AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782814574618
25 pages
publie.net (18/05/2011)
4.59/5   17 notes
Résumé :
Qui donc n'aurait pas lu Le chat noir, demande Baudelaire ?Un de ces textes qui le décideront à se faire le traducteur d'Edgar Poe, et ont assuré l'immense célébrité de l'Américain.Célébrité évidememment due à l'impacable cheminement de la nouvelle vers sa fin horrifique.Le coeur révélateur fait partie de ces histoires où Poe joue délibérément avec le crime, l'horreur, le macabre ? et en rit, sardoniquement.Dans Le masque de la mort rouge, on rit moins.Mais des troi... >Voir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
PatriceG
  04 décembre 2022
Edgar Allan Poe (1809-1849)
Le Chat noir, nouvelle 1843
Edgar Poe, comment dire, ce n'est pas didactique, ni allégorique, il me fait penser à Trollope dans ses exercices de style, ou ses pirouettes d'esprit comme on voudra, ils ont chacun à leur service une plume extraordinaire qui leur permet de surfer sur le monde des humains avec une fantaisie incroyable. Là où la voie est plus scabreuse chez Poe, c'est qu'il met en avant l'alcool qui aboutit vite à des excentricités démoniaques, l'inclination est fantastique.
Cet alcoolique incorrigible qu'est Poe a perdu sa femme l'année qui précède dans des conditions troublantes. Elle avait préalablement fixé comme condition au mariage qu'il s' arrête de boire. Ce fut raté, on pense bien qu' une fois la pauvre dame morte, c'est une occasion de plus pour Poe d'accentuer son mal. Dans les chroniques écrites à son endroit, on discute de sa porosité avec le narrateur pour y dire des brides d'autobiographie, mais pour y dire quoi alors, que la fantasmagorie de son texte était bien réelle ? ça ajoute en quoi à la performance de la nouvelle, des clous ! Moi je ne sais pas s'il faisait du mal à ses compagnons à poil ou à sa femme en réalité et sciemment, ce qu'il me dit c'est que l'alcoolisme, ce n'est jamais bien beau et que ça fait des ravages à la maison. Que cela ait aidé son imagination débridée, c'est fort probable. Il m'enseigne que cela a dû profiter à l'écrivain mais nullement à sa personne.. L'état d'esprit qui prédomine alors est que l'écrivain Poe n'a plus aucune limite dans l'horreur. L'amoralité s'invite ..
Le Chat noir, ben on imagine déjà ce qu'il risque d'advenir dans la narration qu'il nous propose. le narrateur nous renseigne qu'il a toujours aimé les animaux, les parents étaient là pour lui permettre d' assouvir cette passion : beaucoup d'animaux à la maison. Dans son chez soi, c'est presqu'une ménagerie qu'il énumère et le dernier cité sera le bon pour en faire un compagnon de tous les instants. La bête est sagace et semble recueillir un zéro défaut pointé.. Jusque là je suis et je m'y retrouve, son chat est un gros noir, mais noir de chez noir, la remarque est importante pour la suite de l'histoire. le mien est blanc, blanc de chez blanc mais avec un peu d'imagination fertile, hellénique, je peux très bien imaginer qu'il va payer pour un certain nombre de malotrus de son environnement et qu'il apparaitra en noir un beau jour. Top, top, le narrateur va aller plus vite que moi et je ne vous dis pas les perversités qu'il nous réserve car entre-temps l'alcool s'est invité. Il est bon de noter aussi dans ce dessein d'une noirceur qu'on ne saurait imaginer que la femme tient un rôle superfétatoire, voire cruche, mais puisqu''elle est là, elle va regretter d'être venue ..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
Romanpassion
  13 septembre 2020
« le chat noir » est sans doute la nouvelle la plus célèbre de Poe. Dans ce conte, l'un des plus noirs de son oeuvre, l'auteur se livre à une dénonciation vibrante de l'alcool, auquel il est addict. Les actions perverses du narrateur sont inhérentes à son alcoolisme, une « maladie » et un « démon » qui détruit également sa personnalité. Un homme maltraite l'animal qui vit sous le toit familial. Il finit par le tuer lorsqu'il est pris d'ébriété. Un peu plus tard, il recueille un petit chat qui ressemble au premier. Celui-ci s'arrange pour que meure son épouse. Plutôt que d'en référer à la police, il décide de la murer dans la cave. Bien entendu, il est dénoncé par les miaulements du jeune félin, qui l'envoient en prison. Un récit d'un cynisme total et d'une noirceur prégnante. Ce recueil est suivi par deux textes moins connus.
Commenter  J’apprécie          00
twopeeornottopee
  09 juin 2020
Au-delà du style très soigné et fort agréable à lire de Poe, j'ai beaucoup aimé le Chat noir. le glauque, le macabre et le suspense sont entiers...en une quinzaine de pages seulement.
Cecit étant dit, je n'ai pas aimé d'autres nouvelles de cet auteur - le Masque de la mort rouge par exemple où le dénouement est prévisible dès les premières lignes !
Lien : https://tomtomlatomate.wordp..
Commenter  J’apprécie          70

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PartempsPartemps   03 novembre 2020
Le chat noir

Il y a dans l’amour désintéressé d’une bête, dans ce sacrifice d’elle-même, quelque chose qui va directement au cœur de celui qui a eu fréquemment l’occasion de vérifier la chétive amitié et la fidélité de gaze de l’homme naturel.

(...)

Cependant le chat guérit lentement. L’orbite de l’œil perdu présentait, il est vrai, un aspect effrayant, mais il n’en parut plus souffrir désormais. Il allait et venait dans la maison selon son habitude ; mais, comme je devais m’y attendre, il fuyait avec une extrême terreur à mon approche. Il me restait assez de mon ancien cœur pour me sentir d’abord affligé de cette évidente antipathie de la part d’une créature qui jadis m’avait tant aimé. Mais ce sentiment fit bientôt place à l’irritation. Et alors apparut, comme pour ma chute finale et irrévocable, l’esprit de perversité. De cet esprit la philosophie ne tient aucun compte. Cependant, aussi sûr que mon âme existe, je crois que la perversité est une des primitives impulsions du cœur humain, — une des indivisibles premières facultés ou sentiments qui donnent la direction au caractère de l’homme. Qui ne s’est pas surpris cent fois commettant une action sotte ou vile, par la seule raison qu’il savait devoir ne pas la commettre ? N’avons-nous pas une perpétuelle inclination, malgré l’excellence de notre jugement, à violer ce qui est la Loi, simplement parce que nous comprenons que c’est la Loi ? Cet esprit de perversité, dis-je, vint causer ma déroute finale. C’est ce désir ardent, insondable de l’âme de se torturer elle-même, — de violenter sa propre nature, — de faire le mal pour l’amour du mal seul, — qui me poussait à continuer, et finalement à consommer le supplice que j’avais infligé à la bête inoffensive. Un matin, de sang-froid, je glissai un nœud coulant autour de son cou, et je le pendis à la branche d’un arbre ; — je le pendis avec des larmes plein mes yeux, — avec le plus amer remords dans le cœur ; — je le pendis, parce que je savais qu’il m’avait aimé, et parce que je sentais qu’il ne m’avait donné aucun sujet de colère ; — je le pendis, parce que je savais qu’en faisant ainsi je commettais un péché, — un péché mortel qui compromettait mon âme immortelle, au point de la placer, — si une telle chose était possible, — même au delà de la miséricorde infinie du Dieu très miséricordieux et très terrible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PatriceGPatriceG   10 décembre 2022
..(Dans mon désir enragé de dire quelque chose d'un air délibéré, je savais à peine ce que je débitais) ; - je puis dire que c'est une maison admirablement bien construite. Ces murs, -est-ce que vous partez, gentlemen ? - ces murs sont solidement maçonnés !
Et ici, par une bravade frénétique, je frappai fortement avec une canne que j'avais à la main juste sur la partie du briquetage derrière laquelle se tenait ..........
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          41

Videos de Edgar Allan Poe (47) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Allan Poe
A l'occasion des Nuits de la lecture 2023, Matthieu Farcy lit "Le masque de la mort rouge" (Edgar Allan Poe, 1842)
Suivez le CNL sur son site et les réseaux sociaux :
Site officiel : www.centrenationaldulivre.fr Facebook : Centre national du livre Twitter : @LeCNL Instagram : le_cnl Linkedin : Centre national du livre
autres livres classés : nouvellesVoir plus
Acheter ce livre sur
LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Edgar Allan Poe

De quelle nationalité est-il ?

Anglaise
Française
Irlandaise
Américaine

10 questions
210 lecteurs ont répondu
Thème : Edgar Allan PoeCréer un quiz sur ce livre