture agréable que je recommande pour qui est curieux de la vie dans ce coin du mnde, retiré mais plus qu'agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50

critiques presse (1)
Liberation   25 mars 2013
Tel quel, c’est l’un de ces livres rares et heureux qu’on peut ouvrir à n’importe quelle page et qui offre, à n’importe quelle page, quelque chose de plaisant et d’intelligent. C’est aussi, peut-être, la meilleure introduction à l’œuvre d’un écrivain indispensable.
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
RITABRITAB   04 novembre 2017
C'est vrai : comme les grands maîtres de la littérature romantique, j'ai éprouvé le désir d'écrire quelque chose sur le particulier. Pour parler plus clairement : j'ai voulu écrire sur un premier amour moyen et local...Un amoureux débutant est un être pour ainsi dire invraisemblable : il passe sa journée à lutter contre ce qui lui plairait le plus et qui est le plus naturel. De tels problèmes pour les auteurs sans imagination, pour les auteurs qui éprouvent toujours le besoin de travailler à partir de la vérité, sont complètement improductifs. Je ne regrette pas le temps que j'ai perdu à m'user les yeux sur ces premiers amours mais je suppose que j'aurais mieux utilisé mon temps si je m'étais consacré aux amours automnales.
(p151)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
RITABRITAB   04 novembre 2017
Phrases. Il y a des phrases trop dépouillées : par exemple le silence irréprochable, la béatitude gastronomique; le printemps qui tranquillise...
Souvent on peut lire dans les journaux des phrases grosses de sens. L'existence de phrases grosses de sens est passé du roman et du drame intraitable à la littérature journalistique. De toute façon il est certain que cette classe de phrases existe. "Demain est un autre jour" m'a parfois fait trembler.
Faire des phrases est relativement facile. Mais les défaire après, voilà qui est préoccupant. Il y a des phrases d'aucune utilité, dont on ne peut rien faire, des phrases fausses que l'on transporte comme un poids mort pendant des années. (p325)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
jeanmasjeanmas   14 juillet 2013
Le drame de la littérature est toujours le même : il est beaucoup plus difficile de décrire que de donner son opinion. Infiniment plus. C'est pour cela que tout le monde donne son opinion.
Commenter  J’apprécie          90
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   07 décembre 2017
Les confiseries et le vin doux forment une alliance à vous écœurer à jamais.
(25 décembre 1918)
Commenter  J’apprécie          10
Virgule-MagazineVirgule-Magazine   07 décembre 2017
J’entends la famille parler avec enthousiasme de la messe de minuit. Je ne parviens pas à m’y intéresser le moins du monde.
(23 décembre 1918)
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : littérature catalaneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
881 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre