AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266178822
Éditeur : Pocket (22/08/2007)

Note moyenne : 2.94/5 (sur 18 notes)
Résumé :

Au lendemain de leur remise de diplôme, Cécile, Norma et Amanda, trio inséparable depuis l'université, envisagent la suite de leur parcours sous le sceau de l'amitié. Côté cœur, si le chemin de l'élégante Cécile semble tout tracé - épouser enfin Peter -, l'avenir de ses deux amies paraît plus incertain : peu sûre d'elle, Norma souffre d'un handicap physique difficile à assumer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (3) Ajouter une critique
ama74
16 octobre 2014
Trois amies, qui se surnomment les 3 mousquetaires mais une des trois femmes est mêlée à un scandale touchant de prés leur famille et mettre à mal leur amitié.
Un livre que je croyais basé sur l'amitié au lieu de cela ce fut de longues histoires d'amour , de mariages , de tromperie ...seule les premières pages et les dernières pages parlent de l'amitié de ces trois amies(si on peut parler d'amitié ...) , rien à voir avec le résumé de l'histoire au final.
Commenter  J’apprécie          40
BulleDeLecture
27 août 2016
Surprise par cette lecture, je me suis intéressée à l'histoire, un triangle amical qui nous montre jusqu'où peuvent aller l'amitié et le jugement d'autrui. La psychologie des personnages est plutôt intéressante. C'est une littérature qui passe bien pour des instants littéraires estivaux.
Commenter  J’apprécie          10
malimor1
24 mai 2012
Mouais :o... ça se lit... mais bof ! bof !
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (34) Voir plus Ajouter une citation
ama74ama7416 octobre 2014
La tendresse pouvait facilement se transformait en amour, peut etre même un amour plus solide que celui du coup de foudre
Commenter  J’apprécie          90
rkhettaouirkhettaoui15 octobre 2012
On n’était pas obligé d’épouser un bon à rien pour un coup de foudre de gamins, ni de faire plus d’enfants qu’on ne pouvait en assumer, comme leur père et leur mère. L’avenir dépendait de soi, des choix qu’on faisait, en toute connaissance de cause.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui15 octobre 2012
Quand on s’adressait à quelqu’un, tout dépendait tellement de la façon de présenter les choses : on pouvait être lourd, culpabiliser l’autre, ou alors, en s’y prenant bien, maîtriser la situation et adopter un ton optimiste, refuser la fatalité, décider de voir le verre à moitié plein.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui15 octobre 2012
Jusque-là, elle n’avait pas connu l’amour. Elle en avait rêvé, avait essayé de se l’imaginer, avait même parfois commencé à se convaincre que la passion était une invention, un artifice créé par les artistes, une chimère entretenue avec talent par des dramaturges de génie, des musiciens inspirés par les troubadours.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui15 octobre 2012
La colère, c’est simple : c’est fort, cela vous submerge. Mais ensuite, quand cela retombe, on est assailli par un mélange de sentiments confus : le remords, la culpabilité, les regrets et la déception, la pitié et aussi… oui, aussi une sorte d’amour.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Belva Plain (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Belva Plain
Blessings- Ebook
autres livres classés : amitiéVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
865 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre