AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2714454003
Éditeur : Belfond (19/10/2017)

Note moyenne : 3.48/5 (sur 32 notes)
Résumé :

États-Unis, 1907. Des rêves plein la tête et son courage comme seul bagage, Adam, 20 ans, quitte son père et ses deux demi-frères pour aller tenter sa chance vers l'Ouest. Direction : Chattahoochee, petite ville du Nouveau-Mexique, terre d'abondance et de grandes espérances.

C'est ici, à mille lieues de chez lui, que l'audacieux Adam va gravir une à une les marches du succès, en prenant la tête d'un grand magasin de mode et faire une renc... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
Palmyre
  16 janvier 2018
Début du XXe siècle, côte est des États-Unis, au coeur d'une petite ville située au bord de l'atlantique, Adam est l'aîné d'une famille recomposée. Suite au décès prématuré de sa mère, Simon, son père, s'est marié avec Rachel avec laquelle il a deux autres garçons, Léonard et Jonathan.
Adam est un jeune homme cultivé et serviable qui aide son père dans sa boutique d'alimentation du quartier. Mais, Adam aspire à un autre avenir, il ne souhaite pas reprendre l'affaire familiale. Sa rencontre avec un homme providentiel qui remarque ses qualités, et ses déceptions familiales et sentimentales le poussent à prendre la direction de l'ouest, via le train.
Il s'arrête par hasard dans la ville de Chattahoochee. Avec de l'audace et un peu de bagou, il trouve un emploi dès le premier jour. Il relève le défi de remettre sur les rails une boutique de vêtements en perte de vitesse. C'est le même jour qu'il fait la connaissance de la jeune Emma, la nièce de la riche propriétaire de la boutique. Son coeur chavire, mais les choses ne sont pas si simples, lui, vient d'un milieu modeste et il ne pense pas être à la hauteur des espérances de la jeune femme.
Adam réussira-t-il à faire décoller les ventes en trois jours ? Courageux et inventif, Adam n'aura de cesse de faire des étincelles. Mais il n'est pas facile de réussir lorsque des membres de sa propre famille envient sa situation. Ainsi tout au long de sa vie, certaines rivalités du passé continueront de lui empoissonner l'esprit. Adam devra ainsi conjuguer sa vie entre ses origines, les aléas de la vie et de l'histoire, les amitiés et les déceptions et ce qu'il aspire à construire.
Loin d'être un roman à l'eau de rose, j'ai vraiment apprécié découvrir une auteure, Belva Plain. Elle m'a ainsi permis de parcourir le XXe siècle au travers de cette histoire familiale dont Adam est le pilier central. J'ai apprécié suivre les références culturelles et les évolutions technologiques qu'évoquent l'auteure comme les différentes voitures évoquées, l'utilisation du gramophone pour écouter de la musique.
J'ai également apprécié suivre l'évolution du commerce et du marketing, allant du petit commerce aux magasins plus modernes et plus grands où l'on commence à prendre en compte les attentes du client en proposant par exemple des soldes, des rayons à petits prix, etc. J'ai noté avec intérêt la mention de la verrière, typique de l'époque art déco, dans le nouveau magasin qu'Adam a souhaité installer. Il a voulu s'inspirer des innovations parisiennes. D'ailleurs, cela m'a surprise de constater qu'au coeur même des États-Unis l'influence de la mode parisienne avait une telle importance.
Adam a su bâtir une famille, un empire, mais il a su rester humble, sans jamais oublier ses origines et tout le chemin qu'il a parcouru depuis son enfance. C'est une belle leçon de vie, je trouve, même s'il s'agit d'une fiction.
Un livre à lire pour découvrir l'univers du commerce, et le destin d'une famille originaire d'Europe venue vivre leurs rêves aux États-Unis. Bien que la dernière partie du roman m'ait semblé un peu longue, j'ai apprécié la toute dernière phrase pour conclure cette histoire. Je ne vous en dis pas plus à vous de le découvrir…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
Gaoulette
  15 janvier 2018
Belva Plain à travers Les saisons du Bonheur nous offre le portrait d'un homme magnifique Adam. Elle nous le fait évolue pendant presque 1 siècle. Il grandit, évolue sous nos yeux.
Mais il me manquait un petit quelque chose pour faire "Ah oui c'est magnifique"....
Les saisons du bonheur c'est l'histoire d'une homme très beau, intelligent mais qui n'est pas bien né. Pour faire face cette handicap social il va traverser le pays et se faire une situation. Mais au début 1900, les opportunités ne sont pas simples. Il faut avoir des amis privilégiés, avoir un nom... Adam va passer outre ces conventions sociales et va se créer par lui même grâce à son fort caractère et sa ligne de conduite.
Adam c'est le héros attachant que toute lectrice va aimer. Il a des valeurs fortes et croit en sa bonne étoile. Sur sa route il aura aussi l'amour sous les traits de la douce Emma. Emma que toute lectrice verra la parfaite féministe et mère aimante. La femme parfaite.
Mais voilà, rien que dans le synopsis tout est dit. AUcune surprise sur l'histoire. Je voulais des intrigues familiales et je n'ai rien eu de plus. Cependant ce qui a rattrapé mon presque flop c'est le côté historique. La vie d'Adam évolue en fonction des grands évènements qui ont marqué l'histoire, des moeurs et de l'industrialisation.
Mais je tiens à dire que j'ai passé un agréable moment. Je n'ai pas vu 100 ans passés. J'ai pensé à d'autres romans qui m'ont marqué Au bonheur des dames, Bel ami....
Un roman agréable qui rappelle les films historiques du dimanche. Un roman fleuve comme j'aime les lire.
Par contre je ne comprends pas le lien avec e titre. Maribel vient m'aider s'il te plait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          196
Valmyvoyou
  11 janvier 2018
L'histoire commence en 1900. Souvent, au siècle dernier, lorsqu'un enfant avait la capacité de faire des études, le reste de la fratrie se sacrifiait pour permettre à celui-ci de réussir. C'est ce qu'a fait Adam, au profit de son demi-frère. Aussi, il est parti tenter l'aventure vers l'Ouest de l'Amérique, dans l'espoir d'envoyer de l'argent à sa famille. Son voyage s'arrêtera à Chattahoochee, petite ville à la frontière texane. le hasard et son audace font que Mme Rotirsch l'emploiera à l'essai. Cette dernière est la riche héritière d'un magasin et la tante d'une jeune fille Emma.
Il y a de nombreuses années, j'avais lu plusieurs livres de Belva Plain. Je pense que ce sont d'autres découvertes livresques qui m'avaient fait m'en détourner. Quel plaisir de retrouver cette auteure. La lecture est agréable et douce.
Les saisons du bonheur est une très belle saga qui s'étale sur cent ans. Mais, ce n'est pas si courant pour être relevé, le héros que nous suivons, est un homme : Adam Arnring. C'est un personnage très attachant. Il est enthousiaste, audacieux, travailleur et il a du coeur.
Le livre nous racontera son histoire, ainsi que celle de sa famille, de ses parents jusqu'à ses arrière-petits-enfants. C'est un personnage profondément humain, qui connaîtra des bonheurs et des drames, qui fera de belles choses et des erreurs. Les personnages secondaires sont, eux aussi, très bien dépeints. On en aime certains et on veut à d'autres...Tous les protagonistes sont authentiques.
L'histoire traverse un siècle, aussi Belva Plain nous décrit le contexte, entre les guerres, les krachs boursiers, l'evolution de la mode, le racisme, etc. Elle évoque également les évènements qui peuvent traverser une vie : les naissances, les décès, les échecs, les réussites, etc.
J'ai vraiment adoré me plonger dans cette fresque romanesque. J'ai vraiment eu la sensation de m'évader, j'oubliais tout le reste. C'était, à chaque fois, un bonheur de reprendre ma lecture. Cela m'a donné envie de lire d'autres livres de Belva Plain. Elle est décédée en 2010, mais tous ses titres sont parus chez Belfond et sont repris chez Pocket.
Dimanche 14 janvier, je participerai avec plaisir au book club, sur la page du cercle des lectures Belfond.
Lien : https://www.facebook.com/Val..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Missnefer13500
  14 janvier 2018
C'est avec plaisir que je me suis lancée dans cette lecture proposée pour le book-club par Carine Verschaeve du Cercle Belfond. La première édition de ce roman date de 2006 et le Cercle Belfond le re-presente au public dans un nouveau format avec une couverture bien plus attractive.
Très vite le lecteur est happé par cette saga familiale en suivant durant tout un siècle, de 1900 à nos jours, Adam et Emma les héros de cette aventure.
Belva Plain brosse le portrait d'une Amérique de tous les espoirs, réussite sociale, familiale à travers les événements marquants d'un contexte historique qu'elle tisse en toile de fond. Nous assistons donc à la révolution industrielle, le développement économique, le krash boursier de 1929, les guerres mondiales, l'évolution de la société, la place de la femme.Tous ces événements historiques vont faire évoluer la personnalité de nos personnages.
L'auteure prône dans son récit les valeurs familiales, l'amitié indéfectible qui lie certains personnages entre eux, la valeur du travail et l'amour bien sur.
Comme dans la réalité quotidienne la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Les protagonistes prennent vie sous la plume fluide et plaisante de Belva Plain. L'auteure nous offre un kyrielle de personnages en quête de bonheur, qui traverse donc des drames, des déceptions, se heurtent à la jalousie et la haine des autres. Et malgré ces tempêtes, tombent et se relèvent. le lecteur est séduit par ces acteurs combatifs et passionnés, s'attache à cette famille et s'émeut avec elle quand les catastrophes viennent bouleverser leurs vies bien réglée, et leur bonheur qui semble si fragile parfois.
Nous suivons donc les personnages sur une longue période de leur vie, nous permettant de les voir évoluer, gagner en maturité, suivant les aléas de la vie, les bons comme les mauvais.
L'auteur s'attache à la relation fraternelle complexe qui lie Adam et Léo, à l'importance de nos choix de vie et parfois à certains regrets. L'épilogue en est touchant.
De cette histoire tourmentée, il nous faut retenir que rien n'est jamais joué d'avance, qu'il faut se battre, toujours, pour que triomphent l'amour, le bonheur et la liberté.
Belva Plain nous dépeint une belle fresque romanesque et historique, touchante et émouvante avec la puissance de l'amour qui permet de gagner toutes les batailles et briser les murs bétonnés des conventions sociales. le lecteur s'attache aux personnages principaux, mais aux autres aussi, car aucun d'eux n'est traité superficiellement.Que se soit Emma,la jeune rebelle à la forte personnalité à qui personne n'imposera quoi que se soit, qui se battra pour le vote des femmes, son indépendance, pour épouser celui qu'elle aime, Blanche, la talentueuse couturière, Adam si charismatique, travailleur, à la belle âme, les enfants, Sabine la tante acariâtre...,aucun protagoniste ne laisse indifférent.
C'est une saga addictive, sans vraiment des rebondissants fracassants, touchante et émouvante, un livre de vie qui vous fait du bien, une sorte de livre doudou duquel vous ressortez avec une sensation de bien-être.
Une belle couverture donc pour cette nouvelle édition, j'émettrais juste deux petits bémols, le résumé en dévoile trop à mon goût sur les événements qui vont marquer cette dynastie, et j'aurais aimé en savoir davantage sur Leo surtout quand on découvre l'épilogue.
C'est donc une belle découverte de cette auteure et je viens de découvrir dans ma PAL, un autre livre de Belva Plain : A l'aube l'espoir se lève aussi, donc ma prochaine lecture de cet auteure.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Autantenemportentleslivres
  18 janvier 2018
Mon avis:
Je n'avais jamais entendu parler de Belva Plain, pourtant en faisant quelques recherches j'ai été très surprise de voir l'étendu de sa bibliographie. Je remercie donc les Editions Belfond pour l'envoi de ce titre et donc également pour la découverte de cette auteure à succès.
Les saisons du bonheur m'a accompagné pendant trois jours qui m'ont paru bien courts. C'est typiquement le genre de roman que l'on ne voudrait jamais finir parce qu'il traverse les époques et les générations d'une même famille à laquelle on s'attache tellement que l'on a l'impression que l'on en fait un peu partie finalement. le roman commence en 1900 au coeur d'une famille de classe moyenne d'épiciers. L'histoire va nous être racontée en grande partie par le fils aîné Adam Harnring qui a alors tout juste 13 ans et qui va porter tout au long de sa vie un regard très mature, très clairvoyant sur sa vie et celle de son entourage, sur sa mère Eileen qu'il n'a pas connu, sur sa belle-mère Rachel qui l'a toujours considéré comme son propre fils, sur son père Simon cet homme bon qui a travaillé dur toute sa vie pour faire vivre sa famille et inculquer de bonnes valeurs à ses trois fils, sur l'ingratitude de son frère cadet Léo, sur la bonté et l'excellence de son plus jeune frère Jonathan, sur l'amour de sa vie la jolie et douce Emma, sur la dévotion et la gentillesse de ses collègues de travail qui deviennent peu à peu des amis et des confidents, puis sur ses enfants également... C'est un récit emprunt de mélancolie, très beau mais aussi très triste parce que l'on va suivre les moments de bonheur comme de peine qui vont marquer sa vie.
Le récit se termine en 2000, le lecteur traverse donc un siècle et ainsi donc les grands événements de cette ère qui vont marquer la vie des Harnring, la première guerre mondiale qui éclate, le krach boursier de 1929, puis la seconde guerre mondiale, mais aussi tous les progrès du XXème siècle, comme l'ouverture des grands magasins qui va pousser Adam à toujours plus se surpasser pour rester dans l'air du temps. Même si je regrette que certains de ces grands événements soient parfois un peu survolés, que l'auteure ne nous donne pas la vision et le ressenti de ceux qui les vivent, j'ai suivi chaque étape de la vie de cette famille avec bonheur, car même si elle connait bien évidemment des drames, c'est un peu comme suivre la vie qu'a pu être celle de nos grands parents finalement. C'est une saga familiale réunie en un seul tome très riche, racontée par un homme honnête et droit qui règne sur les siens avec douceur et bienveillance, mais qui donne également la part belle aux femmes qui sont loin d'être uniquement des épouses modèles et des mères exemplaires.
J'ai adoré en effet la bonté de la douce Emma et son amour pour la littérature et la musique. C'est une toute jeune fille au début du roman, on la voit évoluer, grandir et petit à petit faire chavirer le coeur du jeune Adam. C'est une femme qui malgré sa douceur sait aussi se montrer déterminée et ambitieuse, comme le montre son implication dans les mouvements des suffragettes de l'époque. Comme beaucoup de femmes de la famille Harnring, elle vit avec son temps, s'émancipe, suit l'évolution féminine et met un point d'honneur à profiter des droits nouveaux qui leurs sont peu à peu accordés. Belva Plain aborde notamment le droit de vote, le droit pour elles d'avoir un emploi, de porter des tenues plus courtes moins étouffantes et camouflantes, de faire un enfant seule grâce à la procréation médicalement assistée, de divorcer si bon leur semble, et l'évolution d'une manière générale des mentalités. Comme toutes femmes qui se respectent j'ai été touchée par leur rôle et la place qui leur ont été donné dans ce récit.
C'est au final la gorge serrée mais avec avec un regard bienveillant sur la vie et sur tout ce qu'elle nous offre que j'ai refermé ce livre avec l'impression d'avoir quitté une famille. Malgré les peines parfois causées par certains proches, malgré les trahisons de personnes se déclarant soit disant vos amis, malgré la menace constante de guerres ou de dépressions, malgré les jalousies que notre succès parfois suscite, malgré tous les aléas de la vie, c'est un message de combativité, de sincérité, de respect des autres mais aussi des valeurs familiales, d'optimisme et de satisfaction de ce que nous avons accompli et non de fatalité que l'auteure nous transmet à travers ce récit et ces personnages si touchants. Un roman qui m'a énormément touché et que je n'aurais pas voulu terminer.
Pour conclure:
Les saison du bonheur est une fresque familiale touchante que l'on suit à travers tout le XXème siècle. Des grandes avancées industrielles à l'émancipation des femmes en passant par les deux grandes guerres et le krach de 1929, c'est un récit passionnant porté par des personnages très unis, combatifs et modernes auxquels il est difficile de ne pas s'attacher.
Ma note: 17/20.
Lien : http://autantenemportelesliv..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
PalmyrePalmyre   04 janvier 2018
Pa souri, non pas à Adam, ni même à Arthur, mais à lui-même. Un sourire secret, comme lorsque l'on se souvient de quelque chose que personne d'autre ne sait.
Commenter  J’apprécie          180
PalmyrePalmyre   14 janvier 2018
Parfois, lui avait dit Pa, les gens se haïssent sans même savoir vraiment pourquoi. Ce sont des choses qui arrivent, même dans les familles. C'est la vie.
Commenter  J’apprécie          120
alapagedesuziealapagedesuzie   19 janvier 2018
C'est lorsqu'on est confronté à la réalité de l'Autre dans ses petites exigences qu'on découvre à quel point il est difficile de cerner celles et ceux qui vivent à nos côtés sous la lumière du soleil et le regard des étoiles...
Commenter  J’apprécie          60
orlane_dreauorlane_dreau   04 janvier 2018
Quand on se retourne ou qu’on fait halte un instant pour regarder le chemin parcouru, lors d’un voyage comme sur le chemin d’une vie, on peut identifier le carrefour, dans le moment clef où la route s’est brusquement mise à bifurquer, entraînant à son insu le voyageur dans une direction inattendue.
Commenter  J’apprécie          30
orlane_dreauorlane_dreau   04 janvier 2018
Nul besoin de « connaître » quelqu’un pour l’apprécier. Vous savez, parfois on entre dans une pièce remplie d’inconnu et brusquement, au milieu de la foule, on aperçoit un visage et il se passe quelque chose.
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Belva Plain (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Belva Plain
Blessings- Ebook
autres livres classés : saga familialeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1165 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre
. .