AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
4,25

sur 8 notes
5
2 avis
4
1 avis
3
0 avis
2
0 avis
1
0 avis
Octobre 2019: Après avoir taxé les vins français de 25%, l'Amérique de Trump veut passer à une taxe de 100%...
"Paris! Paris outragé !
Paris brisé! Paris martyrisé, mais Paris libéré!


Juin 1944: les États-Unis voulaient entrer dans Paris, en ignorant le général De Gaulle.
Churchill, (de mèche avec Roosevelt) ne prévient que tardivement De Gaulle, pour le D-Day, qui s'énerve :
-" Et ceci, est-ce la souveraineté de la France? Des francs imprimés aux Etats-Unis! Allez, faites la guerre avec votre fausse monnaie."


De Gaulle se méfiait de l'Angleterre ( il avait compris avant l'heure et le "Brexit" lui aura donné raison...). Churchill riposte:
-Nous allons libérer l'Europe, mais c'est parce que les Américains sont avec nous, pour le faire! Entre vous et Roosevelt, je choisirai toujours Roosevelt!


Eisenhower veut que De Gaulle lise une proclamation. le général se fâche:
-" Ainsi donc, les Français devront exécuter les ordres? Vous négocierez avec l'administration de Pétain qui devra rester en place et vous ne faites aucune allusion à la France libre?"


Découvrez comment De Gaulle impose ses vues, grâce aux "130 000 hommes de la France libre en Italie, qui ont pris Rome" et aux sacrifices des résistants français ( ponts et chemins de fer dynamités...)
Et comment, en bravant les ordres des américains qui voulaient contourner la capitale, De Gaulle fit entrer la division Leclerc, par le sud de Paris...


5 juin 1944, à 21h15: Bom bom bom!
Les sanglots longs des violons, je répète,
Les sanglots longs des violons de l'automne
"Blessent" mon coeur d'une langueur monotone
Le Débarquement en France était lancé!
Commenter  J’apprécie          562
Dans ce troisième tome, c'est une courte période qui est conté, celle du débarquement jusqu'à la libération de Paris.
Un récit qui permet de comprendre comment le gouvernement provisoire de de Gaulle a pu prendre le pas sur ce que les alliés prévoyait pour la France.
Également, cet album met en lumière un De Gaulle qui a uniquement en tête de restaurer la France dans toute sa puissance et son honneur, au risque de passer pour un hypocrite pour les uns et un arriviste pour les autres. Avec son caractère bien trempé, c'est uniquement la France qu'il recherche comme ami.
Cette vision de l'homme est assez bien présenté par l'album. On pourrait résumer par « un homme dur mais un homme droit ».
Tout comme le second album, le récit est réussi, peut-être un peu trop dense et rapide, mais c'est suffisamment bien réalisé pour donner du rythme au récit et retenir l'essentiel de l'histoire. On peut toujours être frustré qu'il manque beaucoup de choses à l'histoire du Général (voir ma critique du tome 1) mais c'est le principe de la série de s'arrêter sur quelques périodes essentielles de la vie du Général.
Commenter  J’apprécie          30
Dans cette page de l'histoire, le débarquement de juin 44 est en cours, De Gaulle sait que la France va être libérée et il prépare la reprise politique d'après, or les américains ont déjà prévu de gérer la France comme tous les pays occupés : en laissant dans un premier temps le gouvernement en place, tout en prenant toutes les décisions à leur place. Soit une dépendance totale ce que De Gaulle ne veut pas. Pour lui il y existe un gouvernement libre sis à Alger prés à prendre les rênes effectives du pouvoir mais Roosevelt ne veut entendre parler de ce trublion qu'il ne supporte pas. Churchill, plus fin, a compris que l'homme était clef dans la future après guerre, qu'il avait conquis une aura de futur chef d'état. Il va donc s'interposer - moins brutalement que le français - entre Roosevelt et De Gaulle, et parvenir à démontrer son importance.
Le dessin reste classique mais représente bien les différents protagonistes.
Une vraie page d'histoire.
Commenter  J’apprécie          20


Lecteurs (23) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5302 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *}