AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782814574618
25 pages
Éditeur : publie.net (18/05/2011)

Note moyenne : 4.5/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Qui donc n'aurait pas lu Le chat noir, demande Baudelaire ?Un de ces textes qui le décideront à se faire le traducteur d'Edgar Poe, et ont assuré l'immense célébrité de l'Américain.Célébrité évidememment due à l'impacable cheminement de la nouvelle vers sa fin horrifique.Le coeur révélateur fait partie de ces histoires où Poe joue délibérément avec le crime, l'horreur, le macabre ? et en rit, sardoniquement.Dans Le masque de la mort rouge, on rit moins.Mais des troi... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Romanpassion
  13 septembre 2020
« le chat noir » est sans doute la nouvelle la plus célèbre de Poe. Dans ce conte, l'un des plus noirs de son oeuvre, l'auteur se livre à une dénonciation vibrante de l'alcool, auquel il est addict. Les actions perverses du narrateur sont inhérentes à son alcoolisme, une « maladie » et un « démon » qui détruit également sa personnalité. Un homme maltraite l'animal qui vit sous le toit familial. Il finit par le tuer lorsqu'il est pris d'ébriété. Un peu plus tard, il recueille un petit chat qui ressemble au premier. Celui-ci s'arrange pour que meure son épouse. Plutôt que d'en référer à la police, il décide de la murer dans la cave. Bien entendu, il est dénoncé par les miaulements du jeune félin, qui l'envoient en prison. Un récit d'un cynisme total et d'une noirceur prégnante. Ce recueil est suivi par deux textes moins connus.
Commenter  J’apprécie          00
twopeeornottopee
  09 juin 2020
Au-delà du style très soigné et fort agréable à lire de Poe, j'ai beaucoup aimé le Chat noir. le glauque, le macabre et le suspense sont entiers...en une quinzaine de pages seulement.
Cecit étant dit, je n'ai pas aimé d'autres nouvelles de cet auteur - le Masque de la mort rouge par exemple où le dénouement est prévisible dès les premières lignes !
Lien : https://tomtomlatomate.wordp..
Commenter  J’apprécie          70


Lire un extrait
Videos de Edgar Allan Poe (32) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edgar Allan Poe
Edgar Allan Poe : La Vérité sur le cas de M. Valdemar (France Culture / Samedi noir). Diffusion sur France Culture le 17 juin 2017. Illustration par Harry Clarke (1889-1931). Publié en 1919. • Crédits : Harry Clarke. Le récit d’une (fausse) expérience scientifique, pratiquée sur un sujet à l’agonie qui, non sans ironie, nous emmène loin dans l’épouvante : comment exprimer un état — la mort — qu’avant, on ignore, et qu’après, on est dans l’incapacité de nommer ? Adaptation : Hélène Frappat, d’après la traduction de Charles Baudelaire. Une réalisation de Michel Sidoroff. Conseillère littéraire : Caroline Ouazana. « “La Vérité sur le cas de M. Valdemar”, publié en 1845 par Edgar Allan Poe, fait partie d’un triptyque traitant des effets du magnétisme, autrement dit de l’hypnose, avec “Morella” et “Révélation magnétique”. Charles Baudelaire l’a traduite en français, comme l’ensemble des “Histoires extraordinaires”. Il s’agit de la nouvelle la plus fascinante du recueil, car elle en livre l’art poétique. À travers ce récit d’une (fausse) expérience scientifique, pratiquée sur un sujet à l’agonie, Poe radicalise, d’une manière unique dans l’histoire de la littérature, les potentialités, et simultanément les limites du langage humain. Comment faire parler un mort ? Comment dire ce qui n’est pas ? Avec quels mots donner vie au néant ? Comment exprimer un état — la mort — qu’avant, on ignore, et qu’après, on est dans l’incapacité de nommer ? “La Vérité sur le cas de M. Valdemar” n’exprime donc d’autre vérité que celle de la condition humaine : définie par le langage, et butant contre lui ; se débattant de toutes ses forces contre l’innommable qui ronge toute expérience, et toute nomination : la mort. Pour un être humain, et un écrivain, cette expérience « entre la vie et la mort », selon le titre de Nathalie Sarraute, nous emmène loin dans l’épouvante, mais aussi dans l’ironie, de la prison où l’homme se débat, et dont, seule, la littérature peut faire reculer les murs. » Hélène Frappat
Avec :
Olivier Cruveiller (Oscar Preston) Igor de Savitch (Ernest Valdemar) Jean-Luc Debattice (Samuel Fisher) Laurent Lederer (Daniel de Moine) Caroline Breton (Theodora Langdon)
Bruitages : Bertrand Amiel Prise de son, montage et mixage : Jehan-Richard Dufour et Lidwine Caron Assistante à la réalisation : Léa Racine
Poème d’Edgar Allan Poe traduit par Stéphane Mallarmé, lu par Olivier Cruveiller
Source : France Culture
+ Lire la suite
autres livres classés : nouvelles fantastiquesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Edgar Allan Poe

De quelle nationalité est-il ?

Anglaise
Française
Irlandaise
Américaine

10 questions
187 lecteurs ont répondu
Thème : Edgar Allan PoeCréer un quiz sur ce livre