AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782818940020
60 pages
Éditeur : Bamboo Edition (24/08/2016)
3.95/5   11 notes
Résumé :
Septembre 1939. La France est en guerre et le grand Charles, petit colonel, ne parvient toujours pas à convaincre l'État-major d'adopter une stratégie plus offensive fondée sur la concentration des blindés. Mais il est déjà trop tard : le 10 mai 1940, les forces allemandes déferlent sur la France. Face aux traîtres qui souhaitent pactiser avec l'ennemi, il veut continuer à se battre. Mais quand Pétain s'empare des rênes du gouvernement, il part pour Londres le 17 ju... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
cascasimir
  10 septembre 2019
Dunkerque 1940:
Nos armées sont prises au piège. Les Anglais rassemblent tous les navires disponibles pour rembarquer leurs troupes, dans la plus grande improvisation...Sous le feu de l'aviation allemande qui fait des ravages!
Les Français se battent pour permettre aux British de..." filer à l'anglaise".

Que serait-il passé si De Gaulle avait eu sa Division Cuirassée.( En 1939, Les théories de De Gaulle avaient été appliquées par Adolf Hitler, par l'Allemagne Nazie, pas par la France...)

Pour l'heure, il n'a que 150 chars, au lieu des 500 espérés... Mais à 1 contre 4, De Gaulle arrive à bloquer les Panzers, à Montcornet, jusqu'à l'arrivée de l'aviation ennemie...

De vieilles badernes, comme Gamelin et... Pétain lui en veulent, ou le détestent.
- De Gaulle est un ingrat, il a refusé ma préface pour son livre" La France et son armée "!
Râle Pétain ( Jalousie?)

Alors que De Gaulle prône la résistance aux côtés de l'Angleterre, Pétain "offre sa personne à la France", crédibilisant l'inéluctabilité de l'armistice...

Le Général dit adieu à sa mère, et à ses enfants, avant de s'envoler pour d'Angleterre.
Le projet d'union Franco-Britannique, pour prévenir tout tentative d'armistice, annonce la poursuite d'une collaboration entre les 2 pays, après la guerre...

Pétain veut faire condamner De Gaulle, pour désertion et le faire arrêter...( Loin d'aider la France, Pétain a aidé l'Allemagne, avec la rafle des juifs dans le cadre de la Shoah, la répression de la résistance et l'envoi forcée de main d'oeuvre au STO... )

Mais, le Général
De Gaulle est à Londres, où son destin l'attend !
Il est déchu de la nationalité française, et condamné à mort, par le régime de Vichy!

C'est l'appel du 18 juin!
" Bom bom bom, les Français parlent aux Français !
Les sanglots longs des violons de l'automne, bercent mon coeur d'une langueur monotone. Bom Bom Bom!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          6010
Vexiana
  22 avril 2021
Pfff, j'ai vraiment du mal avec ces BD quasi hagiographiques qui semblent presque sorties des belles histoires de l'Oncle Paul...
Bon, j'admets que celle ci est un peu singulière. La chose qui est la plus mise en avant étant que personne ne l'aime (et c'est franchement lourd à la longue. chaque fois que De Gaulle croise quelqu'un un petit phylactère met une note dans le genre 'oh non, pas lui" ou 'encore cette baderne" et autres "prétentieux").
Bon, je connais mal la personnalité de Charles de Gaulle mais ce n'est pas vraiment cette BD qui nous le rendra sympathique.
Commenter  J’apprécie          100
Takalirsa
  28 janvier 2018
Un album à la fois instructif et passionnant à lire !
Le dessin, classique mais soigné, offre des plans variés : portraits réalistes, scènes de conflit explosives, décors majestueux (notamment ceux de Londres et de Paris). Mais c'est surtout le scénario, synthétique et dynamique, qui éclaire sur les enjeux politiques de cette sombre période.
Si de Gaulle se montre dans cette guerre plus actif que dans la première, il n'en est pas moins frustré : "Nous avons une guerre de retard". Perspicace et fin stratège, il a vite compris que les méthodes et matériel utilisés par l'armée française étaient dépassés : "Encore un chef de 1918 qui ne comprend rien à 1940". Selon lui, "les hommes du passé, les Pétain et Weygand, nous mènent droit à la défaite" à cause de leurs "demi-mesures et l'énergie molle". De Gaulle est un homme de décisions, il propose d'ailleurs plusieurs idées audacieuses au gouvernement, mais il ne récolte que mépris et ne semble guère apprécié ("C'est un chef impossible qui nous en a fait baver."). Promu général, il déplore cette promotion un peu creuse : "J'aurais préféré qu'il me donne 500 chars plutôt que du galon." Et assiste, furieux, à la débandade : "Quelle honte". Ainsi l'auteur donne une réalité à tous ces noms de manuel d'histoire et l'on ressent bien les tensions entre ces hommes.
Cerise sur le gâteau, j'ai appris que, pour éviter l'armistice, De Gaulle avait proposé de faire de la France et de la Grande-Bretagne un seul et même pays doté d'un gouvernement commun (dont son complice Reynaud aurait été le co-premier ministre) : "La fusion de nos deux nations transformera la bataille de France en un simple épisode malheureux de la guerre." C'est pour faire face au lâche rejet des dirigeants français qu'il s'installera aux côtés de son allié Churchill, son projet d'union franco-britannique visant à "placer la France dans le camp des vainqueurs" et laver son déshonneur, "même si cela doit nous prendre des années". L'album se clôt sur un portrait pleine page du général et son fameux appel à la résistance du 18 juin, qui fait de lui désormais le chef de la France Libre.
Lien : https://www.takalirsa.fr/cha..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Radwan74
  30 juillet 2021
Second tome de la série qui retrace la vie du Général de Gaulle. Un second tome qui se consacre au début de la Seconde Guerre mondiale où le gouvernement français est complètement dépassé par la bataille de France.
La guerre est vécu au sein de ce gouvernement et de l'état-major français qui petit à Petit verse dans le défaitisme et le souhait d'arrêter le combat. La BD retranscrit assez bien cette période d'atermoiements des gouvernants et montrant un De Gaulle qui avait tout vu et qui est le plus actif pour permettre à la France de se relever.
Peut-être que De Gaulle est un peu trop le héros qui sait tout mais, force est de constater que c'est le seul qui a le courage de dire la vérité et de vouloir faire des choix difficile… avait-il raison sur toute la ligne ? Je ne pense pas que cela soit aussi affirmatif que la BD le laisse penser.
En tout cas, c'est une BD très intéressante pour comprendre un peu mieux cette période critique de la France et ce qui a fait de de Gaulle, l'homme de la providence.
Le petit dossier en fin d'album, permet de résumer la BD de façon plus détaillée et complète bien l'ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
croix59
  28 novembre 2020
Après un premier tome plutôt moyen, voici un second opus qui reprend le combat - perdu d'avance - entre De Gaulle persuadé que la nouvelle guerre ne se fera ni en écoutant les auspices des vieux militaires de 14/18 mais en utilisant le potentiel des chars. Il a l'oreille de Reynaud qui sera chef de gouvernement rapidement mais en dépit de cela sa voix est niée, trop de militaires ne le supporte pas. le trouvant obstiné, peu politique...
Entre la politique et la guerre toute proche, De Gaulle n'est pas suffisamment politique et diplomate et assiste impuissant à la déroute annoncée. Une vraie page d'histoire, assumée et didactique.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Sceneario   08 septembre 2016
Un brin d'humour, donc, ou de liberté d'interprétation des situations relatées. Mais un récit éclairant et intéressant, encore une fois. Bravo et merci !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BulledEncre   05 septembre 2016
Une histoire personnelle qui devient une Histoire nationale.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
Radwan74Radwan74   30 juillet 2021
Croyez-vous que les États-Unis et l’URSS resteront longtemps en dehors du conflit ? Je vous le dis : la guerre est déjà perdue pour l’Allemagne. Il nous faut donc travailler pour placer la France dans le camp des vainqueurs, l’arracher au camp de la trahison qui en ferait un pays déshonoré.
Commenter  J’apprécie          00
Radwan74Radwan74   30 juillet 2021
- la concentration de blindés, il n’y a que cela ! Ils nous contourneront et nous enfonceront si nous ne sommes pas capables de les enfoncer nous-mêmes.
- vous avez sans doute raison… mais un petit Colonel ne peut avoir raison seul contre le commandement tout entier.
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   28 janvier 2018
Encore un chef de 1918 qui ne comprend rien à 1940.
Commenter  J’apprécie          11
TakalirsaTakalirsa   28 janvier 2018
J'aurais préféré qu'il me donne 500 chars plutôt que du galon.
Commenter  J’apprécie          00
TakalirsaTakalirsa   28 janvier 2018
Oh ! L'insolent ! C'est un fou ou un anarchiste !
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : charles de gaulleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2409 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre