AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782360280261
14 pages
Éditeur : Vengeur masqué (12/01/2017)
3.67/5   6 notes
Résumé :
A Marrakech, dans la médina, Sedik attend patiemment les clients. Au même instant, à Rio, dans la favela Rocinha, Mila s'entraîne pour la parade du carnaval. Et à Tokyo, dans le quartier de Shibuya, que fait Atsuko ? Une collection qui soulève les toits et ouvre les portes, pour découvrir ce qui se cache à l'intérieur.
Vous aimerez aussi
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
SheWolf
  01 décembre 2020
Ce livre m'a été envoyé grâce à "Masse critique" que je m'empresse de remercier, sincèrement.
Le travail de l'écrivain a une valeur telle qu'il est rare qu'un livre ne trouve grâce, d'une manière ou d'une autre, pour une raison ou pour une autre, aux yeux de quelqu'un (et aux miens en particulier). En revanche, en ce qui concerne les livres scientifiques et documentaires, il me semble indispensable qu'ils livrent une information documentée, vérifiée, renseignée. Quand il s'agit d'un livre pour enfant, surtout quand il s'agit d'un livre pour enfant, l'attention doit encore plus pointilleuse quant aux informations que l'on y apporte. Nous autres adultes, aurons toujours la possibilité de revoir une opinion, d'y réfléchir, de changer d'avis. En revanche, les enfants sont des éponges. Comment mesurer la trace que laisseront les éléments qu'on leur livre et qui peuvent, pour nous adultes, paraître anodin ?
« Les quartiers du monde » est un livre à système. Des fenêtres ou trappes, prises dans la page, se soulèvent pour découvrir ce qui se cache, derrière une porte, une façade, sous un toit, derrière un rideau ou une fenêtre. Ainsi le lecteur est-il invité, sur chaque double page, à partir à la découverte de la vie des gens de différents quartiers sur différents continents, dans différents pays. Ces lieux s'animent, carrefours, maisons, écoles, boutiques, musées. Ils sont habités, agis, meublés, décorés. Apparemment, tout est réuni pour rendre ce voyage à travers le monde enrichissant autant qu'amusant, s'il n'était aussi archétypique. Les commentaires sont anecdotiques, les images confortent des représentations normées, « typiques » ! Pour autant, ce n'est pas le plus dérangeant.
Sous le titre de « Les quartiers du monde », ce sont tantôt des quartiers, tantôt un « quartier général », tantôt tout autre chose. Ces autres-là ne sont ni anodines, ni anecdotiques, bien au contraire, elles sont franchement questionnantes. Ne faudrait-il pas s'interroger sur la légitimité à présenter à côté de quartiers urbains, une favela ? Car malgré son enjolivement évident, les escaliers colorés, une favela est et demeure un bidonville dans lequel l'accès aux commodités élémentaires, à l'hygiène, à la sécurité sont un luxe. Quant à la tulou, cette architecture traditionnelle mérite certes d'être connue. Mais à la mesure de ce qu'elle est, un mode de vie, un héritage, un peuplement spécifique lié à une histoire, en lien étroit avec son environnement naturel et répondant à des besoins culturellement définis. Les tulou sont inscrits au patrimoine de l'Unesco comme un leg à l'Humanité.
Certes, c'est un livre pour enfant. Cependant, sous prétexte de diversité ou pour ne pas paraître ethnocentré, on ne peut tout y mettre. Parce qu'une favela n'est pas un quartier à découvrir et parce qu'il est impossible de réduire une institution ethnologique aussi complexe que le Tulou à un quartier, tel que les occidentaux peuvent l'entendre, je reste, à titre très personnel, fort réservée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LesDemoisellesdeChatillon
  07 décembre 2020
Voyager depuis chez soi
Les enfants ont souvent des "obsessions littéraires". Ils veulent relire en boucle certains livres.
Il y a quelques années ma fille empruntait systématiquement un même groupe d'ouvrages, notamment Les maisons du monde qu'elle a observé jusqu'à plus soif.
Le vengeur masqué a sorti un nouvel album sur le même principe, Les quartiers du monde.

Cette fois on voyage de la Médina de Marrakech jusqu'à la tulou de Fujan en passant par Shibuya, le village du Père Noël, la favela Rocinha et le Jordaan à Amterdam.
On soulève les rabats pour voir ce que cachent les toits, on ouvre les portes pour observer les habitants, on pénètre dans les écoles, on découvre ce qu'il se cache à l'intérieur de ces quartiers du monde.
C'est très ludique, coloré, plein de détails à observer.
Les petites mains auront parfois un peu de mal à soulever les plus petits rabats mais on se régale à ouvrir ces petites portes.
On s'émerveille des lumières de Shibuya, on rêve de flâner dans les rues du Jordaan...
Bref, on voyage sans bouger de son canapé.

Alors certes, le titre "Les quartiers du monde" n'est sûrement pas tout à fait exact, on ne peut pas réellement considérer que tous sont des quartiers mais un titre tel que "Groupements d'habitations et/ou d'échoppes, anciens ou nouveaux, mais typiques du monde" n'aurait pas forcément était très judicieux (et aurait pris considérablement plus de place sur la couverture ^^).
Certes également c'est édulcoré. La favela est un bidonville mais ici le jeune lecteur ne voit pas forcément la misère (il n'est pas interdit d'apporter des informations supplémentaires aux jeunes lecteurs).
L'autrice a choisi le point de vue des habitants. Certes c'est petit, les conditions de vie sont difficiles mais les favelados sont fiers de leur quartier.
De même, j'ai vu que certains lecteurs reprochaient le côté archétypal de certaines pages. En effet, tous les Finlandais ne sont pas vêtus de bleu avec un bonnet rouge... et les enfants le savent très bien. Il s'agit d'illustrer des traditions ce qui me paraît tout à fait légitime dans ce type d'ouvrage.
Lorsque l'on travaille sur les habitations du monde par exemple, on montre un immeuble haussmannien pour représenter la France, or peu de Français vivent réellement dans ce genre d'immeubles. Et là encore les enfants le savent. le "typique" exclut forcément les particularités mais la diversité me semble vraiment représentée dans cet ouvrage.

Nous avons, pour notre part, adoré cet album. C'est un véritable enrichissement de découvrir d'autres façons de vivre, de penser, d'habiter, de consommer...
On apprend plein de petites anecdotes et on rêve de voir de ses yeux tous ces beaux quartiers.
Un très bel album pour voyager dès 4 ans, même sans passeport.
Lien : https://demoisellesdechatill..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Bibliophiloute
  23 décembre 2020
Merci à Babelio et aux éditions le Vengeur Masqué de m'avoir envoyé ce joli livre contre une critique.
Peut-être avais-je mal lu le résumé, car je ne m'attendais pas à un livre animé ... d'où ma surprise et mon immense plaisir lorsque j'ai découvert le livre, son épaisseur qui ne trompe pas et les petites portes à l'intérieur qui s'ouvrent !
Les pages sont très colorées, vivantes. le fait de pouvoir ouvrir tous ces petits volets (qui parfois renferment d'autres volets) satisfera tous les curieux qui adorent ouvrir, déplier (parfois avec un peu de peine), chercher les prochaines portes... J'ai eu l'impression d'avoir à faire à un calendrier de l'Avent géant ! (ça c'est pour la grande gamine qui est en moi).
Le lecteur découvre des habitats typiques, des métiers, les occupations des habitants de la ville en question, ... Des mots représentant des spécificités locales sont écrits en gras, pour que le lecteur repère les sonorités propres à la langue, et connaissent le mot juste pour ce qu'il voit.
Je ne sais pas si je peux dire que j'ai appris en lisant ce livre... mais j'ai en tout cas retrouvé des choses lues dans les guides touristiques, ou vues au cours de mes voyages. J'attends de confronter un enfant à ces pages pour voir ce qu'il ressent, ce qu'il en pense... En tout cas, j'ai pris plaisir à feuilleter le livre animé et à ... l'animer !
Seule petite déception : le fait que le livre ne couvre pas au moins tous les continents ... et qu'il y ait relativement peu de villes représentées. Mais bon... je ne suis jamais contente !! :D
Merci aux éditions le Vengeur Masque pour cette lecture toute douce, toute en couleur et pleine de curiosités ! Ce livre est un petit trésor.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Trebulle
  02 avril 2018
Un livre qui propose d'explorer 6 quartiers du monde à travers des doubles pages qui cachent de multiples rabats. On explore ainsi La Médina à Marrakech, Shibuya à Tokyo, la ville du père Noël en Finlande, une favela de Rio de Janeiro, le Jordaan à Amsterdam et la Tulou en Chine.
Les illustrations sont colorées et il y a mille petiteschoses à regarder mais je suis très dubitative sur le choix des quartiers présentés. Je trouve aussi que les contenus à lire sont plutôt anecdotiques. Et pour finir de nombreux rabats sont minuscules et pas faciles à soulever.
Bref l'idée était bonne mais pour moi le livre n'est pas vraiment réussi. Dommage...
Commenter  J’apprécie          10
jelydragon
  15 décembre 2020
J'ai reçu ce livre lors d'une opération masse critique sur le site de babelio, merci à eux et aux éditions le vengeur masqué pour l'envoi.
Il s'agit d'un livre jeunesse cartonné nous présentant des quartiers célèbres du monde entier avec toute une série de rabats à soulever. Je l'avais pris pour mon plus jeune fils qui va sur ses 7 ans, dès qu'il y a des volets à soulever, il adore. Ca rend la lecture interactive et il y a vraiment beaucoup de rabats et de détails dans celui-ci, on s'est donc vraiment attardé sur chaque page. Certaines fois il a lu les textes tout seul, à d'autres moments, si c'était plus long il m'a demandé de lire. Ca lui a vraiment plu.
Les quartiers à découvrir sont variés, de la Médina à Marrakech, en passant par Shibuya à Tokyo, le village du Père Noël à Rovaniemi... Il n'y avait qu'un quartier dont je n'avais jamais entendu parler, en Chine et j'ai moi aussi appris des choses du coup.
Mais je ne m'attendais pas à ce que le voyant trainer sur la table de nuit, mon fils ainé qui a 9 ans me demande aussi à le lire avec moi. Il a passé l'âge des albums et ne m'en demande plus tellement, donc quand il le fait j'aime toujours en rouvrir avec lui (ça me rendrait même nostalgique...). Donc même à l'approche des 10 ans, les rabats à soulever ça marche toujours pour attirer l'attention des enfants. Il s'est beaucoup intéressé aux quartiers présentés, on s'est arrêté plus longuement sur le quartier de Shibuya, car j'y suis allée donc je peux facilement lui en parler.
En tout cas je recommande vraiment ce livre, il est beau, permet de faire un petit tour du monde avec les enfants et les rabats, ils adorent.
Lien : http://jelydragon.blogspot.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00


Videos de Lucile Placin (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lucile Placin
Son amour de la mer , de la forêt , de la musique , ses petits grigris, la création de ses personnages... On découvre avec bonheur le monde coloré et poétique de Lucile Placin
Résumé Chansons à croquer : 10 chansons qui parlent avec légèreté et justesse des émotions et de la vie comme elle va, en n'oubliant ni les petits chagrins ni les grandes joies… Des refrains à fredonner en famille ! De nombreux instruments (saxophone, percussions, vibraphone…) donnent une belle couleur musicale aux chansons, arrangées avec toujours autant d'inventivité et de talent par Gilles Belouin.
Pour en savoir plus : https://didier-jeunesse.com/collections/zim-zim-carillon/chansons-croquer-9782278091423
Découvrez tous nos titres ! https://didier-jeunesse.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : quartierVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1237 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre