AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782258147294
592 pages
Presses de la Cité (12/09/2019)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
Alors que le vallon de Salendrinque tremble sous les exactions des dragons du roi, venus mater les Cévennes acquises à la religion réformée, Toinet voit sa vie basculer à la mort accidentelle de son père.
Spoliée de la ferme qu'elle exploitait avec son époux, Jaquette Rouvel doit se séparer de sa fille qui ira travailler à la filature et de son fils Toinet qui sera placé en apprentissage chez un potier. Chez maître Roque, en plus de trouver une nouvelle famil... >Voir plus
Que lire après Le rêve de ToinetVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Mireille PLUCHARD. le rêve de Toinet.

Nous sommes au XVIIIème siècle. Les guerres de religion ont embrasées les Cévennes. Mireille PLUCHARD nous dévoile une saga familiale et nous fait découvrir les secrets des potiers de la région d'Anduze.

Jaquette Rouvel, à la mort de son mari est dépossédée de tous ses biens. Seuls, les enfants du premier lit de son époux héritent du patrimoine de ce dernier. Elle doit quitter la ferme, redevenant domestique chez le notaire, Maître de Ventalhac. Sa fille Chantelonne doit travailler à la filature. Elle confie son fils Antoine, dit Toinet, à maitre Jean Roque, un potier. Toinet découvre le travail de l'argile, et cela l'enchante. Il poursuit son apprentissage chez un célèbre potier d'Anduze, Esperandieu Favières. Mais ce dernier, abusant de la confiance du jeune homme qui ne sachant pas lire, lui fait signer un engagement de cinq ans pour un tour de France chez les compagnons du Devoir. Amoureux d'Appoline, fille de Jean Roque, son premier maître d'apprentissage, Toinet doit quitter la région et faire son tour de France. Sera-t-il en mesure d'honorer la promesse faite à Appoline, l'épouser et fabriquer ses poteries découvertes lors de ses pérégrinations à travers la France, du sud au nord et d'est en ouest de notre hexagone ?

A travers ce récit, nous découvrons le dur métier des potiers, le travail de l'argile, les créations de ces artisans, l'introduction de nouvelles techniques issues de l'insertion de pigments afin de confectionner ces poteries vernissées, connues encore de nos jours dans le monde entier et décorant les parcs et jardins … Nous fréquentons les divers ateliers et suivons de très près la fabrication, à partir de l'argile des vases Médicis. Personnellement, j'en possède deux qui trônent sur la terrasse, déversant une cascade de géraniums rouge et blanc, en été …. Ils ne proviennent pas d'Anduze mais sont en pierre reconstituée ! Avec nos héros, nous suivons les attaques des catholiques, visant les protestants. Ces derniers subissent de nombreuses brimades, occupations de leurs demeures, obligation de subvenir à leurs besoins, les nourrir, les héberger… Une leçon d'histoire au sein de cette narration nous replonge dans cette guerre de religion. Un bon roman de terroir qui retrace fidèlement la vie de nos ancêtres, les potiers. Je recommande la lecture de cette histoire familiale à tous les amateurs de romans régionaux. Si cette autrice vous plaît, partez à la découverte des mineurs avec « Le puits sans nom », qui se déroule également dans la région cévenole. Bonne journée à tous.
(26/09/2023).

Lien : https://lucette.dutour@orang..
Commenter  J’apprécie          150
C'est avec grande curiosité que je me suis procuré le dernier roman de Mireille Pluchard. Je venais de terminer « le petit batard » écrit en 2012. de par mes recherches généalogiques, je suis intéressée par la vie des protestants sous Louis XIV. de plus, « le rêve de Toinet » se situe dans un milieu que je connais bien pour y avoir exercé. J'ai commencé mon apprentissage de la poterie chez un potier de Digoin, qui, comme Toinet, fabriquait sa terre, la malaxait comme Appoline, pour la fabrication de terres vernissées, le façonnage de l'argile au tour à bois à grande roue, cuites au four à bois pendant trois jours après un dégourdi, décorées à l'engobe et au barollet. Mireille Pluchard est très bien documentée sur ce thème du potier, sur les techniques (utilisation de l'alquifoux, vernis au plomb interdit par la suite), le tour de France sur les divers centres céramiques, les ambiances et odeurs d'atelier, et ça a été un grand plaisir de suivre le chemin d'apprentissage et la réalisation du rêve du petit chevrier, tombé en passion bien malgré lui, pour des vases Médicis.
De même, j'ai découvert davantage les brimades, en France dans ce siècle, à l'égard des protestants, tués, séparés, enfermés, dont on décidait de leur vie comme des animaux, leurs pratiques austères et besogneuses, obligés de se cacher pour pratiquer leur religion « au désert ». On apprécie la laïcité qui régit notre pays.
Je n'ai jamais été déçue par l'écriture de Mireille Pluchard dont j'apprécie beaucoup le style et le condensé de ses écrits. Je recommande cette auteure.
Commenter  J’apprécie          50
Alors que le vallon de Salendrinque tremble sous les exactions des dragons du roi, venus mater les Cévennes acquises à la religion réformée, Toinet voit sa vie basculer à la mort accidentelle de son père.
Spoliée de la ferme qu'elle exploitait avec son époux, Jaquette Rouvel doit se séparer de sa fille qui ira travailler à la filature et de son fils Toinet qui sera placé en apprentissage chez un potier. Chez maître Roque, en plus de trouver une nouvelle famille, Toinet découvre sa voie : travailler cette argile qu'il façonne, jour après jour, avec habileté. Mais il doit quitter la chaleureuse famille Roque et son nouveau patron, un potier d'Anduze, abusant de sa confiance, l'engage à son insu dans un long périple pour un tour de France des Compagnons du Devoir.
Après cinq longues années, la roue du destin a enfin tourné pour Jaquette Rouvel qui rentre en possession de l'héritage paternel. Elle attend le retour de Toinet.
Reviendra-t-il comme il l'a promis à Apolline, la jolie fille de maître Roque ?
Réalisera-t-il alors son rêve de fabriquer ces poteries lumineuses découvertes au cours de ses pérégrinations : les vases Médicis ?
Beau roman du terroir des traditions et de culture cévenoles. C'est très bien écrit. On en apprend beaucoup sur l'artisanat de la poterie.
Un vrai coup de coeur...
Commenter  J’apprécie          00
Mon avis

Je remercie les Editions PRESSES DE LA CITE et en particulier Marie-Jeanne de m'avoir donné l'opportunité de lire, en service de presse, « Le Rêve de Toinet », roman de Mireille PLUCHARD dont j'ai découvert la plume fluide et majestueuse lors de la lecture de ses précédents romans « Les Chemins de promesse », « L'Echarpe de la promise », « Le Petit bâtard » et «Le Miroir d'Amélie ». Je remercie également Mireille PLUCHARD pour la très gentille dédicace qui m'a beaucoup touchée.


La très jolie couverture m'a de suite interpellée.

Mireille PLUCHARD nous transporte au XVIIIème siècle dans les Cévennes où nous faisons connaissance avec Jacquette Rouvet qui, au décès de son époux, se voit dépouillée de la ferme où elle vit avec ses deux enfants : Chantelone et son frère Antoine – dit Toinet- Mais quel sera le rêve de Toinet ?

L'auteure nous conte avec ses si jolis mots le destin de ce jeune garçon qui aurait du, comme ses ancêtres, devenir chevrier et qui va apprendre à faire des poteries.

L'histoire est belle, originale, les personnages vrais et attachants. Mireille PLUCHARD décrit à merveille et avec moult détails, le métier de potier et la fabrication des vases Médicis, les conflits liés aux guerres de Religion, les us et coutumes de l'époque nous rappelant ainsi que la vie de nos ancêtres n'était pas facile..

J'ai bien aimé ce roman régional historique très bien documenté et écrit, émouvant car empli d'amour et d'amitié, aux multiples rebondissements qui tiennent en haleine jusqu'au dénouement.

Un bon moment de lecture.

leslecturesdecerise74.over-blog.com


Lien : https://leslecturesdecerise7..
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
-Voulez-vous, belle-sœur, que nous laissions un peu d'espace à Chantelone et Antoine ?
Leurs souvenirs ne sont pas les nôtres, leur chagrin non plus, quoique je vous devine fort éprouvée, comme moi-même.
- Vous avez raison, Élie. C'est une partie de leur vie qu'ils mènent au tombeau, la plus belle peut-être. En tout cas; la plus importante. L'enfance est le temps de l'ensemencement des valeurs, des espoirs et des rêves.
- Vous parlez vrai, Appoline, rien n'est plus beau que le temps des rêves et peu importe s'il y a un jour une moisson. L'essentiel est d'entretenir l'espérance tout au long de la vie.
page 753.
Commenter  J’apprécie          80
Pour cela, comme pour beaucoup de choses, Jaquette en avait bien conscience, l'argent était le nerf de la guerre. Sans ressources, sans le moindre bien au soleil, pas de liberté. Ah, que ce mot était porteur d'espérance ! Elle qui n'avait fait que subir, saurait-elle un jour se délivrer de tous ces statuts qu'elle avait connus et qui n'étaient que carcans, celui de fille, celui de pupille, celui d'épouse, et maintenant celui de veuve spoliée et impécunieuse ?
pages 82-83.
Commenter  J’apprécie          30
Je déclare ouverte la session de maîtrise en poterie de terre de l'an de grâce 1715!
Puis ce fut au tour d'un de ses assesseurs de rappeler les droits et les devoirs d'un maître potier. D'une voix docte et sentencieuse, il énuméra les interdits: -Ne sont pas autorisés à ouvrir et entretenir négoce de leur production les protestants, les juifs et autres mécréants, de même que d'en employer à titre d'ouvrier, assistant, apprenti...
Un grand silence suivit cette énumération, chacun interrogeant sa conscience.
Commenter  J’apprécie          10
- Tais-toi, fils. Il n'est pas plus grand sot que celui qui ne sait pas regarder, entendre, écouter, que celui qui s'enferre dans ses décisions sans rien voir de la souffrance de ceux qu'il aime. Ah, si j'avais écouté ta grand-mère !
page 737.
Commenter  J’apprécie          30

Videos de Mireille Pluchard (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Pluchard
Mireille Pluchard partage ses souvenirs à la Foire du livre de Brive. En savoir plus sur son roman "Les Souffleurs de rêves" : http://bit.ly/2Buxmzz
Dans les Cévennes, la lignée des Vilette, gentilshommes verriers, va-t-elle s?éteindre avec Elias, dernier du nom ? Une descendance inespérée scelle l?avenir de toute une dynastie et attise les rivalités de clans?
autres livres classés : poterieVoir plus
Les plus populaires : Littérature française Voir plus


Lecteurs (30) Voir plus



Quiz Voir plus

Jésus qui est-il ?

Jésus était-il vraiment Juif ?

Oui
Non
Plutôt Zen
Catholique

10 questions
1808 lecteurs ont répondu
Thèmes : christianisme , religion , bibleCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..