AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2265099457
Éditeur : Fleuve Editions (10/03/2016)

Note moyenne : 3.78/5 (sur 97 notes)
Résumé :
Vous aimez les séries TV ? Vous êtes accros à The Walking Dead, Dexter, True Blood, Lost ou American Horror Story ? Ce livre est pour vous. Le premier thriller post-apo conçu et écrit comme une série télé : hyper addictif ! Premier épisode GRATUIT en numérique !Le phénomène - Un livre pensé comme une série télé : l'histoire se déroule en 6 saisons de 6 épisodes - Pas de " héros " mais plusieurs survivants que l'on suit tour à tour et que l'on a hâte de retrouver - ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  19 octobre 2017
Une nuit, en l'espace d'un instant, le monde que nous connaissions bascule. Cet instant possède une heure : 2h15.
Les quelques survivants au phénomène se retrouvent dans un monde de silence, d'abandon. Chacun réagit différemment face à cet événement. Brent souhaite retrouver sa femme et son fils ; Boricio quant à lui se moque de ce qui se passe du moment qu'il peut assouvir ses instincts criminels ; Luca, un petit garçon suit un arc-en-ciel, persuadé de retrouver ses parents au bout.

Ce premier épisode est alléchant au possible. 😉
D'une part, le mystère est posé de manière intelligente avec une disparition de presque la totalité de la population de manière brutale et étrange... suscitant de nombreuses théories de la part du lecteur (invasion extra-terrestre ? Catastrophe scientifique ? Rébellion de la planète ? ...) D'autre part, les auteurs nous offrent un florilège de personnages variés et plus ou moins complexes laissant entendre de nombreuses révélations. C'est un plaisir de jongler entre Boricio, le serial-killer pour qui tuer est le but ; Brent cherchant à retrouver sa famille, Desmond l'homme mystérieux semblant et richissime semblant savoir des choses ; Charlie, l'ado mal dans sa peau et affublé d'un beau-père alcoolique ; Edward, un rescapé d'un crash se réveillant menotté.
Bref, ce premier épisode pose les bases de la série avec un premier opus présentant les protagonistes. le livre se termine de manière intelligente puisque le lecteur se retrouve contraint de lire le second épisode pour comprendre ce dont il est question dans les dernières lignes.

Dans tous les cas, addictif je ne sais pas encore, mais cette série donne envie de poursuivre l'aventure. de nombreuses questions étant en suspend, je suis curieuse de découvrir la suite.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          421
domisylzen
  14 mai 2018
A la bourre, comme d'habitude, pour ma commande France Loisirs, j'ai vite fait de commander celui-là, sans trop savoir pourquoi. le titre, la couverture font un peu vieux jeu, serais-je en train de passer du côté obscur de l'âge ?
Dès le début il y a une note des auteurs nous déclarant le pourquoi du comment de ce livre, qu'ils adorent les séries télévisées et gnagnani et gnagnagna.
Fichtre moi qui ne supporte pas ce genre, d'ailleurs je ne regarde quasiment jamais la télévision.
C'est vrai que ce premier épisode est construit comme si il devait être adapté au cinéma. On fait connaissance tour à tour des divers protagonistes de l'histoire et comment ils découvrent l'ampleur de la catastrophe.
- C'est l'apocalypse mon chéri !
- Naaaan !
- Si si …
Un samedi 15 Octobre 2011 à 2h15 du matin le monde a basculé. Il ne reste presque plus d'Humains sur la planète.
- Qui a dit tant mieux ! Attention je prends les noms hein !
Les rares survivants essayent de comprendre ce qu'il s'est réellement passé, arpentent la ville à la recherche d'amis et de familles. Certains développent quelques facultés, comme entendre les arbres parler.
Peut pas dire que j'ai tout de suite adhéré mais l'écriture est vive et légère et le suspens entretenu donne envie d'aller de l'avant. Continuons donc … Ça tombe bien j'ai l'épisode deux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
charlitdeslivres
  26 avril 2016
Il y a des petits bonheurs dans la vie d'un lecteur. Un roman oublié et redécouvert dans sa PAL, un auteur que l'on adore, dont on se procure un nouveau titre … Et surtout lorsque l'on se jette sur l'un de ses sujets de prédilections ! Pour ma part il faut bien reconnaître que la dualité monde post apocalypse et monstre à gogo, j'adore !
J'avais une envie de me plonger dans la survie et d'essayer de combattre des zombies surnaturels/bizarres, qui ne semblent pas très enclin à se sociabiliser. C'est grâce à ma très chère Nina que j'ai pu me plonger dans cette saga qui me faisait de l'oeil depuis un petit moment !
Ce roman se veut être, comme une série. Avec un système de saisons et d'épisodes, des rebondissements dans tous les coins. Une lecture qui se veut courte, rapide et intense. Dans ce roman on n'a pourtant rien de rare. Vous comme moi, nous commençons à être servit par tous les livres/séries/films sur la fin du monde. Je pense même qu'en cas d'attaque de zombies, d'extraterrestres ou de Godzilla chacun serait capable aujourd'hui de se défendre ! Malgré un sujet vu et revu de nombreuses fois, cette saga s'annonce prometteuse et nous ouvre à une situation non exploitée pour l'instant.
Comme le début de chaque série, on ne sait pas ce qu'il se passe. Tout ce que l'on nous laisse sous-entendre est qu'à 2h15 précise, 99% de la population a disparu … Mais très vite nous allons faire la connaissance avec des créatures qui ne semblent pas être là pour boire le thé et discuter popote !
Je me suis laissée emporter dans ce monde post fin du monde où l'on pressent déjà les tensions et les problèmes qui vont se dresser devant nos personnages devenus héros malgré eux. Pour l'instant on découvre l'histoire et les deux écritures des auteurs nous apportent un style précis et succinct qui rentre parfaitement dans ce type de récit. le genre d'écriture qui nous prend aux tripes et parvient à nous plonger dans un univers à part. Je ne suis qu'au début de cette saga et j'ai conscience que comme dans les séries on peut avoir un effet d'essoufflement. Mais pour l'instant je pars confiante et me laisse porter au fil des pages …
Et cela fonctionne, on devient vite accro et je n'ai qu'une envie, plonger un peu plus dans ce cauchemar ! D'ailleurs je vous laisse, il y a des monstres qui pointent le bout de leurs nez et je sens que ce n'est pas pour dire bonjour, arghhhhhh ….. !
Lien : https://charlitdeslivres.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Aelynah
  09 mars 2016
Attention cette critique concerne le TOME 1 qui regroupe l'épisode 1 & 2.
J'ai découvert les lectures en épisodes grâce aux romans d'Ena Fitzbel soit de la romance érotique et j'ai franchement adhéré. Alors lorsque l'on m'a proposé un roman post-apocalyptique dans le même style avec comme but annoncé de nous rendre accro mais surtout dingue à la fin de chaque épisode, je ne pouvais que foncer.
Bon je l'avoue je ne lis que très peu ce genre, je le débute depuis peu donc je n'ai ainsi aucune réelle base de jugement. Ce sera ainsi mon ressenti en tant que néophyte et ce qui m'aura plu ne sera peut être pas votre cas à vous, fans du genre et grands amateurs.
Sean Platt & David Wright sont deux auteurs fans de feuilletons en épisodes, ils ont donc trouvé normal en plus de s'autoéditer de revendiquer cette passion au travers de leurs récits.
Et ce qu'ils nous proposent là est franchement intéressant.
Ce matin-là quand le monde se réveille, TOUT est différent.
En fait, seules certaines personnes semblent être encore là.
Pourquoi eux?
Comment est-ce arrivé?
Ce sont les questions qui se posent dès les premiers chapitres et chacun va tenter d'y répondre à sa manière et de se trouver un nouveau chemin, un nouveau but mais tout d'assurer d'abord sa survie.
Car plus on avance dans le scénario, plus le récit prend une tournure sombre et oppressante. le lecteur, au travers des expériences de chaque personnage découvre une vision d'ensemble que n'ont pas les autres. C'est flippant, lourd de non dit, empli de mort et de questions.
La plume des deux auteurs réussit magistralement à nous plonger dans le stress et l'ambiance de fin du monde. Petit à petit on cherche à s'attacher à certains personnages mais sans trop approfondir ces sentiments car leur avenir semble fortement limité.
Les éléments de réponse qui commencent à apparaître font froid dans le dos, poussent à extrapoler sur des scénarios tous plus fous les uns que les autres. Nous sommes dans le roman, avec cependant une chance essentielle, le danger ne viendra pas nous chercher à la nuit tombée.
La découpe en épisodes est vraiment pensée de façon à laisser le lecteur à chaque final dans l'expectative.
Qui sera encore là la prochaine fois ?
C'est un peu comme si le récit continuait sans nous et cela nous rend fébrile de lire la suite, pour être sûr de ne rien rater, de ne pas manquer un élément clé, une mort atroce ou une nouvelle découverte.
C'est vraiment une lecture passionnante qui tient en haleine.
J'avais peur au début du récit de m'y perdre avec les différents personnages mais en fait les auteurs ont su leur apporter des éléments distinctifs à chacun qui fait que nous nous remettons rapidement dans leur situation au bout de quelques lignes des chapitres les concernant. Il y en a bien entendu certains qui nous parlent plus que d'autres, pour qui on souhaite une fin en Happy end malgré l'évolution plutôt négative des événements.
Il y a aussi des personnages qui ne m'attirent pas, qui me donnent envie de passer sur eux comme un souffle et de les oublier alors que si on lit entre les lignes on se rend comte qu'ils font partie des plus importants. En cela les auteurs réussissent le pari de nous perdre et de nous harponner en même temps.
C'est donc un premier tome franchement perturbant par son scénario et la capacité qu'ont les auteurs de nous plonger dans l'horreur sans forcément trop nous la décrire encore.
J'ai hâte de découvrir la suite et en même temps, une certaine appréhension des nouvelles horreurs qu'ils vont nous concocter.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Maks
  17 mai 2016
Bon c'est vrai que c'est pas l'écriture du siècle et que certains personnages sont plat mais dans l'ensemble j'ai bien aimé, d'autres personnages comme le petit garçon et aussi le souffre douleur du beau père alcoolique m'ont bien plus, l'histoire elle meme n'est pas si mal, je pense que dans l'épisode suivant ce sera plus intéressant car ici on nous pose les bases.
Il ne faut pas oublier que l'histoire va se dérouler sur 6 saisons de 6 épisodes chacune alors c'est assez logique que ce soit un rhytme pas très soutenu.
En tous cas j'ai pas passé un mauvais moment et je commence la suite.
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
SZRAMOWOSZRAMOWO   11 octobre 2016
Samedi 15 octobre 2011, le matin
New York
Le jour où tout changea, la préoccupation majeure de Brent Foster était de se prendre une heure pour lui tout seul. Et encore, il se serait contenté d’un quart d’heure.
Dès qu’il ouvrit un œil, il sentit la migraine lui marteler douloureusement le crâne, comme s’il avait fait la fête toute la nuit – alors qu’il avait juste travaillé tard au journal. Heureusement, c’était son jour de congé. Il regarda son réveil, mais l’écran était noir. Le ventilateur qui lui servait à masquer le bruit des voisins et de la circulation était éteint aussi. Le courant avait dû sauter.
Super.
À en juger par le soleil matinal qui filtrait entre les rideaux, il devait être à peu près neuf heures. Et comme il n’entendait pas son fils de 3 ans, pourtant très turbulent, il supposa que Gina avait dû l’emmener faire un tour, ou jouer avec d’autres enfants au parc.
Il sourit. Il adorait avoir l’appartement pour lui seul. Les moments de solitude étaient devenus si rares… Journaliste, il travaillait constamment dans l’urgence, toujours à courir de-ci, de-là, surtout depuis les licenciements ; et à la maison, quand le petit était bien réveillé, c’est-à-dire la plupart du temps, il réclamait son père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MaksMaks   17 mai 2016
C’est pas les agneaux qui raflent la mise. La terre, elle appartient aux loups.
Commenter  J’apprécie          100
boummamaboummama   18 mars 2016
Nous avons contemplé l'âme de l'abîme, et elle nous a contemplés en retour.
Commenter  J’apprécie          10
CamethystaCamethysta   20 mai 2018
Rien que des rues qui sombraient peu à peu dans l'obscurité à mesure que le monde éteignait la lumière.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sean Platt (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sean Platt
Sean Platt explains his number one trick for writing articles extremely fast
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2649 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..