AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782818942680
Éditeur : Bamboo Edition (23/08/2017)
4.17/5   6 notes
Résumé :
Juin 1944. Américains et Britanniques préparent le débarquement de Normandie en tenant soigneusement de Gaulle à l’écart. Insupportable au président Roosevelt
qui le considère comme un chef autoproclamé et illégitime, de Gaulle se dresse contre le projet d’administration américaine des territoires libérés. Pour
placer la France dans le camp des vainqueurs et éviter de transformer la libération en une nouvelle occupation, il doit prendre de vitesse ses ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
cascasimir
  22 octobre 2019
Octobre 2019: Après avoir taxé les vins français de 25%, l'Amérique de Trump veut passer à une taxe de 100%...
"Paris! Paris outragé !
Paris brisé! Paris martyrisé, mais Paris libéré!

Juin 1944: les États-Unis voulaient entrer dans Paris, en ignorant le général De Gaulle.
Churchill, (de mèche avec Roosevelt) ne prévient que tardivement De Gaulle, pour le D-Day, qui s'énerve :
-" Et ceci, est-ce la souveraineté de la France? Des francs imprimés aux Etats-Unis! Allez, faites la guerre avec votre fausse monnaie."

De Gaulle se méfiait de l'Angleterre ( il avait compris avant l'heure et le "Brexit" lui aura donné raison...). Churchill riposte:
-Nous allons libérer l'Europe, mais c'est parce que les Américains sont avec nous, pour le faire! Entre vous et Roosevelt, je choisirai toujours Roosevelt!

Eisenhower veut que De Gaulle lise une proclamation. le général se fâche:
-" Ainsi donc, les Français devront exécuter les ordres? Vous négocierez avec l'administration de Pétain qui devra rester en place et vous ne faites aucune allusion à la France libre?"

Découvrez comment De Gaulle impose ses vues, grâce aux "130 000 hommes de la France libre en Italie, qui ont pris Rome" et aux sacrifices des résistants français ( ponts et chemins de fer dynamités...)
Et comment, en bravant les ordres des américains qui voulaient contourner la capitale, De Gaulle fit entrer la division Leclerc, par le sud de Paris...

5 juin 1944, à 21h15: Bom bom bom!
Les sanglots longs des violons, je répète,
Les sanglots longs des violons de l'automne
"Blessent" mon coeur d'une langueur monotone
Le Débarquement en France était lancé!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          562
Radwan74
  30 juillet 2021
Dans ce troisième tome, c'est une courte période qui est conté, celle du débarquement jusqu'à la libération de Paris.
Un récit qui permet de comprendre comment le gouvernement provisoire de de Gaulle a pu prendre le pas sur ce que les alliés prévoyait pour la France.
Également, cet album met en lumière un De Gaulle qui a uniquement en tête de restaurer la France dans toute sa puissance et son honneur, au risque de passer pour un hypocrite pour les uns et un arriviste pour les autres. Avec son caractère bien trempé, c'est uniquement la France qu'il recherche comme ami.
Cette vision de l'homme est assez bien présenté par l'album. On pourrait résumer par « un homme dur mais un homme droit ».
Tout comme le second album, le récit est réussi, peut-être un peu trop dense et rapide, mais c'est suffisamment bien réalisé pour donner du rythme au récit et retenir l'essentiel de l'histoire. On peut toujours être frustré qu'il manque beaucoup de choses à l'histoire du Général (voir ma critique du tome 1) mais c'est le principe de la série de s'arrêter sur quelques périodes essentielles de la vie du Général.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
croix59
  28 novembre 2020
Dans cette page de l'histoire, le débarquement de juin 44 est en cours, De Gaulle sait que la France va être libérée et il prépare la reprise politique d'après, or les américains ont déjà prévu de gérer la France comme tous les pays occupés : en laissant dans un premier temps le gouvernement en place, tout en prenant toutes les décisions à leur place. Soit une dépendance totale ce que De Gaulle ne veut pas. Pour lui il y existe un gouvernement libre sis à Alger prés à prendre les rênes effectives du pouvoir mais Roosevelt ne veut entendre parler de ce trublion qu'il ne supporte pas. Churchill, plus fin, a compris que l'homme était clef dans la future après guerre, qu'il avait conquis une aura de futur chef d'état. Il va donc s'interposer - moins brutalement que le français - entre Roosevelt et De Gaulle, et parvenir à démontrer son importance.
Le dessin reste classique mais représente bien les différents protagonistes.
Une vraie page d'histoire.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (3)
Sceneario   14 septembre 2017
Une fois encore, de Gaulle est montré comme un trublion mis en difficulté et non pas, avec des raccourcis, comme le grand homme politique a qui rien n'a jamais résisté.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BulledEncre   11 septembre 2017
L’album, comme à l’habitude du scénariste, fourmille d’anecdotes. Malgré quelques planches moins réussies, l’ensemble donne une première approche intéressante d’une période extrêmement riche et fondatrice de l’Europe contemporaine.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   11 septembre 2017
Dans l’ensemble, l’album reste un bon moyen d’avoir une première approche de la vie et de l’action de de Gaulle et d’avoir une idée des enjeux majeurs qui se sont joués et qui auraient pu changer le visage actuel de la France et de l’Europe.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
TakalirsaTakalirsa   08 juin 2018
[Churchill] - Bloody hell ! C'est toujours quand on est dans son bain qu'on est dérangé. Déjà en 1915, dans les tranchées, les Allemands attaquaient dès que j'avais mis le pied dans la baignoire.
Commenter  J’apprécie          20
Radwan74Radwan74   30 juillet 2021
La libération de Paris est une question primordiale. Nous ne pouvons pas la laisser aux Alliés, aussi j’ai pris la décision de me rendre en France.
Si l’insurrection est lancée trop tôt, les allemands l’écraseront dans le sang.
Oui, mais si elle tarde, les américains entreront en libérateurs dans la capitale. Nous devons éviter cela aussi.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : charles de gaulleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1192 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre