AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782803626533
56 pages
Le Lombard (18/06/2010)
3.59/5   33 notes
Résumé :

14 juin 1940. Les Allemands occupent Paris et les autochtones fuient par milliers. Parmi eux, Louis, jeune homme débonnaire, est tout à fait disposé à offrir la ballade à Sonia, une jeune Juive communiste peu pressée de rencontrer les nouveaux dirigeants.

En revanche, Louis se serait bien passé d'André, le fiancé de Sonia, idéaliste convaincu.

Ce dernier ne résistera pas à l'appel du Général de Gaulle et laissera Sonia rep... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (13) Voir plus Ajouter une critique
3,59

sur 33 notes
5
2 avis
4
6 avis
3
4 avis
2
1 avis
1
0 avis

prune42
  22 mai 2018
Paris, juin 1940. Louis rencontre Sonia et son fiancé André et pour fuir l'occupation nazie, ils décident de partir ensemble vers la Bretagne. Après un voyage de quelques jours, ils arrivent ; à ce moment là, André entend l'appel du Général de Gaulle et choisit de gagner Londres pour rejoindre le mouvement. Sonia qui est communiste, regagne Paris tandis que Louis continue vers Bordeaux. Elle est engagée par le Colonel Schneider comme traductrice et continue ses actions clandestines. André revient en même temps que Louis. Fin avril 1943 : Sonia, appelée Marianne, monte dans un train de déportés à Compiègne vers Ravensbrück...
Je ne connaissais pas du tout cette série de BD historiques ayant trait à l'Occupation allemande mais cela a été une belle découverte.
Cette BD se lit très vite et est agréable, elle met en lumière les premiers mois de l'Occupation allemande dans la capitale française et l'exode des populations résidentes, sous une forme plus ludique qu'un manuel d'histoire ou qu'un documentaire.
J'ai trouvé que les personnages de cette BD étaient vraisemblables, ils ne sont pas que des "héros" mais aussi de simples hommes et femmes avec des besoins vitaux.
Les illustrations sont bien réussies ici, elles sont simples mais claires ; il y a une grande variété de couleurs utilisées mais essentiellement des couleurs foncées qui reflètent cette période bien sombre de l'Histoire.
Je vais lire les autres tomes de la série avec plaisir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
rulhe
  18 juin 2017
14 juin 1940. les allemands entrent dans Paris.c'est est trop pour Sonia une jeune juive et André qui ne veulent pas voir le drapeau nazi flotter sur l,arc de triomphe. ils vont partir sur les routes en compagnie d'un homme
désabusé,louis.
jean Claude derrien ,nous raconte la résistance, a travers l, histoire de deux hommes et une femme.
qui vont résister chaque un a leurs manière.
avec leurs forces, et leurs
fragilité, leurs espoirs, leurs amours, et le goût de la liberté..
les dessins de Claude plumail nous restitue avec
précision, l,atmosphère de la France
occupé.
une bonne bande dessinée
qui nous fait découvrir la résistance sous un nouveau jour.
Commenter  J’apprécie          110
Erik_
  24 novembre 2020
Je trouve personnellement que c'est bien de réaliser une bd sur la résistance sous l'occupation allemande en France. La bd pourra constituer sans doute un apport essentiel à l'écriture de l'histoire. C'est en effet une relecture d'un passé revisité. Dans ce premier tome, sur fond de débâcle, on assistera à l'appel du 18 Juin d'un général qui ne voulait heureusement pas se rendre...
On suit surtout le parcours de trois jeunes adultes liés par des sentiments assez forts et qui sont pris dans la tourmente. Chacun d'eux va devoir assumer des choix difficiles. Il y a certes quelques facilités scénaristiques et des éléments que l'on retrouve et qui ne sont pas nouveaux. Malgré ce manque d'originalité flagrante, on se laissera embarquer pour une aventure de gens en quête d'idéaux et surtout de liberté face à un oppresseur.
La fin de ce premier tome est un peu confuse car on fait un bond en avant de deux ans et l'on se demande pourquoi Sonia est devenue Marianne et comment elle en est arrivé à cette situation dramatique. On aurait aimé également des personnages moins stéréotypés. On laissera cependant une chance à cette bd pour voir la suite. C'est prévu en 4 tomes. C'est signé par le scénariste qui avait réalisé Miss Endicott. J'ai bien aimé également le dessin de Claude Plumail qui s'inspire fortement de Jean-Pierre Gibrat notamment pour son personnage féminin principal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Radwan74
  11 mai 2020
Une bande-dessinée qui commence au moment de la capitulation de la France en 1940 face à l'avancée des troupes allemandes. On suit plusieurs personnages mais particulièrement Sonia, une communiste juive qui va, malgré elle, travaillée pour les allemands tandis que son compagnon part pour l'Angleterre suite à l'Appel du Général de Gaulle.
Un récit assez bien réalisé, rythmé qui permet de suivre plusieurs profils de personnes qui s'adaptent aux événements de la guerre. Débuts de à résistance, débuts de la collaboration, évasion en Angleterre où tout simplement se faire le plus petit possible... ce premier tome met en place un cadre pour comprendre comment les français se sont adaptés à la situation de l'époque et comment ils ont pu vivre. C'est intéressant de connaître cette période de l'histoire de l'intérieur même si, évidemment, l'histoire est assez romancée mais relativement réaliste.
Commenter  J’apprécie          30
gyselinck_dominique
  26 juin 2020
Juin 1940
La France a capitulé, les Allemands occupent Paris et une bonne partie du pays.
Quand Louis rencontre Sonia dans les rues désertes de Paris, le deal est vite conclu, ils prennent la voiture et sortent de la ville, direction... la Bretagne. Mais Louis n'avait visiblement pas prévu que Sonia amènerait André, son fiancé, dans ses bagages....
Quoiqu'il en soit, nos trois jeunes amis se mettent en route, et ne sont visiblement pas les seuls à laisser Paris à l'occupant.
Arrivé sur les plages bretonnes, c'est la révélation pour André : il doit rejoindre le général De Gaulle à Londres pour continuer le combat.
Sonia préfère s'en retourner à Paris et Louis décide de poursuivre sa route jusque Bordeaux,le vin y étant de meilleure facture...
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
NATBNATB   07 décembre 2017
Croyez-moi, moi qui vous parle en connaissance de cause et vous dit que rien n'est perdu pour la France. Les mêmes moyens qui nous ont vaincus peuvent faire venir un jour la victoire....Toutes les fautes, tous les retards, toutes les souffrances n'empêchent pas qu'il y a dans l'univers, tous les moyens nécessaires pour écraser un jour nos ennemis.
Commenter  J’apprécie          90
rulherulhe   18 juin 2017
paris est dessert Sonia , André et louis
partent sur les routes.
Sonia.
- j'ai l,impression de vivre la fin du monde
louis.
- c'est peux être la fin d'un monde,et encore je n'en suis pas si sur.les salauds
s,en sortiront toujours.
Commenter  J’apprécie          40
reve2003reve2003   08 janvier 2019
J'ai l'impression de vivre la fin du monde.
Commenter  J’apprécie          20
reve2003reve2003   08 janvier 2019
-un planqué, quoi...
-ça vaut toujours mieux qu'un lâche...
Commenter  J’apprécie          10
reve2003reve2003   08 janvier 2019
Il ne faut jamais tomber amoureux d'un idéaliste...
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Video de Claude Plumail (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claude Plumail
Dans le 119e épisode du podcast Le bulleur, on vous présente La dame blanche, album que l’on doit à Quentin Zuitton, édité chez Le Lombard. Cette semaine aussi, on revient sur l’actualité de la bande dessinée et des sorties avec : – La sortie de l’album Kristina, la reine-garçon, adapté d’une pièce de théâtre de Michel Marc Bouchard, sur un scénario de Jean-Luc Cornette, un dessin de Flore balthazar et c’est édité chez Futuropolis – La sortie de la première partie de L’âge d’eau, d’optique que l’on doit à Benjamin Flao et aux éditions Futuropolis – La sortie d’un tome de la série Les compagnons de la libération consacré à Simone Michel-Lévy, que l’on doit au scénario de Catherine Valenti, au dessin de Claude Plumail et c’est édité chez Grand angle – La sortie du deuxième tome de la série Saint-Elme baptisé L’avenir de la famille que l’on doit au scénario de Serge Lehman, au dessin de Frédérik Peeters et c’est édité chez Delcourt – La sortie de l’album Cauchemars ex-machina que l’on doit au scénario de Thierry Smolderen, au dessin de Jorge González et c’est édité chez Dargaud – La réédition de l’album Dans la secte que l’on doit au scénario d’Henri Pierre, au dessin de Louis Alloing et c’est édité chez La boite à bulles
+ Lire la suite
autres livres classés : résistanceVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

C'est la guerre !

Complétez le titre de cette pièce de Jean Giraudoux : La Guerre ... n'aura pas lieu

de Corée
de Troie
des sexes
des mondes

8 questions
1040 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , batailles , armeeCréer un quiz sur ce livre