AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791091365918
Éditeur : Le Realgar (15/01/2020)
3.5/5   2 notes
Résumé :
Nous n’avons pas encore dans notre base la description de l’éditeur (quatrième de couverture)
Ajouter la description de l’éditeur

Vous pouvez également contribuer à la description collective rédigée par les membres de Babelio.
Contribuer à la description collective
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
kikibaba
  17 mars 2020
Le brièveté d'être comme le titre l'indique est un recueil de textes en prose sur la brièveté de l'existence mais également sur le langage et notamment la poésie comme tentative de se saisir de cette brièveté et de l'exprimer. Les textes sont très courts mais proposent de belles images. Les trois parties du livre sont différentes et abordent le thème de façon original.Ces textes sont très évocateurs et faciles à aborder même pour un lecteur novice en poésie.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
coco4649coco4649   03 mai 2020
Le cri peut-il transpercer…


Le cri peut-il transpercer autre chose que la raison de
  celle ou celui qui le lâche ?
Est-ce qu’on lâche un cri comme on lâche une main ?
Le lâche-t-on ou l’abandonne-t-on ? Finalement.
Lâcher c’est tomber, c’est laisser. Laisser tomber.
Abandonner, c’est donner. Ou renoncer. Mais laisser
  tomber ou renoncer, c’est aussi libérer !

Écrire, c’est crier aussi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   03 mai 2020
JE SUIS NÉE SUR UNE TERRE SAIGNÉE…


Je suis née
sur une terre saignée
de cailloux éclatants

quêtant les tessons de l’infime
pour que jaillisse
l’alphabet de toute chose

sonder la nébuleuse
de ses exubérances

c’est la seule façon d’exister
fouiller une à une
chacune de nos ignorances

et vaille que vaille
humer ce vertige
pour débusquer

peut-être la consolation.
Commenter  J’apprécie          00
coco4649coco4649   03 mai 2020
Et puis. Quelques mots…


Et puis. Quelques mots tombés de la nuit. Tout blancs.
Écrits comme un miracle à la poudre d’étoiles. Ni l’œil
ni l’esprit ne peuvent les lire. D’une langue imberbe et
sauvage  qui réverbère  à la lisière  de la pensée des
scintillements nus comme d’extrêmes rosées soufflées
du grand mystère des aubes.

Qu’elles viennent !
Commenter  J’apprécie          00
kikibabakikibaba   17 mars 2020
« Que reste-t-il entre nos mains au terme de nos vies ? Sinon l'amour donné même s'il est enfui. »
Commenter  J’apprécie          10

autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
945 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre