AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782218960451
32 pages
Hatier (02/10/2013)
4.22/5   18 notes
Résumé :
Balthazar observe avec émerveillement
l'univers de la nuit : le ciel étoilé, la lune,
les vers luisants, les yeux du chat qui brillent...
Mais Pépin, lui, n'aime pas trop
quand il fait tout noir
et qu'il ne peut rien voir...

Une épopée nocturne
sur la peur du noir,
dans le monde rassurant
de Balthazar
et Pépin.
Que lire après Balthazar n'a pas peur du noir et Pépin presque pas non plusVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
4,22

sur 18 notes
5
8 avis
4
2 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis
A l'heure du coucher, Pépin a peur : le noir l'effraie et l'empêche de trouver le sommeil. Mais Balthazar est toujours là pour le rassurer...
Un album sur les peurs nocturnes qui parlera à de nombreux jeunes enfants.
J'ai bien aimé la réelle complicité qui unit Balthazar à son doudou Pépin. Ici, le garçon est comme un grand frère, presque comme un parent, pour Pépin : il prend le temps de lui expliquer les choses, de jouer avec lui pour dédramatiser ses peurs (parcours les yeux fermés, ombres chinoises...).
Les illustrations aux crayons donnent une ambiance elle aussi rassurante et chaleureuse et j'ai trouvé original le fait de mettre un petit dessin des personnages devant chaque tiret des dialogues pour mieux identifier qui parle.
A découvrir !
Commenter  J’apprécie          181
Un livre original sur la peur du noir, car le récit ne fait pas que décrire le phénomène : Balthazar qui n'a pas peur va expliquer à son ours qu'il a peur de ce qui n'existe pas, que lorsqu'on éteint la lumière rien ne change... seulement notre perception des choses, à cause des ombres qui ne sont que des ombres, et de notre imagination qui nous fait chercher dans les placards ou sous le lit des choses qui en fait n'existe pas.. Si on allume, il n'y a pas de telles créatures.... Un récit très montessorien sur la réalité, mais plus au sens d'une personne qui n'est plus là mais existe toujours quand elle s'en va, ici on passe à l'étape suivante les choses qu'on a jamais vu (dans le placard) ou vu sous forme d'ombre qui n'existe pas si on allume la lumière en ouvrant toutes les portes il n'y a rien.. c'est ce que tente de suggéré Balthazar à son ours Pépin. Une jolie invitation en douceur aux enfants pour qu'ils expliquent à leur ours ou à leur poupée, pourquoi il ne faut pas avoir peur du noir... car oui, les enfants vont imiter et ainsi même en branle leur propres mots et petit à petit, leur propre réfection sur le sujet... pas besoin d'expliquer l'histoire, tout est là, dans une série de suggestions et réalités énoncées... un très beau livre que ce soit par l'histoire, mais aussi par les merveilleuses illustrations qui rappellent les illustrations de J.R.R. Tolkien et celle de Beatrix Potter.
Il faut dire que cela fait parti de toute une collection intéressante, originale, tout en restant fidèle à Maria Montessori :
- Une collection aide- moi à faire seul, avec des livres qui développe la sensibilité tactile (sensation de forme, chiffre, lettre à toucher....) sous forme d'une histoire simple.
Les album de Balthazar pour dédramatiser les premiers obstacles de la vie ( peur du noir, perte de l'ours, observer les couleurs.... par exemple), avec de magnifiques illustrations qui rappellent les pastels de Beatrix Potter ou J.R.R. Tolkien...
- des jeux... dominos, loto.... pour manipuler en apprenant, les premiers moments d'autocorrection dont nous avons besoin pour être un minimum adaptable et autodidacte....
-Des Cahiers d'activités pour s'améliorer
- deux coffrets sur l'écriture et là on espère qu'il y en aura un un jour sur les chiffres
- Les premiers livres à lire seuls pour vraiment développer la lecture... ( les livres de développement de la lecture chez Hachette, qui développent aussi la connaissance, sont bien fait, beaucoup moins a collection de la méthode classique qui est assez puéril, et les livres de développement de lecture Montessori peut être utilisé même par un enfant qui a appris par une méthode plus traditionnelle, il n'en sera que plus éveillé...

Pour les parents qui ne connaissent pas la méthode Montessori, trois livres de Charlotte Poussin ( la traductrice en Français de L'Enfant de Maria Montessori) à lire :
- Montessori de la naissance à 3 ans
- Apprends-moi à faire seul ( 3-6 ans)
- Montessori de 6 à 12 ans ( Apprends-moi à penser seul)
Commenter  J’apprécie          40
Pépin a peur de s'endormir: il a peur du noir, des ombres et des monstres cachés dans le placard... Heureusement, Balthazar va lui montrer que ses peurs ne sont pas fondés simplement grâce à de petits jeux.
Un album très bien fait qui devrait aider les plus petits à surmonter rationnellement leurs angoisses nocturnes !!!
Une jolie découverte pour moi qui ne connaissait pas ces petits héros attachants qui s'inspirent de la méthode Montessori (dont les principes fondateurs sont, avec l'aide de l'adulte, de "faire pour comprendre" et de "faire seul")...
Commenter  J’apprécie          100
Un soir d'été, Balthazar admire les étoiles avec Pépin mais il est bientôt l'heure d'aller se coucher. C'est sans compter sur Pépin qui a peur du noir et qui n'en finit pas trouver des prétextes pour tenter de se glisser dans le lit de Balthazar afin de ne pas rester seul dans son lit.

Par une habile mise en scène, ce n'est pas Balthazar qui est effrayé par les monstres nocturnes mais son doudou Pépin ! L'enfant joue ici le rôle du « grand », celui qui comprend le rythme nycthéméral et qui sait raisonner. Ce transfert permet au petit enfant d'être plus détaché de l'histoire, dans une sorte de double mise en abime. Cela offre la possibilité de rire gentiment de Pépin qui a peur de l'ombre des feuilles et qui pense que des monstres prennent vie dans le noir !

Une jolie histoire, un peu longue à raconter mais bien appréciée à la maison.

Age de lecture : à partir de 2.5 à 3 ans
Commenter  J’apprécie          50
Un album magnifique et intelligent. On retrouve la douceur des histoires de Balthazar pour parler avec subtilité du rituel du coucher et des peurs diverses qui peuvent l'accompagner.
Balthazar fait preuve de beaucoup d'écoute et de pédagogie envers son ami-doudou Pépin et lui propose des exercices épatants pour l'aider à apprivoiser son angoisse.

Avec toujours des dessins d'une grande beauté, ce qui ne gâche rien !
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
- la nuit, quand il fait vraiment nuit, dit Balthazar, on peut voir et entendre des choses qu'on ne voit pas et qu'on n'entend pas quand il fait jour.
- Ah oui ? Comme mes dents qui claquent, tu veux dire ?
- Non, je pense au vers luisant que l'on voit dans le noir, comme s'il avait une petite lampe dans sa poche, sauf qu'il n'a pas de poche... et pas de lampe.
Commenter  J’apprécie          10
Pépin se met devant la porte de la chambre. Il doit aller jusqu'à son lit. Il le fait d'abord les yeux ouverts, en regardant bien où se trouve chaque objet dans la piece, puis il le refait, en fermant les yeux cette fois.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Marie-Hélène Place (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marie-Hélène Place
Marie-Hélène Place - Premiers livres à lire seul
autres livres classés : peurs nocturnesVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (34) Voir plus



Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1522 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre

{* *}