AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de cascasimir


cascasimir
  22 octobre 2019
Octobre 2019: Après avoir taxé les vins français de 25%, l'Amérique de Trump veut passer à une taxe de 100%...
"Paris! Paris outragé !
Paris brisé! Paris martyrisé, mais Paris libéré!


Juin 1944: les États-Unis voulaient entrer dans Paris, en ignorant le général De Gaulle.
Churchill, (de mèche avec Roosevelt) ne prévient que tardivement De Gaulle, pour le D-Day, qui s'énerve :
-" Et ceci, est-ce la souveraineté de la France? Des francs imprimés aux Etats-Unis! Allez, faites la guerre avec votre fausse monnaie."


De Gaulle se méfiait de l'Angleterre ( il avait compris avant l'heure et le "Brexit" lui aura donné raison...). Churchill riposte:
-Nous allons libérer l'Europe, mais c'est parce que les Américains sont avec nous, pour le faire! Entre vous et Roosevelt, je choisirai toujours Roosevelt!


Eisenhower veut que De Gaulle lise une proclamation. le général se fâche:
-" Ainsi donc, les Français devront exécuter les ordres? Vous négocierez avec l'administration de Pétain qui devra rester en place et vous ne faites aucune allusion à la France libre?"


Découvrez comment De Gaulle impose ses vues, grâce aux "130 000 hommes de la France libre en Italie, qui ont pris Rome" et aux sacrifices des résistants français ( ponts et chemins de fer dynamités...)
Et comment, en bravant les ordres des américains qui voulaient contourner la capitale, De Gaulle fit entrer la division Leclerc, par le sud de Paris...


5 juin 1944, à 21h15: Bom bom bom!
Les sanglots longs des violons, je répète,
Les sanglots longs des violons de l'automne
"Blessent" mon coeur d'une langueur monotone
Le Débarquement en France était lancé!
Commenter  J’apprécie          572



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (56)voir plus