AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Villoteau


Villoteau
  22 février 2013
À travers un récit au contenu peu abondant on approche certains aspects de la première partie de la Seconde Guerre mondiale. Il s'agit au départ de mettre en scène l'arrivée d'un inconnu sur un voilier près des pages kabyles (à l'est de l'Algérie) en novembre 1942. Nous percevons les sentiments pétainistes et antisémites d'une partie de la population européenne d'Algérie et l'attente de l'arrivée des forces américaines de l'autre.

Outre les combats navals destinés à empêcher tout ravitaillement de l'île de Malte qui se déroulent au large de l'Algérie, c'est la trame des évènements qui se sont déroulés en 1939 à 1942 en Pologne et Russie qui sont évoqués par petites touches. En effet le rescapé s'avère polonais. L'auteur raconte la charge des lanciers polonais en 1939 contre les panzers. Il s'agit d'une image d'Epinal (et même d'une légende), par contre la désorganisation totale des armées soviétiques en 1941 est une triste réalité bien pointée ici. Quoique long le contenu du périple accompli par l'ancien soldat polonais s'avère cohérent.

Devenu temporairement amnésique, il retrouve la mémoire car dans son périple (pour reprendre les combats contre l'Allemagne, il est passé par la Turquie. Là il avait été hébergé par un membre de la famille (professeur de français au lycée français) qui l'a recueilli, aussi grâce à cette heureuse coïncidence lui fera retrouver la mémoire.

Un ouvrage idéal pour les jeunes : collégiens et lycéens.
Commenter  J’apprécie          210



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (18)voir plus