AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782812903182
400 pages
Editions De Borée (01/10/2013)
4.5/5   6 notes
Résumé :


En 1880, Aurélie, fille d'un garde forestier, est la cinquième d'une fratrie de sept enfants. Vaillante et déterminée, elle s'applique à l'école pour sortir de son milieu et obtient brillamment son certificat d'études, puis son brevet.

Quand son père, endetté, doit sacrifier ses études, Aurélie part travailler à la filature mais elle n'a pas l'intention d'abandonner son rêve...
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Berengere71
  22 octobre 2013
Très belle histoire avec superbe leçon de vie d'une enfant venant d'une famille nombreuse dont seul le père s'occupe des enfants et qui tient absolument à réaliser son rêve de devenir enseignante.
Très agréable à lire et on est vraiment pris par cette belle histoire et la volonté de cette enfant d'arriver à ses fins à tout prix sachant que son père ne sais pas l'aider.
Commenter  J’apprécie          40

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
Elle avait pris tant de fois ce livre à la bibliothèque de l’école, à vrai dire très peu fournie, et ce passage où Cosette, devenue Mlle Fauchelevent, jeune fille accomplie fraîchement sortie du couvent, se découvrait dans la psyché de sa chambre était un de ses préférés. La souillon transformée en madone, la grenouille en princesse… mais il ne fallait pas se laisser distraire. Analyses logiques et grammaticales la ramenaient à la réalité, tandis qu’en explication de texte elle laissait libre cours à son exubérance naturelle, trop souvent brimée, pour décrire comment la chrysalide se dépouillait des téguments de l’enfance pour devenir un ravissant paon de jour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
N’importe quel jeune homme de vingt-cinq ans aurait trouvé de nombreux désagréments à cet exil professionnel. Ruben, lui, vivait pleinement sa passion. Se réveiller au chant de l’alouette, s’endormir aux cris aigus de la hulotte, sentir après la pluie la forte odeur d’humus qui monte de la terre et emplit la forêt, tout cela le confortait dans ce choix de vie qui lui valait les réflexions réprobatrices de son père.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
Pour faire plus simple, mon rôle consiste à entretenir la forêt, repérer les arbres malades, ceux qu’il faut abattre, prévenir les incendies par un écobuage contrôlé, réglementer la chasse et la pêche pour éviter surpopulation ou au contraire dépeuplement de la faune, voilà qui a de quoi réparer l’image un peu trop réductrice et détestable que vous vous faites du garde forestier. Notre emploi, que vous méjugez subalterne, est à mes yeux primordial et ce n’est pas le nouveau code forestier de 1827 qui démentira mes propos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
« Tête de fou ne blanchit jamais, a-t-on coutume de dire. Alors je suis fou, fou amoureux de cette donzelle ! »
Si l’on eût pris la peine de l’interroger, la donzelle en question aurait répondu que l’âge ne changeait rien à l’affaire, que le garde avait bonne tournure et un regard doux qui laissait présager de son aimable caractère. Autant de qualités qui feraient, assurément, un bon mari.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   30 juillet 2016
Pour un homme qui n’aimait rien tant qu’une vie sans remous, bien réglée sur un mode établi, le garde forestier vérifiait la véracité douloureuse du proverbe « À chaque jour suffit sa peine ».
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Mireille Pluchard (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Mireille Pluchard
Mireille Pluchard partage ses souvenirs à la Foire du livre de Brive. En savoir plus sur son roman "Les Souffleurs de rêves" : http://bit.ly/2Buxmzz
Dans les Cévennes, la lignée des Vilette, gentilshommes verriers, va-t-elle s?éteindre avec Elias, dernier du nom ? Une descendance inespérée scelle l?avenir de toute une dynastie et attise les rivalités de clans?
autres livres classés : leçon de vieVoir plus
Notre sélection Littérature française Voir plus





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2756 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre