AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Pochep (Autre)Antoine Idier (Autre)
EAN : 9782413048596
144 pages
Delcourt (18/10/2023)
3.76/5   23 notes
Résumé :
« Pédés », « gouines », « invertis », « folles »... Autant d'insultes que les LGBTQI+ se sont réappropriées au fil de l'histoire pour revendiquer leur existence. Depuis la naissance de l'homosexualité en tant que catégorie médicale au début du XIXe siècle, les minorités sexuelles n'ont cessé d'inventer des codes culturels et des sociabilités, de forger des représentations et des outils de lutte.
Que lire après Résistance Queer : Une histoire des cultures LGBTQI+Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
L'Histoire est parfois un peu "lourde", douloureuse ou assommante. Pour remédier en partie à cela, Antoine Idier et Pochep nous propose une BD intitulée "Résistances QUEER : une histoire des cultures LGBTQI+" publiée par les éditions Delcourt.

Nous commençons par faire rapidement connaissance avec deux jeunes parisiens venant de se rencontrer. Rapidement leur chemin croise celui d'un homme plus âgé. Il s'avère que ce personnage va leur raconter son vécu et leur expliquer toute l'histoire des cultures LGBTQI+ en France, de la fin du XIXe siècle à nos jours. Chaque mot, chaque sigle, chaque loi va prendre ici tout son sens pour vous.

Cette BD est à mes yeux d'utilité publique. Elle fait oeuvre de mémoire, de transmission, d'hommage. Sa lecture m'a permis de mieux comprendre l'histoire Queer de France, celle qui fait que j'ai pû vivre de moins en moins caché et me marier voilà maintenant quelques années. Les textes d'Antoine Idier sont complets tout en étant accessibles. le mot est juste et marquant. Les dessins de Pochep apportent de la légèreté mais savent aussi parfois remplacer de longs discours. le tout fait sens et s'équilibre parfaitement.

Je n'ai pas trouvé de propos grossiers ou polémiques, sans pour autant cacher ce qui doit être dit. Je conseille donc cette lecture dès que possible, même pour les plus jeunes qui y trouveront de nombreuses réponses à leurs interrogations pas toujours faciles à formuler. Les visions Queer sont plurielles et évoquées avec respect et clarté.

Je ne peux que féliciter vivement les auteurs pour ce très beau travail, juste et nécessaire. Merci.
Commenter  J’apprécie          80
Dans le cadre de l'opération Masse Critique « Graphique », j'ai eu le plaisir de recevoir la bande-dessinée « Résistances Queer » d'Antoine Idier et Pochep. Je remercie donc sincèrement Babelio et les éditions Delcourt pour l'envoi de cet ouvrage véritablement pédagogique !

De la culture LGBTQI+, je connais principalement les « grandes » références, d'évènements clés dans l'histoire de la lutte LGBT aux multiples outils culturels -livres, films, séries, chansons- que j'affectionne particulièrement. Néanmoins, j'étais loin de me douter que je n'appréhendais que la face visible de l'histoire LGBTQI+, le reste étant bien plus complexe et plus développé que ce que je n'avais fait qu'effleurer. Pour cette raison, « Résistances Queer » est une mine d'informations, dont on ressort enrichi ; cet ouvrage aborde de façon détaillée l'historique des cultures LGBTQI+, essentiellement en France mais pas seulement, des premières définitions et études de l'homosexualité à la création puis l'essor des mouvements de libération sexuelle (des années 1970 à nos jours), ainsi que les répressions subies par toute une communauté, depuis le 19ème siècle, pour le simple fait d'aimer une personne du même sexe, ou de ne pas appartenir au genre attribué à sa naissance.

En parcourant cette bande-dessinée, j'ai été frappée par l'incroyable force ainsi que par la solidarité d'une communauté unie par le même combat, malgré les obstacles rencontrés tout au long du chemin (un chemin malheureusement encore périlleux aujourd'hui…), des arrestations et humiliations des années 1800/1900 à la terrible période SIDA, qui a laissé des traces ineffaçables…

« Résistances Queer » est un ouvrage essentiel, truffé d'anecdotes historiques, de noms de personnalités de diverses fonctions et époques ayant marqué la lutte LGBT ; ouvrage que je recommande de parcourir plusieurs fois, afin de mieux comprendre le parcours des cultures homosexuelles et leur évolution vers une culture LGBTQI+ !
Commenter  J’apprécie          60
Je remercie chaleureusement Babelio et les éditions Delcourt pour l'envoi de cette bande-dessinée dans le cadre de la masse critique spéciale graphique. Voici mon avis : ↓↓

⤷ Ce que je peux dire, c'est que j'ai appris une multitude de choses intéressantes. Ce graphique aborde bien des aspects de la communauté et du mouvement LGBTQI+ (je note qu'il manque tout de même le A dans cet acronyme), que ce soit sur le plan social, culturel ou historique. J'ai par exemple appris que le terme « saphique » (romances saphiques, on est lectrices ou pas hein, chacun ses ref), venait de Sappho, une poétesse de l'Antiquité qui est connue pour avoir exprimé dans ses poèmes son attirance envers les femmes. Donc, vous voyez, on en apprend des choses avec ce genre d'ouvrage. Et rien que pour cela, je suis ultra-contente d'avoir pu lire celui-là. de plus, les dessins sont assez originaux et j'ai beaucoup aimé qu'ils représentent si bien les propos.

⤷ Malheureusement, et c'est bien dommage, j'ai trouvé que ce graphique était un peu trop scolaire, un peu trop bourrage de crâne. Il n'y a aucune histoire à suivre, juste l'Histoire avec un grand H à découvrir. Je me suis sentie parfois dépassée par les infos qu'on me donnait et je me suis sentie également perdue quelques fois, car certains termes bien précis ne sont même pas expliqués.

⤷ Pour autant, j'ai passé un chouette moment de lecture et je suis ravie d'avoir pu en apprendre plus sur ce sujet qui me tient à coeur. Je vous invite donc à découvrir cette BD à votre tour, afin de vous faire votre propre avis mais surtout pour nourrir votre culture générale ✨

⤷ ⭐⭐⭐/5
Commenter  J’apprécie          00
« Pédés », « gouines », « invertis », « folles »… Autant d'insultes que les LGBTQI+ se sont réappropriées au fil de l'histoire pour revendiquer leur existence. Depuis la naissance de l'homosexualité en tant que catégorie médicale au début du XIXe siècle, les minorités sexuelles n'ont cessé d'inventer des codes culturels et des sociabilités, de forger des représentations et des outils de lutte »

Cette BD retrace l'histoire des identités Queer à travers l'Histoire de manière claire, parfois amusante. L'idée étant que cette histoire puisse être accessible, je trouve que la manière dont les auteurs ont abordé le sujet parvient à rendre le sujet fluide.

C'est court, impossible de faire le tour de ce mouvement Queer en si peu de temps, mais ça a le mérite de l'éclairer, en passant de sa création à ce qu'il est devenu au fil des siècles.

Je n'ai pas particulièrement accroché aux dessins mais au fond, peu importe. le récit est original et a le mérite de mettre en lumière des années de lutte mais aussi de fierté de ces minorités sexuelles, longtemps effacées.

Je trouve qu'il est important de s'emparer de ce sujet. Dans cette BD, c'est ludique sans être barbant ou incompréhensible.

C'est une BD qui se lit vite. Pour ma part, il y a beaucoup de choses que je ne savais pas.
Je vous la conseille si vous êtes curieux.ses d'en apprendre davantage sur les identités Queer.

🏳&#xNaN
Commenter  J’apprécie          00
Merci à Netgalley et à la maison d'édition de m'avoir permis de lire "Résistances queer".

Les auteurs y résument de façon assez détaillé l'histoire de l'homosexualité en France et aux États-Unis et nous donnent envie d'en découvrir davantage. Même si j'avoue que je n'ai pas particulièrement apprécié le style des dessins, j'ai quand même trouvé cette lecture intéressante et riche en informations ; en étant déjà un peu renseignée sur le sujet, j'y ai quand même trouvé des informations que j'ignorais.

Le seul bémol qui me vient à chaud concerne le titre de la BD, puisque pour moi il s'agit d'une histoire de l'homosexualité, avec un focus sur l'homosexualité masculine. On y parle aussi des lesbiennes, et - en passant - des personnes trans, mais sans beaucoup de détails. Je ne la definirais donc pas une histoire des luttes lgbtqia+.

Je conseille quand même cette BD, une bonne porte d'entrée pour commencer à s'intéresser au sujet.
Commenter  J’apprécie          20


critiques presse (1)
MadmoizellePresse
26 décembre 2023
De la fin du XIXe siècle à aujourd’hui, on en apprend sur la répression, la déportation, la dépénalisation de l’homosexualité et ce qui y est assimilé en France.
Lire la critique sur le site : MadmoizellePresse
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Pour les minoritaires sexuels, la littérature, la culture ont toujours représenté le moyen de se projeter, pour s'identifier, pour y trouver des modèles, des représentations... C'est Wilde justement qui écrivait : "On a des ancêtres en littérature, autant que dans sa propre race !"
Commenter  J’apprécie          30
Les vies gay sont des vies hantées. Hantées par le passé de l'oppression, par la violence homophobe de jadis, de naguère et d'aujourd'hui, par l'insulte entendue tous les jours et depuis toujours... par la peur... par la honte qu'on a voulu inscrire dans nos cerveaux, dans nos corps...
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Pochep (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Pochep
L'été de mes 17 ans
autres livres classés : documentaireVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (59) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
874 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre

{* *}