AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782350132716
110 pages
Éditeur : Jean-Claude Gawsewitch (06/06/2011)

Note moyenne : 3.44/5 (sur 79 notes)
Résumé :
La libraire de Moi vivant, vous n’aurez jamais de pauses est de retour !
Leslie Plée signe une nouvelle BD plus personnelle, dans la lignée de Moi vivant, vous n’aurez jamais de pauses.
Leslie est toujours traumatisée, et toujours aussi drôle.

Traitant des phobies, elle croque des scènes hilarantes et pleines de justesse. Des bacs à sable aux bancs de l’université, de l’adolescence à l’âge adulte, ses crises d’angoisse ne l’ont pas quit... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
chocoladdict
  02 février 2012
Leslie Plée, je l'ai connu avec son premier livre, Moi vivante vous n'aurez jamais de pauses, dans lequel elle racontait de manière toujours drôle et juste son quotidien de libraire de vendeuse dans une grande chaîne culturelle. Je n'aurais jamais cru qu'elle était angoissée…à ce point.
Tu as peut-être peur du vide, des araignées, de prendre l'avion, de la foule ? l'auteur de Journal d'une angoissée de la vie cumule tout ça et encore plus. Dès l'enfance, elle se sent angoissée et plus les années vont passer, plus les choses vont empirer.
J'ai ri car je me suis retrouvée dans certaines situations qu'elle décrit …attention opération bas les masques (en même temps je suis pas trop du genre à me la jouer superwoman je crois sur ce blog) :
- 1ere situation angoissante : le tour de table. En général je me débrouille (mal) pour être dans les dernières, j'écoute absolument rien de ce que disent les autres avant moi tellement je stresse sur ce que je vais pouvoir sortir. J'ai peur de bégailler, bredouiller et quand vient enfin mon tour je débite mon discours comme si je l'avais appris par coeur. Malgré mon âge, je ne suis toujours pas à l'aise pour ce genre d'exercice.
- 2nd situation angoissante : la conduite en voiture. J'ai mon permis mais quand je suis au volant (ça m'arrive une fois par an) mes bras sont tétanisés tellement je cramponne le volant, interdiction de me parler, mettre de la musique n'y pense même pas. Comme Leslie Plée, j'ai peur de l'accident (et du fait d'être responsable de la vie de toutes les personnes qui sont dans la voiture) pourtant je n'en ai jamais eu. Comme elle, j'essaie de valoriser le fait de ne pas avoir de voiture avec des arguments écologiques ou financiers. Ça marche plus ou moins bien )
- 3ème situation angoissante : le téléphone. J'ai un portable que je regarde environ 3500 fois par jour mais je déteste le téléphone. Je suis la reine du sms, du mail mais les conversations qui durent des plombes avec des copines au bout du fil, je ne connais pas..peut-être parce que j'ai besoin de voir mon interlocuteur, je n'ai pas vraiment d'autre explication rationnelle ). Les quelques pages que l'auteur consacre au téléphone m'ont beaucoup amusé.
- Leslie Plée traite son sujet avec humour mais entre deux sourires, écrit sa souffrance. Impuissante face à ses crises terribles d'angoisse, ses névroses la mènent à certaines périodes de sa vie, à un véritable enfermement. Heureusement un jour, elle a décidé de se faire confiance un peu plus qu'habituellement, elle a écouté ses collègues de bureau alors qu'elle était libraire quand ils lui ont dit que ses dessins étaient de qualité. En publiant son premier livre, elle a commencé à aller mieux.
Le livre se termine donc sur une touche d'espoir et peut-être une piste pour tous les angoissés…pouvoir exprimer cette angoisse artistiquement.

Lien : http://www.chocoladdict.fr/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Titipanzani
  18 août 2014
En voyant la couverture et le titre pour le moins original, je me suis dis "Tiens! ça m'a l'air complètement loufoque comme bande dessinée!" alors j'ai voulu en savoir plus grâce à la quatrième de couverture qui m'a laissée un peu perplexe sur ce qui allait m'attendre dans ce livre. Il faut dire qu'en guise de résumé, la citation très sordide et lugubre de Woody Allen "Non seulement la vie est horrible mais en plus elle est courte." m'évoquait un livre basé sur l'humour un peu glauque et l'auto-dérision. C'était plutôt tentant ! Mais lors de ma lecture j'ai.. comment dire... été profondément déçue. Non c'est vrai quoi, je suis rarement déçue quand je lis mais là! L'humour (si on peut appeler ça comme ça ici) laisse place à une multitude de phobies et d'angoisses complètement grotesques qui s'enchaînent. Ok, c'est un peu le but de la B.D mais trop c'est trop! Ca fait plus rire, stop ! On part dans le ridicule là ! On enchaîne les clichés, allez hop, un de plus! Et deux clichés pour le prix d'un, j'ai dis deux ! Et apparemment c'est la vraie vie de l'auteur... Nous, lecteurs, on est censés gober ça ! Et si c'est vrai, alors je n'aimerai pas la connaître, c'est un truc à devenir complètement perturbée dans sa tête de côtoyer quelqu'un de névrosé à ce point là!
Entre autre, peut-être que j'ai sur-estimé un peu beaucoup beaucoup trop trop trop l'humour de l'auteure avant ma lecture - humour qui aurait pu être bien plus développé et approfondi - car je n'ai esquissé des sourires que de rares fois. Et pourtant je sais rigoler!!!! Peut être était-ce un mauvais jour? Non! Je ne crois pas. C'est pour cela que j'attribue seulement 2 étoiles (c'est à la limite cher payé), non pas que c'était de la lecture nulle. Mais parce que c'était juste de la lecture. De la lecture point barre. J'ai lu, j'ai refermé le livre, je suis partie manger, bref j'ai fais ma journée. Moi ce que j'aime, et je pense que c'est pareil pour beaucoup de personnes voire tout le monde, c'est ressentir des choses quand je lis, tout au moins rire, avoir une moralité à tirer du livre, passer un agréable moment, quelque chose un petit déclic, un petit truc qui fait qu'on aime ce qu'on lit! [...] mais ce ne fut pas le cas. Rien nadaaaa que dalle niet, j'ai lu comme j'ai mangé une purée de la cantine, toute gluante et qui ne se décolle même pas lorsque l'on retourne la fourchette : Pour résumer, ce n'est pas un livre qui me marquera donc je ne relirai pas cette auteure loin d'être aussi drôle que ce qu'elle laisse paraître. Ca ne me "plée" pas.
Lien : https://unparfumdelivre.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Noctenbule
  21 décembre 2014
Après avoir raconté sa difficile entrée dans le monde professionnel avec Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses en 2009, Leslie Plée décide de nous raconter sa névrose avec L'effet kiss pas cool en 2011. Envie de découvrir l'esprit torturé d'une femme?
Pénélope Bagieu qui dirigeait une collection chez l'éditeur Jean-Claude Gawsewitch, qui lui a donné sa chance dans le milieu, décide de soutenir les jeunes artistes. Leslie Plée a décidé de suivre sa passion pour le dessin en entrant dans une école d'art appliquée à Sainte-Etienne. le diplome en main, la question de l'avenir se pose. Que faire, surtout lorsqu'on n'a pas confiance en soi. On doit faire avec et partager ces peurs pour évoluer et réfléchir sur ces dernières. Leslie Plée partage les peurs qu'elle a depuis son plus jeune âge que cela soit celui des espaces clos ou soit celle des lieux avec beaucoup de gens, inconnus ou pas.
Le style direct et pas travaillé est la pâte de l'auteure. le style est aéré sans trop de remplissage avec des couleurs douces qui ponctuent les pages. L'histoire d'un angoissée de la vie ne m'a pas spécialement séduite. D'ailleurs, j'ai même fait des pauses dans la lecture car je n'avais pas envie de la dévorer et pas non plus envie de la savourer. Deux jours de lectures et je vais être ravie d'aller la déposer à la médiathèque. le côté "plaignez moi s'il vous plaît car j'ai peur de la vie", m'a vite ennuyé surtout car il ni a pas vraiment d'amélioration dans les situations de peurs et aucun effort pour changer, où si peu. Les livres de névrosés pullulent et ne m'intéresse pas du tout qu'il soit fait avec un effort d'humour ou non.
Si vous aimez les personnes qui ne se sentent pas bien et qu'un passage vers la littérature américaine ne vous tente pas. Alors vous pouvez passer par le stade un avec une tentative d'humour avec cette deuxième bd de Leslie Plée. J'espère que le prochain album parlera de son bonheur dans la vie avec drôlerie et dérision.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ziliz
  04 juillet 2011
Attention, cette BD a beau figurer en librairie au milieu des collections "girly" - trentenaires à la recherche du prince charmant qui papotent entre copines, se goinfrent et pleurent ensuite sur la balance, se ruinent en fringues - rien de tel ici. Si le graphisme tout mignon, enfantin, aux couleurs pastel peut tromper a priori, le sous-titre et la couverture, en revanche, jouent franc-jeu : il est question d'angoisse, de mal-être, de dépression.
Agoraphobe, claustrophobe, Leslie est sujette à des crises d'anxiété. Autant de handicaps qui paralysent au quotidien, coupent de toute vie sociale, transformant en lieux de cauchemars l'amphi de la fac, les soirées entre amis, une simple file d'attente. La spirale de la dépression suit : peur d'avoir peur, larmes incontrôlables, certitude de devenir folle/schizo, consultations psy, traitements, etc. Mais Leslie a la chance d'aimer dessiner, d'être douée pour s'exprimer par ce biais, et l'enthousiasme de ses proches vis à vis de ses BD autobiographiques contribuera à dissiper (en partie) ses doutes.
Même si cette jeune femme très attachante est dotée d'auto-dérision, l'album reste sombre. Lecture-écho à ses propres angoisses plutôt que moment de détente, donc.
De cette auteur, le plus léger et réjouissant 'Moi vivant, vous n'aurez jamais de pauses' (les déconvenues professionnelles d'une jeune employée en librairie).
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Bislys
  22 septembre 2016
L'effet kiss pas cool est une BD que j'aurai pu écrire (si j'avais un minimum de talent pour le dessin et pour l'écriture) car il raconte le quotidien d'un angoissée. Elle aborde avec beaucoup d'humour et de réalisme les grandes terreurs des angoissés et les peurs pas toujours rationnelles comme la peur d'être invitée à un dîner avec Benjamin Castaldi, Lagaf, Steevy, Arthur et Vincent McDoom (bon j'avoue que j'aurai peur aussi^^). Je me suis totalement retrouvée dans son récit et Leslie Plée arrive à dédramatiser les angoisses quotidiennes. La BD m'a fait rire et sourire. Un très bon moment.
Commenter  J’apprécie          80


critiques presse (1)
BulledEncre   12 août 2011
Leslie Plée passe en revue tout ce qu’elle craint, s’en détache et le narre avec beaucoup d’humour. Et finalement, au détour de certaines pages, on s’y retrouve et on bénit le ciel, les nuages et le Nutella de ne pas être aussi névrosé que l’auteur, de se sentir finalement rudement équilibré.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
LilizLiliz   20 mai 2014
En plus, le téléphone ne prévient pas, on est toujours pris au dépourvu. Pour bien faire, il faudrait une pré-sonnerie.
La peur du téléphone, c'est quand même la peur pourrie qui te fait perdre tous tes amis.
Commenter  J’apprécie          80
pietersitepietersite   04 avril 2013
Vivement la retraite, qu'on en finisse. Passer en CM1, en CM2, réussir des examens, trouver un travail, un mari potable... Elever des enfants, les prémunir contre la drogue et les MST, ça me fatigue à l'avance.
Commenter  J’apprécie          60
EveToulouseEveToulouse   21 juillet 2015
- Ça va?
- Maintenant que tu es là oui mais il y a 2 secondes, je faisais mes adieux à la vie.
- Mais c'est bizarre, tu vas très bien là?
- Oui, parce que mon angoisse c'est d'être seule à tout gérer.
- Mais tu l'as déjà fait avant?
- Oui, mais depuis ma crise d'angoisse j'ai peur que ça revienne et comme j'ai peur, j'angoisse.
- Je comprends pas, t'as aucune raison d'avoir peur.
- Oui, c'est exactement ça mon problème, tu mets le doigt dessus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
TitipanzaniTitipanzani   14 août 2014
Je suis tellement triste de vivre comme ça... Et si je ne m'en sortais jamais... Parfois je me dis que je n'ai aucun espoir.
- Maman, est-ce que ça va durer tout le temps ?
- Oh viens là... Tu t'en sors comme un chef ! Mais prends un peu plus de Xanax quand même.
Commenter  J’apprécie          30
CS_ConstantCS_Constant   21 janvier 2016
- Oh le bad trip que je me suis tapée à la caisse... on a dû me prendre pour une toxico en pleine crise de manque.
- Je suis désolé ma chérie mais j'ai toujours pas compris pourquoi tu te sentais mal.
- Ben... dans la file d'attente, je me sens enfermée par les gens... je pense que je ne peux pas partir parce que j'ai déposé mes articles sur le tapis... et si je pars, en laissant mes articles, tout le monde va me regarder et on me prendra pour une folle... et j'y pense à l'avance, alors j'angoisse d'angoisser, alors j'angoisse encore plus...
- ... J'ai rien compris.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Leslie Plée (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Leslie Plée
Tout commence au petit matin en lisant les gros titres du journal et l?annonce d?une lune de sang. Jamy décide d?aller observer le phénomène rarissime. On le suit toute une journée et chaque étape est prétexte à la découverte d?un phénomène naturel de notre quotidien ou l?explication d?une technologie. Depuis les différentes phases de la lune à l?eau qui coule au robinet en passant par le fonctionnement du télescope, du moteur à explosion, l?effet de serre, la rosée du matin, l?âge des arbres, les orages ou le fonctionnement du téléphone portable. 
Cette aventure pleine de rebondissements entraîne Jamy dans des situations cocasses où il ne sépare jamais de son animal de compagnie préféré, un poulpe doué d?une intelligence supérieure avec qui il dialogue dans un jeu de questions réponses où l?humour pimente une mine d?informations et d?explications limpides. 
Toujours enthousiaste, et dans le même temps d?une grande justesse pédagogique, Jamy comme toujours sait raconter, expliquer, transmettre? 
On retrouve avec plaisir les dessins de Leslie Plée qui illustrent avec complicité et humour les histoires de Jamy.
En savoir plus sur "Tu l'as dit Jamy !" : https://www.hachette.fr/livre/tu-las-dit-jamy-9782234088764
+ Lire la suite
autres livres classés : phobie socialeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
16256 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre